Browsing
     by title


0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

or enter first few letters:   
OK
Full Text
Peer Reviewed
See detailEpidémiologie de l'hypertension artérielle
Krzesinski, Jean-Marie ULg

in Revue Médicale de Liège (2002), 57(3), 142-147

The prevalence of high blood pressure increases in our industrialized society. The main risk factors are hypertensive heredity, small birth weight for the gestational age, large increase of weight in ... [more ▼]

The prevalence of high blood pressure increases in our industrialized society. The main risk factors are hypertensive heredity, small birth weight for the gestational age, large increase of weight in teenagers, low physical activity, excess in salt and/or alcohol consumption. The normotensive people with high normal blood pressure are the future hypertensive population. [less ▲]

Detailed reference viewed: 572 (7 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEpidémiologie de l'infection par Trypanosoma evansi
Antoine-Moussiaux, Nicolas ULg; Desmecht, Daniel ULg

in Annales de Médecine Vétérinaire (2008), 152(3), 191-201

Trypanosoma evansi is an extracellular parasite, found in blood and tissues, mainly causing anaemia, immune depression and central nervous system disorders. Contrary to other African trypanosomes, T ... [more ▼]

Trypanosoma evansi is an extracellular parasite, found in blood and tissues, mainly causing anaemia, immune depression and central nervous system disorders. Contrary to other African trypanosomes, T. evansi is adapted to mechanical transmission and thus, presents a worldwide distribution. This review summarizes the epidemiological data about T. evansi from its origins to the latest developments, as its addition in 2008 to the World Organization for Animal Health (OIE) listed diseases and other diseases of importance to International Trade. This article puts emphasis on the need for a coordinated epidemiological control strategy and research for improving diagnostic and control tools. [less ▲]

Detailed reference viewed: 69 (11 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEpidémiologie de l’obésité canine en Belgique et en France
Lhoest, Estelle; Detilleux, Johann ULg; Vandenheede, Marc ULg et al

in Le Nouveau praticien vétérinaire (2005)

Etude épidémiologique de l'obésité canine auprès de 517 propriétaires de chiens de race prédisposée à l'obésité. Les facteurs favorisant l'obésité sont répertoriés et quantifiés

Detailed reference viewed: 135 (15 ULg)
Peer Reviewed
See detailEpidémiologie de l'obésité et des facteurs de risque cardio-vasculaire chez les enfants.
Guillaume, Michèle ULg

in Actes 1st ECOG workshop (1992, September)

Detailed reference viewed: 9 (3 ULg)
Full Text
See detailEpidémiologie de la brucellose et de la tuberculose animales dans les milieux urbain, périurbain et rural au Niger
Boukary, Abdou Razac ULg

Doctoral thesis (2013)

Contexte : La brucellose et la tuberculose bovine sont considérées par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) comme des maladies zoonotiques majeures mais négligées et cosmopolites. En Afrique ... [more ▼]

