References of "Raccolta Vinciana"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detail« Perché havemo bisogno ancora de maestro Leonardo ». Léonard de Vinci au service de Charles II Chaumont d’Amboise »
Fagnart, Laure ULg; Miesse, Hélène ULg

in Raccolta Vinciana (2015), (XXXVI), 47-76

Cette contribution propose une nouvelle édition des lettres échangées entre Charles II Chaumont d’Amboise, neveu de l’influent cardinal Georges Ier d’Amboise et lieutenant général du roi Louis XII dans le ... [more ▼]

Cette contribution propose une nouvelle édition des lettres échangées entre Charles II Chaumont d’Amboise, neveu de l’influent cardinal Georges Ier d’Amboise et lieutenant général du roi Louis XII dans le duché de Milan, Geoffroy Carles, président du Sénat de Milan, avec le titre de vice-chancelier, et Piero Soderini, gonfalonier de la Seigneurie de Florence, entre août et décembre 1506. Ces lettres constituent les premières sources qui attestent de l’intérêt des Français pour Léonard de Vinci et ses projets. Bien connues des spécialistes, ces correspondances méritent toutefois d’être encore interrogées, notamment en se concentrant sur les termes employés, ce qui constitue l’un des mots d’ordre du projet EpistolART. [less ▲]

Detailed reference viewed: 35 (7 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailContributions à la fortune de la "Cène" de Léonard de Vinci en France : la copie de Saint-Germain l'Auxerrois à Paris et la copie de Saint-Martin à Saint Martin des Monts
Fagnart, Laure ULg

in Raccolta Vinciana (2005), XXXI

Cet article fournit une analyse détaillée de l’une des copies anciennes de la "Cène" de Léonard de Vinci, celle qui est conservée dans l’église Saint-Germain l’Auxerrois de Paris depuis 1651 au moins. Il ... [more ▼]

Cet article fournit une analyse détaillée de l’une des copies anciennes de la "Cène" de Léonard de Vinci, celle qui est conservée dans l’église Saint-Germain l’Auxerrois de Paris depuis 1651 au moins. Il s’attache à en retracer l’histoire mais aussi à en identifier le commanditaire : la découverte de signatures, soigneusement grattées dans la couche picturale, permet de supposer qu’il s’agit de Jean V Burdelot, issu d’une famille de notaires et de secrétaires du roi mais aussi procureur général du Sénat de Milan. Comme d’autres Français en charge à Milan, Burdelot a pu visiter le réfectoire du couvent Santa Maria delle Grazie et désirer conserver un souvenir de la "Cène", en commandant une copie. Cet article présente également une autre réplique ancienne du chef-d’œuvre de Léonard, jusqu’alors inconnue de la critique, le relief qui est conservé dans l’église de Saint-Martin-des-Monts (La Ferté-Bernard). [less ▲]

Detailed reference viewed: 73 (8 ULg)