Browsing
     by title


0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

or enter first few letters:   
OK
Full Text
Peer Reviewed
See detailEffet de la modalité visuelle sur le jugement de la réverbération d’une salle
Billon, Alexis ULg; Safin, Stéphane ULg; Defays, Aurore ULg et al

Conference (2010, April)

Le projet Auralias vise à développer un environnement immersif permettant le travail coopératif entre architectes et acousticiens. Le système développé associe donc un rendu sonore 3D (au moyen d’un ... [more ▼]

Le projet Auralias vise à développer un environnement immersif permettant le travail coopératif entre architectes et acousticiens. Le système développé associe donc un rendu sonore 3D (au moyen d’un dispositif VBAP) et une vue du modèle 3D de la salle considérée. Dans ce cadre, nous nous intéressons à l’impact de l’image projetée sur le jugement subjectif de l’acoustique de la salle. Ici, le critère objectif étudié est le temps de réverbération. Pour cela, des réponses impulsionnelles synthétiques possédant la même partie précoce (jusqu’à 80 ms) et différentes parties tardives ont été obtenues puis convoluées avec des rythmes de percussions pour obtenir différents échantillons sonores. Après un prétest permettant de définir une série d’images de salles évoquant des réverbérations différentes, un test subjectif en deux parties a été mené sur deux populations différentes. La tâche demandée est à chaque fois un classement des échantillons sonores dans l’ordre de réverbération croissante. Après une situation de contrôle (test réalisé sans l’appui des images), le sujet est soumis à un des trois scénarios suivants : images incitatrices (l’échantillon possédant le plus de réverbération est associé à l’image évoquant le plus long temps de réverbération), images distractrices (l’image soutenant l’échantillon sonore est tirée aléatoirement) et de sans image (testant ainsi l’effet d’apprentissage). Les résultats de cette expérience sont détaillés et permettent des premières prescriptions quant aux images à afficher dans l'environnement immersif pour soutenir la tâche de jugement acoustique. [less ▲]

Detailed reference viewed: 46 (15 ULg)
Peer Reviewed
See detailEffet de la paille de froment et de la sciure d’épicéa sur la dégradation de l’azote urinaire en présence d’uréase
Nimenya, H.; Delaunois, Annie; Bloden, Serge ULg et al

in Annales de Médecine Vétérinaire (1999), 143

Detailed reference viewed: 36 (5 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEffet de la parité sur les paramètres métaboliques et hormonaux de la femelle de réforme Blanc-Bleu Belge cularde
Cabaraux, Jean-François ULg; Hornick, Jean-Luc ULg; de Behr, V. et al

in Biotechnologie, Agronomie, Société et Environnement = Biotechnology, Agronomy, Society and Environment [=BASE] (2002), 6(1), 5-16

Detailed reference viewed: 16 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEffet de la pression partielle en oxygène sur le métabolisme des chondrocytes bovins en culture
Burton, S; Mathy-Hartet, M; Dupont, G et al

in Revue du Rhumatisme (2003), 70

Detailed reference viewed: 4 (1 ULg)
See detailEffet de la prise de Condrosulf® 400 dans l'arthrose d'Heberden et de Bouchard
WANG, François-Charles ULg; Collignon, Laurent; REGINSTER, Jean-Yves ULg et al

Conference (1994)

Detailed reference viewed: 72 (2 ULg)
Full Text
See detailEffet de la puissance micro-ondes sur la composition chimique de l'huile essentielle de l'Eucalyptus globulus
Ramdani, M.; Fadel, O.; Mouni, L. et al

Poster (2010)

Dans le but de mettre au point les conditions optimales d’extraction des huiles essentielles sous micro-ondes, nous avons effectué une série de travaux en contrôlant l’effet de plusieurs facteurs sur la ... [more ▼]

