References of "Néphrologie & Thérapeutique"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detailEpidémiologie de la lithiase urinaire en Province de Liège
GADISSEUR, Romy ULg; Castiglione, Vincent ULg; JOURET, François ULg et al

in Néphrologie & Thérapeutique (2014, September), 10(5), 270

Detailed reference viewed: 18 (9 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEVOLVE: entre déception et optimisme
DELANAYE, Pierre ULg; Krzesinski, Jean-Marie ULg; CAVALIER, Etienne ULg

in Néphrologie & Thérapeutique (2013), 9(4), 241-245

Detailed reference viewed: 13 (6 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailL'estimation du débit de filtration glomérulaire en 2012: quelle valeur ajoutée pour la nouvelle équation CKD-EPI
DELANAYE, Pierre ULg; Mariat, Christophe; Moranne, Olivier et al

in Néphrologie & Thérapeutique (2012), 8

Mesurer ou estimer le debit de filtration glomerulaire (DFG) reste l’un des meilleurs moyens d’apprehender la fonction glomerulaire du rein. En 2009, l’equation Chronic Kidney Disease Epidemiology (CKD ... [more ▼]

Mesurer ou estimer le debit de filtration glomerulaire (DFG) reste l’un des meilleurs moyens d’apprehender la fonction glomerulaire du rein. En 2009, l’equation Chronic Kidney Disease Epidemiology (CKD-EPI) a ete proposee en lieu et place de l’equation Modification of Diet in Renal Disease (MDRD) pour estimer le DFG. Cette nouvelle equation fait partie desormais des toutes dernieres recommandations de la Haute Autorite de sante (HAS). Par rapport a MDRD, la formule CKD-EPI est sensee moins sous-estimer le DFG mesure, principalement dans les valeurs les plus hautes de DFG. Dans cette revue critique de la litterature, nous presenterons et discuterons les performances de cette nouvelle equation. Sur base des articles publies entre 2009 et 2012, nous en soulignerons les avantages, notamment en terme d’estimation de la prevalence de la maladie renale chronique (MRC), mais aussi les faiblesses, principalement dans certaines populations specifiques. En effet, toutes ces equations reposant sur la mesure de la creatinine serique restent des estimations et le nephrologue doit donc garder son sens critique dans l’interpretation de ces resultats. [less ▲]

Detailed reference viewed: 35 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailNGAL biomarqueur de lésion rénale
Gagneux-Brunon, Amandine; DELANAYE, Pierre ULg; LEGRAND, Delphine ULg et al

in Néphrologie & Thérapeutique (2012), 8(7), 508-515

Le diagnostic precoce de l’insufissance renale aigue (IRA) est necessaire et devrait se faire au stade de lesion renale avant meme la degradation du debit de filtration glomerulaire. Plusieurs ... [more ▼]

Le diagnostic precoce de l’insufissance renale aigue (IRA) est necessaire et devrait se faire au stade de lesion renale avant meme la degradation du debit de filtration glomerulaire. Plusieurs biomarqueurs d’atteinte renale aigue sont actuellement a l’etude. Parmi ceux-ci, le Neutrophil Gelatinase Associated Lipocalin (NGAL) semble l’un des plus prometteurs et fait l’objet de nombreuses publications. La performance diagnostique de NGAL, dose dans le plasma ou les urines, pour le depistage de l’IRA depend de nombreux facteurs. Bien que les donnees experimentales recentes soient en faveur de l’utilisation preferentielle du dosage urinaire de NGAL, les donnees cliniques issues de nombreuses etudes ne permettent pas de trancher formellement sur la superiorite du dosage urinaire par rapport au dosage plasmatique pour le depistage des atteintes renales aigues. Il n’en reste pas moins que sur le plan analytique, les techniques de dosage du NGAL urinaire sont actuellement plus fiables que celles du dosage plasmatique. La performance diagnostique de NGAL dans un contexte d’IRA est maximale en chirurgie cardiaque pediatrique. Les resultats, chez l’adulte en postoperatoire de chirurgie cardiaque et dans d’autres situations (reanimation, urgences, transplantation), sont moins convaincants. Par ailleurs, il n’est actuellement pas possible d’extrapoler des etudes cliniques une valeur seuil discriminante unique de NGAL, aussi bien dans les urines que dans le plasma. D’autres etudes sont necessaires pour valider definitivement NGAL comme biomarqueur de l’atteinte renale aigue et en preciser les conditions d’utilisation en pratique clinique. [less ▲]

Detailed reference viewed: 72 (8 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailMaintenir la PTH entre 2 et 9 fois la valeur de référence supérieure du Laboratoire: d'accord, mais quelle valeur???
CAVALIER, Etienne ULg; DELANAYE, Pierre ULg; Souberbielle, Jean-Claude

in Néphrologie & Thérapeutique (2011, October), 7(5), 411-44727

Detailed reference viewed: 25 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDétection de la maladie rénale chronique dans la population générale: créatinine ou cystatine C?
DELANAYE, Pierre ULg; CAVALIER, Etienne ULg; KRZESINSKI, Jean-Marie ULg

in Néphrologie & Thérapeutique (2011, September), 7(5), 298

Detailed reference viewed: 19 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEstimation du débit de filtration glomérulaire en transplantation rénale: étude multicentrique d'évaluation de la performance de la cystatine C
Masson, I.; Maillard, N.; Jaafar, A. et al

in Néphrologie & Thérapeutique (2011, September), 7(5), 290-91

Detailed reference viewed: 16 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailIntérêt des interventions psychologiques en dialyse: étude exploratoire
Rocha Augusto, Cindy ULg; Krzesinski, Jean-Marie ULg; Warling, Xavier et al

in Néphrologie & Thérapeutique (2011)

