Browsing
     by title


0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

or enter first few letters:   
OK
Full Text
Peer Reviewed
See detailDu rififi dans le monde de l'onychomycose.
Pierard, Gérald ULg

in Revue Médicale de Liège (2005), 60(4), 242-6

Recently, onychomycoses raised some interest from groups whose business is communication to the public. The combination of commercial interest, dogmatism and disinformation appears to have found there a ... [more ▼]

Recently, onychomycoses raised some interest from groups whose business is communication to the public. The combination of commercial interest, dogmatism and disinformation appears to have found there a potentially damaging field of action. This review is an attempt to shed some light on this topic using objective and qualified medical information. [less ▲]

Detailed reference viewed: 78 (3 ULg)
Peer Reviewed
See detailDu roman policier métaphysique au récit à mystère métacognitif
Dechene, Antoine ULg

in Le thriller métaphysique d'Edgar Allan Poe à nos jours (2016)

Detailed reference viewed: 10 (0 ULg)
Peer Reviewed
See detail"Du Rwanda au Coeur des Ténèbres. Jean-Philippe Stassen illustre Conrad"
Demoulin, Laurent ULg

E-print/Working paper (2010)

Dans sa façon d'illustrer Coeur des ténèbres de Conrad, le dessinateur de bande dessinée Jean-Philippe Stassen interprète de façon très personnelle l'oeuvre du romancier. La bande dessinée se déclare ici ... [more ▼]

Dans sa façon d'illustrer Coeur des ténèbres de Conrad, le dessinateur de bande dessinée Jean-Philippe Stassen interprète de façon très personnelle l'oeuvre du romancier. La bande dessinée se déclare ici aussi légitime que la littérature. [less ▲]

Detailed reference viewed: 118 (8 ULg)
Full Text
See detailDu satellite au terrain. Observation de la surface terrestre et processus géographiques
Cornet, Yves ULg

Scientific conference (2015, November 14)

la journée de enseignants des 6ème Journées de la Géographie Belge (VUB, 14 novembre 2015). Proposition d’Yves CORNET (CC, Photogrammétrie et télédétection, Geomatique, ULg) Sujet : « Du satellite au ... [more ▼]

