Browsing
     by title


0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

or enter first few letters:   
OK
Full Text
Peer Reviewed
See detailUne diététique monastique liégeoise du XIVe siècle : Le "régime de santé" du frère Léonard de Saint-Jacques
Xhayet, Geneviève ULg

in Bibliothèque de l'Ecole des Chartes (2007), 165

Detailed reference viewed: 19 (4 ULg)
Peer Reviewed
See detailDIETRO L’IMMAGINE RIFLESSA DI UN’ADOLESCENTE.
Miscioscia, Marina ULg; Vaccaro, Maria Grazia; Zanini, Isabella

Poster (2008, September 12)

Detailed reference viewed: 28 (3 ULg)
Full Text
See detailDietro, il paesaggio: Misura e ritmo di una strada tra le colline e il Piave.
Bocchi, Renato; Latini, Luigi; Szanto, Catherine ULg

in Architettura del Mondo. Ricerche e progetti dal mondo universitario (2013)

The Alta Marca Trevigiana (Colli del Piave), between Valdobbiadene and Conegliano, doesn't have a definite recognized identity, despite its strong visual character. However, for the visitor driving along ... [more ▼]

The Alta Marca Trevigiana (Colli del Piave), between Valdobbiadene and Conegliano, doesn't have a definite recognized identity, despite its strong visual character. However, for the visitor driving along the “Sinistra Piave”, the landscape is seen as a rhythmical composition of invitation to movement at different scales and at various intensity, that can be compared to a musical composition. The question then is how to transform the road from a simple through-way into an occasion to engage with the Colli del Piave, to transform a “landscape scenery” into an “experienced landscape”. [less ▲]

Detailed reference viewed: 52 (5 ULg)
Full Text
See detailDieu a-t-il une passion démesurée pour les insectes?
Haubruge, Eric ULg

Scientific conference (2008, October)

Detailed reference viewed: 61 (2 ULg)
Full Text
See detailDieu dans l'art
Havelange, Carl ULg

Scientific conference (2008, November 13)

Detailed reference viewed: 18 (1 ULg)
See detailLe Dieu de Maman Olangi. Ethnographie d'un combat spirituel transnational
Meiers, Bénédicte ULg

Book published by Academia/L'Harmattan (2013)

Avec le « combat spirituel » du couple Olangi (Congo-Kinshasa), l’Afrique centrale revisite le pentecôtisme évangélique et offre une triangulation inédite d’un mouvement aujourd’hui séculaire et ... [more ▼]

Avec le « combat spirituel » du couple Olangi (Congo-Kinshasa), l’Afrique centrale revisite le pentecôtisme évangélique et offre une triangulation inédite d’un mouvement aujourd’hui séculaire et transnational. Une approche ethnographique translocale au plus proche des réalités vécues sur le terrain (Bruxelles-Kinshasa) a permis à l’auteur de rendre compte des imaginaires et des pratiques à l’œuvre dans un espace-temps du religieux qui a généré un ethos spirituel de combat. L’ethnographie des conversions au « Dieu de maman Olangi » révèle une radicalité singulière. Le combat comporte un enjeu fort d’émancipation de la parenté et de la famille. Elle est vécue comme un poids d’obligations à honorer davantage qu’un principe de solidarité qui prend ici des allures de dernier mythe africain. Ce combat spirituel est en prise directe avec l’expérience irréductible de la colonisation ainsi qu’avec les épreuves non moins irréductibles de l’expérience migratoire. Il trouve aujourd’hui à s’exercer dans n’importe quel lieu de la planète où quelques uns de ses disciples sont installés et contribue au développement d’une résilience dans laquelle l’idéologie dominante, capitaliste, fonctionne à plein régime. [less ▲]

Detailed reference viewed: 158 (6 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLe Dieu des chrétiens est-il juriste ?
Fierens, Jacques ULg

in Fierens, Jacques (Ed.) Jérusalem, Athènes, Rome. Liber Amicorum Xavier Dijon (2012)

Detailed reference viewed: 4 (0 ULg)
Peer Reviewed
See detailDieu(x) mode d'emploi : le monde "enchanté" des religions
Drouguet, Noémie ULg

in Chaumier, Serge (Ed.) Expoland, ce que le parc fait au musée : ambivalence des formes de l'exposition (2011)

Detailed reference viewed: 23 (1 ULg)
Full Text
See detailDieux de l'Orient en Hainaut à l'époque romaine
Veymiers, Richard ULg

in Bruwier, Marie-Christine (Ed.) Mémoires d'Orient. Du Hainaut à Héliopolis. Musée royal de Mariemont, du 7 mai au 17 octobre 2010 (2010)