Patients suffering from end stage renal disease (ESRD) have a very reduced quality of life accompanied by a severe emotional distress (high worries-anxiety-depression). However, in Belgium, no regular ... [more ▼]

Patients suffering from end stage renal disease (ESRD) have a very reduced quality of life accompanied by a severe emotional distress (high worries-anxiety-depression). However, in Belgium, no regular psychological intervention is proposed to dialyzed patients. Our objective is to show that psychological intervention can significantly decrease the emotional distress of patients with ESRD. Eleven sessions of structured interventions are proposed to ESRD patients. Eligibility criteria are to be major, to not present confusion or/and dementia, to have been on dialysis treatment for at least 3 months, to have obtained 14 or more on HAD-scale. Interventions carry on the management of anxious and depressive symptoms and of the disease itself. This constitutes three independent modules. Questionnaires are filled in by the patients at various stages to evaluate the anxiety and the depression (HADS), the worries (Penn State) and the quality of life (KDQoL-SF). Results for the 47 ESRD patients show a significant reduction of the scores of anxiety, depression and worries and a significant growth of quality of life. In parallel a decrease in the serum calcium-phosphorus product analyzed before dialysis has been noted. [less ▲]

Detailed reference viewed: 120 (24 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa glomérulonéphrite fibrillaire non amyloïde : une cause rare de syndrome néphrotique
GROSCH, Stéphanie ULg; VAN OVERMEIRE, Lionel ULg; Krzesinski, Jean-Marie ULg et al

in Néphrologie & Thérapeutique (2011), 7

La glomérulonéphrite fibrillaire non amyloïde est une pathologie glomérulaire à dépôts fibrillaires, non amyloïdes, composés principalement d'immunoglobulines G polyclonales. Il s'agit d'une ... [more ▼]

La glomérulonéphrite fibrillaire non amyloïde est une pathologie glomérulaire à dépôts fibrillaires, non amyloïdes, composés principalement d'immunoglobulines G polyclonales. Il s'agit d'une glomérulopathie idiopathique responsable de protéinurie sévère, souvent néphrotique et d'insuffisance rénale arrivant à un stade terminal dans 40% des cas à cinq ans. Elle peut prendre différents aspects anatomopathologiques déterminants en terme de pronostic rénal. La négativité des dépôts en coloration rouge Congo et l'épaisseur des fibrilles en microscopie électronique permettent le diagnostic différentiel avec les dépôts amyloïdes. Il n'y a pas de traitement efficace. Après transplantation rénale, la récidive est fréquente avec un pronostic rénal cependant moins péjoratif. [less ▲]

Detailed reference viewed: 72 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailComparaison de l'évaluation des propriétés de transport tranpéritonéal au moyen d'un dialysat "conventionnel" par rapport à un nouveau dialysat dit "biocompatible"
Van Overmeire, Lionel ULg; Goffin, E.; Bovy, Philippe et al

in Néphrologie & Thérapeutique (2010, September 30), 6

Detailed reference viewed: 47 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEvolution nutritionnelle des patients hémodialysés du CHBAH
Meurice, C.; Smelten, Nicole; Furnemont, L. et al

in Néphrologie & Thérapeutique (2010, September 28), (6), 393-394

La dénutrition touche les patients en hémodialyse surtout lorsqu'ils ont plus de 50 ans et plus de 5 ans de dialyse. En 2006, nous avions observé que les patients dialysés (n = 27) ne consommaient pas le ... [more ▼]

La dénutrition touche les patients en hémodialyse surtout lorsqu'ils ont plus de 50 ans et plus de 5 ans de dialyse. En 2006, nous avions observé que les patients dialysés (n = 27) ne consommaient pas le taux de protéines et de calories recommandé. Depuis, nous avons élargi nos régimes. Cette présente étude évalue l'impact de cette nouvelle attitude nutritionnelle chez les anciens (n=11) et les nouveaux patient (n=10). [less ▲]

Detailed reference viewed: 113 (8 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailComparaison d'une méthode "acide" et enzymatique pour le dosage de l'inuline
Thibaudin, L.; Delanaye, Pierre ULg; Maillard, N. et al

in Néphrologie & Thérapeutique (2010, September), 6(5), 316

Detailed reference viewed: 16 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLe dosage urinaire et plasmatique du NGAL: étude analytique et implications pratiques pour le clinicien
Cavalier, Etienne ULg; Rozet, Eric ULg; Bekaert, Anne-Catherine ULg et al

in Néphrologie & Thérapeutique (2010, September), 6(5), 350

Detailed reference viewed: 65 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailQuels paramètres cliniques et biologiques peuvent être considérés comme prédictifs des calcifications vasculaires chez le patient hémodialysé?
Delanaye, Pierre ULg; Warling, X.; Moonen, M. et al

in Néphrologie & Thérapeutique (2010, September), 6(5), 296

Detailed reference viewed: 22 (6 ULg)