References of "Ortho-Rhumato"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
See detailOstéoporose et sarcopénie: un même combat ?
Locquet, Médéa ULiege; Bruyère, Olivier ULiege; Beaudart, Charlotte ULiege et al

in Ortho-Rhumato (2016), 14(4), 34-36

L’ostéoporose et la sarcopénie exposent les individus âgés à un risque accru de chutes et de fractures, mais aussi à une altération de leur qualité de vie, à divers handicaps et à une augmentation de la ... [more ▼]

L’ostéoporose et la sarcopénie exposent les individus âgés à un risque accru de chutes et de fractures, mais aussi à une altération de leur qualité de vie, à divers handicaps et à une augmentation de la morbidité et de la mortalité. Elles représentent toutes deux un problème de santé publique grandissant, impliquant également des coûts de santé importants. Certaines études récentes confirment l’existence d’une unité fonctionnelle «os-muscle», concernant notamment ses aspects biologiques, hormonaux, développementaux ou encore génétiques. Actuellement, quelques études scientifiques démontrent également l’existence de voies communes dans la pathogenèse de la perte de masse musculaire et de masse osseuse. Certains auteurs suggèrent que les dysfonctionnements de cette unité fonctionnelle «os-muscle» pourraient éventuellement conduire à une pathologie spécifique, affectant les deux structures et pour lequel le terme «ostéosarcopénie» a été proposé. Cependant, jusqu’à présent, l’étroite relation entre muscles et os reste très peu explorée par les études cliniques en ce qui concerne ses aspects pathologiques et, plus particulièrement, le lien existant entre sarcopénie et ostéoporose, ses déterminants et ses conséquences. Ce manque de connaissances implique donc des retentissements considérables pour les politiques de santé publique, principalement concernant les stratégies préventives et thérapeutiques susceptibles d’être proposées aux personnes âgées. [less ▲]

Detailed reference viewed: 69 (14 ULiège)
Full Text
See detailIl n'est jamais trop tard pour apprendre à (bien) lire ... La revue systématique
Beaudart, Charlotte ULiege; Rabenda, Véronique ULiege; Bruyère, Olivier ULiege

in Ortho-Rhumato (2016), 14(6), 37-40

La revue systématique est généralement utilisée pour synthétiser les résultats de plusieurs études traitant d’un même sujet. Son intérêt est donc grand, particulièrement depuis ces dernières années où le ... [more ▼]

La revue systématique est généralement utilisée pour synthétiser les résultats de plusieurs études traitant d’un même sujet. Son intérêt est donc grand, particulièrement depuis ces dernières années où le nombre d’articles scientifiques publiés dans la littérature explose! La revue systématique est considérée comme une étude de haut niveau de preuve scientifique. En effet, elle se retrouve au sommet de la pyramide de l’evidence-based medicine. Elle est donc, lorsqu’elle est de qualité, d’un niveau de preuve supérieur aux études randomisées contrôlées, aux études de cohortes, aux études cas-témoins… [less ▲]

Detailed reference viewed: 26 (6 ULiège)
Full Text
See detailSPÉCIALISATION SPORTIVE PRÉCOCE:QUELS RISQUES SUR LE DÉVELOPPEMENT ET SUR LA SANTE ?
Jidovtseff, Boris ULiege

in Ortho-Rhumato (2016), 14(2), 21-25

Plusieurs travaux scientifiques menés dans les années 90 ont soutenu la thèse que pour espérer atteindre un jour le très haut niveau sportif, il fallait commencer un sport spécifique tôt et avec une ... [more ▼]

Plusieurs travaux scientifiques menés dans les années 90 ont soutenu la thèse que pour espérer atteindre un jour le très haut niveau sportif, il fallait commencer un sport spécifique tôt et avec une certaine intensité, ceux qui commençaient trop tard ayant très peu de chance d’atteindre l’élite sportive. La réussite de stars ayant commencé tôt, l’apparition de compétitions importantes pour les jeunes et la recherche de performance dès l’enfance ont contribué au développement de la spécialisation précoce. Pourtant, les études scientifiques montrent que cette approche n’est pas particulièrement efficace et de surcroît, peut poser des problèmes au niveau du développement de l’enfant et de sa santé. Les surcharges d’entraînement spécifique, mais aussi certains comportements alimentaires affecteraient la fonction endocrine. La répétition intense de gestes stéréotypés favoriserait l’apparition des blessures. D’autres éléments comme la pression, le manque d’amusement ou le manque de temps pour d’autres activités peuvent conduire l’enfant au dégoût et à l’abandon précoce. Ces dernières années, des solutions alternatives et adaptées aux enfants émergent comme les modèles de développement à long terme favorisant souvent des pratiques polysportives et une spécialisation progressive. Les modèles de compétitions qui influencent largement les pratiques doivent être revus afin de favoriser prioritairement les apprentissages moteurs et non pas rechercher la performance à tout prix. Finalement, les modèles de pratique devraient prendre en compte tous les enfants, aussi bien ceux qui souhaitent faire du sport de compétition que ceux qui souhaitent faire du sport pour leur bien-être. [less ▲]

