Browsing
     by title


0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

or enter first few letters:   
OK
Full Text
See detailÉtude de l'influence de l'hydrodynamique sur une bactérie filamenteuse par analyse d'images
Groslambert, Sylvie ULg; Blacher, Silvia ULg; Crine, Michel ULg

in Récents Progrès en Génie des Procédés (2001), 78(18), 153-158

Detailed reference viewed: 8 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEtude de l'influence des paramètres de pré-abattage sur le pH des carcasses de porc.
Sindic, Marianne ULg; Mertens, Gilles; Renkens, M. et al

in Viandes et Produits carnés - Hors série (2006)

Detailed reference viewed: 7 (1 ULg)
Full Text
See detailEtude de l'influence du régulateur de croissance CGA 163935 sur les cultures de céréales d'hiver
Bodson, Bernard ULg; Salembier, Jean-François; Nyst, Pierre

in Mededelingen van de Faculteit Landbouwwetenschappen (Rijksuniversiteit te Gent) (1992, May 05), 57(3b), 969-976

Au cours de la saison culturale 1990-1991, le régulateur de croissance CGA 163935 (MODDUS) a été appliqué selon différentes modalités sur froment d'hiver et escourgeon. Dans ces essais réalisés en région ... [more ▼]

Au cours de la saison culturale 1990-1991, le régulateur de croissance CGA 163935 (MODDUS) a été appliqué selon différentes modalités sur froment d'hiver et escourgeon. Dans ces essais réalisés en région limoneuse belge sur des cultures conduites de manière intensive, l'influence de ce nouveau régulateur de croissance à action antiverse a été mesurée sur la longueur de la paille, sur la résistance à la verse, sur le rendement en grains et la qualité de la récolte et comparée à celles résultant de l'application de régulateurs agréés en Belgique sur ces cultures. [less ▲]

Detailed reference viewed: 29 (0 ULg)
Peer Reviewed
See detailEtude de l'intervention de la sérotonine en tant que facteur pathogénique potentiel dans les maladies respiratoires des bovins
Desmecht, Daniel ULg; Genicot, B; Linden, Annick ULg et al

in Proceedings of the XVIth World Buiatrics Congress (1990)

Detailed reference viewed: 6 (0 ULg)
Peer Reviewed
See detailEtude de l’organisation d’un espace transfrontalier par télédétection spatiale : le cas de l’Euregio
Nadasdi, Istvan; Donnay, Jean-Paul ULg; Baudot, Yves

in Actes du Symposium : Programme de recherche scientifique dans le domaine de la télédétection spatiale (1990)

Detailed reference viewed: 10 (0 ULg)
See detailEtude de l’organisation d’un espace transfrontalier par télédétection spatiale : le cas de l’Euregio
Nadasdi, Istvan; Donnay, Jean-Paul ULg; Baudot, Yves

in Programme de recherche scientifique dans le domaine de la télédétection spatiale (1990)

Detailed reference viewed: 5 (1 ULg)
See detailEtude de l'organisation des mouvements de nage au cours de l'ontogenèse chez Dicentrarchus labrax (Teleostei, Serranidae): Approche quantitative
Olivier, Damien ULg

Master's dissertation (2009)

The swimming movements of Dicentrarchus labrax larvae were recorded with a high-speed video camera (500 fps) from 0 to 288 hours post-hatching. Three indices were used to investigate the establishment ... [more ▼]

The swimming movements of Dicentrarchus labrax larvae were recorded with a high-speed video camera (500 fps) from 0 to 288 hours post-hatching. Three indices were used to investigate the establishment (coefficient of determination r²; coefficient of variation of r²) and the efficiency (Strouhal number) of the swimming movements. Movements of juveniles (960 to 2496 hours post-hatching) were also recorded to make comparisons with larvae. At hatching, larvae were unable to swim with well-sinusoidal movements. During growth, there was an improvement in the sinusoidal path of the swimming movement until the size of 5.2 mm TL where all larvae performed sinusoidal movements. The swimming speed had a strong effect on indices; all larvae with a burst swim performed sinusoidal movement as soon as at a size of 3.2 mm TL. The swimming efficiency improved with the Reynolds number and so with the size and the swimming speed. The maximal lateral amplitude of the various body parts decreased progressively during growth. At last, a switch from anguilliform to subcarangiform swimming mode occurred during the transition to the juvenile stage. [less ▲]

Detailed reference viewed: 36 (0 ULg)
See detailEtude de l'origine biosynthétique de composés défensifs de Chrysomelidae
Dooms, Cédric; Ghostin, Jean; Laurent, Pascal ULg et al

Poster (2003)

Les chrysomèles sont des insectes brillement colorés, formant des agrégats denses sur leur plante-hôte et sont considérés comme de véritables fléaux pour les cultures. La présence de glandes défensives a ... [more ▼]