Detailed reference viewed: 87 (11 ULg)
Full Text
See detailDieux des Grecs - Dieux des Romains. Panthéons en dialogue à travers l'histoire et l'historiographie
Bonnet, Corinne; Pirenne-Delforge, Vinciane ULg; Pironti, Gabriella

Book published by Institut historique belge de Rome/Brepols (2016)

Depuis Horace, il se dit que la Grèce vaincue par Rome a soumis le vainqueur par la force de sa culture. C’est pourtant en latin que, pendant des siècles, les dieux grecs ont été désignés dans la ... [more ▼]

Depuis Horace, il se dit que la Grèce vaincue par Rome a soumis le vainqueur par la force de sa culture. C’est pourtant en latin que, pendant des siècles, les dieux grecs ont été désignés dans la littérature occidentale : Zeus était Jupiter, Athéna s’appelait Minerve… La vision d’un monde « gréco-romain » a réduit l’écart entre les deux systèmes religieux au point de considérer qu’ils se superposaient naturellement et s’interpénétraient spontanément. Les spécialistes des religions de l’Antiquité s’interrogent pourtant sur les mécanismes de traduction des dieux « des autres » par les Anciens, sans cependant mettre à l’épreuve de leurs questionnements les relations entre dieux des Grecs et dieux des Romains. Il est temps d’enrichir l’étude des polythéismes antiques de ce volet négligé. Comment les Romains ont-ils accueilli les dieux grecs et qu’en ont-ils fait ? Comment les Grecs ont-ils intégré en retour des formes de sociabilité religieuse ouvertes aux Romains et à leurs dieux ? Que se passait-il lorsque les dieux des Romains empruntaient le nom, les épiclèses, les formes, les rites des dieux des Grecs, et inversement ? Telles sont les interrogations que ce volume collectif affronte, afin d’éclairer la manière dont les Grecs et les Romains interagissaient entre eux tout autant qu’avec les « autres », dans le cadre d’une Méditerranée connectée. [less ▲]

Detailed reference viewed: 130 (9 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLes dieux et la cité. Représentations des divinités tutélaires entre Grèce et Phénicie
Bonnet, Corinne; Pirenne-Delforge, Vinciane ULg

in Zenzen, Nicolas; Hölscher, Tonio; Trampedach, Kai (Eds.) Aneignung und Abgrenzung. Wechselnde Perspektiven auf die Antithese von ‘Ost’ und ‘West’ in der griechischen Antike (2014)

Detailed reference viewed: 170 (8 ULg)
See detailLes dieux et leurs statues dans la céramique attique et italiote
Collard, Hélène ULg

Master's dissertation (2009)

Detailed reference viewed: 50 (10 ULg)
See detailLes dieux et leurs statues dans la céramique grecque
Collard, Hélène ULg

Conference (2011, March 24)

Detailed reference viewed: 30 (10 ULg)
Full Text
See detailLes dieux védiques Varuna et Indra dans le Canon bouddhique pâli
Verpoorten, Jean-Marie ULg

in Studia Asiatica (2010), 11

Les êtres divins et surnaturels du Veda n’ont pas disparu des écrits canoniques du Bouddhisme alors même le Buddha lui-même avait une attitude agnostique envers eux. Indra y apparaît régulièrement sous le ... [more ▼]

Les êtres divins et surnaturels du Veda n’ont pas disparu des écrits canoniques du Bouddhisme alors même le Buddha lui-même avait une attitude agnostique envers eux. Indra y apparaît régulièrement sous le nom de Sakka. Varuņa par contre y est plutôt rare. Raison de plus pour nous pencher sur un curieux passage du canon pāli où il pourrait être présent incognito. Le 23e des longs sermons (Dīghanikāya) est celui qu’un disciple de Buddha, Kumāra Kassapa, adresse au roi Pāyāsi pour le convertir au Bouddhisme. Ce prince est un libre-penseur qui ne croit ni à l’au-delà ni à l’âme et qui impose ses convictions à son peuple. L’histoire où nous pouvons peut-être reconnaître Varuņa est racontée par le moine et se résume comme suit : une caravane de 1000 chariots, qui s’avance d’est en ouest, est divisée en deux. Un des groupes voit venir à lui, durant le trajet dans le désert, un personnage « inhumain » (amanusa), sombre, aux yeux rouges, armé d’un carquois et d’une guirlande de lotus. Il a les cheveux et les vêtements mouillés et son char tiré par un âne est boueux. Il déclare aux gens du convoi qu’il vient d’un lieu riche en bois, eau et herbe et qu’il n’y a pas lieu de faire des provisions. La caravane poursuit sa route et, au moment où elle se rend compte qu’elle a été trompée, elle est dévorée par un démon cannibale (yakka). Ce personnage menteur et assassin rappelle par certains traits le dieu védique Varuņa. Il est de l’ouest comme ce dernier ; il est mouillé et son char est boueux, à l’instar de Varuņa, dieu des eaux. Il a les yeux rouges d’abord comme le bouc-émissaire qui, lors d’un rite védique, est dédié à « Néantise » (Nirṛti) et aussi comme le bouffon qui, dans les pièces du théâtre indien, a pour modèle Varuņa. Enfin le récit ajoute qu’il tient en main un kalāpa , une touffe de liens pour enchaîner les âmes, ce qui sied à un dieu redoutable comme Varuņa. A l’inverse de ce personnage malfaisant, le dieu védique Indra –Sakka en bouddhique-est plutôt bienveillant envers les humains, car il est, comme eux, soumis à la transmigration et redoute également les pouvoirs surnaturels des ascètes bouddhiques qui mettent en échec ses pouvoirs divins. [less ▲]

