Browsing
     by title


0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

or enter first few letters:   
OK
Peer Reviewed
See detailDiversité du répertoire acoustique des poissons clowns
Colleye, Orphal ULg; Parmentier, Eric ULg

Conference (2012)

Les poissons clowns (Amphiprion spp.) appartiennent à la famille des Pomacentridae. Ces poissons sont bien connus pour leur relation de mutualisme avec les anémones de mer. Au sein de leur hôte, ils ... [more ▼]

Les poissons clowns (Amphiprion spp.) appartiennent à la famille des Pomacentridae. Ces poissons sont bien connus pour leur relation de mutualisme avec les anémones de mer. Au sein de leur hôte, ils vivent en groupe composé d’un nombre variable d’individus selon les espèces. Chaque groupe est hiérarchisée sur la base de la taille des individus : la femelle est l’individu le plus grand et dominant, elle est accompagnée d’un mâle reproducteur, lui même suivi des autres individus sexuellement immatures toujours ordonnés selon leur taille. Cette structure sociale implique le respect de la hiérarchie et de la territorialité. Les interactions agonistiques jouent un rôle important car elles permettent de maintenir des différences de tailles entre les individus de rang adjacent pour éviter les conflits incessants entre individus dominants et subordonnés. Des comportements d’agression sont donc réalisés de la part de chaque dominant envers le ou les subordonnés de rangs inférieurs. En réponse à ces comportements d’agression, les individus subordonnés adoptent des postures d’apaisement envers le ou les dominants de rang supérieur. En plus de ces différents comportements agonistiques, la reproduction est très ritualisée et comporte plusieurs phases telles que la préparation du nid, les parades amoureuses, la ponte ou encore les soins prodigués aux œufs. Quelques études ont rapporté que ces différents comportements agonistiques et reproducteurs pouvaient s’accompagner d’émissions sonores. Cependant, ces études souffraient d’un manque de rigueur dans la description des sons et de leur contexte d’émission. L’intérêt de la présente étude était donc d’identifier et de décrire les sons produits dans divers contextes comportementaux afin de déterminer si différents types de sons peuvent être liés à un même comportement ou encore si un même son peut intervenir dans différents contextes. Les enregistrements de sons indiquent qu’aucun signal acoustique n’est associé aux différentes activités liées à la reproduction. Lors des interactions agonistiques, deux types de sons ont été enregistrés. Les sons d’agression sont toujours émis par un individu dominant à l’encontre d’un subordonné lors des poursuites et autres comportements de menace. A l’inverse, les sons de soumission sont émis par les subordonnés lors d’un comportement caractéristique qualifié de "head shaking". Ces deux types de sons présentent plusieurs différences dans leur allure acoustique et leurs paramètres. Les sons d’agression se composent toujours d’une pulsation qui peut être émise seule ou en série alors que les sons de soumissions sont toujours composés de plusieurs pulsations et sont généralement émis sous forme de train de plusieurs sons. Les durées des pulsations des sons d’agression sont plus longues que celles des sons de soumission. La période des pulsations est considérablement plus longue pour les sons d’agression que pour les sons de soumission, suggérant que chaque pulsation est émise comme une unité bien distincte. De plus, la durée des sons est beaucoup plus longue pour les sons d’agression que pour les sons de soumission. Ces deux types de sons agonistiques montrent également des variations intraspécifiques liées à la taille au niveau de la fréquence dominante et la durée des pulsations. Plus un poisson est grand, plus les sons qu’il émet présente des fréquences basses et des durées élevées, et inversement. Ces différences observées dans les fréquences et les durées des pulsations n’apparaissent ni liées au sexe, ni au rang social mais dépendent uniquement du dimorphisme. Au sein du groupe, les deux types de sons agonistiques semblent donc avoir des fonctions différentes : les sons d’agression pourraient avoir un rôle dissuasif en transmettant un signal de rappel du rang social, alors que les sons de soumission pourraient avoir un rôle d’apaisement en rappelant le statut social du subordonné. Par ailleurs, les fréquences dominantes et les durées des pulsations sont des signaux acoustiques qui véhiculent des informations relatives à la taille de l’individu émetteur ; ils pourraient donc jouer un rôle important dans la reconnaissance de l’individu et le maintien de la cohésion au sein du groupe. [less ▲]

