References of "Médecine des Maladies Métaboliques"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detailLe tractus digestif comme organe endocrine : une nouvelle vision de la chirurgie bariatrique
SCHEEN, André ULg; DE FLINES, Jenny ULg; DE ROOVER, Arnaud ULg et al

in Médecine des Maladies Métaboliques (2011), 5(2), 155-161

Bariatric surgery has proven its efficacy to obtain a marked and sustained weight loss and dramatically improve metabolic control in obese patients with type 2 diabetes. The frequently observed remission ... [more ▼]

Bariatric surgery has proven its efficacy to obtain a marked and sustained weight loss and dramatically improve metabolic control in obese patients with type 2 diabetes. The frequently observed remission of diabetes occurs very early, before any significant weight reduction. Increasing evidence suggests that this favourable effect results from profound changes in gut hormones involved in the regulation of energy intake behaviour and glucose homeostasis rather than simply from mechanical food restriction or malabsorption imposed by the surgical procedure. These hormonal changes result from partial stomach amputation (leading to reduced ghrelin secretion), from bypass of duodenal-jejunal foregut (leading to reduced secretion of still unknown factors that may counteract insulin secretion and/or action) and from an earlier contact of food with hindgut (leading to enhanced secretion of incretin hormones such as glucagon-like peptide-1 [GLP-1] by the ileal L cells, neuropeptide YY and oxyntomodulin). The better knowledge of these pathophysiological mechanisms, especially well studied with Roux-en Y gastric bypass, resulted in recent innovation in the technical procedures leading to a shift from bariatric surgery to metabolic surgery. [less ▲]

Detailed reference viewed: 70 (5 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDe la chirurgie bariatrique à la chirurgie métabolique : vers un nouveau paradigme dans le traitement du diabète de type 2
SCHEEN, André ULg; DE FLINES, Jenny ULg; DE ROOVER, Arnaud ULg et al

in Médecine des Maladies Métaboliques (2011), 5(3),

Bariatric surgery induces numerous hormonal changes that could contribute to reduce hunger sensation and improve glucose homeostasis in patients with type 2 diabetes. The better knowledge of these ... [more ▼]

Bariatric surgery induces numerous hormonal changes that could contribute to reduce hunger sensation and improve glucose homeostasis in patients with type 2 diabetes. The better knowledge of these pathophysiological mechanisms, especially well studied with Roux-en Y gastric bypass, resulted in recent innovation in the technical procedures and to propose them to patients with type 2 diabetes but without severe obesity (body mass index <35 kg/m² or even <30 kg/m²). Therefore, we may progress in a near future from bariatric surgery to a so-called metabolic surgery, which may open a new paradigm for the management of type 2 diabetes. This innovative approach, promising but still insufficiently validated yet, deserves further careful evaluation in a multidisciplinary approach involving digestive surgeons, gastroenterologists, endocrinologists and diabetologists. [less ▲]

Detailed reference viewed: 43 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailAptitude physique versus adiposité : impacts cardio-métaboliques respectifs chez l’enfant/adolescent et chez la personne âgée
Esser, Nathalie ULg; Paquot, Nicolas ULg; Scheen, André ULg

in Médecine des Maladies Métaboliques (2010), 4

Le sujet adulte d’âge moyen en surpoids ou obèse est caractérisé par une adiposité exagérée, généralement combinée à une aptitude physique cardio-respiratoire déficiente. La pratique régulière d’une ... [more ▼]

Le sujet adulte d’âge moyen en surpoids ou obèse est caractérisé par une adiposité exagérée, généralement combinée à une aptitude physique cardio-respiratoire déficiente. La pratique régulière d’une activité physique d’endurance améliore le profil de risque cardio-métabolique dans cette tranche d’âge. Le manque d’activité physique chez les adolescents contribue à augmenter leur masse grasse et à induire des anomalies métaboliques, tandis que la sédentarité marquée des sujets âgés peut conduire à un excès de graisse combiné à une fonte musculaire (obésité sarcopénique). Dans ces deux tranches d’âge, les effets néfastes d’un excès de masse grasse (fatness) pourraient être contrecarrés, voire annulés, par la pratique régulière d’exercices musculaires conduisant à une meilleure aptitude physique (fitness). Cet article décrit les relations entre fitness et fatness, et les impacts cardio-métaboliques respectifs de ces deux composantes, d’une part, dans la population jeune (< 20 ans), d’autre part dans la population âgée (> 60 ans). [less ▲]

