References of "Quaderni : la Revue de la Communication"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detailLe marché des radicaux libres. Sur quelques conditions médiatiques de la posture « néo-réactionnaire ».
Durand, Pascal ULg

in Quaderni : la Revue de la Communication (in press)

L’énorme succès de librairie obtenu par Éric Zemmour avec Le Suicide français, les polémiques ayant entouré l’élection d’Alain Finkielkraut à l’Académie, les mesures prises par un Robert Ménard élu à la ... [more ▼]

L’énorme succès de librairie obtenu par Éric Zemmour avec Le Suicide français, les polémiques ayant entouré l’élection d’Alain Finkielkraut à l’Académie, les mesures prises par un Robert Ménard élu à la mairie de Béziers avec le soutien du FN ou, plus récemment encore, les controverses déclenchées, avant même sa parution, par le sixième roman de Michel Houellebecq (Soumission) viennent de remettre à l’ordre du jour une « querelle » qui, depuis l’Enquête sur les nouveaux réactionnaires publiée par Daniel Lindenberg (2002), n’a cessé de se relancer en des contextes nouveaux. Pour médiocre qu’il soit apparu aux yeux de beaucoup, à commencer par ceux qu’il prenait pour cibles, ce bref essai n’en pointait pas moins quelques problématiques appelées à s’installer durablement sur la scène publique. Au nom d’une lutte contre la « gauche morale » et le « politiquement correct », les charges se sont en effet multipliées jusqu’à nous contre les effets de la « pensée 68 » et de la théorie critique, l’État culturel et la culture de masse, la doxa des droits de l’homme et le libéralisme moral, l’antiracisme et le multiculturalisme, ou bien encore le déclin de l’École et des valeurs républicaines. Forgée sur le modèle des « nouveaux philosophes » et de la « nouvelle droite » des années 1970-1980, l’appellation « nouveaux réactionnaires » procède bien évidemment d’une construction médiatique et polémique, et comme telle paraît bien peu définissable au-delà des coups de force dont elle est le produit autant que le vecteur. Si extensible qu’elle paraisse, et peut-être bien pour cette raison même, elle ne s’est pas moins intégrée, qu’on le veuille ou non, au vocabulaire politique et médiatique courant. Et s'il n’est pas sûr que le phénomène qu'elle recouvre relève à proprement parler d’une histoire des idées, au-delà des controverses idéologiques qui l’ont imposé comme entité collective et qu’il continue de nourrir, ce phénomène n’en constitue pas moins, et à deux titres, un fait identifiable au sein du discours social : en tant qu’il est l’un des produits polémiques de certaines régions de ce discours et en tant qu’il fait bien entendre, dans ce discours, une rhétorique particulière, qui a ses ressorts, ses supports, son histoire. Après avoir pris deux points de vue historiques sur ce phénomène — à longue et courte portée — et évoqué, à la lumière d’une réflexion ouverte par Luc Boltanski et Arnaud Esquerre, ce qui semble le relier à certaines transformations du champ politique de la France des années 2000-2010, l'article met en évidence quelques-unes des transformations de l'espace médiatique et éditorial susceptibles de favoriser sa montée en force dans l'espace public et la capacité qu'ont ses représentants les plus visibles de désigner, au moins nominalement, un certain nombre de problématiques « politiques » et d'urgences « sociales » ou « culturelles » dont il s'agirait de se saisir. [less ▲]

Detailed reference viewed: 55 (9 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa radicalité ouvrière en Europe. Acteurs, pratiques, discours
Geuens, Geoffrey ULg; Hamers, Jérémy ULg

in Quaderni : la Revue de la Communication (2014), 84(printemps 2014),

En raison de leur caractère violent et/ou de leur illégalité, certaines luttes ouvrières font l’objet d’un traitement médiatique et politique stéréotypé les maintenant à un niveau que l’on pourrait ... [more ▼]

En raison de leur caractère violent et/ou de leur illégalité, certaines luttes ouvrières font l’objet d’un traitement médiatique et politique stéréotypé les maintenant à un niveau que l’on pourrait qualifier d’infrapolitique (« colère », « coup de sang », etc.). Un terme qualifie, très précisément, jusqu'à l'inflation rhétorique ces actions : « radicalité ». Ce dossier analyse les usages de la notion par divers acteurs (journalistes, juristes, politiques…), les liens entre radicalisation des registres d’action et luttes sociales, ainsi que les déterminants politiques, idéologiques et socio-culturels des discours fixant la frontière entre ce qui, dans une société donnée, relève de l'acceptable et de l'inacceptable. Contributeurs au dossier : G. Geuens et J. Hamers (Université de Liège, LEMME), A. Cavazzini (Groupe de Recherches Matérialistes), M. Jander (Freie Universität Berlin, Hamburger Institut für Sozialforschung) B. Carpenter (Duke University) et F.-W. Korsten (Erasmus University, University of Leiden), G. Cormann (Université de Liège), A. Mattoni et M. Vogiatzoglou (European University Institute). [less ▲]

