References of "Bulletin des Groupements Techniques Vétérinaires"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detailL’urovagin chez la vache laitière. Proposition d’une méthode de correction chirurgicale.
Hanzen, Christian ULg; Rao, Anne-Sophie ULg; Theron, Léonard ULg et al

in Bulletin des Groupements Techniques Vétérinaires (2013), 69

L’urovagin constitue une affection relativement fréquente de la vache laitière (10.7 à 26.7 % des vêlages). Un simple examen vaginal au moyen d’un vaginoscope permet d’en distinguer trois degrés selon le ... [more ▼]

L’urovagin constitue une affection relativement fréquente de la vache laitière (10.7 à 26.7 % des vêlages). Un simple examen vaginal au moyen d’un vaginoscope permet d’en distinguer trois degrés selon le volume d’urine accumulée sur le plancher vaginal. Son apparition est liée au relâchement du muscle du vestibule vulvo-vaginal mais dépend également de la position horizontale de la vulve, de la diminution du score corporel dont la valeur est inférieure à 2,75 au cours du mois suivant le vêlage et de la présence d’une endométrite durant la période d’attente. Les degrés 2 et 3 constituent des facteurs directs et indirects d’infertilité et d’infécondité étant donné leur effet favorisant sur l’apparition d’endométrite après le 60ème jour du postpartum. L’urovagin de degré 1 peut régresser spontanément. Les urovagins de degré 2 et 3 doivent être traités par voie chirurgicale (urétroplastie ou cerclage) ou non chirurgicale (ozone). [less ▲]

Detailed reference viewed: 30 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailRéalisation de la césarienne dans l’espèce bovine en Europe : l'intervention et ses conséquences.
Hanzen, Christian ULg; Theron, Léonard ULg; Detilleux, Johann ULg

in Bulletin des Groupements Techniques Vétérinaires (2011), 62

Une enquête en ligne de 72 questions relatives aux modalités pratiques habituelles de réalisation d’une césarienne a été conduite auprès de 708 vétérinaires de France, Wallonie, Pays-Bas et Suisse. Ce ... [more ▼]

Une enquête en ligne de 72 questions relatives aux modalités pratiques habituelles de réalisation d’une césarienne a été conduite auprès de 708 vétérinaires de France, Wallonie, Pays-Bas et Suisse. Ce second article, qui fait suite au premier volet publié dans le Bulletin des GTV d’avril 2011 (n° 59), concerne plus spécifiquement les étapes de la césarienne depuis l’incision de la paroi abdominale jusqu’à sa suture, ainsi que les traitements pharmacologiques mis en place et les conséquences le plus souvent observées. Les résultats de cette enquête ont permis de constater la diversité des pratiques, mais également le fait qu’un certain nombre d’entre elles s’écartent des recommandations académiques ou bibliographiques habituelles. Ils concernent les avis exprimés par les vétérinaires et ne sont donc pas rapportés au nombre de césariennes réalisées. [less ▲]

Detailed reference viewed: 236 (35 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailModalités de réalisation de la césarienne dans l’espèce bovine en Europe. Première partie.
Hanzen, Christian ULg; Theron, Léonard ULg; Detilleux, Johann ULg

in Bulletin des Groupements Techniques Vétérinaires (2011), 59

La césarienne constitue l’une des plus importantes interventions chirurgicales pratiquées sur les bovins. Une enquête de 72 questions relatives aux modalités de réalisation de la césarienne a été proposée ... [more ▼]

La césarienne constitue l’une des plus importantes interventions chirurgicales pratiquées sur les bovins. Une enquête de 72 questions relatives aux modalités de réalisation de la césarienne a été proposée en ligne pendant six mois aux praticiens ruraux de Wallonie, France, Pays-Bas et Suisse. Un taux de réponse de 19 % (774 réponses) a été obtenu. Cet article synthétise les conditions de réalisation de la césarienne, ses indications, les prémédications et les conditions d’asepsie adoptées par les praticiens. L’impact de la race, du nombre de césariennes et de la région d’exercice a également été considéré. Un second article présentera les résultats relatifs à l’intervention proprement dite et à ses conséquences. [less ▲]

Detailed reference viewed: 288 (30 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEnzootie de Mammite clinique avec présence fortuite d'un pathogène inhabituel
Theron, Léonard ULg; Hanzen, Christian ULg

in Bulletin des Groupements Techniques Vétérinaires (2011), 58

Un troupeau bovin laitier composé de 50 Holstein pie-noire en stabulation libre paillée est confronté depuis six mois à une recrudescence de mammites cliniques en lactation. A l’aide des outils de ... [more ▼]

Un troupeau bovin laitier composé de 50 Holstein pie-noire en stabulation libre paillée est confronté depuis six mois à une recrudescence de mammites cliniques en lactation. A l’aide des outils de médecine individuelle et de troupeau, une enzootie de mammite à Streptococcus uberis est mise en évidence, ainsi que la présence de Prototheca sp. En définissant les facteurs de risque liés à ces pathogènes, l’exploitant a diminué la pression d’infection au niveau de la traite et fait baisser la prévalence des mammites cliniques de 10 cas par mois à 2 cas par mois. Par ailleurs, la qualité du lait de tank moyenne a également pu être améliorée, de 317 000 cellules/ml au cours des six mois précédant l’intervention à 197 000 cellules/ml dans les six mois suivant. La présence de pathogènes inhabituels est anecdotique dans ce cas précis, mais constitue un signe d’une gestion déficiente des intrants alimentaires. [less ▲]