Detailed reference viewed: 59 (0 ULg)
See detailDieux, démons, génies et morts en Mésopotamie
Van der Stede, Véronique ULg

Scientific conference (2007, May 09)

Detailed reference viewed: 28 (0 ULg)
Full Text
See detailDiez preguntas para auto-evaluar el perfil de egreso, el Programa y los cursos en una perspectiva de ABC (Aprendizaje Basado en Competencias) y con enfoque programa en la Ensenanza superior.
Leclercq, Dieudonné ULg

Scientific conference (2016, October 11)

Actualmente las universidades estructuran sus perfiles de egreso, programas y cursos aplicando dos principios esenciales: (1) el Aprendizaje Basado en Competencias o ABC y (2) el Enfoque Programa. En la ... [more ▼]

Actualmente las universidades estructuran sus perfiles de egreso, programas y cursos aplicando dos principios esenciales: (1) el Aprendizaje Basado en Competencias o ABC y (2) el Enfoque Programa. En la presente ponencia se analiza las significaciones e implicaciones de estas expresiones, así como el impacto que tienen sobre las evaluaciones en estos tres niveles. Además se presentan algunas preguntas clave que los docentes pueden (deben) hacerse para autoevaluar sus logros en cada nivel; proceso permanente porque los currículos viven y se trasforman para adaptarse a los cambios en el mundo o para inducirlos. Cada una de las preguntas de autoevaluación se explican en detalle, con conceptos y ejemplos, en el libro Ideas e Innovaciones, Dispositivos de Evaluación de los Aprendizajes en la Educación, o IDEAS (Leclercq y Cabrera, 2014), escrito con la contribución de 16 autores. Para ilustrar lo que se puede hacer al evaluar, en el capítulo 3 de IDEAS, se usa una rosa de los vientos —motivo de la línea gráfica de este encuentro—, la cual describe lo existente o aquello que podría ser. Entre todas estas posibilidades, esta ponencia, presenta aquello que, desde mi punto de vista, se debe hacer. Las preguntas servirán para abordar sucesivamente la estructura de un currículo, la cual puede concebirse como un cubo, que en su cara frontal (dimensión horizontal), contiene a los tres pilares de la formación, siendo el pilar central el de los objetivos o del perfil de egreso, el cual puede articularse en cuatro pisos (dimensión vertical) llamados DIME (competencias Dinámicas, Instrumentales, Metacognitivas y Específicas); el pilar izquierdo representa los métodos y el derecho, las evaluaciones. En este esquema, las evaluaciones a las que puede someterse una propuesta curricular, se sitúan en cuatro niveles de profundidad o de amplitud temporal. El ABC implica que son los docentes, trabajando en equipos, los que deben concebir instrumentos para evaluar desempeños complejos. Se explicará por qué un Enfoque Programa es imprescindible para (1) Concebir situaciones reales o simuladas que agrupen saberes, destrezas y actitudes, (desarrollados en varios cursos), y cómo los docentes, sin perder de vista las competencias (concordancia vertical), pueden preparar a los estudiantes para esto. (2) Que cada curso (o cada actividad de enseñanza-aprendizaje) evidencie la Triple Concordancia entre Objetivos, Métodos y Evaluaciones (concordancia horizontal). Aquí, los criterios de calidad de las evaluaciones serán sólo mencionados, porque los ejemplos de sus aplicaciones a casos concretos se darán en la ponencia de Álvaro Cabrera. Finalmente, expondré lo que es el currículo oculto y cómo combatirlo. Ver documento atado. [less ▲]

Detailed reference viewed: 61 (4 ULg)