la journée de enseignants des 6ème Journées de la Géographie Belge (VUB, 14 novembre 2015). Proposition d’Yves CORNET (CC, Photogrammétrie et télédétection, Geomatique, ULg) Sujet : « Du satellite au terrain » Forme : Atelier Durée totale : 1h30 Résumé : Je proposerai tout d’abord un bref rappel des notions de « couleur » (vrai couleur, fausse couleur, fausse couleur de synthèse) en visualisation d’images polygéniques enregistrées par des capteurs satellitaires récentes disponibles gratuitement dans les archives de l’USGS et couvrant le territoire wallon (ex. capteur OLI à bord de Landsat 8). Ensuite, j’élargirai la discussion en établissant le lien avec le concept de signature et résolution spectrales pour en arriver à deux applications très exploitées par les géographes et qui reposent sur ces concepts. La première application est la classification d’image. La seconde application est l’extraction de paramètres bio-géo-physiques à partir d’images multi-spectrales en exploitant les parties du spectre permettant cette détermination (ex. couleur des océans - rapports de réflectance entre les canaux visibles permettant de mettre en évidence l’absorption du rayonnement lumineux par la chlorophylle). Nous limiterons notre discours à la partie du spectre dans laquelle le soleil éclaire la surface terrestre (visible et proche infra-rouge) qui est celle la plus facile à appréhender pour des écoliers du secondaire. Ensuite pendant l’atelier, j’exploiterai de façon intuitive l’analyse graphique car elle constitue une spécificité de formations scientifiques et, malheureusement, je constate depuis plusieurs années, de la part de la majorité de nos étudiants, une réelle incapacité de s’exprimer de cette façon. Il me semble que cette compétence peut être aisément exercée par des exercices simples tels que ceux que je proposerai en limitant au maximum l’accès à des outils logiciel. Les données nécessaires à ces analyses graphiques seront fournies ou extraites d’images à l’aide d’outils logiciels de visualisation d’images gratuits qui seront mis à la disposition des enseignants pour qu’ils puissent préparer de nouvelles activités dans leur classe. Les réalisations graphiques seront effectuées sur papier quadrillé. Elle permettront par exemple de représenter la position d’un pixel dans l’espace multispectral (diagramme de dispersion bi-variés combinant les canaux 2 par 2 et éventuellement tri-variés en combinant les canaux par 3), de construire des courbes de signature spectrale de différents type de couverture du sol dans différents contextes topographique et donc dans des conditions d’illumination différentes, de construire des courbes de signature spectrales d’une eau non turbide présentant des concentration en chl-a variable (données fournies). Nous accorderons une attention particulière à la signification physique des valeurs reportées sur les différents axes (unités, ordres de grandeur, variations) et un protocole d’interprétation de ces graphiques sera ensuite proposé. D’une part, nous comparerons les signatures spectrales de différents types de couverture du sol généralement reconnus par classification d’image (surface herbeuse, canopée, sol nu, surface bétonnée, surface macadamisée, eau …). Pour certains types de couverture du sol, nous mettront en évidence l’effet topographique qui est d’autant plus marqué que la longueur d’onde exploitée se rapproche du proche infra-rouge en raison de la réduction de la diffusion du rayonnement solaire incident pour les plus grande longueurs d’onde du visible et le proche infra-rouge que pour les courtes longueur d’onde du visible. Pour limiter la complexité des interprétations, nous limiterons les analyses à des données instantanées (pas de variation temporelle !!). D’autre part, dans la partie consacrée à l’analyse de la couleur des océans nous proposeront la construction différente graphique (diagramme de dispersion ou validation et histogrammes) permettant de mettre en relation le résultat de l’extraction de paramètres bio-optiques de l’eau depuis des images satellitaire et son correspondant mesuré sur le terrain. Nous expliquerons ainsi la signification graphique des notions de biais, d’imprécision et d’incertitude. Nous établirons alors quelques liens entre le processus d’acquisition des images satellitaires (angle d’observation, champs instantané d’observation du capteur satellitaire, résolution radiométrique, influence de l’état de surface des mers et ses interaction avec la géométrie de l’éclairement solaire vis-à-vis de l’observation, altération atmosphériques …) et la signification d’un échantillon des valeurs de référence sur le terrain (campagne de mesure de la concentration de chlorophylle en mer ou dans des lac, dynamique spatiale et temporelle, représentativité spatiale et temporelle). [less ▲]

Detailed reference viewed: 34 (5 ULg)
Full Text
See detailDu satellite au terrain. Observation de la surface terrestre et processus géographiques
Cornet, Yves ULg

Scientific conference (2015, August 25)

53ème Congrès des Professeurs de Sciences 2015 Proposition d’Yves CORNET (CC, Photogrammétrie et télédétection, Geomatique, ULg) Sujet : « Du satellite au terrain » Forme : Brève Introduction théorique ... [more ▼]