Detailed reference viewed: 105 (5 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailL’hyperglycémie provoquée par voie orale (HGPO) revisitée 1re partie : Tolérance au glucose, diabète gestationnel et hypoglycémie réactive
Scheen, André ULg; Luyckx, Françoise ULg

in Médecine des Maladies Métaboliques (2010), 4(5), 569-574

Oral glucose tolerance test (OGTT) has been widely used for the diagnosis of diabetes mellitus, gestational diabetes, impaired glucose tolerance or reactive hypoglycemia. Since almost 10 years, however ... [more ▼]

Oral glucose tolerance test (OGTT) has been widely used for the diagnosis of diabetes mellitus, gestational diabetes, impaired glucose tolerance or reactive hypoglycemia. Since almost 10 years, however, it has been proposed to limit the use of this dynamic test, favoring instead the measurement of either fasting plasma glucose or glycated hemoglobin. Nevertheless, almost all recent important studies used OGTT as reference test. In this first article, we will consider the potential interest of OGTT as diagnostic or prognostic test able to evaluate glucose regulation. In a second article, we will describe how to use OGTT to derive indices that quantitatively evaluate insulin secretion and/or insulin sensitivity. [less ▲]

Detailed reference viewed: 355 (7 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailAptitude physique versus adiposité : aspects physiopathologiques et impacts cardio-métaboliques chez le sujet adulte non diabétique
Esser, Nathalie ULg; Paquot, Nicolas ULg; Scheen, André ULg

in Médecine des Maladies Métaboliques (2010), 4

L’excès de masse grasse (adiposité), surtout abdominale, induit des effets cardio-métaboliques néfastes, alors que l’exercice musculaire et une bonne aptitude physique exercent globalement une influence ... [more ▼]

L’excès de masse grasse (adiposité), surtout abdominale, induit des effets cardio-métaboliques néfastes, alors que l’exercice musculaire et une bonne aptitude physique exercent globalement une influence favorable. Les effets délétères d’un excès de masse grasse (fatness) pourraient donc être contrecarrés par la pratique régulière d’exercices aboutissant à une bonne forme physique (fitness). Cet article analyse d’abord les différents mécanismes physiopathologiques par lesquels l’exercice physique produit des effets bénéfiques chez la personne avec excès pondéral et fait le distinguo entre la pratique d’une activité physique (exercice musculaire) stricto sensu et aptitude physique (fitness). Ensuite, il décrit les études les plus importantes ayant analysé les relations entre le niveau d’aptitude physique et le degré d’adiposité chez le sujet adulte en surpoids ou obèse non diabétique et leurs influences respectives sur le risque de survenue de troubles métaboliques (syndrome métabolique) et sur la mortalité, en particulier cardiovasculaire. [less ▲]

Detailed reference viewed: 101 (8 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailMaladie cardiovasculaire et diabète chez les personnes atteintes d'une maladie mentale sévère 1ère partie : Epidémiologie et influence des médicaments psychotropes
Scheen, André ULg; Gillain, Benoit; De Hert, Marc

in Médecine des Maladies Métaboliques (2010), 4

People with severe mental illnesses, such as schizophrenia, depression or bipolar disorder, have worse physical health and reduced life expectancy compared to the general population. The excess ... [more ▼]

