Browsing
     by title


0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

or enter first few letters:   
OK
Full Text
See detailEffet placebo et questions éthiques
Mormont, Christian ULg

in Weisstub, David N.; Mormont, Christian (Eds.) L’éthique de la recherche (2000)

Detailed reference viewed: 19 (0 ULg)
Full Text
See detailEffet placebo, effet nocebo: comment la science explique les guérions miraculeuses
Quertemont, Etienne ULg

Scientific conference (2002)

L’effet placebo est habituellement considéré comme l’ensemble des réponses psychologiques et physiologiques des patients à une substance inerte. On parle d’effet placebo lorsque cette réponse constitue un ... [more ▼]

L’effet placebo est habituellement considéré comme l’ensemble des réponses psychologiques et physiologiques des patients à une substance inerte. On parle d’effet placebo lorsque cette réponse constitue un effet bénéfique pour la santé et d’effet nocebo lorsque les conséquences sont néfastes. Cependant, les phénomènes placebo/nocebo recouvrent plus largement tous les effets du contexte environnemental qui ne résultent pas spécifiquement du traitement médical administré. Une partie de ce qu’on nomme effet placebo/nocebo peut s’expliquer par des mécanismes de conditionnement pavlovien. Des effets placebo résultant du conditionnement pavlovien sont ainsi régulièrement mis en évidence sur des animaux de laboratoire. Au conditionnement pavlovien s’ajoute également chez l’être humain un facteur plus spécifiquement psychologique : l’effet des croyances et des attentes (expectancies). De nombreuses études ont ainsi démontré que les croyances et les attentes des patients exercent des effets objectifs sur leur santé qui se traduisent par des modifications biologiques. Nous examinerons plus particulièrement les mécanismes qui permettent à ces influences psychologiques de modifier l’état biologique d’un sujet. Parmi ceux-ci, le système immunitaire ainsi que les opiacés endogènes qui régulent la douleur semblent particulièrement influencés par l’état psychologique. Finalement nous montrerons comment les phénomènes placebo/nocebo apportent une explication rationnelle à plusieurs exemples de guérisons miraculeuses ou pseudo-scientifiques. Parmi ces exemples nous examinerons plus particulièrement le rôle important que joue l’effet placebo dans l’homéopathie. [less ▲]

Detailed reference viewed: 150 (3 ULg)
Peer Reviewed
See detailEffet préventif du Sabril dans un cas présymtomatique de maladie de Bourneville
Leroy, P.; Bakri, A.; Dubru, Jean-Marie ULg et al

in Société Belge de Neurologie Pédiatrique (1994)

Detailed reference viewed: 8 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEffet structuro-modulateur du ranélate de strontium dans la gonarthrose : l'étude SEKOIA
Chevalier, X; Chapurlat, R; Cooper, C et al

in Revue du Rhumatisme (2012), 79(S1), 271

Detailed reference viewed: 16 (1 ULg)
See detailEffet tequila, effet domino, effet vodka : à qui la faute ?
Santander, Sébastian ULg

Article for general public (1998)

L'article se penche sur les différentes crises qui ont traversé l'Asie, la Russie et l'Amérique latine à la fin des années 1990. Il cherche à déterminer les raisons de ces crises.

Detailed reference viewed: 43 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEffeti comportamentali dell'endosulfan su girini di Rana dalmatina
Lavorato, Manuela; Bernabé, I.; Tripepi, S. et al

Poster (2011, September)

Detailed reference viewed: 16 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEffets à court et moyen terme (6 mois) d’une guidance parentale orthophonique proposée à des parents d’enfants présentant un retard de développement du langage
Maillart, Christelle ULg; Leroy, Sandrine ULg; Quintin, Emilie et al

Conference (2010, June 08)

Les caractéristiques du langage adressé à l’enfant ont un impact important sur l’acquisition langagière, tant chez les enfants présentant un développement normal du langage que pour ceux qui ont des ... [more ▼]

