References of "Virologie"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detailDiagnostic des viroses et séquençage haut-débit : vers un changement de paradigme ?
Massart, Sébastien ULg; Olmos, Antonio; Jijakli, Haissam ULg et al

in Virologie (in press), 5

Detailed reference viewed: 10 (5 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa forme africaine du coryza gangreneux est une maladie lymphoproliférative létale causée par l’herpèsvirus alcélaphin 1
Myster, Françoise ULg; Sorel, Océane ULg; Palmeira, Leonor et al

in Virologie (2012), 16(5), 299-314

Les gammaherpèsvirus comprennent des virus pouvant induire des maladies lymphoprolifératives et des tumeurs. Ceux-ci peuvent également per- sister à long terme en l’absence de toute manifestation ... [more ▼]

Les gammaherpèsvirus comprennent des virus pouvant induire des maladies lymphoprolifératives et des tumeurs. Ceux-ci peuvent également per- sister à long terme en l’absence de toute manifestation pathologique chez leur hôte naturel. Parmi les gammaherpèsvirus, l’herpèsvirus alcélaphin 1 (AlHV-1) appartient au genre des Macavirus et infecte son hôte naturel, le gnou (Conno- chaetes spp.) de manière asymptomatique. Par ailleurs, lors de sa transmission à de nombreuses espèces sensibles appartenant à l’ordre des artiodactyles, l’AlHV- 1 induit une maladie lymphoproliférative létale dénommée forme africaine du coryza gangreneux (FACG). Le contrôle de cette maladie dans les régions où l’AlHV-1 est endémique est important et dépend directement de la compréhen- sion des mécanismes pathogéniques responsables de l’induction de la FACG. Le but de cette revue est de synthétiser les connaissances actuelles sur l’AlHV-1 et la FACG avec un intérêt particulier porté aux mécanismes par lesquels l’AlHV- 1 induit la maladie. Parmi les différents modèles pathogéniques, nous discuterons du rôle particulier de la latence virale sur base des données actuelles. Enfin, la relation évolutive entre le gnou, l’AlHV-1 et les espèces sensibles à la FACG sera abordée. [less ▲]

Detailed reference viewed: 29 (16 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLes homologues viraux des récepteurs cellulaires couplés aux protéines G
Boudry, Christel; Costes, Bérénice ULg; Fournier, Guillaume ULg et al

in Virologie (2007), 11(6), 457-70

G-protein-coupled receptors (GPCR) are seven transmembrane proteins that convert extracellular stimuli to cell signaling.Viral genes homologous to cellular GPCR have been described in the genome of ... [more ▼]

G-protein-coupled receptors (GPCR) are seven transmembrane proteins that convert extracellular stimuli to cell signaling.Viral genes homologous to cellular GPCR have been described in the genome of Betaherpesvirinae, Gammaherpesvirinae and Poxviridae. The goal of this review is to summarize the knowledge available on viral GPCR (vGPCR) with a special interest for their roles in the biology and the pathogenesis of the infection. This review highlights some properties of vGPCR that are not shared by their cellular homologues and stresses the diversity of their functions in the biology of the infection. [less ▲]

Detailed reference viewed: 24 (14 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLes glycosyltransférases virales
Markine-Goriaynoff, N.; Vanderplasschen, Alain ULg

in Virologie (2005), 9(1), 35-48

Les glycanes constituent une classe biochimique difficile à investiguer, mais dont les rôles essentiels à tous les niveaux de la biologie se sont imposés comme une évidence ces dernières décennies. Il ... [more ▼]

Les glycanes constituent une classe biochimique difficile à investiguer, mais dont les rôles essentiels à tous les niveaux de la biologie se sont imposés comme une évidence ces dernières décennies. Il apparaît maintenant qu'ils représentent la quatrième catégorie de molécules bio-informatives après l'ADN, l'ARN et les protéines. À ce titre, après la génomique, la transcriptomique et la protéomique, l'ère de la glycomique est appelée à concentrer beaucoup d'intérêts. Des millions d'années durant, les virus ont co-évolué avec leurs hôtes; au cours de ce processus adaptatif, ils ont évolué de manière à favoriser leur multiplication par l'acquisition de moyens visant à imiter, détourner ou saboter les mécanismes les plus complexes de la physiologie de leurs hôtes, y compris les mécanismes destinés à interférer avec le glycome. La découverte de l'importance du glycome dans le contexte de la régulation des interactions entre les virus et leurs hôtes a récemment mené à la notion de « glycovirologie ». Un aspect fascinant de la glycovirologie est l'étude des mécanismes viraux visant à modifier le glycome. Les virus affectent le glycome de deux façons: en régulant l'expression des glycosyltransférases de la cellule hôte ou en exprimant leur propre glycosyltransférase. Cette revue est consacrée aux glycosyltransférases virales et à la description de leurs fonctions. La description de ces enzymes illustre différents concepts fondamentaux de virologie et démontre indirectement le rôle crucial joué par la glycomique dans les processus biologiques. [less ▲]

Detailed reference viewed: 6 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailL'interférence virale chez les Alphaherpesvirinae
Meurens, François; Muylkens, Benoît ULg; Schynts, Frédéric et al

in Virologie (2003), 7

Detailed reference viewed: 11 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLes facteurs de virulence des alphaherpèsvirus
Muylkens, Benoît ULg; Meurens, François; Schynts, Frédéric et al

in Virologie (2003), 7

Detailed reference viewed: 10 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailRéplication, clivage-encapsidation et recombinaison de l'ADN des herpèsvirus
Schynts, Frédéric; Meurens, François; Muylkens, Benoît ULg et al

in Virologie (2002), 6

Detailed reference viewed: 22 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLe virus de la varicelle et du zona dans le système nerveux : retraite silencieuse ou guérilla permanente ?
Rentier, Bernard ULg; Sadzot-Delvaux, Catherine ULg

in Virologie (2000), 4(3), 207-216

Varicella-zoster virus is a Herpesvirus responsible for three distinct clinical features : chicken pox (varicella), shingles (herpes zoster) and post-zosterian pain (post-herpetic neuralgia). Neurological ... [more ▼]

Varicella-zoster virus is a Herpesvirus responsible for three distinct clinical features : chicken pox (varicella), shingles (herpes zoster) and post-zosterian pain (post-herpetic neuralgia). Neurological aspects of these diseases such as complications of chicken pox, viral latency in sensory gan-glia and reactivation as shingles with concurrent and at times subsequent prolonged pain, are the sequels of the invasion of the peripheral nervous system during primary infection. Prevention is achieved by vaccination with a live attenuated virus strain and therapy calls for specific antiviral agents. In many respects, VZV behaves differently from close relatives. In particular, viral latency in the nervous system is quite different from that of other Herpesviri-dae. The recent discovery of the expression and accumulation of some viral regulatory proteins during latency, although VZV latency had always been considered silent, as well as the demonstration that these proteins are immu-nogenic are opening new avenues to investigate the mechanisms of VZV latency and the immune control of VZV reactivation. [less ▲]

Detailed reference viewed: 195 (4 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPrise en charge des infections à VZV
Groupe de consensus; Rentier, Bernard ULg

in Virologie (1998), 2(4), 317-323

Detailed reference viewed: 62 (2 ULg)