References of "SociologieS"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detailDe la matérialisation de quelques concepts phénoménologiques.
Frère, Bruno ULg

in SociologieS (2016)

Résumé : Ce article suggère une réflexion sur les rapports qu’entretiennent sociologie et philosophie. Il entend montrer qu’établir des ponts entre les deux disciplines a non seulement toujours été ... [more ▼]

Résumé : Ce article suggère une réflexion sur les rapports qu’entretiennent sociologie et philosophie. Il entend montrer qu’établir des ponts entre les deux disciplines a non seulement toujours été d’usage mais s’avère aujourd’hui urgent. En effet, faisant l’économie d’une considération sérieuse de la prise que lui offre la sociologie sur le monde, la philosophie risque d’échouer à penser les transformations politiques et économiques des société contemporaines. A l’inverse, une certaine tendance positiviste semble menacer la sociologie qui se débarrasserait de toutes connaissances philosophiques. Afin de rappeler l’intérêt que l’une et l’autre se doivent réciproquement, cet article voudrait montrer comment il peut être utile à la sociologie de donner corps à certains concepts philosophiques lorsqu’elle s’avère confrontée à certaines difficultés. Afin d’illustrer le propos, nous nous référerons à un exemple puisé au sein de l’économie solidaire. Ici en effet, c’est en acceptant que se matérialise dans l’enquête le concept d’état d’esprit intentionnel que la philosophie phénoménologique vient à point nommé pour aider la sociologie pragmatique de la critique à se représenter les contradictions qui peuvent apparaître entre action et justification. Et ce sans pour autant renoncer à « prendre les gens aux sérieux » et s’en retourner vers une traditionnelle sociologie du dévoilement qui expliquerait ces contradictions par le décalage qui existerait entre habitus (ou sens pratique) d’une part et illusions réflexives des acteurs d’autre part. Mots clefs : phénoménologie, états d’esprit intentionnel, philosophie, sociologie pragmatique, économie solidaire. Summary : This article is a reflexion about the relationship between sociology and philosophy. It will show that building bridges between the two disciplines, whilst recurrent, is more urgent now than ever. On the one hand, philosophy will be unable to contribute meaningfully to discussions about the major political and economic transformations experienced by contemporary societies without engaging with Sociology. On the other hand without philosophical insights Sociology risks drifting towards positivistic trends. In this article we propose to show how each discipline can benefit from cross-fertilisations and in particular how Sociology can appropriate philosophical concepts to address certain challenges. Drawing on a specific example from solidary economy, we will show that the concept of intentional mindset borrowed from phenomenological philosophy enables pragmatic sociology to account for the gaps which are liable to emerge between action and justification. This concept fulfills the key tenet of pragmatic sociology that to take social actors seriously we must eschew a type of sociological approach which would consist of revealing that the gaps between action and justification arise from social actors’ illusory apprehension of their habitus. Key words: phénoménology, mindset, states of mind, philosophy, pragmatic sociology, solidarity economy. [less ▲]

Detailed reference viewed: 33 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPoints d'appui
Jacquemain, Marc ULg

in SociologieS (2014)

L'article discute un grand résumé de Jan Spurk. Il met le doigt sur la contradiction dans ce "grand résumé" entre l'assomption que je le "je" est au coeur du capitalisme contemporain et le fait de confier ... [more ▼]

L'article discute un grand résumé de Jan Spurk. Il met le doigt sur la contradiction dans ce "grand résumé" entre l'assomption que je le "je" est au coeur du capitalisme contemporain et le fait de confier au sujet la tâche de l'émancipation de ce même capitalisme. Il propose de relever, dans différents courants de la littérature contemporaine de sciences sociales, les éléments qui plaident pour un "sujet" doté d'une capacité empirique de résistance au capitalisme. [less ▲]

Detailed reference viewed: 31 (5 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailCompte rendu de "Où est passé la critique sociale", P. Corcuff, La découverte, 2013
Frère, Bruno ULg

in SociologieS (2014)

L’ouvrage dont Philippe Corcuff nous suggère ici un grand résumé est stimulant à plus d’un titre. Comme à son habitude l’auteur fait montre d’une étonnante faculté à circuler entre les différents espaces ... [more ▼]