53ème Congrès des Professeurs de Sciences 2015 Proposition d’Yves CORNET (CC, Photogrammétrie et télédétection, Geomatique, ULg) Sujet : « Du satellite au terrain » Forme : Brève Introduction théorique suivie d’un atelier Durée totale : 1h30 Résumé : Je proposerai tout d’abord un bref rappel des notions de « couleur » (vrai couleur, fausse couleur, fausse couleur de synthèse) en visualisation d’images polygéniques enregistrées par des capteurs satellitaires récentes disponibles gratuitement dans les archives de l’USGS et couvrant le territoire wallon (ex. capteur OLI à bord de Landsat 8). Ensuite, j’élargirai la discussion en établissant le lien avec le concept de signature et résolution spectrales pour en arriver à deux applications très exploitées par les géographes et qui reposent sur ces concepts. La première application est la classification d’image. La seconde application est l’extraction de paramètres bio-géo-physiques à partir d’images multi-spectrales en exploitant les parties du spectre permettant cette détermination (ex. couleur des océans - rapports de réflectance entre les canaux visibles permettant de mettre en évidence l’absorption du rayonnement lumineux par la chlorophylle). Nous limiterons notre discours à la partie du spectre dans laquelle le soleil éclaire la surface terrestre (visible et proche infra-rouge) qui est celle la plus facile à appréhender pour des écoliers du secondaire. Ensuite pendant l’atelier, j’exploiterai de façon intuitive l’analyse graphique car elle constitue une spécificité de formations scientifiques et, malheureusement, je constate depuis plusieurs années, de la part de la majorité de nos étudiants, une réelle incapacité de s’exprimer de cette façon. Il me semble que cette compétence peut être aisément exercée par des exercices simples tels que ceux que je proposerai en limitant au maximum l’accès à des outils logiciel. Les données nécessaires à ces analyses graphiques seront fournies ou extraites d’images à l’aide d’outils logiciels de visualisation d’images gratuits qui seront mis à la disposition des enseignants pour qu’ils puissent préparer de nouvelles activités dans leur classe. Les réalisations graphiques seront effectuées sur papier quadrillé. Elle permettront par exemple de représenter la position d’un pixel dans l’espace multispectral (diagramme de dispersion bi-variés combinant les canaux 2 par 2 et éventuellement tri-variés en combinant les canaux par 3), de construire des courbes de signature spectrale de différents type de couverture du sol dans différents contextes topographique et donc dans des conditions d’illumination différentes, de construire des courbes de signature spectrales d’une eau non turbide présentant des concentration en chl-a variable (données fournies). Nous accorderons une attention particulière à la signification physique des valeurs reportées sur les différents axes (unités, ordres de grandeur, variations) et un protocole d’interprétation de ces graphiques sera ensuite proposé. D’une part, nous comparerons les signatures spectrales de différents types de couverture du sol généralement reconnus par classification d’image (surface herbeuse, canopée, sol nu, surface bétonnée, surface macadamisée, eau …). Pour certains types de couverture du sol, nous mettront en évidence l’effet topographique qui est d’autant plus marqué que la longueur d’onde exploitée se rapproche du proche infra-rouge en raison de la réduction de la diffusion du rayonnement solaire incident pour les plus grande longueurs d’onde du visible et le proche infra-rouge que pour les courtes longueur d’onde du visible. Pour limiter la complexité des interprétations, nous limiterons les analyses à des données instantanées (pas de variation temporelle !!). D’autre part, dans la partie consacrée à l’analyse de la couleur des océans nous proposeront la construction différente graphique (diagramme de dispersion ou validation et histogrammes) permettant de mettre en relation le résultat de l’extraction de paramètres bio-optiques de l’eau depuis des images satellitaire et son correspondant mesuré sur le terrain. Nous expliquerons ainsi la signification graphique des notions de biais, d’imprécision et d’incertitude. Nous établirons alors quelques liens entre le processus d’acquisition des images satellitaires (angle d’observation, champs instantané d’observation du capteur satellitaire, résolution radiométrique, influence de l’état de surface des mers et ses interaction avec la géométrie de l’éclairement solaire vis-à-vis de l’observation, altération atmosphériques …) et la signification d’un échantillon des valeurs de référence sur le terrain (campagne de mesure de la concentration de chlorophylle en mer ou dans des lac, dynamique spatiale et temporelle, représentativité spatiale et temporelle). [less ▲]

Detailed reference viewed: 33 (2 ULg)
Full Text
See detailDu savoir aux saveurs
Stassart, Pierre M ULg

Book published by Ful - Vredeseilanden - Fondation Universitaire Luxembourgeoise - Vredeseilanden (1999)

Le projet livre grand public est l’aboutissement d’un projet de recherche interdisciplinaire de 4 ans, financé par le SSTC . Il veut permettre à un large public d’acteurs (administration, associations ... [more ▼]