Dans le but de mettre au point les conditions optimales d’extraction des huiles essentielles sous micro-ondes, nous avons effectué une série de travaux en contrôlant l’effet de plusieurs facteurs sur la composition chimique des extraits : présence du solvant, quantité de solvant et puissance des micro-ondes. Dans le cas de l’Eucalyptus globulus récolté à Oujda, nous avons comparé la composition chimique de l’huile essentielle extraite par micro-ondes sous deux puissances différentes : 280W et 700W. 38 composés volatils ont été identifiés par GC/MS et GC/FID. La comparaison de la composition chimique, dans les deux cas de puissance d’extraction (280W et 700W), nous a permis de noter respectivement les résultats suivants : a-pinène (2,41%, 4,06%) ; transpinocarveol (2,94%, 3,28%) ; 1,8-cinéole (0,91%, 1,84%) ; (+)-aromadendrene (2,22%, 2,82) ; globulol (4,63%, 4%) ; g-eudesmol (4,66%, 4,2%) ; b-eudesmol (17,02%, 14,5%) ; 1,2,3,4-tetrahydro-2,3-methano-2,8-dimethoxynaphtalene (4,27%, 4,28%) ; anisole, p(m-chlorophenyl) (0 %, 0,24%). La puissance micro-ondes choisie a un effet direct sur la variation de la composition chimique de l’huile essentielle extraite par micro-ondes de point de vue quantitatif et qualitatif. [less ▲]

Detailed reference viewed: 93 (7 ULg)
Peer Reviewed
See detailEffet de la section du sciatique sur l'activité de l'isoenzyme fluororésistant de la phosphatase acide dans la moelle épinière du rat.
Schoenen, Jean ULg; Budo, C.; Poncelet, G.

in Comptes Rendus des Séances de la Société de Biologie et de ses Filiales (1969), 162(11), 2035-7

Detailed reference viewed: 24 (3 ULg)
Full Text
See detailEffet de la souplesse de la contre-pointe sur le défaut de cylindricité des pièces tournées
Debongnie, Jean-François ULg

Report (1995)

This report examines the effect of the live center flexibility on the form errors in lathe operations. It was originated from test results exhibiting a diameter having a maximum and a minimum, a fact that ... [more ▼]

This report examines the effect of the live center flexibility on the form errors in lathe operations. It was originated from test results exhibiting a diameter having a maximum and a minimum, a fact that highly surprised us. The problem is here analytically studied, and it is found that such form errors must effectively be obtained. [less ▲]

Detailed reference viewed: 34 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEffet de la technique vocale sur la justesse en voix chantée
Larrouy, Pauline ULg; Morsomme, Dominique ULg

Poster (2011, August)

Selon Dalla Bella et al. (2007, 2009), la population générale est capable de chanter juste une chanson populaire lorsque le tempo de la production est lent. Le chant est une activité universelle, présente ... [more ▼]

Selon Dalla Bella et al. (2007, 2009), la population générale est capable de chanter juste une chanson populaire lorsque le tempo de la production est lent. Le chant est une activité universelle, présente dès le plus jeune âge, mais reste une tâche complexe mobilisant des habiletés physiques, cognitives et physiologiques. En travaillant leur voix, les chanteurs professionnels, tels des instrumentistes, renforcent ces habiletés et sont capables de modifier la qualité de leur production vocale. Dans cette étude, nous examinons l’effet de cette expertise vocale et plus particulièrement de la technique “lyrique” enseignée aux chanteurs d’opéra sur certaines caractéristiques telles que la hauteur absolue et le tempo. En ce qui concerne la justesse, les techniques d’analyse acoustique mises au point nous permettent d’observer les erreurs possibles en production vocale (Schön et al., 2004) dans un contexte mélodique. Nous avons constitué un groupe contrôle de 63 non chanteuses et un groupe expérimental de 15 chanteuses professionnelles. Les sujets ont chanté « Happy Birthday ». Les chanteuses professionnelles l’ont chanté une première fois sans technique vocale particulière (ST) et une seconde fois avec une technique vocale lyrique (AT). La partie stable de chaque voyelle a été moyennée (AudioSculpt) et analysée (OpenMusic) afin d’estimer la hauteur absolue et relative de chaque note. Les résultats montrent des différences significatives entre les groupes pour le tempo (F(2,88)=16,61, p<.001) et la hauteur absolue (F(2,88)=165,63, p<.001). Chez les non chanteuses, le nombre d’erreur diminue avec le tempo (r=.321, p=01). Chez les chanteuses professionnelles AT, nous observons le profil inverse (r=-.662, p=01) mais pas de corrélation significative chez les chanteuses professionnelles ST. Les premiers résultats confirment l’effet de la technique vocale tant sur le type d’erreur que sur l’importance de ces erreurs en contexte mélodique. Bien que nous attendions une bonne performance chez les chanteuses professionnelles AT, les résultats ne vont pas dans ce sens. Cela conduit à discuter le type d’analyse à exécuter et le choix des programmes pour le jugement de la justesse en voix chantée avec technique vocale. [less ▲]