People with severe mental illnesses, such as schizophrenia, depression or bipolar disorder, have worse physical health and reduced life expectancy compared to the general population. The excess cardiovascular mortality associated with schizophrenia and bipolar disorder is attributed in part to an increased risk of the modifiable coronary heart disease risk factors : obesity, smoking, diabetes, hypertension and dyslipidaemia. Antipsychotic medication and possibly other psychotropic medication like antidepressants can induce weight gain or worsen other metabolic cardiovascular risk factors. Patients may have limited access to general healthcare with less opportunity for cardiovascular risk screening and prevention than would be expected in a non-psychiatric population. The European Psychiatric Association (EPA), supported by the European Association for the Study of Diabetes (EASD) and the European Society of Cardiology (ESC) recently published a statement with the aim of improving the care of patients suffering from severe mental illness. This first paper summarizes the epidemiological data of coronary heart disease and stroke in this special population as well as the potential cardiometabolic consequences of psychotropic medications. A second article will explain how to evaluate the cardiovascular risk and give recommendations concerning the appropriate management of risk factors and diabetes in the psychiatric population. [less ▲]

Detailed reference viewed: 76 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailMaladie cardiovasculaire et diabète chez les personnes atteintes d'une maladie mentale sévère 2ème partie : Evaluation du risque et stratégie de prise en charge
Scheen, André ULg; Gillain, Benoit; De Hert, Marc

in Médecine des Maladies Métaboliques (2010), 4(2), 223-230

Nous avons insisté, dans un premier article, sur le fait que les personnes souffrant de maladies mentales sévères telles que la schizophrénie, la dépression ou le trouble bipolaire sont en moins bonne ... [more ▼]

Nous avons insisté, dans un premier article, sur le fait que les personnes souffrant de maladies mentales sévères telles que la schizophrénie, la dépression ou le trouble bipolaire sont en moins bonne santé physique et ont une espérance de vie moindre que la population générale. Ils sont notamment exposés à de multiples facteurs de risque métabolique et cardiovasculaire conduisant à une surmortalité coronarienne et cérébrovasculaire. Ces patients peuvent avoir un accès restreint à la médecine générale, avec des opportunités de dépistage et de prévention du risque cardiovasculaire inférieures à celles que l'on est en droit d’attendre dans une population non-psychiatrique. L'European Psychiatric Association (EPA), soutenue par l'European Association for the Study of Diabetes (EASD) et l'European Society of Cardiology (ESC), a publié récemment une déclaration de position dans le but d'améliorer la prise en charge des patients atteints de maladies mentales sévères. L'intention est d'amorcer une coopération et une prise en charge partagée entre les différents professionnels de la santé et de sensibiliser les psychiatres et les médecins de première ligne qui s'occupent de patients souffrant de maladies mentales sévères au dépistage et au traitement des facteurs de risque cardiovasculaire et du diabète. Après avoir décrit l’épidémiologie des maladies cardiovasculaires et du diabète dans la population atteinte de maladies mentales sévères et analysé l’impact des médicaments psychotropes en termes de risques métabolique et cardiovasculaire dans une première publication, le présent article décrit comment évaluer le risque de maladies cardiovasculaires et donne des conseils quant à la prise en charge des facteurs de risque cardiovasculaire et du diabète dans cette population psychiatrique. [less ▲]

Detailed reference viewed: 66 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailL’hyperglycémie provoquée par voie orale (HGPO) revisitée 2e partie : Indices d’insulinosécrétion, d’insulinosensibilité et de disposition orale
SCHEEN, André ULg; LUYCKX, Françoise ULg

in Médecine des Maladies Métaboliques (2010), 4(6), 684-690

Oral glucose tolerance test (OGTT) has been widely used for the diagnosis of impaired glucose tolerance, diabetes mellitus and gestational diabetes. Simultaneous measurements of plasma glucose and insulin ... [more ▼]

Oral glucose tolerance test (OGTT) has been widely used for the diagnosis of impaired glucose tolerance, diabetes mellitus and gestational diabetes. Simultaneous measurements of plasma glucose and insulin (or more rarely C-peptide) levels allow to derive indices of insulin secretion and insulin sensitivity that are helpful for the understanding of disturbances in glucose metabolism and, especially, for the prediction of progression from normal glucose tolerance to impaired glucose tolerance or type 2 diabetes. Certain indices, quite simple, may be used in clinical practice (“insulinogenic index” to assess early insulin secretion, Matsuda index to assess insulin sensitivity) while others, more complex (and most often based on modelling procedures), are essentially used in research. The oral disposition index, a recently introduced marker that integrates insulin secretion and insulin sensitivity, raises increasing interest, more particularly for the prediction of type 2 diabetes. [less ▲]

