Browsing
     by title


0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

or enter first few letters:   
OK
See detailLa déontologie du psychologue en centre de santé mentale
Blavier, Adelaïde ULiege

Conference (2010, February 29)

Detailed reference viewed: 65 (10 ULiège)
See detailLa déontologie du psychologue
Blavier, Adelaïde ULiege; Darras, B.

Conference (2009, November 28)

Detailed reference viewed: 19 (1 ULiège)
Peer Reviewed
See detailLa déontologie du psychologue
Blavier, Adelaïde ULiege; Darras, B.

Conference (2010, November 29)

Detailed reference viewed: 62 (19 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDéontologie et spécificités de l'expertise psychologique
Mormont, Christian ULiege

in Ius & Actores : Revue des Acteurs de la Justice (2015), 3(2015), 11-68

Ethics considerations about psycho-legal expertise and empirical data

Detailed reference viewed: 472 (16 ULiège)
Full Text
See detailUne déontologie manipulée ?
Durand, Pascal ULiege; Grégoire, Arnaud

Article for general public (2007)

Detailed reference viewed: 54 (6 ULiège)
See detailLa déontologie, à la croisée de l'éthique et du droit
Genicot, Gilles ULiege

in L'éthique en médecine bucco-dentaire (2012)

Detailed reference viewed: 49 (13 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDeorphanization of GPR109B as a receptor for the beta-oxidation intermediate 3-OH-octanoic acid and its role in the regulation of lipolysis
Ahmed, Kashan; Tunaru, Sorin; Langhans, C. D. et al

in Journal of Biological Chemistry (2009), 284(33), 21928-33

Detailed reference viewed: 47 (6 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDeoxycitidine kinase is associated with prolonged survival after adjuvant gemcitabine for resected pancreatic adenocarcinoma.
Marechal, Raphael; Mackey, John R; Lai, Raymond et al

in Cancer (2010), 116(22), 5200-6

BACKGROUND: Gemcitabine (2',2'-difluorodeoxycytidine) administration after resection of pancreatic cancer improves both disease-free survival (DFS) and overall survival (OS). Deoxycytidine kinase (dCK ... [more ▼]

BACKGROUND: Gemcitabine (2',2'-difluorodeoxycytidine) administration after resection of pancreatic cancer improves both disease-free survival (DFS) and overall survival (OS). Deoxycytidine kinase (dCK) mediates the rate-limiting catabolic step in the activation of gemcitabine. The authors of this report studied patient outcomes according to the expression of dCK after a postoperative gemcitabine-based chemoradiation regimen. METHODS: Forty-five patients with resected pancreatic adenocarcinoma received adjuvant gemcitabine based-therapy in the context of multicenter phase 2 studies. Their tumors were evaluated retrospectively for dCK protein expression by immunohistochemistry. A composite score based on the percentage of dCK-positive cancer cells and the intensity of staining was generated, and the results were dichotomized at the median values. RESULTS: The median follow-up was 19.95 months (95% confident interval [CI], 3.3-107.4 months). The lymph node (LN) ratio and dCK protein expression were significant predictors of DFS and OS in univariate analysis. On multivariate analysis, dCK protein expression was the only independent prognostic variable (DFS: hazard ratio [HR], 3.48; 95% CI, 1.66-7.31; P = .001; OS: HR, 3.2; 95% CI,1.44-7.13; P = .004). CONCLUSIONS: dCK protein expression was identified as an independent and strong prognostic factor in patients with resected pancreatic adenocarcinoma who received adjuvant gemcitabine therapy. The authors concluded that it deserves prospective evaluation as a predictive biomarker for patient selection. [less ▲]

Detailed reference viewed: 27 (2 ULiège)
See detailDepara, Rangel en Sidibe, fotografen in Afrika
Geenen, Kristien ULiege

Scientific conference (2010)

Detailed reference viewed: 14 (0 ULiège)
See detailDépart à la retraite et conditions de vie parmi la population âgée de 50 à 64 ans
Compagnie, Ph.; Pestieau, Pierre ULiege; Sluse, Myriam ULiege et al

in Fondation Roi Baudouin (1995)

Detailed reference viewed: 21 (0 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDépart à la retraite: une perspective internationale
Jousten, Alain ULiege

in Revue Française d'Economie (2003), XVIII

Des différences internationales importantes persistent quant au taux d'activité des travailleurs âgés et à l'âge du départ à la retraite. Tandis que certains pays d'Europe continentale sont caractérisés ... [more ▼]

Des différences internationales importantes persistent quant au taux d'activité des travailleurs âgés et à l'âge du départ à la retraite. Tandis que certains pays d'Europe continentale sont caractérisés par des taux d'activités relativement faibles, d'autres pays développés ne connaissent pas cette tendance. Nous illustrons le rôle important joué par les décisions individuelles dans le contexte du départ à la retraite. [less ▲]

Detailed reference viewed: 20 (3 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLe département de l'Ourthe
Havelange, Carl ULiege; Hélin, Etienne; Verbeek, Muriel

in La vie culturelle dans nos provinces à l'époque française (1989)

