References of "Immuno-Analyse & Biologie Spécialisée [=IBS]"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detailLe dosage des acides gras érythrocytaires : comparaison entre une population de référence et des sujets ayant présenté un infarctus aigu du myocarde.
LE GOFF, Caroline ULg; Kaux, Jean-François ULg; Leroy, Ludovic et al

in Immuno-Analyse & Biologie Spécialisée [=IBS] (2012), 27(5), 237-243

The aim of our study was to compare reference values for these FA with data obtained in a population of acute myocardial infarction patients. We performed the quantification of different FA by gas ... [more ▼]

The aim of our study was to compare reference values for these FA with data obtained in a population of acute myocardial infarction patients. We performed the quantification of different FA by gas chromatography associated with flame ionization detector ( FA determination is a new tool we are able to use and to process in our laboratory which can help the clinician to screen patients with the highest cardiovascular risks because of the implication of FA in the etiopathogeny of atherosclerosis. [less ▲]

Detailed reference viewed: 48 (19 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailProduction locale des antisérums de groupe sanguin ABO
Bamoleke Sefu, Anaclet; Tshiband-a-Tshish, Alphonse; Munlemvo Mavanga, Nana ULg et al

in Immuno-Analyse & Biologie Spécialisée [=IBS] (2012), 27

Detailed reference viewed: 42 (8 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailApport des troponines T et I ultrasensibles dans le diabète
LE GOFF, Caroline ULg; LAURENT, Terry ULg; GARWEG, Christophe ULg et al

in Immuno-Analyse & Biologie Spécialisée [=IBS] (2012, February), 27(1), 40

Introduction : Le diabète atteint environ 3% de la population française. Or, cette maladie expose à l'apparition précoce de complications cardiovasculaires. Les troponines de nouvelles générations ... [more ▼]

Introduction : Le diabète atteint environ 3% de la population française. Or, cette maladie expose à l'apparition précoce de complications cardiovasculaires. Les troponines de nouvelles générations hautement sensibles pourraient être un bon outil diagnostic pour mettre en évidence des macroou micro-angiopathies non diagnostiquée chez ces patients. Le but de notre étude était de comparer la performance de la troponine T ultrasensible (hsTnT) (Roche Diagnostic) avec la troponine I ultrasensible (TnI II) (Abbott Diagnostic) chez le sujet diabétique. Matériel et méthodes : Vingt patients diabétiques (âge moyen : 52.6 ± 8.4 ans) ont été sélectionnés sur le critère d’un taux d’hémoglobine glyquée (HbA1c) élevé. Ces sujets ont été comparés à vingt sujets contrôles d’âge moyen : 60.05 ± 2.86 ans. Les patients atteints d’insuffisance rénale et d’affections cardiovasculaires ont été exclus. Les analyses ont été réalisées sur du plasma hépariné lithium. La hsTnT a été dosée par électrochemiluminescence sur le Modular E (Roche Diagnostic). Abbott utilise des microparticules chemiluminescentes pour le dosage de la TnI II sur l’ARCHITECT i. Résultats : Les sujets diabétiques ont un taux plasmatique de hsTnT représenté par les valeurs suivantes [médiane (1er quartile, 3ème quartile)] : 0,007 (0,03 ; 0,018) ng/mL ; alors que les sujets contrôles négatifs présentent les valeurs suivantes : 0,003 (0,003 ; 0,004) ng/mL. La différence de taux de hsTnT observée entre ces 2 populations est statistiquement significative (p = 0,000922). Pour la TnI II, on observe un taux plasmatique de: 0,004 (0,003 ; 0,075) ng/mL chez les sujets diabétiques et 0,002 (0,001 ; 0,005) ng/mL chez les sujets contrôles. La différence de taux de TnI II observée entre ces 2 populations n’est pas statistiquement significative (p > 0,005). Discussion-conclusion : Au décours d’un diabète, il apparait que les taux de hsTnT sont augmentés de façon significative par rapport au groupe des contrôles négatifs. Si les taux hsTnT augmentent chez le diabétique, il semblerait normal qu’il en soit de même pour la TnI II, vu que ces deux marqueurs sont intimement liés. Nous ne l’avons pas observé mais ceci peut être du à la plus faible performance analytique du dosage de la TnI II utilisé. Cette libération de hsTnT dans le sang peut être due aux micro- et macro-angiopathies au niveau des coronaires induites au cours d’un diabète. [less ▲]

Detailed reference viewed: 144 (28 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailAnalyse automatisée des liquides de ponction et des liquides céphalorachidiens: Evaluation du Sysmex XE-5000
HO, Thi Thanh Giang ULg; KEUTGENS, Aurore ULg; HUWART, Aline ULg et al

in Immuno-Analyse & Biologie Spécialisée [=IBS] (2011), 26

Le mode d’analyse des liquides de ponction du Sysmex XE-5000 a été évalué sur 159 liquides de ponction, dont 60 liquides céphalorachidiens. La numération érythrocytaire et leucocytaire a été comparée aux ... [more ▼]

