Browsing
     by title


0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

or enter first few letters:   
OK
See detailDiagnostic communautaire
Gosset, Christiane ULg

in Actes des Rencontres européennes : Approche communautaire de la santé et inégalités sociales (2001)

Detailed reference viewed: 26 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDiagnostic criteria for renovascular hypertension
Krzesinski, Jean-Marie ULg

in Acta Chirurgica Belgica (2002), 102(3), 159-166

Renovascular hypertension is a clinical situation characterized by high blood pressure in the presence of renal ischemia mainly related to atherosclerotic or fibromuscular dysplasic narrowing of the renal ... [more ▼]

Renovascular hypertension is a clinical situation characterized by high blood pressure in the presence of renal ischemia mainly related to atherosclerotic or fibromuscular dysplasic narrowing of the renal artery (ies). This diagnosis is often "a posteriori" validated, because the discovery of a significant renal artery stenosis is not obligatory responsible of the blood pressure elevation. This article proposes a diagnostic strategy for exploring patient with this suspected secondary cause of hypertension before proposing an invasive approach (intra-arterial angiography) possibly followed by a revascularization. However, the methods for exploring such population are mainly based on patient characteristics and local expertise and habits. These must thus be individualized. First, clinical symptoms or signs frequently associated with hypertension and renal artery stenosis must be searched. If present, a non invasive and functional exploration of the renal arteries is to be proposed (Captopril radioisotope renography, colour duplex sonography) followed by magnetic resonance angiography or spiral computer tomography angiography if the clinical suspicion index is moderate or high. If this is very high, an intra-arterial arteriography could immediately be performed if not too dangerous. On the opposite site, if the clinical index is low, it is recommended to follow clinically and to treat risk factors. [less ▲]

Detailed reference viewed: 32 (1 ULg)
See detailDiagnostic d'infarctus du myocarde au stade aigu: aspects biochimiques
Chapelle, Jean-Paul ULg

Conference (1996, November 28)

Detailed reference viewed: 2 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDiagnostic d'une perte de poids involontaire chez l'adulte.
Paquot, Nicolas ULg

in Revue Médicale de Liège (2011), 66(7-8), 456-60

Significant non intentional weight loss in adults is a problem encountered frequently in clinical practice that poses a diagnostic challenge for the clinician. Causes are quite diverse, as are the ... [more ▼]

Significant non intentional weight loss in adults is a problem encountered frequently in clinical practice that poses a diagnostic challenge for the clinician. Causes are quite diverse, as are the prognostic implications. Cancer, gastrointestinal disease, and psychiatric problems were the three most common diagnoses, but a significant proportion of patients had no clear cause of their weight loss. The prognosis of this subset is generally favourable. Ruling out malignancy is one of the prime tasks. The investigation is based on a rational stepwise approach with a detailed history, a meticulous physical examination and a simple, non-invasive screening battery of tests (laboratory tests and medical imaging). A completely normal laboratory screening argues against severe organic disease in general and malignancy in particular. Additional testing should be targeted towards areas of concern raised by the initial evaluation. If this baseline examination is normal and reassuring, a strategy of careful clinical follow-up is preferred to non-targeted additional more invasive or expensive investigations. [less ▲]

Detailed reference viewed: 505 (21 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDiagnostic de gestation chez la jument par un test rapide de dosage semi-quantitatif de la Relaxine
Ponthier, Jérôme ULg; van de Weerdt, Marie-Lys; Deleuze, Stefan ULg

Poster (2007, November)

Introduction. Chez la jument, les méthodes hormonales de diagnostic de gestation sont peu sensibles et/ou manquent de précocité [2]. Le dosage de la progestérone, à considérer comme un diagnostic de non ... [more ▼]