Detailed reference viewed: 97 (1 ULiège)
Full Text
See detailLe dépassement du délai raisonnable en matière d'infraction à la législation sur les douanes et accises
Monville, Pierre ULiege

in Revue de Jurisprudence de Liège, Mons et Bruxelles (2002)

Detailed reference viewed: 87 (1 ULiège)
Peer Reviewed
See detailDépasser la situation : de la situation-limite à la personnalité borderline. Généalogie, critique et clinique d’un concept sartrien
Cormann, Grégory ULiege; Englebert, Jérôme ULiege

Conference (2015, January 31)

Nous souhaitons interroger ici le concept sartrien de situation à partir d’une double approche historique et psychopathologique qui semble en diagnostiquer la disparition tout aussi bien conceptuelle ... [more ▼]

Nous souhaitons interroger ici le concept sartrien de situation à partir d’une double approche historique et psychopathologique qui semble en diagnostiquer la disparition tout aussi bien conceptuelle qu’existentielle : la notion de situation, organisatrice de l’ontologie phénoménologique de Sartre et pivot de son engagement, semble s’être aujourd’hui désintégrée en tant que concept (voir ses usages pseudo-conceptuels dans les domaines de la pédagogie et du management), alors que ce qu’on appelle la « condition postmoderne », telle qu’elle s’exprime dans de nouvelles symptomatologies psychopathologiques, rend apparemment caduque, face à la fragmentation des repères de l’existence, l’exigence de penser en/la situation. Nous procèderons en trois temps. Nous ferons d’abord la généalogie du concept, dont l’application à la psyché humaine et à la représentation théâtrale de celle-ci remonte, selon Leo Spitzer, à la fin du 17ème siècle. Dans cette première section, nous insisterons en particulier sur le rapport que l’élaboration du concept de situation entretient, au début du 20ème siècle, avec l’émergence de la psychopathologie notamment chez Jaspers (« situation-limite ») et chez Minkowski (nous rappellerons à cet égard le rôle de Gabriel Marcel dans le champ philosophique français de l’entre-deux-guerres). Nous serons également attentifs à la critique méthodologique que le concept de situation permet d’adresser à la métapsychologie freudienne. Sur cette base, nous reprendrons ensuite les principales étapes chez Sartre de la prise en considération de l’homme en situation et des possibilités de dépassement de cette situation. Nous envisagerons successivement l’Esquisse d’une théorie des émotions, « Questions de méthode » et L’Idiot de la famille. Il conviendra certes de rappeler comment l’existentialisme, comme le situationnisme à sa façon, a cherché, dans le sillage du marxisme, à réaliser la philosophie et du coup à transformer le concept en vécu. Mais nous montrerons aussi, à rebours, comment l’œuvre sartrienne, confrontée aux exigences conjointes du marxisme et de la psychanalyse (cf. l’analyse des pressions familiales dans le Flaubert), a dû dépasser le cadre de la magie émotionnelle au sein duquel la notion de situation s’était d’abord élaborée. Au-delà de la « situation sartrienne » – et peut-être en la prolongeant –, la critique de Deleuze des dispositifs nous servira enfin, dans un troisième temps, de point de bascule vers la condition postmoderne et la fragmentation de la situation en tant que repère d’existence. Le sujet borderline – véritable éclat de la postmodernité – nous permettra ainsi de conclure en reprenant le propos psychopathologique maturé par l’évolution conceptuelle de la situation. Nous caractériserons l’existence borderline par une fragmentation du soi corrélée à une explosion, voire à un morcellement, des espaces de vie qui répondent à la nécessité ontologique d’une « ubiquité instantanée » dénuée de présence corporelle (comme le permettent les espaces virtuels « connectés »). [less ▲]

Detailed reference viewed: 126 (14 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDépasser le paradoxe évolutionniste de la schizophrénie : psychopathologie éthologique et adaptation perpétuelle
Englebert, Jérôme ULiege

in Englebert, Jérôme; Follet, Valérie (Eds.) Adaptation : Essai collectif à partir des paradigmes éthologiques et évolutionnistes (2016)

Detailed reference viewed: 87 (23 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDépasser les verrouillages de régimes socio-techniques des systèmes alimentaires pour construire une transition agroécologique
Baret, Philippe; Stassart, Pierre M ULiege; Vanloqueren, Gaëtan et al

in van Ypersele, Jean-Pascal; Hudon, Marek (Eds.) Actes du Premier Congrès Interdisciplinaire du Développement Durable: Quelle transition pour nos sociétés? Thème 2: Alimentation , Agriculture, Elevage: 5-14 (2013)

Detailed reference viewed: 335 (28 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDépendance à la voiture et déplacements domicile/travail transfrontaliers depuis et vers la Wallonie
Lambotte, Jean-Marc ULiege

in Belkacem, Rachid (Ed.) Le travail frontalier au sein de la Grande Région Saar-Lor-Lux. Pratiques, enjeux et Perspectives (2012)