Le projet livre grand public est l’aboutissement d’un projet de recherche interdisciplinaire de 4 ans, financé par le SSTC . Il veut permettre à un large public d’acteurs (administration, associations, groupements,…) de s’interroger sur les différentes démarches de qualité. L’interrogation sur la qualité est développée en deux volets : l’un présenté par des scientifiques, l’autre par des acteurs. Dans une première partie les chercheurs d’Arlon (SEED de la FUL), de Leuven (Vredeseilanden-Coopibo) et de Gand (Economie Agricole de la RUG) présentent 6 filières de qualité qu’ils ont étudiées de façon approfondie. La qualité y est abordée comme un processus collectif en construction plutôt que comme une définition donnée. Les exemples de cette dynamique collective illustrent la multiplicité du sens donné au terme qualité. En particulier ils montrent comment chacune des définitions appelle un mode d’organisation, un encadrement et des contraintes spécifiques: pensons simplement à la diversité que recouvrent des produits aussi différents que les produits fermiers, les produits label, les produits en production intégrée, les produits issus de l’agriculture biologique,… Un aspect clef développé à travers ces études de cas est celui de la co-construction de la qualité par les producteurs et les consommateurs. Le panorama brossé par les 6 études de cas belges est enrichi par deux contributions extérieures : les chercheurs de l’INRA (France) nous décrivent « Un exemple à ne pas suivre », tandis que ceux de Wageningen (Pays Bas) nous parlent de l’expérience originale des céréaliers du Zeeuwsvlegel. La seconde partie de l’ouvrage offre un forum où différents acteurs s’expriment . Les acteurs de terrain et les associations nous proposent un double récit : l’histoire de l’agriculture biologique et de ses défis puis l’expérience pionnière du réseau « viande sans hormones ». L’administration donne à son tour son point de vue dans deux cartes blanches que rédigent les organismes régionaux ORPAH et VLAM en charge de la promotion des produits agricoles et horticoles. La troisième partie propose un défi : celui d’organiser la confrontation entre acteurs à partir des premières conclusions du groupe de recherche. A cette fin, un panel de producteurs et un panel de consommateurs sont mis sur pied au niveau fédéral avec les représentants des différentes organisations professionnelles et les associations de défense de consommateurs. Ces deux panels sont animés par des journalistes de la presse écrite qui rédigeront ainsi les deux derniers chapitres de ce livre . Nous voulons attacher une importance particulière à la forme et à la diffusion de ce livre. La forme du livre est conçue de telle façon qu’elle soit attrayante et accessible à un public d’acteurs : format A4 , 130 pages dont une trentaine d’illustrations basées avant tout sur la propre production des filières (logos, coupures de journaux, dépliants publicitaires, etc. ) . Le lecteur aura l’occasion d’approfondir certaines questions abordées en se référant à un second livre (Ed L’Harmattan) destiné lui à un public de scientifiques et de spécialistes. La diffusion du livre est organisée à travers des accords de partenariat mis en place avec des institutions actives notamment dans les milieux agricoles. [less ▲]

Detailed reference viewed: 22 (4 ULg)
Full Text
See detailDu secret professionnel au secret professionnel partagé: approches sociologiques
Thunus, Sophie ULg

in L'observatoire, Créateur d'échange et de transversalité (2013), 77

Cet article se réfère à trois approches sociologiques -la sociologie des organisations, le sociologie des professions et la sociologie interactionniste-, afin de s'interroger sur le statut des ... [more ▼]

Cet article se réfère à trois approches sociologiques -la sociologie des organisations, le sociologie des professions et la sociologie interactionniste-, afin de s'interroger sur le statut des informations, partagées ou dissimulées, au cours des interactions sociales. Ces approches sociologiques permettent d'esquisser un cadre réflexif relatif à la question du secret professionnel partagé. [less ▲]

Detailed reference viewed: 51 (18 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDu Séminaire de Géographie au Département de Géographie, Cent ans de géographie à l’Université de Liège, 1903-2003
Merenne-Schoumaker, Bernadette ULg

in Bulletin de la Société Géographique de Liège (2003), (43), 3-17

100-year history of teaching and research in geography at the University of Liege

Detailed reference viewed: 5 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDu sens des formes au sens du jeu. Itinéraire d’un apostat
Durand, Pascal ULg

in Marchal B.; Steinmetz J.-L. (Eds.) Mallarmé ou l’obscurité lumineuse (1999)

Detailed reference viewed: 27 (7 ULg)
Full Text
See detailDu sens et de la période du mouvement eulérien
Folie, François ULg

in Bulletins de l'Académie Royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts de Belgique (1894), 3e série, t. 27(2), 211-232

The author explains his research of the Eulerian nutation period by the Greenwich’s observations to confirm further that the eulerian cycle is of 321 days as his research of the invariability of the ... [more ▼]

The author explains his research of the Eulerian nutation period by the Greenwich’s observations to confirm further that the eulerian cycle is of 321 days as his research of the invariability of the geographical latitude by the Dr. Marcuse’s observations at Honolulu. To finish, he shows the proof that the pole motion present in the Earth surface is retrograde. [less ▲]