Introduction. Chez la jument, les méthodes hormonales de diagnostic de gestation sont peu sensibles et/ou manquent de précocité [2]. Le dosage de la progestérone, à considérer comme un diagnostic de non gestation [2], est peu sensible, non réalisable après le 120ème jour et ne donne pas d’indication sur la viabilité fœtale. Le dosage de l’eCG (ou PMSG, Pregnant Mare Serum Gonadotrphin) ne tient pas compte de la mortalité embryonnaire et n’est réalisable que pendant une courte période (du 40ème au 140ème jour) [2]. Le dosage des oestrogènes urinaires nécessite souvent un sondage urinaire et est peu utilisé en raison de son caractère tardif [2]. Le dosage de l’oestrone sulfate permet d’estimer la viabilité fœtale mais il est peu précoce (réalisable dès le 100ème jour) [2]. La relaxine, un polypeptide organisé en 2 sous unités et essentiellement synthétisé par le placenta chez la brebis, la jument, la chienne et la chatte [1,4,6,7,9] est une candidate pour le diagnostic de gestation et de viabilité foetale. Chez la chienne et la chatte, il existe un dosage immunologique semi-quantitatif de la relaxine sanguine utilisable sur le terrain dès le 28ème jour chez la chienne et le 31ème jour chez la chatte [notice technique du Relaxin Witness®]. Chez la chienne, les taux de relaxine obtenus par dosages immunologiques sont de 1ng/ml à 4 semaines et atteignent un pic à 4ng/ml à 6 semaines [4]. Chez le chatte, le dosage de la relaxine est aux alentours de 5ng/ml à 31 jours pour atteindre un pic autour de 9ng/ml au 40ème jour [6]. Chez la jument gestante, le taux de relaxine par dosage chromatographique est basal jusqu’au 80ème jour pour ensuite augmenter brutalement et atteindre 80ng/ml chez la jument et 10ng/ml chez la ponette [5,8]. Ensuite, les concentrations vont continuer à augmenter chez la ponette alors qu’elles vont diminuer lentement chez la jument [8]. Dans les deux cas, les valeurs de relaxine chutent brusquement lors du part [8]. On trouve aussi de la relaxine dans le follicule et dans le corps jaune mais l’effet de cette production sur les concentrations sanguines n’est pas connu [3]. Objectifs du travail. Le but est d’étudier la Sensibilité, la Spécificité, la Valeur Prédictive Positive et Négative d’un test immunologique de dosage semi-quantitatif de la Relaxine réalisable sur le terrain comme moyen de diagnostic de gestation. Matériel et méthode. Les sérums de 10 juments (Ponettes, juments de selle ou de trait) sont soumis au test Witness Relaxin® (Synbiotics Corporation, Lyon, France), un test ELISA Sandwich : l’échantillon est mis en contact avec un anticorps, le complexe migre sur une membrane et est capturé sur une zone où est fixée le second anticorps. La fixation fait l’apparaître une bande colorée, une bande de contrôle atteste de la réussite du test. Le diagnostic et le stade de gestation sont confirmés par échographie transrectale ou transabdominale. Le degré de signification est obtenu par le test exact de Fischer. La sensibilité, la spécificité, la Valeur Prédictive Positive et Négative sont calculées. Résultats. Test + Test - Total Gestante 0 6 6 Non Gestante 0 4 4 Total 0 10 10 Dans l’échantillon, 4 juments n’étaient pas gestantes et 6 étaient gestantes de plus de 100 jours. Aucun des tests Witness Relaxine® n’a été positif : ni pour les juments vides, ni pour les juments pleines. La sensibilité est de 0%, la spécificité est de 100%, la Valeur Prédictive Positive du test est non calculable et la Valeur Prédictive Négative du test est de 40% pour une valeur du Test Exact de Fischer significative à100%. Les sérums des 6 juments pleines ont été envoyés au laboratoire Synbiotics pour un ELISA classique. Aucun échantillon n’a répondu aux anticorps du test ELISA. Discussion. Même si les anticorps développés pour le test d’immunomigration ou l’ELISA répondent dans de nombreuses espèces (chien, chat, souris), ils ne réagissent pas chez le cheval. Pourtant, les concentrations en relaxine observées chez le cheval sont plus importantes que celles observées chez les autres espèces [4,5,6,8]. Une première hypothèse fut celle de la sursaturation des anticorps et d’une non reconnaissance de ceux-ci. Cependant, à des dilutions amenant la concentration en relaxine à des titres dix fois inférieurs, le test Witness Relaxin (Synbiotics Corporation, Lyon, France) n’a pas répondu. Afin de soumettre les échantillons à un ELISA classique, les échantillons ont été envoyés au laboratoire Synbiotics. Aux différentes dilutions testées (1 ; 0,1), aucune reconnaissance de la relaxine par les anticorps n’a été notée. Malgré une structure en deux sous-unités (A et B) et un poids moléculaire semblable à celle des autres espèces [7], l’unité B de la relaxine équine n’est pas reconnue par les anticorps du test. Conclusions. Les kits rapides de dosage semi-quantitatif de la relaxine commercialisés ne détectent pas la relaxine équine. Des études doivent développer des anticorps spécifiques à la sous-unité bêta des équidés. Remerciements. Nos remerciements vont à la société Synbiotics (Lyon, France) pour la réalisation des tests ELISA Relaxine classiques et leur collaboration scientifique. Références. 1. KLONISCH T., MATHIAS S., CAMBRIDGE G., HOMBACH-KLONISCH S., RYAN P.L., ALLEN W.R. (1997): Placental localization of Relaxin in the Pregnant Mare. Placenta, 18:121-128. 2. McKINNON A.O. (1993): Diagnosis of pregnancy. in: McKinnon A.O., Voss J.L.: Equine Reproduction. Lea &Febiger, Philadelphia, London: 501-508. 3. RYAN P.L., KLONISCH T., YAMASHIRO S., RENAUD R.L., WASNIDGE C., PORTER D.G. (1997): Expression and localization of relaxin in the ovary of the mare. Journal of Reproduction and Fertility, 110:329-338. 4. STEINETZ B.G., GOLDSMITH L.T., LUST G. (1987): Plasma Relaxin Levels in Pregnant and Lactating dogs. Biology of Reproduction, 37:719-725. 5. STEWART D.R., STABENFELDT G.H. (1981): Relaxin Activity in the Pregnant Mare. Biology of Reproduction, 25:281-289. 6. STEWART D.R., STABENFELDT G.H. (1985): Relaxin Activity in the Pregnant Cat. Biology of Reproduction, 32:848-854. 7. STEWART D.R., PAPKOFF H. (1986): Purification and Characterization of Equine Relaxin. Endocrinology, 119(3):1093-1099. 8. STEWART D.R., ADDIEGO L.A., PASCOE D.R., HALUSKA G.J., PASHEN R. (1992): Breed Differences in Circulating Equine Relaxin. Biology of Reproduction, 46:648-652. 9. WATHES D.C., REES J.M., PORTER D.G. (1988): Identification of relaxin in the placenta of the ewe. Journal of Reproduction and Fertility, 84:247-257. [less ▲]