Detailed reference viewed: 78 (8 ULg)
Peer Reviewed
See detailDiversité et abondance entomologique en cultures maraîchères à Libreville et à Owendo (Gabon)
Bayendi-Loudit, Sandrine ULg; Poligui, René Noël ULg; Ndoutoume Ndong, Auguste et al

Conference (2014, April 02)

In order to improve knowledge of the diversity and abundances of the entomofauna occurring within market gardenings in Gabon, this study was conducted in three localities in Libreville and Owendo, from ... [more ▼]

In order to improve knowledge of the diversity and abundances of the entomofauna occurring within market gardenings in Gabon, this study was conducted in three localities in Libreville and Owendo, from July1st to August 31st, 2012. Insect collections from yellow traps and visual observations were performed weekly within plots in which grow Amaranth (Amaranthus sp., Amaranthaceae), red sorrel (Hibiscus sabdariffa L, Malavaceae), Tomato (Lycopersicon esculentum Mill, Solanaceae) and Cabbage (Brassica oleracea L, Brassicaceae). A total of 7119 insects were assessed and taxonomically classified in 8 distinct orders comprising 81 families. The study highlighted some entomologic families with agronomic interest. The main pests were represented by Aphididae (31,0%), Cecidomyiidae (5,1%), Chrysomelidae (4,0%) and Thripidae (2,0%), the useful insects (pollinators and predators) by Dolichopodidae (5,4%), Andrenidae (2,6%) Coccinellidae (1,7%), Syrphidae (0,6%), Braconidae (0,5%) and Hemerobiidae (0,1%) and the associated insects were Psychodidae (7,4%), Muscidae (5,9%), Formicidae (4,4%) and Anthomyiidae (4,2%). Entomological diversity is discussed according to the local conditions and potential for sustainable pest control encountered. [less ▲]

Detailed reference viewed: 66 (5 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDiversité et distribution d'abondances des plantes d'un écosystème protégé dans un paysage anthropisé: cas de la Réserve Naturelle Forestière de Bururi, Burundi
Havyarimana, F; Bigendako, MJ; Masharabu, T et al

in Tropicultura (2013), 31(1), 28-35

Detailed reference viewed: 27 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDiversité et distribution géographique des légumineuses de la flore du Burundi, Burundi.
Ndayishimiye, J; Sibomana, S; Bigendako, M J et al

in Bulletin Scientifique de l'Institut National pour l'Environnement et la Conservation de la Nature (INECN) (2010), 8

Detailed reference viewed: 22 (3 ULg)
See detailDiversité et limites de la vie
Wilmotte, Annick ULg; Javaux, Emmanuelle ULg

Conference (2009)

Detailed reference viewed: 8 (4 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDiversité faunique et distribution des activités de braconnage dans la Réserve de Biosphère de la Mare aux Hippopotames au Burkina Faso
Dibloni, Ollo Théophile; Millogo, Alfred Nicolas; Ouedraogo, Amadé Junior et al

in International Journal of Biological and Chemical Sciences (2011)

La faune sauvage dans la Réserve de Biosphère de la Mare aux Hippopotames du Burkina Faso est très peu connue. Cette étude vise à inventorier les différentes espèces de mammifères sauvages et à recenser ... [more ▼]

La faune sauvage dans la Réserve de Biosphère de la Mare aux Hippopotames du Burkina Faso est très peu connue. Cette étude vise à inventorier les différentes espèces de mammifères sauvages et à recenser les activités de braconnage rencontrées dans cette réserve. Des dénombrements pédestres ont été réalisés en 2004, 2005, 2006 et 2007 suivant la méthode de transect linéaire à largeur variable. Ils ont consisté à suivre l’évolution de l’effectif des mammifères sauvages selon les contacts et les indices de présence ainsi que les activités de braconnage dans la réserve. 24 espèces de mammifères dont les patas (Erythrocebus patas), les babouins (Papio anubis), les éléphants (Loxodonta africana), les hippotragues (Hippotragus equinus), les phacochères (Phacochoerus africanus) et les civettes (Civettictis civetta) ont été recensées dans la réserve. Les contacts avec ces mammifères sont passés de 17 en 2004 à 28 contacts en 2007 pour un effectif de 94 individus toutes espèces confondues. Les activités de braconnage ont connu une baisse d’intensité entre 2005 et 2007 car le taux de braconnage s’est réduit de 58,4%. L’accroissement de l’effectif des espèces de mammifères et la diminution du braconnage peuvent s’expliquer par la surveillance continue de la réserve. [less ▲]

