Browsing
     by title


0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

or enter first few letters:   
OK
Full Text
Peer Reviewed
See detailDosage de la vitamine D : attention aux erreurs analytiques!
Cavalier, Etienne ULg; Carlisi, A.; Delanaye, Pierre ULg et al

in Annales d'Endocrinologie (2010, September), 71(5), 368

Detailed reference viewed: 36 (4 ULg)
See detailLe dosage de la vitamine D
CAVALIER, Etienne ULg

Conference (2011, January 28)

Detailed reference viewed: 16 (4 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLe dosage de la vitamine D: considérations pré-analytiques et analytiques
LE GOFF, Caroline ULg; Souberbielle, Jean-Claude; Delvin, Edgard et al

in Annales de Biologie Clinique (2015), 73(1), 79-92

The constantly increasing requests for the measurement of serum 25-hydroxyvitamin D over the last years has led reagent manufacturers to market different automated and semi-automated methods, that being ... [more ▼]

The constantly increasing requests for the measurement of serum 25-hydroxyvitamin D over the last years has led reagent manufacturers to market different automated and semi-automated methods, that being unfortunately not fully harmonized, yield different results. Liquid chromatography coupled to tandem mass spectrometry has more recently been introduced. This approach allows the distinction between the two forms of 25-hydroxyvitamin D and to measure other metabolites. This approach also requires harmonization to curtail the differences between the different analytical methods. To meet this requirement, the American national institutes of health (NIH), the CDC (Center for disease control and prevention) in Atlanta, the NIST (National institute of standards and technology) and the vitamin D Reference laboratory of Ghent University have pooled their expertise to develop a standardization program. This article reviews the main elements and the difficulties of the automated and semi-automated methods for 25-hydroxyvitamin D, from sample preparation to the analytical phase, as well as those related to mass spectrometry. It also addresses the issues related to the clinical decision thresholds and the possibility of measurements in different biological liquids. [less ▲]

Detailed reference viewed: 19 (9 ULg)
See detailDosage de la vitamine D: Point de vue du Biologiste
CAVALIER, Etienne ULg

Conference (2014, September 27)

Detailed reference viewed: 5 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDosage densitométrique d'hétérosides de la quercetine dans les extraits végétaux
Brasseur, T.; Wauters, J. N.; Angenot, Luc ULg

in Journal of Chromatography. A (1988), 437(1), 260-4

The assay of quercetine glycosides is easy by TLC and gives better results than those analysed by HPLC in the case of the analysis of a mixture of glucosyl-3 - quercetin and Rhamnoglucosyl-3-quercetin ... [more ▼]

The assay of quercetine glycosides is easy by TLC and gives better results than those analysed by HPLC in the case of the analysis of a mixture of glucosyl-3 - quercetin and Rhamnoglucosyl-3-quercetin because these products are better separated by TLC. The spray reagent for detection was the mixture NP/PEG 400 [less ▲]

Detailed reference viewed: 56 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLe dosage des acides gras érythrocytaires : comparaison entre une population de référence et des sujets ayant présenté un infarctus aigu du myocarde.
LE GOFF, Caroline ULg; Kaux, Jean-François ULg; Leroy, Ludovic et al

in Immuno-Analyse & Biologie Spécialisée [=IBS] (2012), 27(5), 237-243

The aim of our study was to compare reference values for these FA with data obtained in a population of acute myocardial infarction patients. We performed the quantification of different FA by gas ... [more ▼]

The aim of our study was to compare reference values for these FA with data obtained in a population of acute myocardial infarction patients. We performed the quantification of different FA by gas chromatography associated with flame ionization detector ( FA determination is a new tool we are able to use and to process in our laboratory which can help the clinician to screen patients with the highest cardiovascular risks because of the implication of FA in the etiopathogeny of atherosclerosis. [less ▲]

Detailed reference viewed: 51 (19 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLe dosage des acides gras érythrocytaires : comparaison entre une population de référence et des sujets ayant présenté un infarctus aigu du myocarde
LE GOFF, Caroline ULg; Leroy, Ludovic; Kaux, Jean-François ULg et al

Poster (2012, February)