Contexte : La brucellose et la tuberculose bovine sont considérées par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) comme des maladies zoonotiques majeures mais négligées et cosmopolites. En Afrique subsaharienne (ASS), l’impact de ces maladies sur la santé humaine et animale ainsi que sur le plan socioéconomique est considérable. Cependant, les aspects épidémiologiques de ces maladies sont assez peu connus et peu maîtrisés en ASS. De même, les pertes économiques liées au coût de la santé et à l’incapacité au travail ont été jusque là peu ou pas évaluées au niveau des différents pays. Au Niger, pays d’élevage par excellence, les données sur ces deux maladies sont très rares. La présente étude avait pour objectif principal d’apporter une contribution originale à la connaissance des souches de Mycobacterium bovis et de Brucella circulantes au Niger, des mécanismes et facteurs de risque de transmission de ces deux zoonoses majeures dans un contexte d’élevage urbain, périurbain et rural. Matériel et méthodes : Pour caractériser les systèmes de production, une enquête préliminaire a d’abord été effectuée au niveau de 35 sites laitiers dans les strates urbaines et périurbaines de Niamey et au niveau de 5 villages de la commune rurale de Filingué. Ensuite, pour déterminer les facteurs de risque de transmission de la brucellose dans les strates urbaine, périurbaine et rurale, une enquête a été réalisée au niveau de 45 sites. Un total de 681 ménages d’éleveurs ont été interviewés. Pour évaluer les facteurs de risque de la transmission de la tuberculose bovine, ce sont 51 ménages à risque issus de 10 sites de production animale dans la commune rurale de Torodi qui ont été investigués dans l’étude. Pour évaluer la prévalence réelle de la brucellose animale et caractériser les souches de Brucella circulantes au Niger, 5 192 sérums d’animaux et 16 échantillons de liquide d’hygroma ont été analysés. Le test sérologique a été effectué au moyen d’un test ELISA indirect et les échantillons d’hygroma ont été mis en culture au laboratoire du CERVA. En ce qui concerne la détermination de la prévalence réelle de la tuberculose bovine, le test d’intradermo-tuberculination comparative a été effectué sur un échantillon de 393 bovins. De même une enquête rétrospective a été réalisée au niveau de l’abattoir de Niamey et 62 échantillons d’organes portant des lésions suspectes de tuberculose bovine ont été échantillonnés à l’abattoir puis analysés pour le typage moléculaire des souches de Mycobacterium bovis. Principaux résultats : L’analyse des systèmes d’élevage a permis de mettre en évidence 3 types de systèmes de production. Il s’agit des systèmes de production urbain, périurbain et rural. Bien que distincts, ces systèmes entretiennent des liens et interactions très complexes. Les relations existantes entre les différents modes de production sont susceptibles de favoriser la transmission de la brucellose et de la tuberculose bovine. Concernant le typage et sous typages des souches, une souche de Brucella abortus biovar 3 a été identifiée et Mycobacterium bovis a été isolé au niveau de 18 animaux. Les souches de M. bovis identifiées au Niger montraient des spoligotypes conforment au type Af1 précédemment identifié en Afrique centrale et en Afrique de l’ouest. En plus, un profil de M. bovis non précédemment répertorié a été mis en évidence, ce profil se caractérisait par l’absence des “spacers” 3, 4, 9, 16, 22, 30 et 39–43. La prévalence réelle de la brucellose a variée entre 11,8 et 13,8% au niveau des troupeaux alors que la prévalence réelle individuelle était de 1,3% (IC 95% : 0.9 - 1.8%). La prévalence individuelle apparente de la tuberculose bovine a été de 3.6% (IC 95%, 1.9–5.9), alors que la prévalence individuelle réelle a été de 0.8% (IC 95%, 0.0–5.0). L’analyse des données issues de l’abattoir a montré que la proportion de carcasses portant des lésions attribuables à la tuberculose bovine était de 0,19% chez les bovins, 0,11% chez les camélins, 0,001% chez les ovins et de 0,0006% chez les caprins. Chez les bovins, les vaches sont beaucoup plus touchés que les autres catégories (P <0,001). La prévalence des lésions tuberculeuses chez les animaux est fortement influencée par la saison (P <0,0001). Elle est étroitement liée à l'origine des animaux (P <0,001) et a un impact négatif sur le poids des carcasses provenant des animaux atteints (P <0,0001). Concernant les facteurs de risque de transmission de la brucellose, il était apparu que, les animaux âgés de 1-4 ans sont plus susceptibles que les animaux âgés de moins d'un an (OR de 3,7 ; IC 95% :1,87 - 7,17). Pour les bovins, la prévalence de la brucellose est plus élevée en zones rurales (OR de 2,8 ; IC 95% : 1,37 - 5,60), alors que pour les petits ruminants le risque de transmission de la maladie est plus élevée dans les zones urbaines (OR de 5,4, IC 95% : 1,41 - 20,88). Cette différence entre le milieu rural et urbain s’explique d’une part par le mode de conduit des animaux et d’autre part par la composition des troupeaux. A l’échelle du troupeau, le risque de transmission de la brucellose étaient plus élevés pour ceux qui pratiquaient la transhumance (OR de 9,1 ; IC 95% : 5,06 - 16,30), ceux qui ont signalé l'apparition d'avortements (OR 4,5; IC à 95% : 2,23 à 8,95 ), et ceux qui ne pratiquaient pas la quarantaine (OR de 1,8 ; IC 95% : de 1,08 - 2,85). En ce qui concerne les habitudes alimentaires des ménages, la consommation de lait cru constitue un facteur de risque de transmission de la brucellose (OR de 22,0 ; IC 95% : 2,59 - 186,83). Concernant la tuberculose bovine, les principaux facteurs de risque identifiés sont la consommation de lait non pasteurisé (91%), le manque d'hygiène au sein des ménages (32-74%), la présence d'animaux souffrant de toux chronique (OR de 4,7 : IC 95% : 1,1 - 19,7) et le l'absence de la pratique de la quarantaine (OR de 4,2 ; IC 95% : 1,0 - 18,4). En conclusion, cette étude confirme l’existence de la brucellose et de tuberculose bovine dans tous les systèmes de production animale au Niger. Elle met aussi en exergue la présence de nombreux facteurs de risque de transmission de ces maladies aux animaux et l’homme. Pour un contrôle efficace de ces deux zoonoses majeures, une approche holistique prenant en compte les relations entre l’homme, l’animal et l’environnement est indispensable. L’implication de toutes les parties prenantes intervenant dans la santé humaine et animale est recommandée dans le cadre d’une approche « One Health ». [less ▲]