L’ouvrage dont Philippe Corcuff nous suggère ici un grand résumé est stimulant à plus d’un titre. Comme à son habitude l’auteur fait montre d’une étonnante faculté à circuler entre les différents espaces de réflexion de l’agir humain, balayant tour à tour le champ de la sociologie, de la philosophie, du cinéma, de la littérature, de l’engagement social et politique ou de la culture populaire. Passant de Michel Jonaz à Foucault, de Weber à Al Pacino, de Marcos à Magris, Corcuff jongle assez magistralement avec des univers distincts que nos habitudes intellectuelles aiment séparer tantôt par souci prétendu de « scientificité » tantôt parce que, bon gré mal gré, nos esprits de chercheurs en sciences humaines ont été configurés de telle sorte que les passerelles entre divers champs de réflexions possibles (artistiques, politiques, sociologiques, etc.) ne se construisent même plus. Je voudrais donc ouvrir la discussion autour de Où est passé la critique sociale ? en saluant l’audace des ponts entrepris par Philippe Corcuff. Que l’on accepte de le suivre sur chacun d’entre eux ou pas n’enlève rien à la qualité de cette tentative intellectuellement risquée (tant les espaces parcourus sont vastes) à l’heure où la doxa académique, comme dirait Bourdieu, voudrait que nous nous enfermions tous exclusivement dans l’ultra-spécialisation scientifique de micro-catégories du savoir rassemblées dans une case de la sous-spécialité de la discipline que nous avons choisi. Cela afin de parvenir à pointer du doigt un détail qui sera jugé suffisamment original par les rares pairs aussi spécialisés que nous pour décrocher le graal d’une publication dans une sacro-sainte revue rankée. Ainsi, Corcuff semble nous dire : je ne suis pas spécialiste des gender studies mais j’ose évoquer le féminisme. Je ne suis pas spécialiste de la Grèce Antique mais j’ose citer Aristote. On se moque du contenu des textes de tel chanteur populaire, mais j’ose indiquer en quoi il recèle, au même titre que le féminisme ou Aristote, des ressources pour construire une sociologie ou, plus simplement, une esquisse de pensée analytique. Corcuff démontre qu’il est possible de rompre les barrières, de fréquenter des terres improbables pour faire naître le plaisir de la réflexion. Et c’est très heureux. Cette appréciation globale posée, je voudrais à présent entrer dans le vif du sujet et structurer mon commentaire en deux temps. Le premier voudrait insister sur les deux principales qualités des deux textes. De par la variété des paradigmes sociologiques, philosophiques, anthropologiques ou historiques convoqués, Où est passée la critique sociale ? et son résumé dévoilent un intérêt pédagogique singulier pour tout qui désire fréquenter ces disciplines. D’autre part, l’un des trois axes de l’ouvrage repérés par Corcuff dans son grand résumé mérite pour sa part clairement l’intérêt des spécialistes contemporains de la critique sociale. Le second temps de mon commentaire traitera alors de l’écueil que je pense cette fois déceler dans le résumé et l’ouvrage. Cet écueil illustre d’ailleurs une légère insatisfaction ressentie à l’égard de plusieurs ouvrages de l’auteur, insatisfaction précisément due à la frustration de ne pas voir l’originalité de sa démarche être conduite à son terme. Pour le dire rapidement, je chercherai à indiquer que, d’une certaine manière, la tentative de Corcuff a le défaut de ses qualités : il en fait trop et trop peu à la fois. Tout se passe comme si l’ouvrage – et le résumé – n’étaient qu’un succession de notes éparses qui se succèdent au sujet d’un très grand nombre d’auteurs, cités parfois lapidairement, souvent très rapidement, sur un concept ou l’autre, jamais développé de façon systématique, en arguant qu’au bout du compte, la démarche se justifie par la légitimité du bricolage en sociologie. A ce titre, l’ouvrage peut parfois apparaître redondant. Il semble en effet ressasser tout du long la même idée (intéressante au demeurant) d’une sociologie comme boîte à outil, assumant son incomplétude et ses insuffisances, en la déclinant il est vrai sous plusieurs angles. Ceci sans jamais véritablement entrer dans le vif du sujet et entreprendre soit l’approfondissement théorique de son intuition fondamentale soit son application empirique dans une enquête approfondie. [less ▲]

Detailed reference viewed: 60 (14 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailAu cœur de la réforme des soins de santé mentale en Belgique : les coordinateurs de réseau
Thunus, Sophie ULg; Lorquet, Nadège ULg

in SociologieS (2014)

Inside the Belgian reform of mental health care delivery: network coordinators This article analyses the Belgian reform of mental health care delivery as a two steps-translation (Callon 1986): the ... [more ▼]

Inside the Belgian reform of mental health care delivery: network coordinators This article analyses the Belgian reform of mental health care delivery as a two steps-translation (Callon 1986): the problematization – the devising of a new mental health care model by policy makers, and the interessement – through which “local coordinators” tried to interest local actors to the new model. Based on empirical data, two evidences are stressed: the coordination function is conceived in different ways, ranging from intermediaries to mediators; and the interessement is influenced by systems of concrete action (Friedberg, 1997). Thus, it is argued that in case where translators are appointed to interest local actors to a problematization from the policy arena, their performance is better appraised by considering their commitment to behave as faithful intermediaries or as strategic mediators, and the informal games regulating their system of action. [less ▲]