Detailed reference viewed: 3334 (48 ULg)
See detailDiagnostic de gestation: Quels dosages ?
Beckers, Jean-François ULg

Article for general public (2003)

Detailed reference viewed: 18 (3 ULg)
Full Text
See detailDiagnostic de l’état mécanique de structures par analyse de vibrations
Golinval, Jean-Claude ULg

Scientific conference (2011, January 06)

La détection d'un endommagement structural par voie expérimentale et non destructive est un problème dont la complexité dépend non seulement des conditions opérationnelles dans lesquelles les mesures ... [more ▼]

La détection d'un endommagement structural par voie expérimentale et non destructive est un problème dont la complexité dépend non seulement des conditions opérationnelles dans lesquelles les mesures peuvent s'effectuer (machine ou structure en fonctionnement ou à l'arrêt), mais aussi du niveau de connaissance souhaité pour la caractérisation du défaut. Quatre niveaux sont généralement distingués, à savoir, dans le sens d’une complexité croissante : - niveau 1 : le problème de détection (dépistage), - niveau 2 : le problème de la localisation, - niveau 3 : la quantification du degré de sévérité du défaut, - niveau 4 : l’estimation de la durée de vie résiduelle de la structure endommagée. L’objectif de cet exposé est de présenter un ensemble de méthodes basées sur la mesure de vibrations et qui ont été développées récemment pour la détection de défauts mécaniques ou d’endommagements structuraux. Ces méthodes de diagnostic sont basées sur la comparaison entre l’état initial (supposé sain) de la structure et un état courant. Elles peuvent également s’avérer utiles pour le suivi en temps réel de l’état de santé mécanique d’une machine. [less ▲]

Detailed reference viewed: 111 (5 ULg)
See detailDiagnostic de l’exploration botanique des Caesalpinioideae et Mimosoideae de l’Afrique centrale
Ndayishimiye, J; Bamba, I; Stoffelen, P et al

Poster (2010)

Detailed reference viewed: 16 (2 ULg)
See detailDiagnostic de l’exploration botanique des Caesalpinioideae et Mimosoideae de l’Afrique centrale.
Ndayishimiye, J; Bamba, I; Stoffelen, P et al

in Botanical diversity: exploration, understanding and use, 16-18 September 2010 (2010)

Detailed reference viewed: 20 (2 ULg)
Peer Reviewed
See detailLe diagnostic de l'infection par le virus de la leucemie bovine (BLV) a l'aide d'un test immuno-enzymatique (ELISA) de competition.
Portetelle, Daniel ULg; Nuttinck, Michèle ULg; Maistriaux, R. M. et al

in Annales de Médecine Vétérinaire (1989), 133(1),

Detailed reference viewed: 17 (6 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDiagnostic de l'intoxication aiguë par les insecticides organophosphorés basé sur la détermination de l'activité cholinestérasique
Turcant, Alain; Dehon, Betty; Ganière-Monteil, Catherine et al

in Annales de Toxicologie Analytique (2005), XVII(3), 207-210

Detailed reference viewed: 90 (0 ULg)
Peer Reviewed
See detailDiagnostic de l'intoxication aiguë par les insecticides organophosphorés basés sur la détermination de l'activité cholinestérasique
Turcant, A.; Dehon, B.; Ganière-Monteil, C. et al

Poster (2005)

Detailed reference viewed: 8 (1 ULg)
Peer Reviewed
See detailDiagnostic de l'ostéoporose
Devogelaer, JP; Reginster, Jean-Yves ULg; Raeman, F et al

in Medipractice (1997), 21

Detailed reference viewed: 9 (2 ULg)
Peer Reviewed
See detailDiagnostic de la colibacillose entérotoxique du veau au moyen de deux sondes ST : application sur le contenu intestinal
Mainil, Jacques ULg; Bex, F.; Couturier, M. et al

in Annales de Médecine Vétérinaire (1984), 128

Detailed reference viewed: 39 (0 ULg)
See detailDiagnostic de la gestation chez les ovins
Beckers, Jean-François ULg

Article for general public (2003)

Detailed reference viewed: 4 (0 ULg)
See detailDiagnostic de la pollution intérieure
Nicolas, Jacques ULg; Romain, Anne-Claude ULg

Report (2006)

Detailed reference viewed: 23 (10 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLe diagnostic de la reproduction: fertilité, gestation, anœstrus
Delahaut, Philippe; Sulon, Joseph ULg; Ectors, Francis et al

in Cahiers Agricultures (1997), 6

Detailed reference viewed: 71 (7 ULg)