Les chrysomèles sont des insectes brillement colorés, formant des agrégats denses sur leur plante-hôte et sont considérés comme de véritables fléaux pour les cultures. La présence de glandes défensives a été mise en évidence chez les larves et chez les adultes de nombreuses espèces de cette famille. La récente découverte de glycosides triterpéniques dérivés de la b-amyrine dans la sécrétion défensive de plusieurs espèces appartenant à la sous-tribu Doryphorina est tout à fait inattendue et soulève le problème de leur origine biogénétique. Une biosynthèse de nove de ce type de dérivé par les chrysomèles est en effet peu probable étant donné que les insectes ne disposent pas des enzymes nécessaires à la fabrication des stéroïdes et des triterpènes. La séquestration des produits tels quels au départ de la plante-hôte est également peu probable. En effet, la composition chimique de la sécrétion défensive de ces chrysomèles est indépendante de la plante-hôte et celles-ci ne contiennent pas de tels dérivés. Une troisième possibilité serait la modification par les chrysomèles d’un précurseur commun à ces différents triterpènes et présent dans leur alimentation. Un tel précurseur pourrait être la b-amyrine, identifiée chez différentes plantes-hôtes des chrysomèles, ou l’acide oléanolique dont le squelette se retrouve au niveau des triterpènes défensifs. Dans le cadre de ce travail, nous présenterons les synthèses de b-amyrine et d'acide oéanolique marqués au deutérium et les premiers résultats d'incorporation de ces précurseurs chez Platyphora kollari. [less ▲]

Detailed reference viewed: 14 (0 ULg)
See detailEtude de l'origine biosynthétique de composes défensifs de Chrysomellidae
Dooms, Cédric; Ghostin, Jean; Laurent, Pascal ULg et al

Poster (2003)

Les chrysomèles sont des insectes brillamment colores, formant des agrégats denses sur leur plante-hôte et sont considérées comme de véritables fléaux pour les cultures. La présence de glandes défensives ... [more ▼]

Les chrysomèles sont des insectes brillamment colores, formant des agrégats denses sur leur plante-hôte et sont considérées comme de véritables fléaux pour les cultures. La présence de glandes défensives a été mise en évidence chez les larves et chez les adultes de nombreuses espèces de cette famille. La récente découverte de glycosides triterpéniques dérivés de la b-amyrine (comme par exemple le ligatoside A) dans la sécrétion défensive de plusieurs espèces appartenant a la sous tribu Doryphorina est tout a fait inattendue et soulève le problème de leur origine biogénétique. Une biosynthèse de novo de ce type de dérivé par les chrysomèles est en effet peu probable étant donne que les insectes ne disposent pas des enzymes nécessaires a la fabrication des stéroïdes et des triterpènes. La séquestration des produits tels quels au départ de la plante-hôte est également peu probable. En effet, la composition chimique de la sécrétion défensive de ces chrysomèles est indépendante des plantes-hôte et celles-ci ne contiennent pas de tels dérivés. Une troisième possibilité serait la modification par les chrysomèles d'un précurseur commun a ces différents triterpènes et présent dans leur alimentation. Un tel précurseur pourrait être la b-amyrine, identifiée chez différentes plantes-hôte des chrysomèles, ou 1'acide oléanolique dont le squelette se retrouve au niveau des triterpènes défensifs. Dans le cadre de ce travail, nous présenterons les synthèses de la b-amyrine et de 1'acide oléanolique marqués au deutérium et les premiers résultats d'incorporation de ces précurseurs chez Platyphora kollari. Par ailleurs, nous présenterons également la synthèse de 1'a-amyrine tri-deuteriée. Ce triterpène a en effet été mis en évidence dans les plantes-hôtes des chrysomèles alors qu'aucun composé défensif basé sur le squelette ursane n'a été isolé jusqu'a présent de ces insectes. Il serait donc intéressant d'observer si le précurseur deuterié est incorporé ou non par Platyphora kollari. [less ▲]

Detailed reference viewed: 18 (0 ULg)
Full Text
See detailÉtude de l’origine des populations d’Ayous (Triplochiton scleroxylon K. SCHUM) dans les forêts du sud-est du Cameroun
Gorel, Anaïs ULg

Master's dissertation (2012)

Triplochiton scleroxylon K. SCHUM (ayous) est une espèce tropicale héliophiles pionnière à haute valeur commerciale. Comme la plupart des espèces de ce tempérament, T. scleroxylon présente actuellement un ... [more ▼]

Triplochiton scleroxylon K. SCHUM (ayous) est une espèce tropicale héliophiles pionnière à haute valeur commerciale. Comme la plupart des espèces de ce tempérament, T. scleroxylon présente actuellement un déficit de régénération. Afin de pérenniser son exploitation il est nécessaire de comprendre quelles sont les conditions à l’origine de la distribution de cette essence. Deux hypothèses ont été testées dans cette étude. Premièrement, une hypothèse anthropique : l’ayous pour se régénérer aurait besoin de trouées larges dans le couvert forestier ; de telles trouées ont probablement été dues par le passé à une activité anthropique en particulier : l’agriculture itinérante sur brûlis. Deuxièmement, une hypothèse édaphique : la distribution de l’ayous serait fonction de la fertilité du sol ; l’ayous serait présent uniquement sur les sols les plus fertiles. Afin de valider ou non ces hypothèses nous avons récolté des données botaniques, pédologiques, anthracologiques et archéologiques sur trois sites répartis le long d’un transect situé dans les concessions de la société forestière SFID au sud-est du Cameroun. Les résultats de notre étude démontrent une relation claire entre la distribution de T. scleroxylon et la richesse du sol : l’espèce se retrouve dans des sols à pH élevé, riches en plusieurs cations métalliques et fuit les sols à pH faible et toxicité importante en aluminium. Nous n’avons pu établir aucune relation entre la présence d’ayous et des perturbations anthropiques passées. Cela est peut-être dû à l’homogénéité de la fréquence des activités anthropiques dans la zone d’étude. [less ▲]

Detailed reference viewed: 13 (3 ULg)