Browsing
     by title


0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

or enter first few letters:   
OK
Full Text
See detailContribution à l’étude du Plasma Riche en Plaquettes (PRP) dans le traitement des lésions tendineuses
Kaux, Jean-François ULg

Doctoral thesis (2014)

Platelet-rich plasma (PRP) may represent a new therapeutic option for chronic tendinopathies. Platelets release various cytokines and growth factors which promote angiogenesis, tissue remodeling, and ... [more ▼]

Platelet-rich plasma (PRP) may represent a new therapeutic option for chronic tendinopathies. Platelets release various cytokines and growth factors which promote angiogenesis, tissue remodeling, and wound healing. We made an extended literature review of the use of PRP in chronic tendinopathies. Despite the proven efficacy of PRP on tissue regeneration in experimental studies, there is currently scanty tangible clinical evidence with respect to its efficacy in chronic tendon disorders. The few studies that have been performed appear unlikely to be comparable. Randomized controlled studies with appropriate placebo groups are needed to determine the real effectiveness of PRP for treating chronic musculoskeletal injuries. After, we made a study to compare the platelet concentrations using 5 techniques of preparation of PRP and observed that each provides a very different PRP, with variations in the platelet concentrations and of the amount (if any) of erythrocytes and leucocytes. White blood cells could adversely affect wound healing through the release of proinflammatory factors responsible for extracellular matrix degradation. In addition, erythrocyte lysis releases free radicals that harm tissue structures. We thus think that ideal PRP should not contain any erythrocytes or leucocytes, and that the quality of the PRP could perhaps partially explain the variable results observed in the literature. The aim of our next study was to determine if an injection of PRP could improve the healing of sectioned Achilles tendons of rats. After surgery, rats received an injection of PRP (n = 60) or a physiological solution (n = 60) in situ. After 5, 15, and 30 days, 20 rats of both groups were euthanized and 15 collected tendons were submitted to a biomechanical test using cryo-jaws before performing transcriptomic analyses. Histological and biochemical analyses were performed on the five remaining tendons in each group. Tendons in the PRP group were more resistant to rupture at 15 and 30 days. The mechanical stress was significantly increased in tendons of the PRP group at day 30. Histological analysis showed a precocious deposition of fibrillar collagen at day 5 confirmed by a biochemical measurement. The expression of tenomodulin was significantly higher at day 5. The messenger RNA levels of type III collagen, matrix metalloproteinases 2, 3, and 9, were similar in the two groups at all time points, whereas type I collagen was significantly increased at day 30 in the PRP group. We concluded that an injection of PRP in sectioned rat Achilles tendon influences the early phase of tendon healing and results in an ultimately stronger mechanical resistance. Vascular endothelial growth factor (VEGF) is a platelet growth factor known to regulate angiogenesis. VEGF-111, a biologically active and proteolysis-resistant splice variant of this family, was recently identified. We made a study with the aim of evaluating whether VEGF-111 could have a therapeutic interest in tendon pathologies with the same rat protocol as our previous study. The force necessary to induce tendon rupture was greater for tendons of the VEGF-111 group (but less than the results obtained with the PRP in our previous study), while the section areas of the tendons were similar. The mechanical stress was similar at 5 and 15 days in both groups but was improved for the VEGF-111 group at day 30. No differences were observed in the mRNA expression of collagen III, tenomodulin and MMP-9. Finally, we made a study, the aim of which was to evaluate the clinical status and the return to sports activities in patients with chronic upper patellar tendinopathies, up to one year after a single infiltration of PRP. Twenty patients with chronic upper patellar tendinopathy were enrolled. Assessments were made before infiltration of PRP, and 6 weeks, 3 months and 1 year after the infiltration, using a 10-point Visual Analogic Scale, clinical examinations with a pressure algometer, algofunctional scores (IKDC and VISA-P), functional assessments (isokinetic and optojump evaluations) and imagery (ultrasounds and MRI). The PRP was obtained with an apheresis system (COM.TEC, Fresenius). Six millilitres of PRP were injected without local anaesthetic. One week after infiltration, patients started a standardised sub-maximal eccentric reeducation. We observed that with time, during the 1-year follow-up, VAS dropped significantly and both IKDC and VISA-P scores improved also significantly. During functional evaluation, it decreased as well, but without significant functional improvement. No improvements in the imagery measurements were observed. Younger patients seemed to be more susceptible to have a relief of pain by the PRP infiltration. Seventy percent of the patients reported a favourable evolution with decrease of pain, 15% reported no improvement and 15% were treated surgically. Seventy percent returned to sports activities, 64,3% without any pain and 50% recovered the same sports level. Even if 1 infiltration seems to be efficient in the indication of patellar tendinopathies, most studies evaluated the effects of 3 successive infiltrations. However, the multiplication of infiltrations risks increasing complications, and this treatment can be expensive. It seemed relevant to evaluate if 2 infiltrations of PRP would be more effective than only 1.Twenty patients suffering from jumper’s knee for more than 3 months were enrolled and randomized in 2 groups (1 or 2 infiltrations of PRP). The follow-up was made as follows: VAS, IKDC and VISA-P scores, algometer, isokinetic and ultrasounds evaluations. The concentration of the PRP used for each infiltration was similar in both groups, without any red or white blood cells. Results for all the evaluations did not show any difference between the groups. The comparison of 1 or 2 infiltrations of PRP did not show any difference between the 2 groups after a follow-up of 3 months. A second close infiltration of PRP to treat upper patellar tendinopathies is not necessary to improve the efficacy of this treatment in the short term. However, these results must be evaluated at a longer term. [less ▲]