Detailed reference viewed: 105 (24 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEffet de la viscosité sur la structure de l'écoulement et sur le mélange dans un bioréacteur à cuve agitée utilisé en culture de cellules animales
Collignon, Marie-Laure ULg; Crine, Michel ULg; Delafosse, Angélique ULg et al

in Récents Progrès en Génie des procédés - A la croisée des sciences et des cultures, pour relever les défis industriels du XXIème siècle (2009)

Detailed reference viewed: 92 (34 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEffet de prétraitements agoniste et antagoniste de GnRH sur la production d’embryons chez la brebis et la chèvre
Baril, G.; Cognié, Y.; Belloc, J. P. et al

in Proceedings: 11e Rencontres autour des Recherches sur les Ruminants (3R) (2004)

Detailed reference viewed: 15 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEffet de prétraitements agoniste et antagoniste de GnRH sur la productîon d'embryons chez la brebis et la chèvre
Baril, Gérard; Cognié, Yves; Belloc, J. P. et al

in Proceedings: 8e Rencontres autour des Recherches sur les Ruminants (2001)

ln the superovulated ewe, previous studies have shown that GnRH agonist and antagonist pre-treatment improve embryo production. Consequently, an experiment on this subject was continued in order to ... [more ▼]

ln the superovulated ewe, previous studies have shown that GnRH agonist and antagonist pre-treatment improve embryo production. Consequently, an experiment on this subject was continued in order to simplify GnRH antagonist pretreatment in the ewe, and evaluate the efficiency of this technique in the superovulated goal. For the simplification of the pre-treatment, we compared the efficiency of the multiple low-dose (11' O.5mg/ day) antagonist regimen with a regimen of three injections of 1.5, 0.5, and O.5mgat 5 day intervals. The three injections regimen allowed a high ovulatory response, but a lower yield of transferable embryos (12 vs 8.3 ; P=O.08). GnRH agonist (Decapeptyl) and antagonist (Antarelix) pre-treatments were evaluated in superovulated goats. ln GnRH agonist treated goats (Decapeptyl1.8mg 22days before FSH) follicle number >3 mm was decreased (5.5 before vs 1.1 after treatment ; P<O.Ol) without an effect on the number of small follicles (2-3mm) and ovulatory response. Percentages of recovered and fertilised ova were significantly lower after Decapeptyl pre-treatment than without pre-treatment. Consequently a low number of transferable embryos per Decapeptyl treated goat was obtained (Decapeptyl + FSH: 2.2 vs FSH 4.7 ; P>O.l0). ln GnRH antagonist treated goats (Antarelix Il' 0.5mg / day before FSH) a decrease in follicle number >5 mm was observed as weIl as an increase in small follicle number (2-3mm) and ovulatory response after FSH treatment. However, this beneficial effect on ovulatory response was cancelled by an increase in the percentage of unfertilised ova and degenerated embryos. Consequently, in Antarelix treated goats the yield of embryo production was reduced (Antarelix +FSH 2.3 vs FSH 8.1 ; P<O.Ol). After in vitro fertilisation, the cleavage rate was also lower after Antarelix pre-treatment compared to the control group (84% vs 94%; P<O.Ol). However, this percentage was high (84%) as compared to the in vivo fertilisation rate (29%).A negative effect of Antarelix pre-treament on goat oocytequality is possible; nevertheless, transport and survival of spermatozoa in the genital tract are most probably affected in these conditions [less ▲]