Detailed reference viewed: 106 (16 ULg)
See detailEpidémiologie de la fièvre catarrhale ovine
Saegerman, Claude ULg; Mellor, P. S.; Berkvens, D. et al

in La fièvre catarrhale ovine (2009)

Detailed reference viewed: 19 (5 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEpidémiologie de la fièvre catarrhale ovine en Europe : situation actuelle et perspectives
Saegerman, Claude ULg; Berkvens, D.; Philip, M. et al

in Epidémiologie et Santé Animale (2008), 54

Detailed reference viewed: 15 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailÉpidémiologie de la lithiase urinaire en Province de Liège
Castiglione, Vincent ULg; Jouret, François ULg; Bruyère, Olivier ULg et al

in Néphrologie & Thérapeutique (2014, October 01)

Detailed reference viewed: 24 (9 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailÉpidémiologie de la lithiase urinaire en Province de Liège
Castiglione, Vincent ULg; JOURET, François ULg; Bruyère, Olivier ULg et al

Conference (2014, October 17)

Detailed reference viewed: 17 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEpidémiologie de la lithiase urinaire en Province de Liège
GADISSEUR, Romy ULg; Castiglione, Vincent ULg; JOURET, François ULg et al

in Néphrologie & Thérapeutique (2014, September), 10(5), 270

Detailed reference viewed: 23 (9 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailÉpidémiologie de la maladie rénale chronique en République démocratique du Congo: une revue synthétique des études de Kinshasa, la capitale
Sumaili, E. K.; Krzesinski, Jean-Marie ULg; Cohen, E. P. et al

in Néphrologie & Thérapeutique (2010), 6

Chronic kidney disease (CKD) is a worldwide public health problem. Little is known about its burden in Africa. This paper reviews the knowledge of CKD in Kinshasa, summarizing four studies undertaken in ... [more ▼]

Chronic kidney disease (CKD) is a worldwide public health problem. Little is known about its burden in Africa. This paper reviews the knowledge of CKD in Kinshasa, summarizing four studies undertaken in the general population and traditional health system of Kinshasa. CKD was defined by either kidney damage (proteinuria 300 mg/day) or reduced kidney function (eGFR < 60 ml/min/1.73 m2). In the general population, the prevalence of CKD all stage is 12.4 %. Our work shows also the high prevalence of proteinuria among subjects who do not have diabetes or hypertension, the lack of early detection and management of CKD risk factors in the traditional health care system leading to late referral or premature deaths, and the limits of renal replacement treatment. CKD affects young people in the DRC, in contrast to the United States, where CKD is more prevalent in older people. Major determinants of CKD in our studies were hypertension, diabetes, overweight, age, lower socioeconomic status, and Human immunodeficiency virus (HIV) infection. Glomerular nephropathy (mainly focal segmental glomerulosclerosis) remains the leading cause of end stage renal disease. An annual screening of the population for proteinuria and CKD risk factors is feasible and will, it is hoped, provide the basis for building a nationwide prevention strategy. [less ▲]

Detailed reference viewed: 68 (12 ULg)
Peer Reviewed
See detailEpidémiologie de la pression artérielle chez l’adolescent.
Saint-Remy, Annie ULg

Conference (2003, September 20)

Detailed reference viewed: 2 (0 ULg)
Peer Reviewed
See detailEpidemiologie de quelques problemes bucco-dentaires chez les patients ages.
Lamy, Marc ULg; Hockers, Thierry ULg

in Revue Belge de Médecine Dentaire = Belgisch Tijdschrift voor Tandheelkunde (1999), 54(1), 18-28