Introduction Un acide gras (AG) est un acide carboxylique avec une longue chaine aliphatique, qui peut être saturé ou insaturé. Récemment, le rôle des AG, particulièrement, celui des oméga-3 et oméga-6, a ... [more ▼]

Introduction Un acide gras (AG) est un acide carboxylique avec une longue chaine aliphatique, qui peut être saturé ou insaturé. Récemment, le rôle des AG, particulièrement, celui des oméga-3 et oméga-6, a émergé comme facteur de risque cardiovasculaire dans la littérature. Le but de ce travail était de comparer les taux d’AG mesurés dans une population saine avec ceux obtenus chez des patients admis aux urgences pour un infarctus du myocarde. Matériels et méthodes Cinquante quatre sujets sains (33±11ans, 31 femmes) ont été sélectionnés comme population de référence. Ces derniers ont été sélectionnés selon leur mode de vie (alimentation, tabac, etc). En parallèle, nous avons dosé les AG chez 33 patients (55±9 ans, 12 femmes) admis dans le service d’urgence de notre institution pour infarctus aigu du myocarde (AMI). Le sang était prélevé sur EDTA. Avant l’analyse, les échantillons étaient lavés et transméthylés. Le dosage des AG était réalisé par chromatographie gazeuse couplée à un détecteur à ionisation de flamme (GCFID). Après le dosage, nous avons réalisés une comparaison des taux, sommes et rapport entre les différents AG ainsi que l’index oméga-3 (somme de l’acide eicosapentaénoïque et docosahexaénoïque) obtenus dans les 2 groupes. Résultats. Des valeurs de référence ont été obtenues pour notre population de référence via le logiciel de statistique MedCalc. Dans le groupe AMI, les taux d’oméga-6 étaient significativement plus élevés (p<0.05) pour C18:2n6 (Figure 1) et C18:3n6 (Figure 2)comparés aux résultats obtenus dans la population de référence. Par contre les taux d’oméga-3 étaient significativement plus bas (p<0.01) par rapport aux sujets de référence pour le C22 :6n3 (Figure 3). L’index oméga-3 montrait une valeur plus basse et le rapport oméga-6/oméga-3 était plus élevé dans le groupe AMI comparé aux sujets de référence. Conclusion Le dosage des AG est un nouvel outil que le laboratoire peut proposer aux cliniciens afin de stratifier les patients présentant le plus de risque cardiovasculaire avant ou après un infarctus du myocarde. Ces patients pourraient ainsi être supplémenté en acides gras oméga-3 afin d’éviter les récidives d’infarctus du myocarde ou de diminuer la formation de la plaque d’athérosclérose avant le premier accident. [less ▲]

Detailed reference viewed: 361 (25 ULg)
See detailLe dosage des antimycosiques azolés dans la lutte contre les mycoses invasives
MISTRETTA, Virginie ULg

Conference (2014, September 20)

Detailed reference viewed: 10 (2 ULg)
See detailLe dosage des apolipoproteines
MELIN, Pierrette ULg

Scientific conference (1981, November 26)

Detailed reference viewed: 7 (0 ULg)
Peer Reviewed
See detailLe dosage des auto-anticorps anti-GAD et anti-IA 2: une aide au diagnostic precoce du diabete de type 1.
Luyckx, Françoise ULg; Delcourt, Sandrine ULg; Philips, Jean-Christophe ULg et al

in Revue Médicale de Liège (2000), 55(3), 169-75

Diabetes mellitus is a frequent metabolic disease characterised by a complex and inconstant phenotypic expression that complicates the classification of patients and sometimes delays their optimal ... [more ▼]

Diabetes mellitus is a frequent metabolic disease characterised by a complex and inconstant phenotypic expression that complicates the classification of patients and sometimes delays their optimal management. In that slowly progressive disease leading to severe and irreversible complications, the use of early and specific genetic, immunological and/or metabolic markers may help in the classification of diabetic patients and in the orientation of therapeutic strategies; furthermore, it is also an essential aid in the early screening of subjects at risk of developing the disease. The assessment of classical immunological markers, such as islet cell antibodies (ICA) or anti-insulin antibodies (IAA) has been recently completed by the screening of new promising markers such as GAD- and IA2-antibodies. The presence of these markers confirms the autoimmune component of the disease and thus supports the diagnosis of type 1 diabetes, even if clinical symptoms are absent or inconsistent. In addition, it represents a strong argument in favour of the initiation of specific immunological therapies to preserve B-cell number and function. [less ▲]