Detailed reference viewed: 101 (5 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa 11β-hydroxystéroïde déshydrogénase de type 1 – 2e partie Inhibition sélective pour traiter les anomalies métaboliques associées à l’obésité
Iovino, A.; Scheen, André ULg

in Médecine des Maladies Métaboliques (2009), 3(6), 595-600

La 11β-hydroxystéroïde déshydrogénase de type 1 (11HSD1), qui convertit la cortisone (inactive) en cortisol (actif) dans les tissus cibles, est surexprimée dans certains tissus en présence d’une obésité ... [more ▼]

La 11β-hydroxystéroïde déshydrogénase de type 1 (11HSD1), qui convertit la cortisone (inactive) en cortisol (actif) dans les tissus cibles, est surexprimée dans certains tissus en présence d’une obésité, surtout abdominale, et pourrait jouer un rôle dans les anomalies métaboliques associées. Des inhibiteurs non sélectifs de la 11HSD1 ont déjà été testés chez l’homme et se sont révélés peu efficaces. Le développement de nouveaux inhibiteurs, plus puissants et plus sélectifs, est en cours. Des résultats préliminaires obtenus avec divers inhibiteurs sont prometteurs, avec une diminution de l’insulinorésistance, une amélioration de la tolérance au glucose ou du contrôle glycémique et une correction de certaines anomalies liées au syndrome métabolique. Si ces résultats se confirment, les inhibiteurs sélectifs de la 11HSD1 pourraient représenter à l’avenir une nouvelle classe pharmacologique d’antidiabétiques oraux. Cet article donne au lecteur un aperçu des différentes étapes de réflexion et d’expérimentations humaines qui ont mené au développement d’inhibiteurs de la 11HSD1 à visée thérapeutique. [less ▲]

Detailed reference viewed: 55 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa 11β-hydroxystéroïde déshydrogénase de type 1 – 1re partie Rôle de l’exposition tissulaire au cortisol dans le risque métabolique lié à l’obésité
Iovino, A.; Scheen, André ULg

in Médecine des Maladies Métaboliques (2009), 3

Abdominal obesity plays a key role in the development of metabolic syndrome. Similarities between metabolic syndrome and Cushing disease suggest that excessive local tissue exposition to glucocorticoids ... [more ▼]

Abdominal obesity plays a key role in the development of metabolic syndrome. Similarities between metabolic syndrome and Cushing disease suggest that excessive local tissue exposition to glucocorticoids, despite normal circulating plasma levels, might contribute to the pathophysiology of metabolic syndrome. To this respect, 11β-hydroxysteroid dehydrogenase type 1 (11HSD1), the enzyme which converts cortisone (inactive) to cortisol (active) in target tissues, raises much interest. Indeed, several studies showed both increased expression and activity of this enzyme in adipose tissues in presence of obesity. Even more striking, experimental data in rodents showed a direct link between increased 11HSD1 activity and the development of metabolic abnormalities. Furthermore, studies in mice KO for 11HSD1 confirmed the potential of inhibiting this enzyme to attenuate metabolic abnormalities related to visceral adiposity. Selective inhibitors of 11HSD1 are currently in development, and preliminary results obtained in rodents appear promising, with significant improvements in glucose and lipid profiles. The development of potent and selective 11HSD1 inhibitors may open new prospects in the treatment of metabolic syndrome or type 2 diabetes associated with abdominal obesity in humans. [less ▲]

Detailed reference viewed: 74 (7 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailQuelle est la nouvelle donne pour soigner les patients diabétiques de type 2 ?
Scheen, André ULg; Paquot, Nicolas ULg

in Médecine des Maladies Métaboliques (2009), 3(2), 141-146

Le traitement du diabète de type 2 est une tâche plus difficile qu’il n’y paraît en raison de la complexité de la maladie du point de vue physiopathologique, de l’adhésion imparfaite du patient aux ... [more ▼]