Detailed reference viewed: 40 (6 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDiversité floristique du Parc National de la Ruvubu (Burundi).
Masharabu, T; Lejoly, J; Bigendako, M J et al

in Bulletin Scientifique de l'Institut National pour l'Environnement et la Conservation de la Nature (INECN) (2008), 6

Detailed reference viewed: 27 (0 ULg)
Full Text
See detailDiversité génétique de l'agent des taches anguleuses du haricot commun: Analyse au sein d'isolats d'Afrique centrale
Busogoro, J. P.; Jijakli, Haissam ULg; Lepoivre, Philippe ULg

in Hamon, S. (Ed.) Des modèles biologiques à l'amélioration des plantes (2001)

Detailed reference viewed: 25 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDiversité génétique de la oca (Oxalis tuberosa Mol.) en conservation ex situ
Toussaint, André ULg; Ugarte, M. L.; Malice, Marie ULg et al

Poster (2004)

Detailed reference viewed: 36 (2 ULg)
Full Text
See detailDiversité génétique: du diagnostic à la conservation. Le cas du vison d'Europe
Libois, Roland ULg; Michaux, J.; Rosoux, René et al

in Annales de la Société des Sciences Naturelles de la Charente-Maritime (2002), 9(2), 219-223

Detailed reference viewed: 31 (4 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDiversité intra-organisationnelle et sens au travail dans les centres d'appels externes
Naedenoen, Frédéric ULg; Zune, Marc

Conference (2004, August)

Après avoir décrit le secteur des centres d’appels sous les traits universels d’un post-taylorisme, la littérature souligne depuis peu l’hétérogénéité du secteur. Nous concentrons notre propos sur la ... [more ▼]

Après avoir décrit le secteur des centres d’appels sous les traits universels d’un post-taylorisme, la littérature souligne depuis peu l’hétérogénéité du secteur. Nous concentrons notre propos sur la diversité organisationnelle présente au sein même d’une entreprise et mettons en évidence l’existence de deux logiques organisationnelles en tension, que nous qualifions de centrifuge et de centripète. A partir du concept giddensien de "région", nous envisageons ensuite les conséquences de cette situation sur le sens que les téléopérateurs donnent à leur travail. [less ▲]

Detailed reference viewed: 71 (2 ULg)
See detailLa diversité linguistique dans l'Antiquité classique. Le témoignage des auteurs de l'époque d'Auguste et du premier siècle de notre ère
Rochette, Bruno ULg

in Isebaert, Lambert (Ed.) Miscellanea linguistica Graeco-latina (1993)

Detailed reference viewed: 62 (0 ULg)
Full Text
See detailLa diversité linguistique dans l'Empire romain au temps d'Irénée : l'Asie Mineure et la Gaule
Rochette, Bruno ULg

Conference (2015, June 11)

Originaire d’Asie Mineure, Irénée est un témoin de la situation de plurilinguisme dans l’Imperium Romanum du IIe s. apr. J.-C. Comme beaucoup de ses contemporains, il est venu à Rome, ville cosmopolite au ... [more ▼]