Detailed reference viewed: 88 (43 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa radicalité ouvrière en mots et en actes. Polysémie des termes et disqualification politique
Geuens, Geoffrey ULg; Hamers, Jérémy ULg

in Quaderni : la Revue de la Communication (2014), 84 ("La radicalité ouvrière en Europe. Acteurs, pratiques, discours")(printemps 2014),

Detailed reference viewed: 70 (32 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa radicalité politique au bout du travail. Du suicide des ouvriers aux suicides en séries des employés
Cormann, Grégory ULg

in Quaderni : la Revue de la Communication (2014), 84

Detailed reference viewed: 48 (13 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailSoma ou novlangue ? A propos des nouveaux mots du pouvoir
Durand, Pascal ULg

in Quaderni : la Revue de la Communication (2011), 76(Automne), 91-100

La politique est affaire de discours autant que d’action, le pouvoir en particulier ne se concevant pas sans une certaine autorité exercée par le langage et sur le langage. Cette autorité consiste non ... [more ▼]

La politique est affaire de discours autant que d’action, le pouvoir en particulier ne se concevant pas sans une certaine autorité exercée par le langage et sur le langage. Cette autorité consiste non seulement à imposer des mots, sinon à construire tout un nouveau vocabulaire, mais à circonscrire avec eux le champ du dicible et de l'opinable. Procéder à un repérage des mots actuellement en circulation dans le discours du pouvoir conduit ainsi à déterminer à quel horizon d'attente idéologique ils s'ordonnent — et au service de quelle vision du citoyen et de la politique. [less ▲]

Detailed reference viewed: 144 (57 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLe personnage au carrefour du médiatique et du social: Une analyse des débuts de « l’affaire Calice » à la RTBF
Devresse, Jenifer ULg

in Quaderni : la Revue de la Communication (2011), 74

Que font les médias au social ? Comment le récit de l’information peut-il faire sens ? Comment l’information télévisuelle dispose-t-elle de son public ? Autant de questions qui interrogent les mécanismes ... [more ▼]

Que font les médias au social ? Comment le récit de l’information peut-il faire sens ? Comment l’information télévisuelle dispose-t-elle de son public ? Autant de questions qui interrogent les mécanismes de construction sociale du sens, au carrefour du récit médiatique et de sa "réception". Espérant contribuer de la sorte à l’appréhension de ces mécanismes, cet article souligne, à travers une étude de cas, l’intérêt pour l’analyse des médias de la notion de personnage narratif. Il invite à voir dans ce personnage média-informé l’une des clés fondamentales qui préside à la détermination des possibles de la réception télévisuelle – et a fortiori de l’engagement. Analysant le système des personnages de « l’affaire Calice » tels que mis en scène dans les JT de la RTBF, l’étude examine ainsi la manière dont les positions spectatorielles induites par le récit des débuts de l’affaire tendent à déterminer certaines dispositions du public-acteur social. [less ▲]

Detailed reference viewed: 43 (21 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDe la structure au lecteur et du code à la fiction : une brève histoire du "récit d'information"
Servais, Christine ULg

in Quaderni : la Revue de la Communication (2011), 74

Depuis la parution en 1966 de L’analyse structurale du récit, l’usage que fait le discours d’information du récit a donné lieu à un très grand nombre de travaux. Emportée par ce succès, la notion de récit ... [more ▼]

Depuis la parution en 1966 de L’analyse structurale du récit, l’usage que fait le discours d’information du récit a donné lieu à un très grand nombre de travaux. Emportée par ce succès, la notion de récit y subit par ailleurs un fléchissement conceptuel qui peut aller jusqu’à désigner la « super forme » implicite à laquelle les médias de masse renverraient nécessairement lorsqu’ils relaient événements ou informations. Un important ensemble de recherches ( inspirées des théories littéraires, notamment la narratologie, des recherches sur le récit « postmoderne » ou, plus récemment, du travail de Paul Ricoeur ou Michel de Certeau sur les liens entre récit et vie quotidienne), ont fait évoluer la manière dont la catégorie « récit » est susceptible de questionner le discours d’information. Cet article propose une lecture épistémologique de cette évolution, et rend compte des conditions d’émergence des enjeux actuellement questionnés dans l’étude des récits d’information. Il montre comment se sont imposées les questions liant récit, mythe et histoire collective puis, plus récemment, récit et fiction, et expose les raisons pour lesquelles, aujourd’hui, ces questions sont déportées vers une approche plus pragmatique, centrée sur la narration en tant qu’elle est un processus de médiation. L’ensemble de ces réflexions impose de clarifier une situation notionnelle parfois confuse ; l’article propose ainsi de réarticuler ensemble récit et narration en leur adjoignant la notion de récitation. [less ▲]

