Browsing
     by title


0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

or enter first few letters:   
OK
Full Text
Peer Reviewed
See detailEnteropathogenic and enterohaemorrhagic Escherichia coli deliver a novel effector called Cif, which blocks cell cycle G(2)/M transition
Marches, O.; Ledger, T. N.; Boury, M. et al

in Molecular Microbiology (2003), 50(5), 1553-1567

Enteropathogenic Escherichia coli (EPEC) and enterohaemorrhagic E. coli (EHEC) are closely related pathogens. Both use a type III secretion system (TTSS) encoded by the 'locus of enterocyte effacement ... [more ▼]

Enteropathogenic Escherichia coli (EPEC) and enterohaemorrhagic E. coli (EHEC) are closely related pathogens. Both use a type III secretion system (TTSS) encoded by the 'locus of enterocyte effacement' (LEE) to subvert and attach to epithelial cells through the injection of a repertoire of effector molecules. Here, we report the identification of a new TTSS translocated effector molecule called Cif, which blocks cell cycle G(2)/M transition and induces the formation of stress fibres through the recruitment of focal adhesions. Cif is not encoded by the LEE but by a lambdoid prophage present in EPEC and EHEC. A cif mutant causes localized effacement of microvilli and intimately attaches to the host cell surface, but is defective in the ability to block mitosis. When expressed in TTSS competent LEE-positive pathogens, Cif is injected into the infected epithelial cells. These cells arrested at the G(2)/M phase displayed accumulation of inactive phosphorylated Cdk1. In conclusion, Cif is a new member of a growing family of bacterial cyclomodulins that subvert the host eukaryotic cell cycle. [less ▲]

Detailed reference viewed: 10 (0 ULg)
See detailEnterotoxaemia in foods animals
Linden, A.; Manteca, C.; Daube, G. et al

Conference (2004)

Detailed reference viewed: 1 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEnterotoxaemia-like syndrome and Clostridium perfringens in veal calves
Muylaert, Adeline ULg; Lebrun, M.; Duprez, Jean-Noël ULg et al

in Veterinary Record : Journal of the British Veterinary Association (2010), 167

Detailed reference viewed: 27 (2 ULg)
Peer Reviewed
See detailL'entérotoxémie bovine en Belgique. I. Introduction et contexte bibliographique.
Manteca, C.; Daube, Georges ULg

in Annales de Médecine Vétérinaire (1994), 138

Detailed reference viewed: 43 (0 ULg)
Peer Reviewed
See detailL'entérotoxémie bovine en Belgique. II. Epizootiologie élémentaire et pathologie descriptive.
Manteca, Christophe; Daube, Georges ULg; Jauniaux, Thierry ULg et al

in Annales de Médecine Vétérinaire (2000), 145

Detailed reference viewed: 210 (9 ULg)
See detailLes entérotoxémies
Moreau, F.; Saegerman, Claude ULg

in Probio-Revue (1989)

Detailed reference viewed: 24 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEnteroviral meningoencephalitis as complication of Rituximab therapy in a patient treated for diffuse large B-cell lymphoma
Servais, Sophie ULg; Caers, Jo ULg; Warling, Odette et al

in British Journal of Haematology (2010), 150(3), 379-381

Detailed reference viewed: 20 (6 ULg)
Full Text
See detailEntgegnung auf die Mitteilung des Herrn J. Kefsler, über die angebliche Nichtexistenz der Pentathiosaure
Spring, Walthère ULg

in Justus Liebigs Annalen der Chemie (1880), 201

Detailed reference viewed: 4 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailUne entite electrocardiographique peu connue, mais pourtant importante aux urgences ... le syndrome de Wellens.
Javillier, B.; Jacquet, C.; Legrand, Victor ULg

in Revue medicale de Liege (2012), 67(10), 527-30

We report the case of a 54-year-old patient admitted to an emergency department, because of a thoracic pain suspicious for angina pectoris. Although the patient had become asymptomatic on admission, his ... [more ▼]

