Browsing
     by title


0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

or enter first few letters:   
OK
Peer Reviewed
See detailComment le Brésil construit son statut de puissance ?
Santander, Sébastian ULg

Conference (2009, March 13)

Detailed reference viewed: 13 (0 ULg)
Full Text
See detailComment le handicap se montre ou se cache. Observabilité, badges et représentations sociales de l'a-normalité
Fontaine, Sébastien ULg; Lejeune, Christophe ULg

Conference (2012, July)

Avant l'activation des stéréotypes, s'opère le repérage, la détection, l'identification et la qualification de comportements anormaux au sein de l'espace public. L'intérêt de ces questions est double ... [more ▼]

Avant l'activation des stéréotypes, s'opère le repérage, la détection, l'identification et la qualification de comportements anormaux au sein de l'espace public. L'intérêt de ces questions est double : non seulement tout cela conditionne l'activation des représentations sociales du handicap, mais cela requiert en outre une participation active de celui qui observe le comportement et de celui qui le produit. Le handicap n'entraîne en effet pas automatiquement des comportements observables et descriptibles comme comportements "handicapés". C'est dans des circonstances particulières que ces comportements se révèlent, par contraste, par rapport au comportement typiquement attendu par la plupart des passants ordinaires. À partir d'entretiens approfondis auprès d'aidants non professionnels (essentiellement des proches de personnes handicapées), nous avons identifié comment les acteurs manifestent délibérément leur condition particulière. Nous mettons également en évidence que cette manifestation peut s'appuyer sur un équipement, plus que sur des actes. La canne blanche, par exemple, agit comme un badge ; elle signale aux autres que celui qui la porte est aveugle. À l'opposé, enfin, certains regrettent l'invisibilité d'un handicap comme la surdité, qui ne se voit pas et qui rend problématiques les interactions avec des acteurs qui ne comprennent pas l'inadéquation des réactions de leur interlocuteur. [less ▲]

Detailed reference viewed: 120 (22 ULg)
See detailComment le récit historien raconte l'image
Servais, Amandine ULg

Scientific conference (2012, May 21)

Ce texte propose une grille de lecture possible de la pratique historienne des images. Quelles sont les inflexions provoquées par le nouveau statut de l'image en Histoire ? Comment les historiens ont-ils ... [more ▼]

Ce texte propose une grille de lecture possible de la pratique historienne des images. Quelles sont les inflexions provoquées par le nouveau statut de l'image en Histoire ? Comment les historiens ont-ils adapté leur discours ? Quelles sont les conditions d'un récit historien des images ? [less ▲]

Detailed reference viewed: 83 (17 ULg)
Full Text
See detail« Comment le réel a déjoué mes plans » : de quelques romans contemporains sur l’emprise par le récit
Claisse, Frédéric ULg; Huppe, Justine ULg

Conference (2016, June 23)

L’un des mérites paradoxaux des pratiques de storytelling, que C. Salmon a contribué à faire connaître au public francophone, réside dans le crédit dont bénéficie aujourd’hui l’idée de pouvoir du récit ... [more ▼]