Detailed reference viewed: 120 (33 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLes médiamorphoses du (néo)libéralisme : propagande, idéologie dominante, pensée unique
Geuens, Geoffrey ULg

in Quaderni : la Revue de la Communication (2010), 72 ("Propagandes en démocratie")(printemps), 47-57

A venir

Detailed reference viewed: 131 (47 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailIdéologies et hégémonie : la classe dirigeante au prisme des think tanks
Geuens, Geoffrey ULg

in Quaderni : la Revue de la Communication (2009), 70 ("Think tanks, experts et pouvoirs")(automne), 69-77

Cet article se propose de repenser l’univers des think tanks français comme sous-espace constitutif du champ du pouvoir en France, dont l’imbrication croissante aux sphères médiatiques, économiques et ... [more ▼]

Cet article se propose de repenser l’univers des think tanks français comme sous-espace constitutif du champ du pouvoir en France, dont l’imbrication croissante aux sphères médiatiques, économiques et politiques s’exprimerait et se consoliderait à travers la circulation ininterrompue de certains agents sociaux dominants. [less ▲]

Detailed reference viewed: 103 (41 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailThink tanks, experts et pouvoirs
Geuens, Geoffrey ULg

in Quaderni : la Revue de la Communication (2009), 70(automne), 5-88

Des dossiers de presse à la littérature professionnelle, en passant par les sites Internet et autres essais semi savants, il ne manque pas de signes témoignant de l’importance prise par les think tanks ... [more ▼]

Des dossiers de presse à la littérature professionnelle, en passant par les sites Internet et autres essais semi savants, il ne manque pas de signes témoignant de l’importance prise par les think tanks dans l’espace public. Ce dossier ouvre le débat sur ces acteurs de la vie intellectuelle, politique et médiatique, présents à l’échelle nationale comme internationale, en évitant autant le parti pris idéologique que les polémiques stériles ou effets de mode fréquents en la matière. Les temps semblent d’autant plus mûrs pour penser la nature, le fonctionnement et le rôle des think tanks que ces institutions font dans le monde francophone essentiellement l’objet d’une littérature non scientifique, alors que nombreux pourtant sont les travaux anglo-saxons sur la question. Contributeurs au dossier : G. Geuens (ULg), L. Desmoulins (Université Charles de Gaulle Lille 3), D. Forest (Université Rennes 2), D. Béland (Université de la Saskatchewan), C. Ghorra-Gobin (CNRS), F. Vergniolle de Chantal (Université de Bourgogne). [less ▲]

Detailed reference viewed: 100 (31 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLes principaux think tanks français
Geuens, Geoffrey ULg

in Quaderni : la Revue de la Communication (2009), 70 ("Think tanks, experts et pouvoirs")(automne), 79-88

Presentation of most influential french Think Tanks (history, leaders, funding, institutional partners, objectives, activities) : Institut français des Relations internationales (IFRI), Institut de ... [more ▼]

Presentation of most influential french Think Tanks (history, leaders, funding, institutional partners, objectives, activities) : Institut français des Relations internationales (IFRI), Institut de Relations internationales et stratégiques (IRIS), Institut Aspen France, Institut Montaigne, Fondation pour l'Innovation politique (FONDAPOL), En Temps réel, La République des Idées, Institut de l'Entreprise. [less ▲]

Detailed reference viewed: 125 (14 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailAvant-propos : think tanks, experts et pouvoirs
Geuens, Geoffrey ULg

in Quaderni : la Revue de la Communication (2009), 70 ("Think tanks, experts et pouvoirs")(automne), 5-9

Detailed reference viewed: 48 (19 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDe quelques mots dont on nous paie
Durand, Pascal ULg

in Quaderni : la Revue de la Communication (2007)

Detailed reference viewed: 44 (19 ULg)
Full Text
See detailFracture (sociale, numérique, etc.)
Vandeninden, Elise ULg

in Quaderni : la Revue de la Communication (2007), 63

Detailed reference viewed: 30 (8 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa "Francophonie" : définitions et usages
Provenzano, François ULg

in Quaderni : la Revue de la Communication (2007), 62

Detailed reference viewed: 27 (1 ULg)
Full Text
See detailFrance d’en bas
Servais, Christine ULg

in Quaderni : la Revue de la Communication (2007), 63(printemps), 49-50

Detailed reference viewed: 9 (4 ULg)
Full Text
See detailCompte-rendu de Jacques Walter, "La Shoah à l'épreuve de l'image"
Servais, Christine ULg

in Quaderni : la Revue de la Communication (2007), 63(printemps), 129-134

Detailed reference viewed: 49 (8 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailNouveaux Mots du Pouvoir. Fragments d'un abécédaire
Durand, Pascal ULg

in Quaderni : la Revue de la Communication (2007), 63

Detailed reference viewed: 41 (13 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailIntellectuels
Durand, Pascal ULg

in Quaderni : la Revue de la Communication (2007), 63(printemps), 59-62

Detailed reference viewed: 35 (17 ULg)