Detailed reference viewed: 122 (25 ULg)
See detailContribution à l’étude du rayonnement solaire à la station météorologique du Mont Rigi. Transparence de l’atmosphère et albédo
Dury, Marie ULg

Master's dissertation (2006)

Notre mémoire s’est centré sur le rayonnement solaire au Mont Rigi à partir de la grande quantité de paramètres météorologiques engrangés par la nouvelle station météorologique automatique de l’I.R.M ... [more ▼]

Notre mémoire s’est centré sur le rayonnement solaire au Mont Rigi à partir de la grande quantité de paramètres météorologiques engrangés par la nouvelle station météorologique automatique de l’I.R.M. (2001). Jusqu’à ce jour, aucune étude systématique n’avait encore été consacrée à ce beau sujet. Dans la première partie, nous présentons la station et les appareils de mesure en étant surtout soucieuse d’évoquer et d’illustrer les perturbations dont peuvent souffrir les mesures suite aux conditions météorologiques parfois rudes dans les Hautes-Fagnes telles qu’on n’en rencontre pas dans les autres stations automatiques du pays et qui ne sont pas toujours compatibles avec des enregistrements automatiques. La deuxième partie, point central de notre travail, porte sur l’étude de la transparence de l’atmosphère au Mont Rigi avec pour objectif de mettre en évidence les particularités de la composition de l’air de la région et de quantifier son influence sur le rayonnement solaire. Nous avons utilisé les paramètres à notre disposition: la hauteur du soleil, la teneur en vapeur d’eau de l’air (caractérisée par la hauteur d’eau condensable) et la couverture nuageuse. La troisième partie s’intéresse à la variation de l’albédo de la surface sous le pyranomètre, caractérisée par une végétation herbacée et hétérogène, composée d’espèces courantes dans les Hautes-Fagnes (épilobes en épis, myrtille, callune,…). Cette question n'a pas constitué le point central de notre recherche mais étant donné que nous possédions deux ans et demi de mesures en continu d’albédo, il était intéressant d’apporter de nouvelles observations à l’étude de ce paramètre. [less ▲]

Detailed reference viewed: 28 (6 ULg)
Full Text
See detailContribution à l'étude du régime alimentaire de la chouette chevêche (Athena noctua) en Belgique
Libois, Roland ULg

in Aves (1977), 14

The recognition of 1,782 preys from 9 little owl's (Athena noctua) pellet samples shows us that: i: the importance of the vertebrates in the owl's diet varies sharp from one season to the other (mean ... [more ▼]

The recognition of 1,782 preys from 9 little owl's (Athena noctua) pellet samples shows us that: i: the importance of the vertebrates in the owl's diet varies sharp from one season to the other (mean value: 11.1 %); ii:voles of the genus Microtus account for 4/5 of the owl's vertebrate preys; iii: the more abundant insects in the owl's diet are weevils (19%), cantharis (19 %), ground beetles (12%), earwigs (11%), beetles and may beetles (17%); iv: the little owl principally hunts by foot as his major prey items live on the ground or at a very low level in the grasses. Moreover, the analysis of 4 stomach contents (127 preys) suggests that the preys without any resistant anatomic feature (such as caterpillars or earthworms) probably disappears and thus let appear no identifiable remain in the pellets, when they easily can be found in the stomachs. [less ▲]