Les caractéristiques du langage adressé à l’enfant ont un impact important sur l’acquisition langagière, tant chez les enfants présentant un développement normal du langage que pour ceux qui ont des troubles langagiers. Mais, pour ces derniers, le bénéfice lié à un input optimal est plus important que chez les enfants sans trouble (Snow, 1994). Malheureusement, en raison même du retard de développement du langage, l’ajustement du langage de l’adulte à l’enfant est rendu plus difficile (D’Ordorico & Jacob, 2006). On se trouve dans une spirale négative : les enfants fragiles au niveau langagier dépendent plus que leurs pairs de la qualité de l’input qui leur est proposé et, à cause de leurs difficultés langagières, ils suscitent des interactions moins riches et moins à même de les soutenir dans leur développement langagier ultérieur. Face à ce constat, des programmes d’intervention ont été mis en place (Girolametto, Weitzman, & Greenberg, 2004). Dans ce travail, nous présenterons les résultats obtenus suite à une session de guidance parentale organisée avec les parents de 4 enfants d’environ 4 ans présentant un retard de développement de langage. L’objectif de cette formation est d’aider les parents à tenir un rôle d’acteur principal dans le développement langagier de leur enfant, en lui donnant des occasions de communiquer, en suivant ses intérêts, en le plaçant dans des routines prévisibles et familières, et en lui fournissant un langage plus adapté à ses difficultés. Dans un premier temps, chaque enfant a été filmé en interaction avec ses parents afin de disposer de mesures pré-thérapeutiques concernant le niveau langagier et communicatif de l’enfant et les stratégies d’interaction parentales. Ensuite, deux orthophonistes ont travaillé avec le groupe de parents afin de les familiariser aux stratégies utilisées dans les programmes d’intervention parentale. Ces stratégies sont les suivantes (Girolametto, 2004) : 1) les stratégies centrées sur l’enfant (par exemple, se mettre au niveau de l’enfant, attendre que l’enfant initie l'interaction) ; 2) les stratégies de promotion de l’interaction (par exemple, encourager l’enfant à prendre leur tour dans une interaction, à poser des questions) ; 3) les stratégies de modelage du langage (par exemple, l’expansion, la reformulation, etc). Enfin, deux séances de post-thérapie ont été réalisées, la première directement après la session de formation, la seconde 6 mois plus tard. Chaque film a été transcrit et analysé. Les résultats, qui seront présentés et discutés, ont des implications importantes en termes de prise en charge précoce des enfants présentant des troubles de développement langagier. [less ▲]

Detailed reference viewed: 799 (39 ULg)
See detailEffets antitumoraux des agonistes dopaminergiques et des analogues de la somatostatine
Beckers, Albert ULg; Valdes Socin, Hernan Gonzalo ULg; Stevenaert, Achille ULg

in Médecine Thérapeutique Endocrinologie (1999), 1(2), 183-191

Le traitement médicamenteux des adénomes hypophysaires commence son histoire au début des années 70. La bromocriptine qui vient d’être découverte s’avère efficace pour traiter l’hyperprolactinémie et ... [more ▼]