Detailed reference viewed: 68 (28 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDevenir art-thérapeute
Vandeninden, Elise ULg

in SociologieS (2014)

In the field of mental health workers, a new profession is emerging: animators of art workshops in psychiatry, also called ‘art therapists’. Our paper reveals the results of a survey conducted in Belgium ... [more ▼]

In the field of mental health workers, a new profession is emerging: animators of art workshops in psychiatry, also called ‘art therapists’. Our paper reveals the results of a survey conducted in Belgium among these new professionals. In portraying this new group of ‘distributed’ workers, we will discuss the reasons for their difficult process of professionalization [less ▲]

Detailed reference viewed: 76 (11 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailSe réaliser comme sujet dans un atelier-théâtre pour tenter de « s’en sortir ». Mises en scène de tensions au sein d’une politique de la subjectivité
Brahy, Rachel ULg; Vrancken, Didier ULg

in SociologieS (2012)

Partant d’un terrain d’investigation spécifique, l’atelier-théâtre, les auteurs proposent d’interroger les manières dont s’opère la mise au travail du sujet sur lui-même et plus précisément, d’en saisir ... [more ▼]

Partant d’un terrain d’investigation spécifique, l’atelier-théâtre, les auteurs proposent d’interroger les manières dont s’opère la mise au travail du sujet sur lui-même et plus précisément, d’en saisir les socles techniques et anthropologiques. Dans un premier temps, ils resituent le dispositif théâtral au cœur des évolutions actuelles des politiques sociales. Dans un second temps, ils s’attachent à la description des pratiques d’entrée en subjectivité à partir d’un double travail, tout en soulignant les fondements anthropologiques et sociologiques autour d’un « existentialisme du défi » amenant des publics précarisés à tenter de s’en sortir. Enfin, sont soulignées les limites, tensions et paradoxes de ces dispositifs créatifs. Au terme de cette analyse, le travail en atelier-théâtre, impulsé par des comédiens-animateurs auprès de personnes fragilisées, apparaît ouvrir une voie féconde pour une meilleure connaissance des « politiques de la subjectivité ». [less ▲]

Detailed reference viewed: 70 (22 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLe chercheur comme entrepreneur de l’innovation inter-organisationnelle
Xhauflair, Virginie ULg; Pichault, François ULg

in SociologieS (2011)

Our study about the institutionalization process of social regulation practices emerging at the inter-organizational level led us to develop an action-research methodology of entrepreneurial nature. This ... [more ▼]

Our study about the institutionalization process of social regulation practices emerging at the inter-organizational level led us to develop an action-research methodology of entrepreneurial nature. This methodological choice gave rise to original and rich data, but simultaneously challenged our ability to analyze these data as well as our entrepreneurial role in a reflexive way. The central question of this paper is then twofold: on the one hand, can the researcher be an “entrepreneur”, and go beyond the simple production of knowledge? On the other hand, can the researcher with an entrepreneurial position produce scientific knowledge? We will answer these two questions thanks to two case studies, which will allow us to highlight various facets of acting as a “researcher-entrepreneur”. [less ▲]

Detailed reference viewed: 91 (18 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailAssister n’est pas assurer Les enjeux d’une mutation anthropologique au cœur des politiques sociales
Vrancken, Didier ULg

in SociologieS (2010)

Dans une récente réédition de l’un de ses ouvrages, Michel Messu revient sur l’enquête qu’il avait menée au cours des années 1980 auprès des assistés sociaux et prolonge son analyse par une réflexion ... [more ▼]

Dans une récente réédition de l’un de ses ouvrages, Michel Messu revient sur l’enquête qu’il avait menée au cours des années 1980 auprès des assistés sociaux et prolonge son analyse par une réflexion originale sur les évolutions de la protection sociale actuellement en cours dans la France du XXIe siècle, que l’on pourrait résumer ainsi : la protection sociale se présenterait désormais sous le visage d’une d’assurance d’assistance, garantissant à chaque citoyen une protection qu’il recevra tantôt sous forme d’assurance, tantôt sous forme d’assistance, souvent dans une combinatoire des deux. Cette thèse permet d’insister sur les glissements de registre, voire de régime, d’une protection sociale devenant de plus en plus une protection par intervention sur autrui. Mais, pour l’auteur, elle semble néanmoins pécher par un excès de banalisation du phénomène. S’appuyant sur ses propres analyses, celui-ci propose une vision assez différente de la protection afin d’alimenter le débat [less ▲]

Detailed reference viewed: 74 (5 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa société singulariste ou les défis pour une voie moyenne de la sociologie
Vrancken, Didier ULg

in SociologieS (2010)

