Browsing
     by title


0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

or enter first few letters:   
OK
See detailÉtude et projet de restauration du pavillon et four banal du château-ferme de Bourdon
Gilles, Isabelle ULg

Master of advanced studies dissertation (2008)

Situé dans la province de Luxembourg, à mi-chemin entre Marche-en-Famenne et Hotton, le petit village de Bourdon étend son bâti le long de la Grand-Route. En arrivant de Marche, à la sortie du village ... [more ▼]

Situé dans la province de Luxembourg, à mi-chemin entre Marche-en-Famenne et Hotton, le petit village de Bourdon étend son bâti le long de la Grand-Route. En arrivant de Marche, à la sortie du village, quelques bâtiments forment – par les matériaux, l’implantation et le style – un ensemble cohérent : une importante ferme en carré, une chapelle au milieu du cimetière et un petit édifice de plan carré sur deux niveaux. Ce pavillon est classé comme monument en 1982, sous l’appellation d’« ancien four banal ». Peu de traces subsistent de cette fonction… une belle provocation pour la recherche ! L’étude d’un édifice rural à usage domestique soulève la question de la disponibilité des sources. Les sources textuelles et iconographiques concernant le pavillon et le four se révèlent par exemple très rares. En revanche, les sources contextuelles sont très riches : traités d’architecture, ouvrages techniques anciens, études comparatives et stylistiques… Ces documents permettent notamment de comprendre les quelques indices révélant la présence d’un four à pain ; indices relevés à travers une observation soigneuse de la source monumentale. L’édifice – dans toute sa matérialité et son immatérialité – demeure en effet la source principale : il nous livre son histoire et ses secrets de conception. L’étude croisée de ces divers témoignages, plus ou moins éloquents, conduit à l’hypothèse, toute provisoire, selon laquelle un pavillon et un four à pain ont été construits conjointement, vers 1775, par Marie-Marthe de Nollet, propriétaire de la Seigneurie de Bourdon. Erigé au milieu des jardins et vergers du XVIIIe siècle, le pavillon a sans doute servi à la fois de fournil et logement pour le fournier, et de lieu de rangement pour le matériel de jardinage et les récoltes du verger. L’étude sanitaire livre un édifice un peu affaibli et surtout, dépouillé de nombreux éléments. Reste que le monument n’est pas en ruine et mérite d’être transmis : la restauration doit être envisagée. Le pavillon doit tout d’abord être inscrit dans un projet complet de réaffectation intégrant la ferme, les abords et la chapelle, toujours dédiée au culte. Dans les grandes lignes, le projet est le suivant : la ferme associe du logement et des fonctions d’accueil pour diverses manifestations. La chapelle poursuit sa vocation cultuelle à l’usage du village et pourquoi pas de la nouvelle affectation. Le pavillon retrouve l’esprit de son usage d’origine : une fonction domestique au rez-de-chaussée et résidentielle aux étages. Le four à pain est réhabilité, ainsi que la dimension sociale et collective liée au principe de la banalité. Ainsi, le fournil est utilisé au gré des activités de la ferme, des habitations voisines, du village, de la région… Les aménagements autour du four et du pavillon autorisent l’accueil d’un grand nombre de visiteurs. L’étage et le comble logent des hôtes de passage. Lorsque trop peu d’éléments subsistent, au droit du pavillon et de son four, pour concevoir une restauration à l’identique, l’intervention contemporaine est envisagée ; elle s’accorde bien sûr aux dimensions historiques, artistiques et techniques du lieu : élégance modeste inscrite dans une ruralité qui l’est tout autant. [less ▲]

Detailed reference viewed: 46 (3 ULg)
See detailEtude éthologique et endocrinologique comparée de femelles et de pseudofemelles Oreochromis aureus (Steindachner, 1864) (Pisces: Cichlidae).
Ovidio, Michaël ULg

Master's dissertation (1994)

En aquaculture, l’inversion du sexe de mâles Oreochromis aureus au moyen d’un traitement hormonal à la 17α-ethynylestradiol est utilisée pour produire des pseudofemelles (ΔF, génotype ZZ) qui croisées ... [more ▼]