Face au développement sans précédent des mobilités quotidiennes internationales et transrégionales, la recherche présentée dans cet article vise à analyser une thématique encore très peu prospectée par la ... [more ▼]

Face au développement sans précédent des mobilités quotidiennes internationales et transrégionales, la recherche présentée dans cet article vise à analyser une thématique encore très peu prospectée par la recherche en aménagement, celle de la ville compacte écomobile en contexte transfrontalier. Cet article se focalise sur les espaces transfrontaliers qui concernent la Wallonie et l’hypothèse ayant guidé guidé le travail est que la multiplication des collaborations transfrontalières y est un préalable si l’on tient à mettre en place des organisations urbaines qui limitent notre dépendance à l’automobile. L’article fait dans un premier point une analyse évolutive des déplacements domicile – travail entre la Wallonie et les régions qui l’entourent. Il ressort clairement de cet exercice que les flux transfrontaliers et transrégionaux sont en forte augmentation. Dans la suite, l’article développe une analyse des orientations relatives à la maîtrise de la demande de mobilité au travers des politiques d’aménagement du territoire et de transport sur base des intentions contenues au sein des plans stratégiques de développement territorial et de mobilité de trois territoires voisins de la Wallonie. Pour finir, une série de conclusions sont tirées tenant compte du grand écart existant entre les intentions et leur concrétisation. [less ▲]

Detailed reference viewed: 68 (23 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa dependance affective.
SCANTAMBURLO, Gabrielle ULiege; PITCHOT, William ULiege; Ansseau, Marc ULiege

in Revue medicale de Liege (2013), 68(5-6), 340-7

Affective dependency is characterized by emotional distress (insecure attachment) and dependency to another person with a low self-esteem and reassurance need. The paper proposes a reflection on the ... [more ▼]

Affective dependency is characterized by emotional distress (insecure attachment) and dependency to another person with a low self-esteem and reassurance need. The paper proposes a reflection on the definition of emotional dependency and the confusion caused by various denominations. Overprotective and authoritarian parenting, cultural and socio-environmental factors may contribute to the development of dependent personality. Psychological epigenetic factors, such as early socio-emotional trauma could <imprint>> on neuronal circuits in prefronto-limbic regions that are essential for emotional behaviour.We also focus on the interrelations between dependent personality, domestic violence and addictions. The objective for the clinician is to propose a restoration of self-esteem and therapeutic strategies focused on autonomy. [less ▲]

Detailed reference viewed: 283 (29 ULiège)
See detailLa dépendance au cannabis : propriétés addictives, tolérance et sevrage
Quertemont, Etienne ULiege; Tirelli, Ezio ULiege

in Seutin, Vincent; Scuvée, Jacqueline; Quertemont, Etienne (Eds.) Regards croisés sur le cannabis (2010)

En dépit de controverses récurrentes, les données expérimentales récoltées dans de nombreuses études animales et humaines indiquent que le cannabis présente toutes les caractéristiques associées aux ... [more ▼]

En dépit de controverses récurrentes, les données expérimentales récoltées dans de nombreuses études animales et humaines indiquent que le cannabis présente toutes les caractéristiques associées aux autres drogues toxicomanogènes. Le cannabis induit manifestement une dépendance psychologique primaire chez l’homme et les modèles animaux ont démontré qu’il possède des propriétés renforçantes, quoique de moindre intensité que celles d’autres drogues comme la cocaïne ou les opiacés. La consommation chronique de cannabis produit une tolérance envers certains de ses effets, ce qui est susceptible d’entraîner un accroissement des doses utilisées par un utilisateur régulier. On reconnaît aussi au cannabis la capacité d’induire une véritable dépendance physiologique chez les plus gros consommateurs. Cette dépendance physiologique se manifeste par un syndrome de sevrage typique lors de l’arrêt de la consommation. Toutefois, il est clair que la dépendance au cannabis (aussi bien psychologique que physiologique) est moins sévère que celle induite par d’autres drogues majeures comme l’alcool, la cocaïne ou les opiacés. De plus, elle ne concerne qu’une petite fraction des consommateurs de cannabis. Depuis de nombreuses années, on s’interroge sur le risque d’escalade vers la consommation de drogues « plus dures » que produirait la consommation de cannabis. Les études scientifiques ont clairement démontré qu’il existe un lien statistique significatif entre usage de cannabis et consommation d’autres drogues illicites. Toutefois, la nature de cette relation statistique reste controversée. Selon les tenants de « la théorie de la porte d’entrée », le cannabis conduit directement, par des mécanismes biologiques, psychologiques ou sociaux, à une augmentation du risque de consommer des drogues telles que la cocaïne ou l’héroïne. Au contraire, les adeptes de « la théorie du facteur commun » soutiennent que les consommations de cannabis, d’héroïne ou de cocaïne sont expliqués par des facteurs généraux identiques, conduisant ainsi à une relation statistique qui ne serait qu’apparente et en aucun cas de nature causale. A l’heure actuelle, les données expérimentales disponibles ne permettent pas de trancher définitivement entre ces deux théories explicatives. [less ▲]

Detailed reference viewed: 323 (49 ULiège)