Cet article propose de discuter les thèses développées par Danilo Martuccelli dans son ouvrage "La Société singulariste", Paris, Éditions Armand Colin, coll. Individu et société, 2010

Detailed reference viewed: 86 (6 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa prévention par le droit. Territoires et division du travail juridique en France
Lejeune, Aude ULg

in SociologieS (2010)

In a way to promote access to justice and legal services for disadvantaged people, French Justice Department created a new kind of occupation: proximity lawyers. This article analyses how traditional ... [more ▼]

In a way to promote access to justice and legal services for disadvantaged people, French Justice Department created a new kind of occupation: proximity lawyers. This article analyses how traditional lawyers and proximity lawyers negotiate the division of work, as well as how it reshapes relationships between national Justice Department and the states (collectivités territoriales). [less ▲]

Detailed reference viewed: 30 (6 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailConcept commun et concept analogique de compromis : ‘‘un air de famille’’
Nachi, Mohamed ULg

in SociologieS (2010)

Compromise as a commonsense concept and as an analogical concept: “family likenesses”. A practical epistemological reflection Should we consider the concept of compromise only in the presence of partners ... [more ▼]

Compromise as a commonsense concept and as an analogical concept: “family likenesses”. A practical epistemological reflection Should we consider the concept of compromise only in the presence of partners willing to negotiate and who both accept to make concessions in order to arrive at some form of agreement? Is it appropriate to talk of compromise when facing abstract entities or categories of opposing ideas? This article explores what would be necessary in order to be able to establish a link between commonsense compromise and analogical compromise, the two accepted meanings of the concept. Its ambition is to construct two operational concepts capable of rendering intelligible the multiple realities of compromise. Starting from the lexical field of the term compromise, an operational theoretical concept is constructed. The compromise is considered from its commonsense perspective and from its varied uses in relation to its different contexts in order to determine its principal specific characteristics. Finally, the concept of grammar is used for identifying what is shared by the two concepts and for establishing the foundations of a reflection on the issue of the social construction of compromise [less ▲]

Detailed reference viewed: 49 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailCorps et âme. Passionnément.
Strivay, Lucienne ULg; Despret, Vinciane ULg

in SociologieS (2010)

Abstract : Body and soul. Passionately. The idea of emotions belonging to the bodily sphere as constituting a universal and stable fact should have fallen by the way a long time ago, but prejudices are ... [more ▼]

Abstract : Body and soul. Passionately. The idea of emotions belonging to the bodily sphere as constituting a universal and stable fact should have fallen by the way a long time ago, but prejudices are stubborn. In spite of cultural diversity, the body is generally presented as nature in its universal essence. Different disciplines and schools of thought divided up the territory, each thus preserving its autonomy. Bodily matters and significations seemed thus condemned to divergence, each one positioned with regards to what the authors call “the seam” (la couture). Using competing theories, shifts from the seam are examined in order to arrive at the analysis of a critical point, there where “infiltrations” appear, that is infiltrations which will crack the seam and so provide a privileged analytical moment for the socio-anthropology of knowledge. We arrive then at a redistribution between what is interior and what is exterior, leading in turn to a redefinition of the body, the psyche and incarnated sensibility. The case of “wild children” is also examined. After consulting the classic ethnographic literature which deals with them, the analysis culminates with the inescapable importance of language for conceptualising the accession to humanity.. [less ▲]

Detailed reference viewed: 205 (27 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLes métiers du conseil : une profession consultante ?
Orianne, Jean-François ULg; Draelants, Hugues

in SociologieS (2010)

Detailed reference viewed: 87 (14 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailL'essor des métiers du conseil : dynamiques et tensions
Divay, Sophie; Orianne, Jean-François ULg

in SociologieS (2010)

Detailed reference viewed: 66 (12 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEngagement citoyen et société civile
Pirotte, Gautier ULg

in SociologieS (2009)

Using the post-communist experience in Romania, this article reflects upon the way to bring together the concepts of civil society and citizen commitment. Whilst civil society does not concentrate all the ... [more ▼]

Using the post-communist experience in Romania, this article reflects upon the way to bring together the concepts of civil society and citizen commitment. Whilst civil society does not concentrate all the phenomena of citizenship, the concept remains nonetheless a privileged expression of citizen commitment. The question underlying this text is relatively simple: how should the study of citizen commitment be approached within the new civil societies of Central and Eastern Europe, and more specifically within the new Romanian civil society ? As simple as it may appear, the question becomes rapidly more complex as soon as the problems deriding from the concepts of civil society and citizen commitment themselves are taken into consideration but also because the post-communist experience is often treated in a homogeneous way whilst it is in fact empirically very heterogeneous. [less ▲]

Detailed reference viewed: 232 (34 ULg)