L’un des mérites paradoxaux des pratiques de storytelling, que C. Salmon a contribué à faire connaître au public francophone, réside dans le crédit dont bénéficie aujourd’hui l’idée de pouvoir du récit. Cette idée place les producteurs littéraires dans une position ambivalente : perçu, d’un côté, comme une menace à leur autonomie et une atteinte au capital fictionnel dont ils sont les dépositaires légitimes, cet « art de raconter des histoires » est aussi une arme à détourner dans une entreprise de guérilla contre-narrative, voire un moyen pour la littérature de reconquérir ses pouvoirs premiers. Dans cette logique d’affrontement, on s’est cependant peu soucié, au fond, de ce que les fictions littéraires elles-mêmes avaient à dire sur le sujet : s’il est vrai que le récit est une prise sur le monde et un moyen d’emprise sur autrui, comment prennent-elles en charge ces situations ? La diffusion tant des pratiques de storytelling que de leur dénonciation ne pouvait rester sans effet sur la production littéraire. Or, le pouvoir du récit est aujourd’hui un thème régulièrement frayé par les romanciers, dans une série de textes qui présentent des convergences remarquables du point de vue des situations qu’ils décrivent. Dans Un Roman russe (2007), Emmanuel Carrère voit sa vie bouleversée pour avoir publié un récit érotique adressé à la femme qu’il aimait, décrivant les réactions de celle-ci à la lecture de son texte lors d’un voyage en train programmé par le narrateur. La même tentation démiurgique de (re)construction de la réalité par le récit habite le héros du triptyque d’Antoine Bello (Les Falsificateurs 2007 ; Les Éclaireurs 2009 ; Les Producteurs 2015), recruté par une organisation secrète, le Consortium de Falsification de la Réalité, pour laquelle il récrit littéralement l’histoire en falsifiant des archives sur la base de scénarios qui finiront par échapper à leurs créateurs, déclenchant une crise de conscience lorsque le héros découvre qu’Al-Qaïda est en réalité le produit d’une saga scénaristique qui a mal tourné. Dans La Revanche de Kevin (2015), Iegor Gran fait preuve de la même cruauté à l’égard de son protagoniste : pour dénoncer les faux-semblants du monde littéraire, Kevin H. fait lui-même œuvre d'imposture, et finit piégé par ses propres mystifications. Karoo de Steve Tesich (1998), devenu depuis sa traduction française en 2012 un véritable phénomène littéraire, participe des mêmes ressorts narratifs : écrivain raté, incapable de s’enivrer comme de montrer son affection à son fils, Saul « Doc » Karoo parachève sa propre destruction en appliquant à son existence les mêmes recettes qu’il inflige aux mauvais scénarios que Hollywood lui demande de récrire. Dans chacun de ces textes, le protagoniste peut faire siens les mots de Carrère au sujet de son récit censé « faire effraction dans le réel »: « le réel a déjoué mes plans ». Avec leurs personnages-scénaristes, mauvais démiurges châtiés par un réel plus résistant que leurs tentatives de le scripter, ces romans (d)énoncent cette modalité narrative du pouvoir que Citton appelle scénarisation, ou capacité d’agencer le comportement d’autrui à travers l’acte de narration. Mais il s’agit d’un savoir immanent à ces romans, une connaissance de la fiction sur elle-même, relevant de sa fonction cognitive. Récits conscients de l’emprise du récit, ils engagent une autre forme de réflexivité que celle des romans que la critique anglo-saxonne qualifie de « postmodernes », qui mettaient en scène leur propre fonctionnement romanesque : assumant pleinement leur statut fictionnel, ils ne jouent de la frontière entre réalité et fiction que pour mieux conforter l’idée que la réalité, bien que médiée et construite par les récits, « déborde » sans cesse. S'ils ne s'opposent pas frontalement au « Nouvel Ordre narratif », ces romans thématisent les effets perlocutoires des récits, mais surtout leur insuffisance face à la force de rappel du réel. Notre communication analysera ces dispositifs fictionnels d’un point de vue formel et socio-pragmatique. [less ▲]

Detailed reference viewed: 28 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailComment le texte touche le corps
Vandeninden, Elise ULg

in Etudes Littéraires (2010), (été), 80-88

Le corps est la plupart du temps absent des théories de la réception : on évoque peu sa matérialité (le corps « objet ») ; encore moins son sentir (le corps « sujet ») emprunt de pensée. A cette ... [more ▼]

Le corps est la plupart du temps absent des théories de la réception : on évoque peu sa matérialité (le corps « objet ») ; encore moins son sentir (le corps « sujet ») emprunt de pensée. A cette résistance, correspond sans doute le trouble qu’il sème sur notre appréhension de la lecture comme activité herméneutique. Mais se priver d’interroger le corps revient à manquer la spécificité du rapport entre écrivain et lecteur. Comment se rencontrent-ils dans le texte ? De quelle façon leurs corps se touchent l’un l’autre ? Telles sont les questions que pose leur « hétéro-affection » à partir de laquelle nous proposerons d’envisager la littérature comme modèle de notre « être en commun ». [less ▲]

Detailed reference viewed: 88 (10 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailComment les circuits « alternatifs » de consommation alimentaire s’intègrent-ils dans une dynamique durable, incluant dimensions sociales, économiques et environnementales? Le cas des GAC et du Commerce équitable.
Thys, Séverine ULg

Conference (2013, February 01)

Cette contribution interroge l’existence d’un référentiel critique et argumentatif commun à des initiatives d’Economie Sociale. En utilisant l’appareillage théorique de la « sociologie des épreuves », les ... [more ▼]

Cette contribution interroge l’existence d’un référentiel critique et argumentatif commun à des initiatives d’Economie Sociale. En utilisant l’appareillage théorique de la « sociologie des épreuves », les propos de GACEURS et de bénévoles/salariés du commerce équitable seront analysés afin de voir si le concept de Développement Durable porte en lui un projet sociétal, un référentiel fédérateur, apte à mobiliser des consom’acteurs autour de revendications partagées. [less ▲]

Detailed reference viewed: 75 (11 ULg)
Full Text
See detailComment les disciplines se reconstruisent dans des environnements hybrides et dynamiques
Fallon, Catherine ULg; Thoreau, François ULg

Scientific conference (2015, February 06)

Les chercheurs en sciences politiques et sociales, voire les philosophes politiques, sont de plus en plus souvent « embarqués » dans des projets résolument transdisciplinaires, portés par les groupes de ... [more ▼]

Les chercheurs en sciences politiques et sociales, voire les philosophes politiques, sont de plus en plus souvent « embarqués » dans des projets résolument transdisciplinaires, portés par les groupes de recherche de différentes disciplines, engagés dans les développement scientifico-technologiques les plus pointus, que ce soit dans le secteur des nanotechnologies ou des biotechnologies médicales (pour citer deux exemples récents,Thoreau 2013) . Cet article prend comme point de départ un projet pluriannuel qui a obtenu des subsides pour plonger pendant une longue période trois chercheurs (philosophe, anthropologue, politologue) dans un centre de recherche en génomique humaine appliquée, installé dans une aile du Centre-Hospitalo-Universitaire. En tant que coordinateurs de ce projet, nous voulons aborder ab initio (1) la question des conditions d’exercice de notre démarche de terrain et (2) les conditions de notre service en tant que politologues au fil de cette trajectoire. [less ▲]