Originaire d’Asie Mineure, Irénée est un témoin de la situation de plurilinguisme dans l’Imperium Romanum du IIe s. apr. J.-C. Comme beaucoup de ses contemporains, il est venu à Rome, ville cosmopolite au centre de l’Empire. Plutôt que de retourner dans sa patrie natale, il a poursuivi sa route vers l’Occident pour se fixer en Gaule, à Lyon, dont il deviendra évêque. Irénée a donc connu plusieurs situations linguistiques. Il se meut d’abord au sein de l’Empire romain, où deux langues coexistent, le latin et le grec, qui atteignent, durant le IIe s., un point d’équilibre, dont témoignent certaines œuvres, comme les Nuits Attiques d’Aulu-Gelle. Ensuite, l’Asie Mineure, d’où est parti Irénée, se caractérise par une grande diversité linguistique et par une survivance des parlers locaux. Le christianisme s’est appuyé sur ces langues locales, persistantes dans les campagnes, tandis que les villes, hellénisées, restaient des foyers du paganisme. Enfin, en Gaule, la question est de savoir dans quelle mesure la langue des Gaulois a persisté et a pu être connue d’Irénée. A ce sujet, un passage de la préface de l’Adversus haereses (Οὐκ ἐπιτητήεις δὲ παρ᾿ἡμῶν, τῶν ἐν Κελτοῖς διατριβόντων καὶ περὶ βάρβαρον διάλεκτον τὸ πλεῖστον ἀσχολουμένων… « Tu n’exigeras de nous, qui vivons chez les Celtes et qui, la plupart du temps, traitons nos affaires en dialecte barbare… ») mérite d’être analysé. C’est probablement le latin qu’il faut voir dernière l’expression « dialecte barbare ». [less ▲]

Detailed reference viewed: 32 (4 ULg)
See detailDiversité linguistique et interculturalité
Lucchini, Silvia ULg

Scientific conference (2011)

Detailed reference viewed: 23 (6 ULg)
See detailDiversité moléculaire des cyanobactéries planctonniques dans les eaux de surface belges
Lara, Yannick ULg; Lambion, Alexandre ULg; Simon, Patricia ULg et al

Poster (2008, April 02)

Les développements massifs de cyanobactéries ou ‘blooms’ sont devenus un phénomène récurrent et de plus en plus important dans les eaux douces du monde entier durant la dernière décennie. Ces ... [more ▼]

Les développements massifs de cyanobactéries ou ‘blooms’ sont devenus un phénomène récurrent et de plus en plus important dans les eaux douces du monde entier durant la dernière décennie. Ces efflorescences présentent des risques potentiels majeurs pour la santé humaine et animale et interfèrent négativement avec l'utilisation des eaux de surface par exemple, pour le captage d'eau potable, les loisirs nautiques, l'irrigation, les exploitations piscicoles. Entre 25 et 70% des blooms sont toxiques. Comme beaucoup de pays la Belgique n'a pas échappé au problème des efflorescences de cyanobactéries toxiques, mais il y a encore relativement peu de données. Durant la dernière décennie, trois projets européens et nationaux (MIDICHIP 1999-2003, B-BLOOMS 2003-2005, B-BLOOMS 2 2007-2011) se sont intéressés à la diversité des cyanobactéries dans les eaux de surfaces belges. Nous présentons ici un arbre phylogénétique élaboré à partir d’ un pool de 249 séquences partielles du gène codant pour l’ARNr 16S obtenu à partir de 31 échantillons d’eaux belges issus de ces projets. Cet arbre représente la mise à jour d’une base de données qui constitue l’inventaire des cyanobactéries d’eaux douces belges. Cette base de données permet le suivi de l’évolution de la diversité observable de ces organismes en Belgique et la surveillance de l’apparition d’espèces tropicales comme conséquence aux changements climatiques globaux. [less ▲]

Detailed reference viewed: 38 (4 ULg)
Full Text
See detailDiversité trophique des Idoteidae associés à l’herbier et à la litière de Posidonia oceanica (L.) Delile
Sturaro, Nicolas ULg

Master's dissertation (2005)

La diversité trophique de cinq espèces d’Idotéidés associées à l’herbier et à la litière de P. oceanica (L) Delile a été étudiée en utilisant la combinaison de deux méthodes: l’analyse des contenus ... [more ▼]