Demographic projections show an important increase of the elderly population. The percentage of complete edentulous elderly patients is decreasing but their total number will remain constant. The ... [more ▼]

Demographic projections show an important increase of the elderly population. The percentage of complete edentulous elderly patients is decreasing but their total number will remain constant. The prevalence of caries (essentially root caries) and of periodontal disease is, actually, very important. The increase of remaining teeth in the aging population, is a risk for a higher prevalence of these problems. It's time to become aware of this situation and to develop prevention and adapted treatments for this population. [less ▲]

Detailed reference viewed: 91 (14 ULg)
Full Text
See detailEpidémiologie des adénomes hypophysaires
Burlacu, M. C.; Daly, Adrian ULg; Beckers, Albert ULg

in Mises au point cliniques d'Endocrinologie, Nutrition et Métabolisme, 27èmes Journées Françaises d'Endocrinologie Clinique, Nutrition et Métabolisme (2007)

Les adénomes hypophysaires représentent une pathologie fréquente parmi les tumeurs cérébrales. Une étude liégeoise récente a montré une prévalence des adénomes hypophysaires cliniquement actifs de 1/1064 ... [more ▼]

Les adénomes hypophysaires représentent une pathologie fréquente parmi les tumeurs cérébrales. Une étude liégeoise récente a montré une prévalence des adénomes hypophysaires cliniquement actifs de 1/1064 habitants, nettement supérieure aux données antérieures. Tant dans les séries cliniques qu'autopsiques, les microadénomes à prolactine sont les adénomes prédominants. Les adénomes hypophysaires sont le plus souvent de présentation sporadique, mais les adénomes familiaux dans des formes isolées ou syndromiques sont également décrits. Les adénomes hypophysaires familiaux représentent environ 5% des adénomes hypophysaires et leur caractérisation clinique et génétique a été récemment enrichie par la description de la nouvelle entité FIPA (familial isolated pituitary adenomas) et des mutations du gène AIP (aryl hydrocarbon receptor-interacting protein). Bien que l'évolution habituellement bénigne, les adénomes hypophysaires sont caractérisés par une grande diversité clinique et génétique qui réclame des moyens diagnostiques et thérapeutiques spécifiques. [less ▲]

Detailed reference viewed: 37 (1 ULg)
See detailEpidémiologie des adénomes hypophysaires
Beckers, Albert ULg

Scientific conference (2007, November)

Detailed reference viewed: 5 (0 ULg)
See detailEpidémiologie des adénomes hypophysaires
Burlacu, M. C.; Daly, Adrian ULg; Beckers, Albert ULg

in Feuillets de Biologie (2009)

Les adénomes hypophysaires représentent une pathologie fréquente parmi les tumeurs cérébrales. Une étude liègoise récente a montré une prévalence des adénomes hypophysaires cliniquement actifs de 1:1064 ... [more ▼]

Les adénomes hypophysaires représentent une pathologie fréquente parmi les tumeurs cérébrales. Une étude liègoise récente a montré une prévalence des adénomes hypophysaires cliniquement actifs de 1:1064 habitants, nettement supérieure aux données antérieures. Tant dans les séries cliniques qu'autopsiques, les microadénomes à prolactine sont les adénomes prédominants. Les adénomes hypophysaires sont le plus souvent de présentation sporadique, mais des adénomes familiaux dans des formes isolées ou syndromiques sont également décrits. Les adénomes hypophysaires familiaux représentent 5 p.100 des adénomes hypophysaires et leur caractérisation clinique et génétique a été récemment enrichie par la description de la nouvelle entité FIPA (Familial Isolated Pituitary Adenomas) et des mutations du gène AIP (Aryl hydrocarbon receptor-Interactircg Protein). Bien que d'évolution habituellement bénigne, les adénomes hypophysaires sont caractérisés par une grande diversité clinique et génétique qui réclame des moyens diagnostiques et thérapeutiques spécifiques. [less ▲]

Detailed reference viewed: 14 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEpidémiologie des évènements rares chez les bovins en Belgique
Saegerman, Claude ULg

in Annales de Médecine Vétérinaire (2006), 150(spécial), 4-9

Detailed reference viewed: 5 (1 ULg)