Le traitement médicamenteux des adénomes hypophysaires commence son histoire au début des années 70. La bromocriptine qui vient d’être découverte s’avère efficace pour traiter l’hyperprolactinémie et restaurer la fertilité chez les femmes hyperprolactinémiques. Son effet antitumoral est découvert un peu plus tard lorsque des scanners performants permettent d’observer une diminution de volume de l’adénome. Au cours des vingt dernières années, des progrès substantiels ont été accomplis dans le traitement médical des adénomes hypophysaires et dans les techniques qui permettent leur observation et leur suivi. Des molécules plus puissantes que la bromocriptine sont maintenant disponibles pour le traitement des adénomes à prolactine (PRL). Les plus utilisées et les plus connues sont le quinagolide et la cabergoline. En outre, de nouveaux traitements médicamenteux, s’adressant cette fois à l’adénome somatotrope, ont vu le jour. La somatostatine a été découverte en 1973. Sa demi-vie très courte et les effets rebond observés après son injection ne permettaient toutefois pas de l’utiliser pour soigner l’acromégalie. Il a fallu attendre le milieu des années 80 pour disposer du premier analogue efficace dans cette indication : l’octréotide. Depuis, les préparations à effet retard ont vu le jour (Sandostatine® LAR, Somatuline® LP). Elles permettent une normalisation de la sécrétion de l’hormone de croissance (growth hormone, GH) dans l’acromégalie dans plus de la moitié des cas. Il est rapidement devenu évident que ces médicaments étaient aussi capables d’entraîner une réduction du volume des adénomes dans un pourcentage significatif de cas. Parallèlement, les progrès techniques ont permis la mise au point de scanners hyperperformants et, surtout, d’examens par résonance magnétique nucléaire (IRM). Actuellement, ce type d’examens a remplacé le scanner dans l’évaluation des adénomes hypophysaires. Il permet, en effet, de repérer des lésions de plus petite taille qu’avant, de mieux définir les limites entre la tumeur, l’hypophyse normale et les structures avoisinantes, notamment dans les macro-adénomes, et, en outre, de mieux caractériser les phénomènes intratumoraux tels que la nécrose ou l’hémorragie. Dans cet article nous revoyons les effets antitumoraux des analogues de la somatostatine et des agonistes dopaminergiques dans l’acromégalie et chez les patients porteurs d’adénome à prolactine. Les divers types de réponses, aussi bien dans les micro-adénomes que dans les macro-adénomes, seront envisagés à l’occasion de la description de cas cliniques illustratifs, puis une synthèse générale sera présentée. [less ▲]

Detailed reference viewed: 121 (0 ULg)
Peer Reviewed
See detailEffets benefiques de l'activite physique sur les facteurs de risque cardio-vasculaire.
Scheen, André ULg; Paquot, Nicolas ULg

in Revue Médicale de Liège (2001), 56(4), 239-43

Numerous observational (epidemiological surveys) or interventional (controlled trials) studies demonstrated that regular physical activity increases insulin sensitivity in normal subjects and decreases ... [more ▼]

Numerous observational (epidemiological surveys) or interventional (controlled trials) studies demonstrated that regular physical activity increases insulin sensitivity in normal subjects and decreases insulin resistance in patients with obesity and/or type 2 diabetes. These favourable effects are at least partially linked to a reduction in abdominal fat mass. This results in a significant improvement of lipid profile, with a decrease in the concentrations of total cholesterol, LDL cholesterol and triglycerides, associated with an increase of HDL cholesterol level. Such favourable metabolic effects related to regular physical activity probably explain the better cardiovascular prognosis observed in regularly exercising subjects as compared to sedentary individuals. These observations should motivate any practitioner to promote endurance physical exercise in every subject, especially in individuals at high cardiovascular risk. [less ▲]

Detailed reference viewed: 65 (3 ULg)
Full Text
See detailEffets biologiques et immunitaires du colostrum bovin sur le porcelet au sevrage
Boudry, Christelle ULg; Dehoux, Jean-Paul; Wavreille, José et al

in 9éme Journée des Productions porcines et avicoles "Impact de l'alimentation sur la santé animale : nouveaux développement" (2009, October 14)

Detailed reference viewed: 80 (24 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEffets cardio-metaboliques du rimonabant chez le sujet obese ou en surpoids avec dyslipidemie ou diabete de type 2.
Scheen, André ULg; Van Gaal, L. F.

in Revue Médicale de Liège (2007), 62(2), 81-5

Rimonabant (Acomplia) is the first selective CB1 receptor blocker of the endocannabinoid system. It has been evaluated in the RIO ("Rimonabant In Obesity and related disorders") programme including above ... [more ▼]

Rimonabant (Acomplia) is the first selective CB1 receptor blocker of the endocannabinoid system. It has been evaluated in the RIO ("Rimonabant In Obesity and related disorders") programme including above 6.600 overweight/obese patients with or without comorbidities followed for 1 to 2 years. Compared to placebo, rimonabant 20 mg/day consistently increases weight loss, reduces waist circumference, increases HDL cholesterol, lowers triglyceride levels, diminishes insulin resistance, and reduces the prevalence of metabolic syndrome. In patients with type 2 diabetes, rimonabant also diminishes HbA1c levels, an effect confirmed in the recent SERENADE trial. Almost half of the metabolic effects occurs beyond weight loss, suggesting direct peripheral effects of rimonabant. Rimonabant is indicated in Europe as an adjunct to diet and exercise for the treatment of obese patients, or overweight patients with associated risk factor(s), such as type 2 diabetes or dyslipidaemia. [less ▲]