Detailed reference viewed: 2 (0 ULg)
Peer Reviewed
See detailDu sensible au politique : vers une nouvelle approche de l’environnement sonore
Colon, Paul-Louis ULg

Conference (2008, November 06)

Cette communication tente de montrer l’importance d’une étude de la perception ordinaire pour la compréhension des pratiques et des représentations qui organisent l’environnement vécu, en s’attachant plus ... [more ▼]

Cette communication tente de montrer l’importance d’une étude de la perception ordinaire pour la compréhension des pratiques et des représentations qui organisent l’environnement vécu, en s’attachant plus particulièrement à sa dimension auditive. A partir d’une réflexion sur la notion de bruit, une série d’approches de l’environnement sonore aux fondements épistémologiques contrastés seront identifiées. Une interrogation sur les rapports entre perception et politique sera menée à partir de la présentation critique d’un ensemble de recherches issues de la sociologie du quotidien. Des conclusions méthodologiques et épistémologiques pour le prolongement du travail de recherche sur cette question seront finalement dégagées. [less ▲]

Detailed reference viewed: 66 (7 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDu soleil a la terre.
Uhoda, Emmanuelle ULg; Pierard, Gérald ULg

in Revue Médicale de Liège (2005), 60 Suppl 1

Sun emits a vast array of electromagnetic radiations. After a long but fast journey, the spectrum of visible and ultraviolet light, and infrared radiations reaches the furthermost boundaries of the Earth ... [more ▼]

Sun emits a vast array of electromagnetic radiations. After a long but fast journey, the spectrum of visible and ultraviolet light, and infrared radiations reaches the furthermost boundaries of the Earth. Only a fraction of them reaches the biosphere. Photogeoclimatology primarily depends on this energy and is modulated by the latitude, soil relief, seasons and nycthemeral cycle. [less ▲]

Detailed reference viewed: 73 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDu son pour les yeux... Petit tour d'horizon des festivals d'art sonore
Eloy, Céline ULg

in Culture, le Magazine Culturel de l'Université de Liège (2009)

Detailed reference viewed: 25 (8 ULg)
Full Text
See detailDu sous-prolétaire au porte-parole. Remarques bourdieusiennes.
Bolmain, Thomas ULg

Scientific conference (2008, February 13)

Detailed reference viewed: 11 (1 ULg)
See detailDU SOUTIEN À LA PARENTALITÉ À UNE PARENTALITÉ SOUTENANTE
Glowacz, Fabienne ULg

Conference given outside the academic context (2013)

Alors que la parentalité se conjugue à tous les temps et se décline actuellement sous des formes de plus en plus diversifiées, les parents restent les premiers et les plus importants agents de ... [more ▼]

Alors que la parentalité se conjugue à tous les temps et se décline actuellement sous des formes de plus en plus diversifiées, les parents restent les premiers et les plus importants agents de socialisation de leur enfant. La parentalité est un processus dynamique et évolutif nécessitant des réaménagements au cours du développement de l’enfant et de l’adolescent. Au fil des étapes de croissance de l’enfant, du couple et des évènements de vie, père et mère se trouvent confrontés à des questions, des difficultés voire des impasses qui peuvent les faire naviguer entre doutes, sentiments d’impuissance, incompréhension et angoisses altérant leur sentiment de compétence parentale. L’enjeu du soutien à la parentalité est de permettre à ces parents de retrouver des forces, des repères, des ajustements pour qu’ils soutiennent le développement de leur enfant et adolescent au rythme de ces transitions et de ces crises. Celles-ci peuvent alors devenir des temps où émergent des ressources et des compétences nouvelles ainsi qu’un regard nouveau sur leur enfant et leur expérience parentale. [less ▲]

Detailed reference viewed: 110 (15 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDu souvenir et de l'image : portraits croisés de Louis XI et Louis XII dans les Louenges du roy Louys XII de Claude de Seyssel
Dumont, Jonathan ULg

in Bien dire et bien aprandre. Revue de Médiévistique (2010), 27(4e trimestre), 85-102

Detailed reference viewed: 40 (11 ULg)