References of "Culture, le magazine culturel de l'Université de Liège"
     in
Bookmark and Share    
See detailExposition « Tatoueurs, tatoués » (Musée du Quai Branly)
Hagelstein, Maud ULg

Article for general public (2014)

On présentera naturellement « Tatoueurs, tatoués » comme la nouvelle exposition à haute teneur anthropologique du Musée du Quai Branly. Mais son originalité dépasse cette seule dimension : si la valeur ... [more ▼]

On présentera naturellement « Tatoueurs, tatoués » comme la nouvelle exposition à haute teneur anthropologique du Musée du Quai Branly. Mais son originalité dépasse cette seule dimension : si la valeur ethnologique ou sociologique du tatouage a déjà été explorée dans la littérature scientifique (à défaut d’être bien connue), sa valeur artistique est sans doute plus volontiers négligée par les chercheurs. Intégrer le tatouage aux cultures alternatives dignes d’intérêt esthétique, tel semble être l’objectif avoué des commissaires Anne & Julien, fondateurs en 2010 de la revue Hey ! (éditions Ankama), une publication underground engagée offrant une visibilité méritée à des formes artistiques non conventionnelles, voire totalement marginales – parmi lesquelles le cirque, la bande dessinée, la taxidermie, le street art ou le tatouage. Le projet retenu pour cette exposition vise à montrer le basculement progressif du tatouage – d’abord « traditionnel, ethnographique, tribal ou à visée magique » – vers une dimension ornementale (donc esthétique) absente à l’origine mais s’imposant lentement à partir du 17e siècle, et plus radicalement au début du 19e siècle. Au japon par exemple, qui constitue l’un des foyers créatifs du tatouage, le dessin corporel indélébile associe son destin à celui des estampes. [less ▲]

Detailed reference viewed: 17 (4 ULg)
See detailExposition : Le mur. Œuvres de la collection Antoine de Galbert
Hagelstein, Maud ULg

Article for general public (2014)

Cet été ne laissera pas en reste les amateurs d’expositions non conventionnelles. Parmi celles-ci, la formule retenue par la fondation de La maison rouge (Paris) se démarque doublement par son efficacité ... [more ▼]

Cet été ne laissera pas en reste les amateurs d’expositions non conventionnelles. Parmi celles-ci, la formule retenue par la fondation de La maison rouge (Paris) se démarque doublement par son efficacité et son originalité. L’équipe a choisi de se passer de la fonction traditionnelle du commissaire pour développer avec le secours de l’informatique un principe d’accrochage aléatoire des œuvres. La construction d’un algorithme mathématique, basé sur la méthode dite de Monte Carlo (allusion aux jeux de casinos), a permis d’instaurer entre les différentes pièces accrochées au mur des rapports strictement basés sur le hasard. Seule la taille des cadres fut indiquée à l’informaticien responsable du processus d’accrochage. Frappé néanmoins par certaines configurations particulièrement éloquentes (plusieurs images semblent fonctionner en écho direct), le spectateur ne peut s’empêcher de résister à l’idée même d’un montage véritablement aléatoire : comment l’algorithme aurait-il pu opérer de tels rapprochements ? D’abord surpris, on finit par accepter l’idée que notre propre sensibilité, éveillée par la proposition, favorise les mises en correspondance qui nous apparaissent ensuite évidentes. Par ailleurs, toutes les œuvres accrochées au mur ont été sélectionnées par un seul homme, Antoine de Galbert, collectionneur et fondateur de La maison rouge, dont on découvre ici la personnalité, le regard, les fantasmes et les obsessions. [less ▲]

Detailed reference viewed: 17 (2 ULg)
See detailExposition : Hiroshi Sugimoto, "Aujourd’hui le monde est mort"
Hagelstein, Maud ULg

Article for general public (2014)

Le photographe Hiroshi Sugimoto est surtout connu pour ses clichés de mers plates et métalliques. Ou pour sa série d’écrans blancs photographiés dans des salles de spectacles vides. Mais l’artiste ... [more ▼]

Le photographe Hiroshi Sugimoto est surtout connu pour ses clichés de mers plates et métalliques. Ou pour sa série d’écrans blancs photographiés dans des salles de spectacles vides. Mais l’artiste japonais développe aussi depuis quelques années un projet plastique et conceptuel complexe, généralement associé au registre de l’installation et basé sur la mise en relation de textes, de photographies et d’objets/antiquités empruntés à sa collection personnelle. Avec ses grands espaces et son aspect général de chantier, le Palais de Tokyo offre aujourd’hui à Sugimoto le terrain de jeu idéal pour ses recherches. [less ▲]

Detailed reference viewed: 9 (1 ULg)
See detailJeux sérieux : présentation
Hurel, Pierre-Yves ULg

Article for general public (2013)