Detailed reference viewed: 140 (6 ULg)
Peer Reviewed
See detailEffets circulatoires et respiratoires de la ketamine chez le cheval anesthésie à l'halothane
Serteyn, Didier ULg; Blais, D.; Abou Madi, N. A. et al

in Canadian Journal of Veterinary Research = Revue Canadienne de Recherche Vétérinaire (1987), 51(4), 513-6

Ketamine (0.3 mg/kg) administered intravenously to 12 halothane anesthetized horses caused a significant respiratory depression during ten minutes when respiration was spontaneous. Significant hemodynamic ... [more ▼]

Ketamine (0.3 mg/kg) administered intravenously to 12 halothane anesthetized horses caused a significant respiratory depression during ten minutes when respiration was spontaneous. Significant hemodynamic effects were not observed except for cardiac index. Clinical application was also discussed. [less ▲]

Detailed reference viewed: 18 (2 ULg)
Full Text
See detailEffets comportementaux et neurochimiques de stimuli associés à l’administration d'éthanol: implications pour les comportements d'alcoolisation
Quertemont, Etienne ULg; De Witte, Philippe

in Cahiers de l'I.R.E.B. (2001), 15

Les drogues, y compris l’alcool, peuvent servir de stimuli inconditionnels dans des situations d’apprentissage par conditionnement. Les stimuli environnementaux qui accompagnent systématiquement ... [more ▼]

Les drogues, y compris l’alcool, peuvent servir de stimuli inconditionnels dans des situations d’apprentissage par conditionnement. Les stimuli environnementaux qui accompagnent systématiquement l’administration d’alcool peuvent ainsi acquérir le statut de stimuli conditionnés capables d’induire à eux seuls des réactions physiologiques conditionnées. Deux types de réactions conditionnées avec l’alcool ont été observées. D’une part, les stimuli associés à l’administration d’alcool peuvent induire des effets similaires à ceux de l’éthanol. D’autre part, ces stimuli conditionnés à l’éthanol peuvent aussi engendrer des réponses conditionnées opposées aux effets de l’éthanol. Ces deux types de réponses conditionnées semblent jouer un rôle dans les différentes étapes de l’alcoolisation. Leur implication dans la tolérance envers l’éthanol est largement illustrée par le phénomène de tolérance dépendante de l’environnement. Plusieurs études expérimentales et observations cliniques suggèrent aussi que les processus de conditionnement pourraient être impliqués dans la consommation d’alcool et particulièrement dans son abus. Toutefois, les bases neurochimiques de ces réponses conditionnées à l’éthanol sont encore largement méconnues. De récentes études utilisant la technique de microdialyse intracérébrale ont pourtant montré le rôle de divers neurotransmetteurs et neuromodulateurs. D’une part, les réponses conditionnées similaires à l’éthanol sont accompagnées d’une libération de dopamine dans le noyau accumbens. D’autre part, la libération conditionnée de glutamate et de taurine semble être impliquée dans les réponses conditionnées opposées aux effets de l’éthanol. [less ▲]

Detailed reference viewed: 95 (8 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEffets cutanés indésirables du lithium.
Paquet, Philippe ULg; Claessens, Nadine; Pierard, Claudine ULg et al

in Revue Médicale de Liège (2005), 60(11), 885-7

Oral administration of lithium is used as treatment in psychiatry. The drug frequently induces cutaneous side effects corresponding to acneiform or maculo-papular eruptions, psoriasis and folliculitis ... [more ▼]

Oral administration of lithium is used as treatment in psychiatry. The drug frequently induces cutaneous side effects corresponding to acneiform or maculo-papular eruptions, psoriasis and folliculitis. Men are more frequently affected than women. These manifestations are characterized by the accumulation of neutrophils in the skin. Alopecia and classical drug reactions are also possible. Topical applications of lithium used to treat some dermatoses do not induce similar side effects, probably because dosages are much lower. [less ▲]

Detailed reference viewed: 28 (0 ULg)