Detailed reference viewed: 42 (4 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailComment les écrivains sont consacrés en Belgique
Dozo, Björn-Olav ULg; Provenzano, François ULg

in COnTEXTES : Revue de Sociologie de la Littérature (2010), 7

Detailed reference viewed: 41 (11 ULg)
See detailComment les élèves apprennent-ils l'algèbre ?
Vlassis, Joëlle ULg; Demonty, Isabelle ULg

in Informations Pédagogiques (2001), 134

Detailed reference viewed: 45 (0 ULg)
Full Text
See detailComment les enseignants évaluent-ils la géométrie au premier degré de l'enseignement secondaire ?
Burton, Réginald; Detheux-Jehin, Monique; Fagnant, Annick ULg

in Informations pédagogiques (1997), 38(15), 24

Detailed reference viewed: 16 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailComment les épreuves externes d'évaluation des acquis des élèves sont-elles perçues par les enseignants de l'enseignement secondaire au Luxembourg ?
Dierendonck, Christophe; Fagnant, Annick ULg

in Congrès international. Actualité de al recherche en éducation et en formation. AREF 2010 (2010)

Detailed reference viewed: 86 (9 ULg)
Peer Reviewed
See detailComment les évaluations externes des acquis des élèves sont-elles perçues par les enseignants en Communauté française de Belgique et en Suisse romande ?
Lafontaine, Dominique ULg; Dierendonck, Christophe

in Mottier Lopez, L.; Dizerens, Y.-E.; Marcoux, G. (Eds.) Entre la régulation des apprentissage et le pilotage des systèmes : évaluations et tension. (2008)

Detailed reference viewed: 171 (31 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailComment les futurs enseignants du secondaire conçoivent-ils l’évaluation formative et ses difficultés de mise en œuvre ?
Goffin, Christelle ULg; Renson, Jean-Marie ULg; Fagnant, Annick ULg

in Actes du colloque : Cultures et politiques de l’évaluation en éducation et en formation. (2014)

Detailed reference viewed: 116 (15 ULg)
Full Text
See detailComment les historiens mesurent-ils le coût social du développement économique de la Belgique au 19ème siècle ?
Geerkens, Eric ULg

Conference given outside the academic context (2015)

Detailed reference viewed: 22 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailComment les insectes communiquent-ils au sein de l’ «écosystème-cadavre» ? L’écologie chimique des insectes nécrophages et nécrophiles
Dekeirsschieter, Jessica ULg; Verheggen, François ULg; Frederickx, Christine ULg et al

in Faunistic Entomology - Entomologie Faunistique (2012), 65

L’entomologie forensique est une discipline des sciences forensiques qui étudie les insectes et d’autres arthropodes dans un contexte médico-légal. Les insectes nécrophages et nécrophiles, principalement ... [more ▼]

L’entomologie forensique est une discipline des sciences forensiques qui étudie les insectes et d’autres arthropodes dans un contexte médico-légal. Les insectes nécrophages et nécrophiles, principalement des Diptères et des Coléoptères, sont fréquemment retrouvés au sein de l’écosystème-cadavre. Pour ces insectes, le cadavre est une ressource éphémère très riche qu’ils vont coloniser de manière plus ou moins prévisible. L’entomofaune des cadavres seraient attirées par les odeurs cadavériques émises par le corps en décomposition. A l’heure actuelle, la thanatochimie est encore peu étudiée et l’information disponible concernant les COVs émis après la mort est limitée. Grâce à l’utilisation des méthodes de chimie analytique (TDS)GC-MS, GCxGC-TOF-MS), la signature olfactive d’un cadavre peut être étudiée au cours du processus de décomposition. L’ « odeur de la mort » est constituée par un mélange de plus de cent composés organiques volatils qui évoluent au cours de la décomposition. Cependant, les sémiochimiques qui sont réellement attractifs pour les insectes nécrophages et/ou nécrophiles ne sont pas encore clairement identifiés. Les espèces pionnières pourraient être attirées par des COVs cadavériques. Toutefois, les espèces plus tardives pourraient aussi être attirées par d’autres types de sémiochimiques produits par les insectes sarcosaprophages eux-mêmes (par exemple : des asticots, des insectes nécrophages). Plusieurs techniques d’écologie chimique peuvent être utiles en vue d’investiguer le rôle des sémiochimiques cadavériques dans le comportement des insectes sarcosaprophages. Une meilleure compréhension de l’écologie chimique des insectes nécrophages/nécrophiles et la thanatochimie pourraient avoir de nombreuses applications en science forensique et plus particulièrement en entomologie forensique. [less ▲]

Detailed reference viewed: 149 (15 ULg)