Detailed reference viewed: 21 (6 ULiège)
Full Text
See detailPlasma riche en plaquettes et tendinopathies
KAUX, Jean-François ULiege; Crielaard, Jean-Michel ULiege

in Ortho-Rhumato (2014), 12(6), 35-39

Certaines tendinopathies présentent une évolution désespérément chronique malgré l’instauration d’un traitement conservateur bien conduit. Diverses études soulignent les propriétés réparatrices des ... [more ▼]

Certaines tendinopathies présentent une évolution désespérément chronique malgré l’instauration d’un traitement conservateur bien conduit. Diverses études soulignent les propriétés réparatrices des plaquettes qui pourraient accélérer la cicatrisation de différents tissus. Le plasma riche en plaquettes (platelet-rich plasma ou PRP) représenterait une thérapeutique d’avenir. Les plaquettes libéraient, lors de leur dégranulation, divers facteurs de croissance. Ceux-ci favoriseraient la cicatrisation tendineuse. Actuellement, les effets du PRP restent toujours discutés voire controversés : les résultats cliniques sont parfois contradictoires même si son efficacité in vitro et sur animal apparait plus franche. Cette variabilité pourrait s’expliquer par l’absence de consensus relatif au mode de préparation du PRP, à la concentration plaquettaire, à la présence ou non de leucocytes, à la technique d’infiltration et au protocole post-infiltration. [less ▲]

Detailed reference viewed: 55 (11 ULiège)
Full Text
See detailLe traitement médical conservateur des tendinopathies du genou
Kaux, Jean-François ULiege; BAUVIR, Philippe ULiege; Croisier, Jean-Louis ULiege et al

in Ortho-Rhumato (2014), 12(1), 31-34

Les traitements «passifs» des tendinopathies sont généralement utilisés de manière empirique pour combattre la douleur mais ne modifient pas la structure histologique du tendon. Par contre, le travail ... [more ▼]

Les traitements «passifs» des tendinopathies sont généralement utilisés de manière empirique pour combattre la douleur mais ne modifient pas la structure histologique du tendon. Par contre, le travail excentrique a pour but de contrecarrer une théorie étiopathogénique proposant une insuffisance de résistance du tendon exposé à des charges externes qui peuvent progressivement entrainer des lésions. Les résultats cliniques suite à cette prise en charge montrent souvent une évolution favorable des douleurs. Les ondes de choc extra-corporelles demeurent une option thérapeutique non-invasives et présentent peu de complications. De plus, elles sont employées avec succès pour traiter des tendinopathies chroniques rebelles aux traitements conservateurs classiques. Le plasma riche en plaquettes (PRP) est obtenu par centrifugation de sang autologue afin d’obtenir une grande concentration plaquettaire dépendant de la technique employée. Malgré la preuve de l’efficacité du PRP sur la régénération tissulaire en laboratoire, il existe actuellement peu de preuves cliniques tangibles concernant le traitement des tendinopathies chroniques. Enfin, d’autres nouvelles options thérapeutiques (patches de dérivés nitrés, infiltrations de polidocanol, d’acide hyaluronique et de cellules souches) sont également abordées. [less ▲]

Detailed reference viewed: 262 (17 ULiège)
Full Text
See detailEffets de la vibrotonie corporelle totale sur le risque de chute de la personne âgée: Mise au point
Buckinx, Fanny ULiege; Reginster, Jean-Yves ULiege; Petermans, Jean ULiege et al

in Ortho-Rhumato (2014), 12(6), 6-9

Les chutes constituent un problème majeur de santé publique. Si le bénéfice de l’exercice physique sur la prévention des chutes est avéré, les exercices classiques ne sont pas toujours adaptés pour les ... [more ▼]