En aquaculture, l’inversion du sexe de mâles Oreochromis aureus au moyen d’un traitement hormonal à la 17α-ethynylestradiol est utilisée pour produire des pseudofemelles (ΔF, génotype ZZ) qui croisées avec un mâle homogamétique (ZZ) donneront une progéniture constituée de 100% de mâles. Cependant, lorsque des femelles (F) et des pseudofemelles (ΔF) sont placées dans un même bassin avec des mâles (M), la fréquence de ponte de femelles est supérieure à celle des pseudofemelles. Dans le but de comprendre ce phénomène, nous avons étudié le comportement de 18 F (446 ± 96 mm) et 18 ΔF (401 ± 59 mm). Dans les expériences de combat par paire (F × ΔF) et en groupes (8, 12, 16 et 83 poissons 10–3 l avec une proportion F/ΔF de 1) les ΔF se sont montrées plus agressives que les F. D’autres expériences ont montré que les ΔF se montrent plus agressives que les F vis-à-vis de mâles. Ces expériences montrent qu’il existe des différences comportementales entre F et ΔF qui sont le résultat de l’effet du génotype sexuel sur le comportement. [less ▲]

Detailed reference viewed: 11 (0 ULg)
Full Text
See detailEtude expérimentale de la cristallochimie et de la stabilité des phosphates à structure fillowite
Rondeux, Mélanie ULg

Doctoral thesis (2011)

Les minéraux du groupe de la fillowite sont des phosphates sodiques de manganèse, de fer, de magnésium et de calcium. On rencontre ces phosphates essentiellement dans les pegmatites granitiques, en ... [more ▼]

Les minéraux du groupe de la fillowite sont des phosphates sodiques de manganèse, de fer, de magnésium et de calcium. On rencontre ces phosphates essentiellement dans les pegmatites granitiques, en contextes métamorphiques, mais aussi dans certaines météorites. A l’heure actuelle, on compte cinq minéraux appartenant à ce groupe ; la fillowite sensu stricto [Na2CaMn7(PO4)6], la chladniite [Na2CaMg7(PO4)6], la galileiite [Na2Fe2+8(PO4)6], la johnsomervilleite [Na2CaFe2+7(PO4)6] et la stornesite-(Y) [(Y,Ca)□2Na6(Ca,Na)8(Mg,Fe)43(PO4)36]. Ces minéraux cristallisent dans le système rhomboédrique (groupe spatial R ) et présentent une maille cristalline de très grande taille (a = 15,28 Å, c = 43,51 Å, Z = 18) contenant 756 atomes dont 45 sont non équivalents. Le premier but de ce travail a été d’obtenir de nouvelles données sur la cristallochimie des minéraux du groupe de la fillowite, et de déterminer les limites d’incorporation de différents cations dans cette structure. La synthèse par voie sèche a été utilisée, à diverses températures (entre 650 et 970°C), lors des essais d’insertion des cations monovalents (Li+, Ag+ et K+), des cations bivalents (Mg2+, Fe2+, Zn2+, Ni2+, Ca2+ et Cd2+) et des cations trivalents (Fe3+, Al3+, Y3+, Cr3+ et Sc3+). Les cations monovalents sont toujours présents dans les minéraux du groupe de la fillowite. Nos résultats confirment cette observation et indiquent que, à l’exception de Ag+ qui peut totalement se substituer à Na+, les autres cations monovalents (Li+ et K+) ne rentrent que très difficilement dans la structure fillowite. Concernant les cations bivalents, les résultats de nos recherches montrent que c’est le manganèse qui s’incorpore le plus facilement dans la structure fillowite. En effet, la synthèse des phosphates de compositions Na2Mn8(PO4)6 ou encore Na2CaMn7(PO4)6, isotypes à la fillowite, est très commode. De plus, les analyses chimiques à la microsonde électronique des fillowites, obtenues par voie hydrothermale dans les systèmes Na-Mn-Fe2+-Mg-(PO4) et Na-Ca-Mn-Fe2+-Mg-(PO4), se localisent essentiellement dans la partie riche en Mn des diagrammes Mn-Fe-Mg. Nous avons également prouvé expérimentalement que d’autres cations bivalents comme le magnésium, le calcium et le cadmium peuvent également s’y introduire assez aisément, à l’opposé du zinc et du nickel qui forment préférentiellement des phases orthorhombiques ou de l’alluaudite. Finalement nos données montrent que le fer ferreux se substitue au manganèse, jusqu’à la composition Na2,244(Fe2+3,791Mn3,172Fe3+0,610)(PO4)6 obtenue à 600°C / 1 kbar. La structure fillowite ne semble pas affectionner les cations trivalents. Nos données corroborent cette observation car il est plus aisé d’insérer des cations bivalents que des cations trivalents, à l’exception de Sc. En effet, le scandium, dont le rayon ionique est le plus proche de celui de Mg2+, s’incorpore bien dans la structure fillowite. L’insertion de Al3+ dans cette structure se révèle également assez facile, comme en témoigne la détection de composés à structure fillowite obtenus sans impuretés dans les échantillons de compositions de départ : Na2(Mn7,4Al0,4)(PO4)6 et Na2Ca(Mn6,25Al0,5)(PO4)6. Enfin, ce sont Fe3+, Cr3+ et Y3+ qui entrent le plus difficilement dans cette structure. La substitution de Mn2+ par Fe3+ ou Cr3+ dans les systèmes étudiés en voie sèche induit immédiatement l’apparition de composés à structure alluaudite en association avec les phosphates à structure fillowite. Des analyses chimiques à la microsonde électronique indiquent toutefois que Fe3+ s’incorpore en faible teneur dans la structure fillowite. Le second objectif de ce travail a été d’appliquer les techniques de synthèse hydrothermale afin de mieux cerner la stabilité des minéraux du groupe de la fillowite. Dans ce but, les systèmes Na-Mn-Fe2+-Mg-(PO4) et Na-Ca-Mn-Fe2+-Mg-(PO4) ont été investigués, à des températures comprises entre 400 et 700°C (1 kbar). Des phosphates à structure fillowite sont formés, sans impureté, à toutes les températures étudiées, à partir des mélanges initiaux dépourvus de fer. L’incorporation du fer implique immédiatement l’apparition d’alluaudite et de sarcopside, alors que la marićite cristallise comme phase supplémentaire pour les compositions très riches en fer. Le contenu de ce dernier dans les composés à structure fillowite augmente entre 400 et 600°C, puis diminue légèrement entre 600 et 700°C (1 kbar). La composition de ces phosphates, obtenus à 600°C / 1 kbar, est très proche de celles des johnsomervilleites naturelles de Loch Quoich (Ecosse) et de Kiluli (Rwanda) indiquant que ceux-ci auraient pu se former dans des conditions similaires. Pour le mélange initial Na2Fe2+8(PO4)6, les phosphates à structure fillowite sont absents à 1 kbar, alors qu’ils apparaissent timidement lors des synthèses réalisées à 3 kbar. Ces résultats démontrent le rôle essentiel joué par la pression sur l’incorporation du fer dans la structure fillowite. [less ▲]