Detailed reference viewed: 74 (2 ULg)
See detailContribution à l'étude du Strychnos usambarensis GILG, principal constituant d'un poison de flèche curarisant africain
Angenot, Luc ULg

Doctoral thesis (1973)

The thesis is subdivided in four parts and two annexes . The first part concerns the choice of Strychnos usambarensis based on ethnobotanical considerations; the second part is dedicated to the study of ... [more ▼]

The thesis is subdivided in four parts and two annexes . The first part concerns the choice of Strychnos usambarensis based on ethnobotanical considerations; the second part is dedicated to the study of arrow poisons in the World and particularly in Africa; the third part describes the isolation of eight indole alkaoids ( 5 new and 3 known ones) and their structure determination thanks to modern spectroscopic methods.The fourth part is applied to the biosynthesis of these alkaloids and to the identification of loganic acid.The first appendix describes the phytochemical screening of 33 Rwandan plants mainly collected in the National Park of Akagera. The second appendix relates pharmacological experiments on crude fractions and some isolated alkaloids. [less ▲]

Detailed reference viewed: 17 (3 ULg)
Full Text
See detailContribution à l'étude du vieillissement physico-chimique de produits prégélatinisés obtenus par technologie roller et développement d'une méthode d'analyse de leurs volatils par TD-GC-MS
Mertens, Cécile ULg

Master's dissertation (2009)

This work constitutes the first approach of the phenomena’s responsible for the ageing of partially hydrolyzed and pregelatinized cereal products. To our knowledge, no studies have been made on the ... [more ▼]

This work constitutes the first approach of the phenomena’s responsible for the ageing of partially hydrolyzed and pregelatinized cereal products. To our knowledge, no studies have been made on the subject. First, physico-chemical properties of a rice based product were followed during natural and accelerated (55°C – 12 % RH) ageing. From the results, it appeared the properties evolution was probably due to the protein oxidation and denaturation, and the starch depolymerization. Next, the influence of chemical (addition of food additives, E170 and E340ii), physical (reduction of particle size) and biological (choice of cereal, wheat) parameters on the evolution of the product was investigated. The additives could be antioxidant at high temperature; the reduction of the size of particles slows down the ageing, supposedly by compaction of the production; and the wheat based product doesn’t evolve. Finally, a new method for volatiles analysis, by TD-GC-MS, was developed to study the olfactory alterations of pregelatinized products. Its relevance was evaluated on fresh and old products. Then the method was validated for three aldehydes, for a range between 0 and 10 000 ng. Eventually, it was applied on the studied products [less ▲]

Detailed reference viewed: 31 (13 ULg)
See detailContribution à l'étude écologique des larves du genre Culicoides (Diptera, Ceratopogonidae), comprenant les espèces vectrices de la fièvre catarrhale ovine (Bluetongue)
Zimmer, Jean-Yves ULg

Master's dissertation (2007)

Bluetongue, coming from South Africa, is now present on the five continents : from the tropics to the toundra, from the sea level to an altitude of 4000 m. In fact, we have observed these last years a big ... [more ▼]

Bluetongue, coming from South Africa, is now present on the five continents : from the tropics to the toundra, from the sea level to an altitude of 4000 m. In fact, we have observed these last years a big increase of this illness to the North; it has first touched South Europe to reach Belgium in 2006. Its repartition coincides with the Diptera area distribution of genus Culicoides. Some of these species of biting midges play the role of biological vector of the bluetongue virus, which touches domestic and savage ruminants. The main aim of this study is to underline the larval resting places of the different Culicoides species. Therefore, an extraction technique of the larvas with a MgSO4 solution (direct flottation) as an incubation method in greenhouse has been applied for the different collected substratum samples concerning both sites of Grand-Manil. The enumeration of the immature stages collected by this first technique and the identification of the biting midges appearing during this second technique allow to associate the different species to the varied biotopes. In parallel a bright trapping has been executed as well in the site of the farm as well in the site of the meadow in Grand-Manil. This one allows in fact to follow the dynamics of biting midges Culicoides populations through according to the weather conditions. Moreover, a comparison can be realized between the results from the incubation and these from the UV trapping. [less ▲]