Le mode d’analyse des liquides de ponction du Sysmex XE-5000 a été évalué sur 159 liquides de ponction, dont 60 liquides céphalorachidiens. La numération érythrocytaire et leucocytaire a été comparée aux comptages réalisés en microscopie en chambre de Fuchs-Rosenthal. La différentiation des cellules monucléées et polynucléées par le XE-5000 a été comparée à la formule manuelle obtenue sur lames de cytocentrifugation. Une bonne corrélation a été obtenue entre le XE-5000 et la technique manuelle avec des coefficients de corrélation supérieurs à 0,8 pour la numération des érythrocytes et des leucocytes ainsi que pour la différenciation leucocytaire pour la plupart des liquides de ponction. La limite de sensibilité fonctionnelle (c’est-à-dire une précision intra-série supérieure à 20 %) a été atteinte pour des numérations érythrocytaires inférieures à 400/ L et leucocytaires inférieures à 30/ L. La contamination inter-échantillons est négligeable et la linéarité est satisfaisante jusqu’à 400 érythrocytes/ L et 30 leucocytes/ L. Ces résultats montrent que l’analyse automatisée des liquides de ponction par le XE-5000 est une alternative acceptable à la technique microscopique de référence aussi bien pour la numération érythrocytaire et leucocytaire que pour la différenciation des cellules polymorphonucléées et mononucléées pour la majorité des liquides de ponction y compris les liquides céphalorachidiens. The body fluid mode on the Sysmex XE-5000 automated hematology analyzer was evaluated on 99 body fluids and 60 cerebrospinal fluids. Erythrocyte and leukocyte numeration was compared to microscopic counts on Fuchs-Rosenthal chambers. Differentiation of mononuclear (MN) and polymorphonuclear (PMN) cells on the XE-5000 was compared to manual differential on cytospin slides. A good agreement was found between the XE-5000 and the manual method with correlation coefficients more than 0.8 for erythrocyte counts, leukocyte counts and leukocyte differentiation in most types of body fluids. The functional sensitivity limit (i.e., within run precision more than 20%) was reached for red blood cell counts more than 400/ L and white blood cell counts more than 30/ L. Carry over was negligible and linearity was adequate for as low as 400 erythrocytes/ L and 30 leucocytes/ L. Our results demonstrate that the automated body fluid analysis on the XE-5000 is an acceptable alternative to the microscopic reference method for erythrocyte and leukocyte numeration as well as MN and PMN differential for most body fluids including cerebrospinal fluids. [less ▲]

Detailed reference viewed: 82 (16 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailComparison of two immunoassays for quantitative measurement of oxydized-LDL
Le Goff, Caroline ULg; Haleng, Jeanine ULg; Chapelle, Jean-Paul ULg

in Immuno-Analyse & Biologie Spécialisée [=IBS] (2009), 24

Detailed reference viewed: 13 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailInterprétation de l'index IgG et du diagramme de Reiber par Protis 2 dans les maladies inflammatoires du système nerveux central
Gillain, Nicole; FUMAL, Arnaud ULg; NEVE, C. et al

in Immuno-Analyse & Biologie Spécialisée [=IBS] (2009), (24), 135-147

Detailed reference viewed: 36 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPTH oxidation after a session of hemodialyze: myth or reality?
Cavalier, Etienne ULg; Delanaye, Pierre ULg; Carlisi, Ignazia ULg et al

in Immuno-Analyse & Biologie Spécialisée [=IBS] (2006, October)

Detailed reference viewed: 45 (9 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailVALIDATION ANALYTIQUE DE LA TROUSSE OCTEIA 25-HYDROXYVITAMINE D (IDS).
Cavalier, Etienne ULg; Levaux, Laetitia ULg; Carlisi, Ignazia ULg et al

in Immuno-Analyse & Biologie Spécialisée [=IBS] (2006, October)

Detailed reference viewed: 67 (13 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailRecherche et dosage des résidus de DDT dans le sérum
Charlier, Corinne ULg

in Immuno-Analyse & Biologie Spécialisée [=IBS] (2003), 18

Detailed reference viewed: 30 (8 ULg)
Peer Reviewed
See detailSurveillance thérapeutique des traitements anticancéreux
Gougnard, Th; Charlier, Corinne ULg; Plomteux, Guy ULg

in Immuno-Analyse & Biologie Spécialisée [=IBS] (2000), 15

Detailed reference viewed: 10 (0 ULg)
Peer Reviewed
See detailLa place actuelle de l'immunoanalyse en Toxicologie Clinique
Charlier, Corinne ULg; Plomteux, Guy ULg

in Immuno-Analyse & Biologie Spécialisée [=IBS] (1996), 11

Detailed reference viewed: 14 (0 ULg)