Detailed reference viewed: 57 (17 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailBovine mastitis with unusual pathogens: how to manage it in individuals and in the herd.
Theron, Léonard ULg; Pluvinage, Pascal; Serieys, Francis et al

in Bulletin des Groupements Techniques Vétérinaires (2010), (54), 41-53

Unusual mastitis pathogens have a mean prevalence of 8 to 25% of microbiological isolates on a specific broth. These germs have their own epidemiological model, which is mostly environmental. For ... [more ▼]

Unusual mastitis pathogens have a mean prevalence of 8 to 25% of microbiological isolates on a specific broth. These germs have their own epidemiological model, which is mostly environmental. For Prototheca, the main risks are water and food sources. In cases of Candida mastitis, we must always evaluate treatment practices for contamination. Other pathogens such as Enterococcus and Klebsiella are closely linked to bedding quality, whereas Listeria is mostly related to ration contamination. Arcanobacterium represent an original vectorial model. Mycoplasma is a contagious pathogen which can be prevented by examinations during purchase of an animal. At least, regarding Bacillus and Nocardia, environnemental risks and feeding management are mandatory, but reservoirs are not easily identified. When it comes to treatment, it is important to note that either physical or chemical isolation during milking, or the culling of carriers is often the only profitable therapeutic option. [less ▲]

Detailed reference viewed: 118 (21 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDescription clinique des cas de FCO survenus au Nord de l'Europe durant l'été et l'automne 2006
Guyot, Hugues ULg; Mauroy, Axel ULg; Thiry, Etienne ULg et al

in Bulletin des Groupements Techniques Vétérinaires (2007), 39(avril), 89-96

La fièvre catarrhale ovine (FCO) a été identifiée au Nord de l’Europe <br />le 14 août 2006. L’Allemagne, la Belgique, les Pays-Bas et, dans une <br />moindre mesure, le Grand-Duché de Luxembourg et la ... [more ▼]

La fièvre catarrhale ovine (FCO) a été identifiée au Nord de l’Europe <br />le 14 août 2006. L’Allemagne, la Belgique, les Pays-Bas et, dans une <br />moindre mesure, le Grand-Duché de Luxembourg et la France ont été <br />affectés. Le sérotype 8 du virus de la FCO (exotique) a rapidement été <br />identifié ainsi qu’un vecteur, Culicoides dewulfi, une espèce indigène du <br />Nord de l’Europe. La maladie s’est rapidement développée et au 1er <br />février 2007, on recensait 2137 foyers de FCO, toutes espèces de <br />ruminants confondues. Globalement, la maladie a affecté davantage les <br />bovins (54 %) que les ovins (46 %). Les signes cliniques les plus <br />fréquemment observés chez les bovins étaient des lésions sur le museau <br />et la cavité buccale (ulcérations/croûtes), de la salivation et des boiteries <br />chez des animaux adultes. La morbidité et la mortalité animales étaient <br />respectivement de maximum 5 % et 1 %. Les principaux signes cliniques <br />rencontrés chez le mouton étaient également des lésions sur le museau <br />et la cavité buccale (ulcérations/croûtes), de l’amaigrissement et des <br />boiteries. La morbidité et la mortalité animales étaient respectivement <br />de maximum 12 % et 6 %. Les signes cliniques n’étant pas <br />pathognomoniques et le diagnostic différentiel relativement vaste, seul <br />un examen de laboratoire permet d’établir un diagnostic de certitude. [less ▲]

Detailed reference viewed: 51 (7 ULg)
Full Text
See detailQuand suspecter une infestation parasitaire à manifestation cutanée chez les ruminants laitiers?
Losson, Bertrand ULg; Mignon, Bernard ULg

in Bulletin des Groupements Techniques Vétérinaires (2005), (Hors série), 233-240

Detailed reference viewed: 13 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa vaccination contre la fièvre aphteuse : perspectives
Thiry, Etienne ULg; De Clercq, K.; Saegerman, Claude ULg et al

in Bulletin des Groupements Techniques Vétérinaires (2002), 14

Detailed reference viewed: 24 (3 ULg)
Peer Reviewed
See detailNeospora caninum, un nouvel agent abortif chez les bovins
Losson, Bertrand ULg; Bourdoiseau, G.

in Bulletin des Groupements Techniques Vétérinaires (2000), 7

Detailed reference viewed: 29 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa fièvre aphteuse : les propriétés du virus expliquent sa grande contagiosité
Thiry, Etienne ULg; Baazizi, Ratiba

in Bulletin des Groupements Techniques Vétérinaires (1999), 4

Detailed reference viewed: 29 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa vaccination contre le virus respiratoire syncytial bovin
Thiry, Etienne ULg; Pastoret, Paul-Pierre ULg; Valarcher, J. F. et al

in Bulletin des Groupements Techniques Vétérinaires (1999), 5

Detailed reference viewed: 57 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa rhinotrachéite infectieuse bovine : caractéristiques du virus, l'infection et ses manifestations cliniques
Thiry, Etienne ULg; Lemaire, Mylène; Vanderheijden, Nathalie et al

in Bulletin des Groupements Techniques Vétérinaires (1997), 568

Detailed reference viewed: 16 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLes différents vaccins disponibles contre la rhinotrachéite infectieuse bovine
Thiry, Etienne ULg; Lemaire, Mylène; Schynts, Frédéric et al

in Bulletin des Groupements Techniques Vétérinaires (1997), 4B

Detailed reference viewed: 10 (0 ULg)
Peer Reviewed
See detailTransmission du virus BVD/MD et aspects épidémiologiques de l'infection
Boulanger, D.; Quatpers, D.; Mignon, Bernard ULg et al

in Bulletin des Groupements Techniques Vétérinaires (1993), 4

Detailed reference viewed: 27 (0 ULg)