Detailed reference viewed: 141 (12 ULg)
Full Text
See detailContribution à l'étude électromyographique de la musculature paravertébrale dorso-lombaire.
Tomasella, Marco ULg

Doctoral thesis (2004)

La musculature paravertébrale lombaire est classiquement présentée sous la forme d’une masse commune, constituée de l’épi-épineux, du long dorsal et de l’ilio-costal. Bogduk et al. (1982) et MacIntosch et ... [more ▼]

La musculature paravertébrale lombaire est classiquement présentée sous la forme d’une masse commune, constituée de l’épi-épineux, du long dorsal et de l’ilio-costal. Bogduk et al. (1982) et MacIntosch et al. (1986) ont précisé les modalités d’insertion des différents faisceaux musculaires en individualisant le multifidus lombaire, caractérisé par son innervation monosegmentaire. Contrairement au longissimus, à l’iliocostalis et aux muscles des membres inférieurs, tous dotés d’une innervation plurisegmentaire, ce muscle paraspinal médial constitue une cible électromyographique intéressante pour la mise au point de radiculopathies lombo-sacrés. La contribution de l’EMG de la musculature paravertébrale pour le diagnostic de radiculopathies, de certaines pathologies musculaires ou d’une maladie de Charcot (SLA) a déjà été rapportée mais la plupart des études ont considéré la seule activité EMG de repos. Nous avons souhaité explorer le multifidus dorso-lombaire par EMG à l’aiguille de la même manière qu’un muscle des membres : - recherche d’une éventuelle activité spontanée au repos ; - analyse quantitative de la morphologie des potentiels d’unité motrice individuels lors de l’effort de contraction musculaire volontaire . Dans la première partie de ce travail nous avons établi les normes de référence EMG du multifidus dorso-lombaire au sein d’une population contrôle. Au repos, aucune activité spontanée n’a été enregistrée sur l’ensemble des 75 sujets sains. Ce résultat, pourtant logique et attendu, contraste singulièrement avec d’autres travaux qui rapportent au sein d’une population asymptomatique une activité EMG de repos atteignant plus de 40%. Nos exigences méthodologiques pourraient expliquer cette discordance. Lors d’un effort de contraction volontaire, nous avons défini les limites normatives pour les myotomes T8 et L5 au cours de l’analyse quantitative des PUMs en mode multi-MUP. La mise en relation des paramètres d’amplitude et de durée des PUMs permet l’élaboration de normogrammes, calculés à partir des valeurs moyennes et individuelles. Dans la littérature, l’intérêt de ces techniques d’analyse EMG est bien démontré ; mais aucune base de données normatives ne semble disponible, chaque praticien exploitant ses propres normes. Nous pouvons maintenant proposer des normes de référence contribuant effectivement au diagnostic de radiculopathies lombo-sacrées, de certaines myopathies et pathologies de la corne antérieure. Dans la seconde partie de ce travail, nous avons étudié le multifidus lombaire par EMG à l’aiguille sur une population de 35 patients présentant une lombocruralgie ou une lombosciatalgie dont l’origine disco-radiculaire a été formellement démontrée par imagerie médicale (CT-scanner ou RMN). La recherche d’une activité spontanée de dénervation au repos s’est avérée décevante. Un seul des 35 patients présentait au repos de nombreux potentiels de fibrillation. Ce faible pourcentage (3%) résume à lui seul la principale difficulté de cette exploration, à savoir le délai de réalisation de l’EMG par rapport au début de la symptomatologie clinique. Idéalement, pour la musculature paraspinale, ce délai se situe dans les 10 à 15 jours. Or, en pratique, la réalisation aussi précoce d’une ENMG (avec CT-scanner lombaire) apparaît difficile. En appliquant la méthode d’analyse quantitative en mode multi-MUP, nous dégageons les conclusions suivantes :  Dans le groupe des radiculalgies aiguës à subaiguës, 18% seulement des patients présentent des caractéristiques neurogènes lors de l’analyse des PUMs individuels et un seul (6%) montre des anomalies neurogènes exclusivement localisées au multifidus (EMG des muscles périphériques et neurographie de stimulo-détection normales).  