Le traitement du diabète de type 2 est une tâche plus difficile qu’il n’y paraît en raison de la complexité de la maladie du point de vue physiopathologique, de l’adhésion imparfaite du patient aux mesures hygiéno-diététiques, de la multiplicité croissante des médicaments disponibles, des imprécisions persistantes quant aux objectifs glycémiques et de la nécessité de proposer une stratégie de prévention cardio-vasculaire multirisques. Même si des directives générales peuvent être proposées, il convient d’individualiser le traitement en essayant d’obtenir le meilleur rapport bénéfices/risques, à un coût raisonnable. Cet article résume la nouvelle donne dans la prise en charge du diabète de type 2 au vu des résultats des dernières grandes études et du dernier document de consensus publié par l’American diabetes association (ADA) et l’European association for the study of diabetes (EASD). Il insiste sur l’importance d’une prise en charge globale individualisée et sur l’éducation thérapeutique à la fois des soignants et des soignés. [less ▲]

Detailed reference viewed: 48 (5 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailTraitements neuroleptiques et troubles métaboliques
Scheen, André ULg; van Winkel, R.; De Hert, Marc

in Médecine des Maladies Métaboliques (2008), 2(6), 593-599

Les neuroleptiques, en particulier les antipsychotiques atypiques ou de seconde génération, sont associés à des troubles métaboliques dont un gain pondéral, parfois majeur, un syndrome métabolique et la ... [more ▼]

Les neuroleptiques, en particulier les antipsychotiques atypiques ou de seconde génération, sont associés à des troubles métaboliques dont un gain pondéral, parfois majeur, un syndrome métabolique et la survenue (ou l’aggravation) d’un diabète sucré. Outre la survenue, assez fréquente, d’une diminution de tolérance au glucose ou d’un diabète (généralement dans un contexte de syndrome métabolique) chez des sujets présentant, par ailleurs, les facteurs de risque habituel de diabète de type 2, de rares cas de décompensations métaboliques aiguës avec acidocétose sévère et/ou pancréatite aiguë, allant jusqu’au décès, ont été rapportés. Le risque métabolique paraît différent selon les molécules considérées et non nécessairement lié à la prise pondérale. Une surveillance métabolique attentive et des conseils hygiéno-diététiques, sont recommandés chez tout patient sous antipsychotiques atypiques. Éventuellement, une intervention pharmacologique pourra être envisagée. Enfin, le choix du neuroleptique le plus approprié devrait être influencé, non seulement par son efficacité sur le plan psychiatrique, mais aussi par le profil de risque métabolique du patient et de l’antipsychotique. [less ▲]

Detailed reference viewed: 149 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailInstabilité glycémique et anticorps anti-insuline
Renard, E.; Radermecker, Régis ULg; Scheen, André ULg

in Médecine des Maladies Métaboliques (2008), 2(5), 531-535

L’instabilité glycémique est courante chez les malades traités par insuline et invalidante en raison des hypoglycémies répétées, soudaines, parfois sévères. Les formulations d’insuline actuelles sont ... [more ▼]

L’instabilité glycémique est courante chez les malades traités par insuline et invalidante en raison des hypoglycémies répétées, soudaines, parfois sévères. Les formulations d’insuline actuelles sont moins immunogènes, mais ont une réactivité croisée avec les anticorps anti-insuline développés contre des insulines antérieures. Une résistance à l’insuline acquise inexplicable ou l’association d’hyperglycémies postprandiales et d’hypoglycémies nocturnes sans proportion avec l’insuline administrée sont suggestives de l’implication des anticorps anti-insuline, mais exceptionnelles en dehors de l’insulinothérapie intra-péritonéale. Vu la prédominance de la pratique inadéquate de l’insulinothérapie, l’hypothèse du rôle des anticorps anti-insuline dans l’instabilité glycémique doit être dûment documentée en hospitalisation avant de pouvoir être retenue. [less ▲]

Detailed reference viewed: 117 (6 ULg)