We report the case of a 54-year-old patient admitted to an emergency department, because of a thoracic pain suspicious for angina pectoris. Although the patient had become asymptomatic on admission, his electrocardiogram presented abnormalities (biphasic T waves in V1 to V4 ) which prompted a diagnosis of unstable angina.This electrocardiophic pattern is known as Wellens' syndrome. [less ▲]

Detailed reference viewed: 12 (1 ULg)
Full Text
See detailEntomofaune associée à Jatropha curcas (Euphorbiaceae) au Niger et évaluation de l'activité insecticide de son huile
Abdoul Habou, Zakari ULg

Doctoral thesis (2013)

Résumé Jatropha curcas L. est un arbuste de la famille des Euphorbiacées originaire d’Amérique centrale. Cette plante est cultivée pour son huile, valorisée dans la production de biocarburant. Cette huile ... [more ▼]

Résumé Jatropha curcas L. est un arbuste de la famille des Euphorbiacées originaire d’Amérique centrale. Cette plante est cultivée pour son huile, valorisée dans la production de biocarburant. Cette huile possède également une activité insecticide qui constitue un second volet de valorisation de la plante. Malgré la toxicité de la plante, de nombreux insectes causent des dégâts non négligeables au niveau des inflorescences, fruits et/ou des feuilles, réduisant considérablement le rendement en graine et la qualité de l’huile. La première partie de ce travail a consisté en la réalisation d’inventaires de ces insectes au Niger durant la période de juin à octobre, en 2010 et en 2011. Les principaux insectes ravageurs de J. curcas au Niger incluent les familles des Acrididae (Oedaleus senegalensis, O. nigeriensis, Heteracris leani, Parga cyanoptera, Catantops stramineus et Acanthacris ruficornis citrina), Cetoniidae (Pachnoda interrupta, P. marginata, P. sinuata et Rhabdotis sobrina), Coreidae (Leptoglossus membranaceus et Cletus trigonus), Pentatomidae (Agonoscelis versicoloratus, Nezara viridula et Antestia sp.) et Scutelleridae (Calidea panaethiopica). La seconde partie de ce travail a porté sur les possibilités d’utilisation de l’huile de J. curcas dans la lutte contre les ravageurs du niébé et le puceron noir de la fève. Des essais d’efficacité de terrain et de laboratoire ont été menés avec différentes formulations d’huile de Jatropha. Nous avons pu mettre en évidence un effet biocide croissant avec la concentration en huile. Les concentrations de 5% et 7,5% d’huile de J. curcas permettent de réduire le niveau d’attaque des pucerons (Aphis craccivora) de 10 et 50% respectivement par rapport au témoin. Une diminution du nombre des thrips (Megalurothrips sjöstedti) et de punaises (Anoplocnemis curvipes) respectivement de 50 et 75% est observée dans les mêmes conditions. Ces traitements ont conduit à une augmentation significative du rendement [less ▲]

Detailed reference viewed: 52 (19 ULg)
Full Text
See detailEntomofaune du safoutier (Dacryodes edulis (G. Don) H.J. Lam ; Burseraceae) au Gabon : résultat dune première année d’investigation
Poligui, René Noël ULg; Mouaragadja, Isaac; Haubruge, Eric ULg et al

Poster (2010, July)

L’entomofaune du safoutier (Dacryodes edulis (G. Don) H.J. Lam ; Burseraceae) a été étudié au moyen des pièges jaunes et des observations visuelles, pendant seize semaines au Gabon, dans la province du ... [more ▼]