Detailed reference viewed: 449 (10 ULg)
Full Text
See detailDosage des catécholamines et métabolites par LCMS-MS
LE GOFF, Caroline ULg

Conference (2013, September 25)

Detailed reference viewed: 15 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDosage des opiacés, cocaïne et amphéramines dans le sérum par UPLC/MSMS
Dubois, Nathalie ULg; Debrus, Benjamin ULg; Charlier, Corinne ULg

in Acta Clinica Belgica (2010), 65(1), 75-84

Detailed reference viewed: 127 (21 ULg)
Full Text
See detailDosage des pepsinogènes A et C dans le sang pour diagnostiquer les verminoses gastro-intestinales chez le bovin
Beckers, Jean-François ULg; Melo de Sousa, Noelita ULg; Dufrasne, Michel et al

in Nouvelles du Printemps (Les) (2009), (2e trimestre), 32-33

Detailed reference viewed: 103 (16 ULg)
Full Text
See detailDosage des pepsinogènes bovins A et C par RIA
Terroni, D.; Melo de Sousa, Noelita ULg; Michiels, J. A. et al

Poster (2008)

Detailed reference viewed: 11 (3 ULg)
Full Text
See detailDosage des sels minéraux du lait par la spectrométrie du moyen-infrarouge. Outil pratique à destination des chercheurs, éleveurs et industriels laitiers
Soyeurt, Hélène ULg; Bruwier, Damien; Dardenne, Pierre et al

in 13ième Carrefour des Productions animales: L'élevage des ruminants en question: vérités et contre-vérités (2008, January 23)

Detailed reference viewed: 274 (5 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLe dosage du cobalt dans le sang par ICP-MS : application aux patients porteurs de prothèses de hanche en métal
MISTRETTA, Virginie ULg; Charlier, Corinne ULg

in Toxicologie Analytique & Clinique (2015), 27(2), 91-98

Objectif Les patients porteurs de prothèse de hanche à couple métal-métal (PHM) présentent un taux de cobalt circulant supérieur à celui de la population générale. Chez ces patients, le dosage du cobalt ... [more ▼]

Objectif Les patients porteurs de prothèse de hanche à couple métal-métal (PHM) présentent un taux de cobalt circulant supérieur à celui de la population générale. Chez ces patients, le dosage du cobalt permet d’apprécier le risque toxique éventuel de l’implant et peut servir d’indicateur de révision ou de remplacement de cette prothèse. A cette fin, une méthode de dosage a été validée et appliquée à des patients porteurs de PHM. Méthode Le dosage du cobalt est réalisé sur 500 μL de sang total, après dilution dix fois dans une solution aqueuse acide et après ajout de 100 μL d’une solution de standard interne titrée à 500 μg/L de germanium. L’échantillon est ensuite analysé par un spectromètre de masse avec source d’ionisation par plasma induit haute fréquence (ICP-MS). La méthode décrite a été validée par l’approche de l’erreur totale au moyen du logiciel e•noval (Arlenda®). Résultats La méthode de dosage a été validée avec succès. Elle est linéaire de 0,5 à 50 μg/L. L’inexactitude et l’imprécision intra- et inter-essais sont inférieures à 5 % et 8 %, respectivement. L’incertitude de mesure est inférieure à 17 %. La concentration sanguine moyenne de cobalt estimée sur une période de 1 an à partir de 107 prélèvements de patients porteurs de PHM est de 2,61 μg/L (nombre de patients : 98 ; âge moyen : 60 ans ; ratio hommes/femmes : 38/60). Ce résultat est inférieur au seuil recommandé dans ces populations, fixé à 7 μg/L de cobalt sanguin. Conclusion La méthode analytique présentée permet de doser le cobalt sanguin, notamment chez les patients porteurs de PHM. Ce dosage est recommandé pour le suivi de ces patients, en association avec un examen clinique et radiologique. [less ▲]

Detailed reference viewed: 22 (0 ULg)