Si vous n'avez pas encore entendu parler des « Serious Games », ça ne devrait plus tarder tant le phénomène prend de l'ampleur. À la différence des jeux vidéo, ils ont une finalité autre que l'amusement ... [more ▼]

Si vous n'avez pas encore entendu parler des « Serious Games », ça ne devrait plus tarder tant le phénomène prend de l'ampleur. À la différence des jeux vidéo, ils ont une finalité autre que l'amusement. Au contraire des logiciels pédagogiques des années 1990, ils n'oublient pas d'être ludiques. Présentation de ces objets en vogue. [less ▲]

Detailed reference viewed: 38 (1 ULg)
Full Text
See detailUne pièce en wallon au Théâtre de Liège...
Baiwir, Esther ULg

in Culture, le Magazine Culturel de l'Université de Liège (2013)

En décembre, le nouveau Théâtre de Liège propose à son public de découvrir une œuvre en wallon, Lès vwès dèl nut' , de Jean Rathmès. Si cet auteur mérite certainement l'hommage qui lui est ainsi rendu, c ... [more ▼]

En décembre, le nouveau Théâtre de Liège propose à son public de découvrir une œuvre en wallon, Lès vwès dèl nut' , de Jean Rathmès. Si cet auteur mérite certainement l'hommage qui lui est ainsi rendu, c'est aussi l'occasion de s'interroger sur le sens de mettre en scène du théâtre dialectal aujourd'hui. [less ▲]

Detailed reference viewed: 45 (8 ULg)
Full Text
See detailKiss Me, I'm Jewish : Sarah Glidden ramène la balle au centre
Munos, Delphine ULg

Article for general public (2013)

Detailed reference viewed: 17 (1 ULg)
See detailWilhelm contre Jacob ou la domestication des contes
Viehöver, Vera ULg; Lahaye, Florine

Article for general public (2013)

Detailed reference viewed: 12 (1 ULg)
Full Text
See detailSur les traces des frères Grimm à Liège
Leyh, Valérie ULg

Article for general public (2013)

Detailed reference viewed: 12 (0 ULg)
Full Text
See detailIl était une fois en RDA… Les contes de Grimm et l’idéologie communiste
Leyh, Valérie ULg

Article for general public (2013)

Detailed reference viewed: 12 (0 ULg)
Full Text
See detailPour un bon usage du Tao. La pensée politique chinoise selon Jean Levi
Cavazzini, Andrea ULg

Article for general public (2013)

Detailed reference viewed: 17 (2 ULg)
Full Text
See detailEntre références et irrévérence : 20 ans de bandes dessinées made in Vertigo
Dony, Christophe ULg

Article for general public (2013)

Detailed reference viewed: 20 (7 ULg)
See detailLe double et son ombre: le je(u) autofictionnel de The Alcoholic
Dechêne, Antoine ULg

Article for general public (2013)

Detailed reference viewed: 11 (1 ULg)
See detailLes contes des frères Grimm au théâtre de marionnettes
Viehöver, Vera ULg

Article for general public (2013)

Detailed reference viewed: 7 (0 ULg)
See detailLes contes de Grimm en RDA
Viehöver, Vera ULg

Article for general public (2013)

Detailed reference viewed: 6 (0 ULg)
Full Text
See detailLe modding de jeu vidéo : une pratique à la fois ludique et créative
Barnabé, Fanny ULg

Article for general public (2013)

Detailed reference viewed: 34 (3 ULg)
See detailLe grand projet des frères Grimm ou le mythe du conte populaire allemand
Viehöver, Vera ULg; Leyh, Valérie ULg

Article for general public (2013)

Detailed reference viewed: 29 (8 ULg)
Full Text
See detailAu-delà du constat. L'Esquive et La Vie d'Adèle d'Abdellatif Kechiche.
Hamers, Jérémy ULg

Article for general public (2013)

Dans L'Esquive(2003) et La Vie d'Adèle(2013), Abdellatif Kechiche tisse quelques liens explicites entre ses trames scénaristiques et deux oeuvres de Marivaux. À première vue, ces liens invitent le ... [more ▼]

Dans L'Esquive(2003) et La Vie d'Adèle(2013), Abdellatif Kechiche tisse quelques liens explicites entre ses trames scénaristiques et deux oeuvres de Marivaux. À première vue, ces liens invitent le spectateur à un jeu intertextuel évident. Mais en les rendant excessivement visibles, Kechiche fissure l'interprétation univoque de ses films pour ouvrir son cinéma à de brefs moments d'indétermination. [less ▲]

Detailed reference viewed: 53 (8 ULg)
See detailL'écriture hiéroglyphique
Winand, Jean ULg

Article for general public (2013)

Detailed reference viewed: 35 (5 ULg)
Full Text
See detailEn corps de bataille. Bref regard sur la carrière de Raimund Hoghe
Tomasovic, Dick ULg

Article for general public (2013)

Detailed reference viewed: 8 (0 ULg)