L’entomofaune du safoutier (Dacryodes edulis (G. Don) H.J. Lam ; Burseraceae) a été étudié au moyen des pièges jaunes et des observations visuelles, pendant seize semaines au Gabon, dans la province du Haut-Ogooué. Cinq postes de piégeages ont été installés à Franceville et cinq autres en périphérie de la ville. Les deux méthodes situent l’évolution des insectes en deux vagues dont la première et la plus importante s’étend sur huit semaines, correspond à la période de floraison de l’arbre et de pleine croissance des fruits. La seconde vague va de l’arrêt de croissance des fruits à leur maturation. Le piégeage révèle que les abondances des insectes ainsi que leur diversité biologique par poste sont plus importantes en milieu rural qu’en milieu urbain. Le contrôle visuel présente des abondances relativement similaires, mais avec une diversité sensiblement plus élevée en milieu rural. Les sites à prédominance de savanes permettent des captures d’insectes plus importantes que ceux des forets. L’abondance est globalement moins élevée au niveau des arbres males pour les deux techniques d’étude. Par contre, les observations visuelles enregistrent les pics les plus élevés sur les arbres femelles, mais le piégeage les situe sur les arbres males. La diversité biologique est significativement mieux exprimée par le piégeage, alors que le contrôle visuel spécifie mieux le niveau et l’évolution des ravageurs. Les Aphididae, les Cicadellidae et les psyllidae constituent les familles numériquement les plus importantes des insectes nuisibles. Les Apidae, les coccinellidae et les halticidae forment les familles majeures des insectes utiles. Les Tortricidae constituent la famille ayant la plus grande incidence économique sur le safoutier. [less ▲]

Detailed reference viewed: 68 (10 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEntomological diversity in agro-ecosystems : not necessarily an ecological desert
Francis, Frédéric ULg; Haubruge, Eric ULg; colignon, Pierre et al

in Bulletin de l’Institut Royal des Sciences naturelles de Belgique, Biologie, 72 : 153-154. (2002)

Detailed reference viewed: 14 (0 ULg)
Full Text
See detailEntomologie forensique
Dekeirsschieter, Jessica ULg

Learning material (2010)

Detailed reference viewed: 38 (7 ULg)
Full Text
See detailEntomologie forensique - Insectes et odeurs cadavériques
Dekeirsschieter, Jessica ULg; Haubruge, Eric ULg

Conference given outside the academic context (2009)

Detailed reference viewed: 48 (8 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailL'entomologie forensique, les insectes résolvent les crimes
Frederickx, Christine ULg; Dekeirsschieter, Jessica ULg; Verheggen, François ULg et al

in Entomologie Faunistique = Faunistic Entomology (2011), 63(4), 237-249

L’entomologie forensique est une discipline des sciences forensiques qui étudie les insectes et d’autres arthropodes dans un contexte médico-légal. Pourtant, l’idée d’utiliser les insectes en ... [more ▼]

L’entomologie forensique est une discipline des sciences forensiques qui étudie les insectes et d’autres arthropodes dans un contexte médico-légal. Pourtant, l’idée d’utiliser les insectes en criminalistique n’est pas neuve, déjà en 1894 Mégnin nous parlait de la « faune des cadavres ». Depuis les années 2000, l’entomologie forensique connais un grand essor en Europe, notamment avec la création en 2002 de L’Association Européenne pour l’Entomologie Forensique (EAFE) qui regroupe l’ensemble des scientifiques spécialisés dans ce domaine. Actuellement, les insectes nécrophages ne sont plus exclusivement utilisés pour estimer la période écoulée entre le décès d’une victime et la découverte du corps ou intervalle post- mortem. Ils peuvent aussi apporter des informations dans les cas d’abus et de négligences chez les enfants ou les personnes âgées, sur les causes de la mort, l’identité des victimes, etc. Malgré ces progrès, cette discipline connait certaines lacunes, il y a très peu de données sur les Coléoptères nécrophages, sur la décomposition en milieu marin, des corps enterrés, etc. Cependant, de nouvelles techniques se mettent en place et permettent d’améliorer les méthodes entomologiques existantes. [less ▲]

Detailed reference viewed: 128 (42 ULg)
See detailL'entomologie forensique: c'est quoi?
Frederickx, Christine ULg; Dekeirsschieter, Jessica ULg; Haubruge, Eric ULg

Poster (2010, November 06)

Detailed reference viewed: 34 (10 ULg)
Full Text
See detailEntomologie Forensique: les insectes...pièces à conviction?
Dekeirsschieter, Jessica ULg; Haubruge, Eric ULg

Article for general public (2009)

Detailed reference viewed: 77 (24 ULg)
Peer Reviewed
See detailEntomopathogenic activity of Beauveria bassiana against Psoroptes cuniculi
Lekimme, M.; Mignon, Bernard ULg; Tombeux, S. et al

Poster (2003)

Detailed reference viewed: 19 (8 ULg)