Detailed reference viewed: 184 (1 ULg)
See detailL'effet de simple exposition : approche cognitive et neuropsychologique
Willems, Sylvie ULg

Doctoral thesis (2005)

Detailed reference viewed: 21 (8 ULg)
See detailL'effet de simple exposition : un simple amorçage?
Willems, Sylvie ULg

Scientific conference (2003)

Detailed reference viewed: 4 (1 ULg)
See detailL'effet de simple exposition : un simple amorçage?
Willems, Sylvie ULg

Scientific conference (2004, May)

Detailed reference viewed: 15 (0 ULg)
Peer Reviewed
See detailEffet de Simple exposition et reconnaissance pour des objets tridimensionnels chez des enfants âgés de 5 à 12 ans et des jeunes adultes
Catale, Corinne ULg; Willems, Sylvie ULg; Van der Linden, Martial ULg

Poster (2002)

Introduction Chez l’adulte, il est classiquement observé que l’exposition répétée à des stimuli conduit à un accroissement de la préférence pour ces derniers en comparaison à de nouveaux stimuli (Effet de ... [more ▼]

Introduction Chez l’adulte, il est classiquement observé que l’exposition répétée à des stimuli conduit à un accroissement de la préférence pour ces derniers en comparaison à de nouveaux stimuli (Effet de simple exposition, ESE; [1]). En revanche, un grand nombre d’études [2] montrent chez l’enfant un effet inverse suggérant une préférence pour la nouveauté. Le but de cette étude est d’utiliser le paradigme de simple exposition chez des enfants de différentes tranches d’âge afin de déterminer la période durant laquelle la préférence pour la nouveauté s’inverse et est remplacée par la préférence pour la familiarité. Participant 16 enfants (de 5 à 6 ans et de 7 à 8 ans), 22 enfants (de 9 à 10 ans), et 17 enfants (de 11 à 12 ans) et 16 jeunes adultes (de 18 à 30 ans). Matériel Dans la phase d’encodage, les sujets évaluent l’orientation (droite/gauche) de 12 figures tridimensionnelles présentées 5 fois durant 2,5 secondes. Lors de la phase test, le sujet est soumis à deux tâches de jugement à choix forcés (préférence et reconnaissance) sur 12 paires d’objets tridimensionnels nouveaux-familiers. Les deux jugements se portent sur les mêmes items et leur ordre de passation est contrebalancés entre les sujets. Résultats et Discussion Un effet de préférence différent du hasard est observé chez les adultes (P<.05) dans le sens d’une préférence pour les stimuli préalablement exposés (ESE), mais non chez les enfants (Ps>.1). Pourtant, lorsque l’on examine les relations entre préférence et reconnaissance, on constate que les enfants de 5/6 ans ont tendance à préférer les nouvelles figures et non les figures préalablement exposées et reconnues (Chi-carré= -.15, p=.05). En revanche, cette tendance s’inverse au cours du développement, et ce, dès 11/12 ans où les enfants tendent à préférer les stimuli préalablement exposés et reconnus (Chi-carré=.17, p=.02). Ce choix de préférence pour les stimuli familiers persistent chez les jeunes adultes (p<.05). Notre étude montre que les plus jeunes enfants ont tendance à préférer les nouveaux stimuli alors que les jeunes adultes préfèrent les stimuli familiers quand on compare leurs choix de préférence à leur performance en reconnaissance. A partir de 11-12 ans, les enfants montrent le pattern inverse indiquant un « shifting » de la préférence pour la nouveauté vers la préférence pour la familiarité. Ces données montrent que les scores en reconnaissance influencent différemment la préférence en fonction de l’âge. [less ▲]

Detailed reference viewed: 70 (3 ULg)