Dans le groupe des radiculalgies chroniques, 33% révèlent des caractéristiques neurogènes lors de l’analyse des PUMs individuels et seulement 11% des patients (2 sur 18) présentent des anomalies neurogènes exclusivement localisées au multifidus (EMG des muscles périphériques et neurographie de stimulo-détection normales). Dans le contexte d’une radiculalgie lombo-sacrée par hernie discale, nous démontrons que l’électromyographie isolée du multifidus lombaire ne contribue guère de manière sensible ou spécifique au diagnostic topographique de l’atteinte radiculaire (activité spontanée de repos : 3% et morphologie neuropathique des PUMs individuels : 9%). L’analyse EMG du multifidus lombaire associée à celle des membres inférieurs s’avère un peu plus performante (atteinte « neurogène » combinée : 26%). Pour expliquer le faible rendement du multifidus lombaire lors de la mise au point diagnostique des radiculopathies, certaines hypothèses peuvent être avancées : - La somatotopie des fascicules nerveux au niveau du site lésionnel pourrait épargner les fibres nerveuses du rameau postérieur destinées au multifidus ; - La présence de signes de dénervation active serait précoce et fugace en raison de la mise en jeu rapide des mécanismes de réinnervation collatérale ; - L’innervation strictement monosegmentaire du multifidus ne serait peut être pas aussi spécifique telle qu’elle est décrite par Bogduk et al. (1982). - Une lésion démyélinisante focale du rameau postérieur lors d’un conflit disco- radiculaire expliquerait l’absence de répercussion axonale du multifidus lombaire lors de l’EMG de détection à l’aiguille ; - Certaine lomboradiculalgie exprimerait une stimulation nociceptive par médiation biochimique. Notre travail confirme cependant la pertinence des données neurographiques de stimulo-détection (ondes tardives H et F) pour établir le diagnostic de radiculopathies lombo-sacrées, contrairement au concept défendu par certains qui ne considèrent que les seuls paramètres de l’exploration électromyographique proprement dite. Dans la dernière partie de cette analyse, nous montrons l’intérêt du multifidus pour quelques cas particuliers de radiculopathies d’expression clinique, radiologique ou électrophysiologique difficile. Nous confirmons l’excellente sensibilité diagnostique de l’EMG à l’aiguille (activité spontanée de repos et morphologie des PUMs individuels) du multifidus dorso-lombaire dans le cadre de diverses affections myogènes et neurodégénérative de la corne antérieure. En conclusion, l’ENMG prolonge, approfondit et sensibilise les données de l’examen clinique. Une anomalie isolée suffit rarement pour poser un diagnostic. C’est l’intégration d’éléments convergents qui permet de donner un sens aux plaintes du patient. Il serait vain d’opposer EMG et neurographie ; ces deux techniques, comme le démontrent les tableaux de synthèse 23 (cf. p. 89), 28 (cf. p. 95) et 36 (cf. p.106) doivent rester complémentaires. Certes, la contribution de l’analyse du multifidus lombaire dans les radiculopathies est faible, mais elle peut s’avérer ponctuellement utile. Cette étude EMG ne devra pas se limiter à la recherche de la seule activité spontanée de repos mais comportera aussi une analyse quantitative de la morphologie des PUMs du multifidus. Dans les myopathies, l’atteinte fréquente de la musculature axiale et proximale justifie pleinement le choix du multifidus, dont nous confirmons l’excellente sensibilité. Enfin, la mise en évidence d’une dénervation subaiguë ou chronique au niveau de la musculature paravertébrale permettrait de poser plus précocement le diagnostic de SLA et d’accélérer ainsi la prise en charge thérapeutique. [less ▲]