La diversité trophique de cinq espèces d’Idotéidés associées à l’herbier et à la litière de P. oceanica (L) Delile a été étudiée en utilisant la combinaison de deux méthodes: l’analyse des contenus digestifs et la mesure des rapports isotopiques du carbone et de l’azote. Les valeurs isotopiques ont été intégrées dans un «mixing model» permettant d’évaluer les contributions relatives de sources de nourritures potentielles aux régimes alimentaires des différentes espèces. Les spécimens ont été récoltés en mars 2004 et mars 2005 à trois stations de prélèvements de la baie de la Revellata (Calvi, Corse) dans l’herbier de posidonies et dans la litière composée d’accumulation de feuilles mortes, de pousses de posidonies et de macroalgues arrachées. Cinq espèces d’Idotéidés ont été trouvées durant cette étude, Idotea baltica étant l’espèce la plus abondante. I. baltica semble restreinte à la litière de posidonies. Par contre, I. hectica, seconde espèce en terme d’abondance, fréquente à la fois les accumulations de litière et l’herbier de posidonies. Le matériel a été caractérisé (tailles, sexes, phénotypes) et 98 tubes digestifs ont été analysés. Au total 20 % des tubes digestifs étaient vides. Les résultats montrent que les espèces I. baltica, I. hectica et Zenobiana prismatica récoltés dans la litière ingèrent principalement des algues arrachées, des crustacés de la litière et des feuilles mortes de posidonies. Les espèces I. hectica et Synisoma appendiculatum prélevées dans l’herbier préfèrent les algues épiphytes mais quelques fragments de feuilles de posidonies et des diatomées sont aussi présents. L’application d’un «mixing model» suggère que les algues photophiles et épiphytes contribuent pour la majeure partie du carbone assimilé chez ces espèces (gamme de 0 jusqu’à plus de 80 %). La part des crustacés est importante chez I. baltica, ce qui traduit une plus grande diversification du régime alimentaire chez cette espèce, tendance qui s’accentue avec l’âge des individus. I. hectica montre un comportement plus sélectif et dirigé vers la flore épiphyte ou les algues arrachées. Les feuilles mortes de P. oceanica n’interviennent que pour une très faible partie (maximum 15 %) du matériel assimilé, contribution largement inférieure à la contribution en tant que matériel ingéré. Ceci souligne que le rôle de ces espèces dans la dégradation de la litière de P. oceanica est principalement mécanique (i.e. fragmentation des particules) et que la microflore associée aux feuilles mortes constitue vraisemblablement une source alimentaire importante. C’est probablement l’hétérogénéité de l’habitat et la diversité trophique des Idotéidés qui permettent leur coexistence au sein des mêmes biotopes. [less ▲]

Detailed reference viewed: 74 (13 ULg)
See detailDiversités socioculturelles et violences à l’école : cas de l’enseignement secondaire en Communauté française de Belgique
Born, Michel ULg; Petit, Sylvie; Manço, Altay ULg

in Vatz Laaroussi, M.; Manço, A. (Eds.) Jeunesses, citoyennetés, violences. Réfugiés albanais en Belgique et au Québec (2002)

Detailed reference viewed: 31 (6 ULg)
Peer Reviewed
See detailDiversity among Bovine Pestiviruses
Hamers, C.; Dehan, Pierre ULg; Couvreur, B. et al

in Veterinary Journal (2001), 161(2), 112-22

Bovine viral diarrhoea virus (BVDV) isolates are characterized by an important genetic, antigenic and pathogenic diversity. The emergence of new hypervirulent BVDV strains in North America has provided ... [more ▼]

Bovine viral diarrhoea virus (BVDV) isolates are characterized by an important genetic, antigenic and pathogenic diversity. The emergence of new hypervirulent BVDV strains in North America has provided clear evidence of pathogenic differences between BVDV strains. The origin of BVDV diversity is related to high mutation rate occurring in RNA viruses but the consequences of mutations obviously depend on the genes which are involved. Mutations in genes encoding for structural proteins of immunological importance may have practical implications.Knowledge of BVDV diversity is important for understanding the wide variety of pathogenesis of diseases caused by the virus, for monitoring the epidemiology of the different types and for the design of optimum laboratory tests and vaccines.This review focuses on the origin and consequences of BVDV diversity with regard to pathogenesis, biotypes, and antigenic and genetic variations. [less ▲]

Detailed reference viewed: 24 (1 ULg)