Detailed reference viewed: 61 (24 ULg)
Full Text
See detailEtude expérimentale de la résistance de panneaux de metal déployé soumis à des solicitations cycliques de cisaillement.
Phung Ngoc, Dung ULg; Degée, Hervé ULg; Plumier, André ULg

in Experimental Study of the Resistance of Expanded Metal Panels Submitted to Cyclic Shear Tests (2010)

Experimental and theoretical study of expanded metal panels (EMP) has shown that they are useful for seismically retrofitting reinforced concrete moment resisting frames (RC-MRF). Although this product ... [more ▼]

Experimental and theoretical study of expanded metal panels (EMP) has shown that they are useful for seismically retrofitting reinforced concrete moment resisting frames (RC-MRF). Although this product has merit of strength and ductility, it is at present only used for non-structural applications. There is no guidance existing to help the engineers determine the mechanical properties or to indicate in which field of the structures this product can be used. With the aims at providing quantitative data for these purposes and at introducing a simplified model of EMP working in shear, description and comparison of the results of 22 monotonic and cyclic experiments of 4 profiles of EMP in small and large scale is presented. Numerical approach with FINELG, a nonlinear finite element code developed at University of Liege, is used to calibrate and simulate the tests. A good correlation between tests and numerical simulations is observed. [less ▲]

Detailed reference viewed: 42 (9 ULg)
See detailEtude expérimentale des performances thermo-hydrauliques de radiateurs
Cuevas, Cristian; Trebilcock, Felipe; Ngendakumana, Philippe ULg

Report (2004)

Detailed reference viewed: 6 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEtude expérimentale des sons auto-entretenus d’un jet plan impactant sur une fente dans un milieu non confiné
Billon, Alexis ULg; Sakout, Anas; Valeau, Vincent

Conference (2002, April)

Cette étude expérimentale s’intéresse aux sons auto-entretenus générés par un écoulement non confiné : un jet turbulent à grand rapport d’aspect impactant sur une plaque munie d’une fente biseautée. Les ... [more ▼]