Detailed reference viewed: 26 (7 ULg)
Full Text
See detailContribution à l'étude épidémiologique d'Anaplasma phagocytophilum chez des cervidés et suidés sauvages en Région wallonne.
Nahayo, Adrien ULg

Doctoral thesis (2014)

Au cours des vingt dernières années, de nombreuses études ont souligné l’importance croissante des maladies vectorielles. Au sein des arthropodes, les tiques occupent la deuxième place, après les ... [more ▼]

Au cours des vingt dernières années, de nombreuses études ont souligné l’importance croissante des maladies vectorielles. Au sein des arthropodes, les tiques occupent la deuxième place, après les moustiques, en tant que vecteurs d’agents pathogènes. L’anaplasmose granulocytaire humaine est une zoonose transmise par des tiques et dont l’agent responsable est Anaplasma phagocytophilum, une bactérie intracellulaire obligée qui infecte essentiellement les granulocytes neutrophiles. L’anaplasmose granulocytaire est considérée comme une maladie émergente qui suscite l’intérêt du monde scientifique. Jusqu’à présent, de nombreuses études ont été réalisées aussi bien sur les tiques vectrices d’A. phagocytophilum que sur les différentes espèces animales considérées comme réservoirs. Mais il reste actuellement beaucoup d’inconnues quant aux multiples mammifères sauvages qui hébergent cette bactérie et qui pourraient être considérés comme réservoirs potentiels. Dans ce contexte, les objectifs généraux de cette thèse étaient de déterminer si A. phagocytophilum circule au sein des populations de cervidés sauvages (cerfs et chevreuils) présents dans la zone d’étude (Région wallonne), si ces espèces sont des réservoirs compétents pour A. phagocytophilum et enfin si ces espèces peuvent être utilisées comme sentinelles sanitaires pour la surveillance spécifique de l’anaplasmose granulocytaire humaine. En outre, vu les populations importantes de suidés sur l’ensemble de la région, l’espèce sanglier a été la troisième espèce cible incluse dans l’étude. Pour remplir ces objectifs, des prélèvements ciblés (sang et rate) ont été réalisés sur les espèces cibles dans le cadre du programme de surveillance active mis en œuvre par le réseau de surveillance décrit dans la première étude. En 2006 puis 2011 et 2012, 854 cervidés et 513 sangliers ont été prélevés au sein des 33 unités géographiques couvrant la zone d’étude. Les échantillons ont été identifiés en fonction de l’espèce, de l’âge, du sexe de l’animal ainsi que de la date et du lieu de prélèvement. Un test d’immunofluorescence indirecte a été réalisé sur sérum pour détecter les anticorps anti A. phagocytophilum et une PCR 16S (qui permet d’amplifier un fragment du gène qui code pour le RNA ribosomal 16S) a été mise en œuvre sur les échantillons spléniques. Une partie des amplicons obtenus a été séquencée. Les enquêtes menées en cervidés ont montré que la séroprévalence apparente globale, en 2006 et 2012, était respectivement de 95% et 88% pour l’espèce chevreuil et de 37% et 32% pour l’espèce cerf. Les résultats PCR ont révélé que 94% des cerfs (79 sur 84) et 81% de chevreuils (245 sur 300) étaient infectés par A. phagocytophilum et que les résultats positifs étaient uniformément répartis sur l’ensemble de la zone d’étude. Par contre, le taux d’infection des sangliers était très faible puisque moins de 1 % des rates étaient PCR positives. En conclusion, nous avons montré pour la première fois en Belgique qu’A. phagocytophilum circulait de manière endémique au sein des populations de cervidés sauvages vivant en Région wallonne. Deux enquêtes sérologiques ont fourni les premiers indices de présence de cette bactérie chez des cerfs et chevreuils. Les analyses PCR ont ensuite révélé que ces deux espèces étaient fortement infectées par A. phagocytophilum par opposition aux sangliers qui présentaient des taux d’infection très faibles. Sur l’ensemble des résultats PCR positifs, les 25 amplicons séquencés étaient identiques quelle que soit l’origine de l’espèce (cerf, chevreuil ou sanglier) et ils présentaient 100% de similitude avec 2 souches d’origine humaine et plusieurs souches d’origine animale. Des études supplémentaires, qui ciblent les gènes ankA et groESL, sont nécessaires pour déterminer si les variants d’A. phagocytophilum qui circulent en faune sauvage sont pathogènes pour l’homme. Le cas échéant, chevreuil et sanglier devraient être considérés comme espèces sentinelles sanitaires pour la surveillance spécifique de l’anaplasmose granulocytaire humaine. [less ▲]

Detailed reference viewed: 57 (16 ULg)
See detailContribution à l'étude expérimentale de l'hémodynamique pulmonaire au cours de la phase précoce du choc septique.
D'Orio, Vincenzo ULg

Post doctoral thesis (2003)

Etude des atteintes vasculaires pulmonaires et de la fonction ventriculaire droite dans un modèle expérimental canin de choc septique

Detailed reference viewed: 22 (5 ULg)