Cette étude expérimentale s’intéresse aux sons auto-entretenus générés par un écoulement non confiné : un jet turbulent à grand rapport d’aspect impactant sur une plaque munie d’une fente biseautée. Les éléments caractéristiques des sons auto-entretenus sont mis en avant. L’influence de la distance entre la plaque et la bouche du jet, ainsi que celle de la vitesse du jet ont été étudiées. La fréquence des sons mesurés est comparée aux fréquences propres longitudinales du système et à la fréquence la plus instable de la couche de cisaillement du jet, calculée à l’aide de la théorie de la stabilité linéaire. [less ▲]

Detailed reference viewed: 25 (1 ULg)
Full Text
See detailEtude expérimentale des sons auto-entretenus produits par un jet issu d'un conduit et heurtant une plaque fendue
Billon, Alexis ULg

Doctoral thesis (2003)

The production of self-sustained tones (up to 125 dB) by a low Mach number free plane jet impinging on a slotted plate, known as slot-tone, is experimentally studied. For all geometries of the slot’s edge ... [more ▼]

The production of self-sustained tones (up to 125 dB) by a low Mach number free plane jet impinging on a slotted plate, known as slot-tone, is experimentally studied. For all geometries of the slot’s edge tested, the tones are generated from 6 m/s and when a resonant mode of the duct from which the jet flows out is excited. The Strouhal number associated with the tones fundamental frequency describes stages. These one are linked to the number of vortices present, with vortex pairing possibilities. On the other hand, the frequency domain of the fundamental is defined by the two instability modes of the jet. If the edge of the slot is beveled and if this one is placed backwards to the flow, the tones occurs at a lower speed (3.5 m/s) as soon as the jet becomes turbulent, and the excitation of an acoustic resonator is then not necessary. [less ▲]

Detailed reference viewed: 30 (4 ULg)
Full Text
See detailEtude expérimentale du peptide oblique de l’α-synucléine
Crowet, Jean-Marc ULg

Master of advanced studies dissertation (2004)

The study of amyloidogenic proteins is of great interest in biochemistry because these proteins undergo a conformational change and an aggregation, that are largely implicated in several incurable ... [more ▼]

The study of amyloidogenic proteins is of great interest in biochemistry because these proteins undergo a conformational change and an aggregation, that are largely implicated in several incurable diseases including Alzheimer’s, Parkinson’s or Creutzfeldt-Jakob’s disease. In addition, these phenomena are not completely understood, either structurally or energetically. These proteins, in their amyloidogenic conformation, aggregate rapidly in solution and form fibrils that are insoluble and resistant to proteolysis. Recently, tilted peptides were detected in two of the amyloidogenic proteins involved in neurodegenerative diseases; the amyloid β peptide responsible for Alzheimer’s disease, and the PrP protein that causes Creutzfeldt-Jakob’s disease. Tilted peptides are short protein fragments (11 to 18 residues) that adopt a tilted orientation when inserted into biological membranes, which they are able to destabilise. When helical, tilted peptides present an asymmetric hydrophobicity gradient responsible for their oblique insertion. Tilted peptides have also been detected in some other amyloidogenic proteins. In a set of 27 amyloidogenic proteins, five tilted peptides from four different proteins have been shown up by molecular modelling. Tilted peptides could be responsible for the neurotoxic effect of these proteins. Thanks to their fusogenic properties, they could interact directly with the membrane leading to cell death. Tilted peptides could also be involved in the tranconformational process of these proteins. The aim of this study was to characterise experimentally the tilted peptide detected by molecular modelling in the α-synuclein sequence, responsible for Parkinson’s disease. This peptide is tested experimentally to highlight its lipid destabilising properties. Its conformation is studied by IR spectroscopy. The fusogenic assays point to its destabilizing properties. [less ▲]

Detailed reference viewed: 6 (0 ULg)
See detailEtude expérimentale du refroidissement diphasique indirect d’une pile à combustible
Cuevas, Cristian; Winandy, Eric; Ngendakumana, Philippe ULg

Report (2002)

Detailed reference viewed: 8 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEtude expérimentale et modélisation du séchage de boues générées par l’épuration des eaux usées
Bennamoun, Lyes; Léonard, Angélique ULg

in Revue des Energies Renouvelables (2011), 14(1), 1-12

Detailed reference viewed: 49 (11 ULg)
Peer Reviewed
See detailEtude expérimentale et théorique d'assemblages mixtes acier-béton
Jaspart, Jean-Pierre ULg; Schleich, Jean-Baptiste ULg; Altmann, R. et al

in Rapport du symposium de l'AIPC - Construction mixte acier, béton et nouveau matériaux. (1990)

Detailed reference viewed: 41 (3 ULg)