Les chutes constituent un problème majeur de santé publique. Si le bénéfice de l’exercice physique sur la prévention des chutes est avéré, les exercices classiques ne sont pas toujours adaptés pour les personnes âgées. C’est pourquoi la vibrotonie corporelle totale, en permettant la réalisation d’exercices isométriques, pourrait théoriquement s’avérer être une bonne alternative pour les séniors. Depuis les années 2000, plusieurs études ont évalué les effets de la vibrotonie corporelle totale sur le risque de chute. Les résultats individuels de ces recherches sont assez variables, ce qui pourrait, entre autres, s’expliquer par la variété des protocoles utilisés, des populations cibles, des critères d’évaluation choisis et de la qualité méthodologique. Globalement, il semblerait que les appareils de vibrotonie du corps entier puissent améliorer, de manière statistiquement significative, différents paramètres de la marche et de l’équilibre et pourraient dès lors réduire le risque de chute des patients âgés. Toutefois, les durées d’exposition, les fréquences de stimulation et les amplitudes d’oscillations varient sensiblement d’une étude à l’autre et il est actuellement impossible d’en dégager un protocole précis. [less ▲]

Detailed reference viewed: 33 (10 ULiège)
Full Text
See detailLes effets d'une supplémentation en vitamine D sur la fonction musculaire
Beaudart, Charlotte ULiege; Reginster, Jean-Yves ULiege; Cavalier, Etienne ULiege et al

in Ortho-Rhumato (2014), 12(5), 33-37

Au-delà de ses rôles classiques sur la santé osseuse, il y a de plus en plus de raisons de penser que la vitamine D aurait également des actions non négligeables sur les tissus extra-squelettiques tels ... [more ▼]

Au-delà de ses rôles classiques sur la santé osseuse, il y a de plus en plus de raisons de penser que la vitamine D aurait également des actions non négligeables sur les tissus extra-squelettiques tels que les muscles. En effet, plusieurs enquêtes épidémiologiques suggèrent une association transversale entre un faible taux sérique de 25-hydroxy-vitamine D (25[OH]D) et une faiblesse musculaire, tant au niveau de la masse musculaire que de la force musculaire. Suite à ces constatations, plusieurs équipes de recherche ont décidé d’évaluer le potentiel thérapeutique de la vitamine D en mesurant les effets d’une supplémentation en vitamine D sur la force musculaire, la masse musculaire, mais également la puissance musculaire. En raison principalement de l’hétérogénéité très importante des différents protocoles de supplémentation, tant au niveau du type de population ciblée que de la dose de vitamine D, du mode d’administration ou encore de la durée de l’étude, les conclusions de ces études restent controversées. Très récemment, notre équipe de recherche a publié une méta-analyse visant à combiner les résultats de l’ensemble de ces études afin de synthétiser les effets de cette supplémentation en vitamine D sur la fonction musculaire. Les résultats, combinant 30 études randomisées contrôlées, tendent à montrer que la vitamine D améliorerait de manière faible mais significative la force musculaire, en particulier la force des membres inférieurs. Aucun effet sur la masse et la puissance musculaires n’a toutefois été démontré. Cette recherche pose l’hypothèse d’un intérêt thérapeutique de la vitamine D dans le domaine des pathologies musculosquelettiques, de plus en plus présentes dans nos populations vieillissantes. [less ▲]

Detailed reference viewed: 22 (6 ULiège)
Full Text
See detailNécessité de nouveaux critères de remboursement pour traiter l'ostéoporose en Belgique
Bruyère, Olivier ULiege; Bergmann, Pierre; Body, Jean-Jacques et al

in Ortho-Rhumato (2012), 10(5), 3

Detailed reference viewed: 38 (4 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailL'épaule du sportif : Evaluation fonctionnelle et réadaptation
Forthomme, Bénédicte ULiege; Kaux, Jean-François ULiege; Crielaard, Jean-Michel ULiege et al

in Ortho-Rhumato (2012), 10(3), 46-50

Detailed reference viewed: 302 (56 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLes allégations de santé dans le domaine de la santé osseuse
Bruyère, Olivier ULiege; Reginster, Jean-Yves ULiege

in Ortho-Rhumato (2011), 9(6), 215

Detailed reference viewed: 14 (5 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDe nouveaux outils d’évaluation de l’arthrose
Henrotin, Yves ULiege; Deberg, Michelle ULiege

in Ortho-Rhumato (2010), 8

Detailed reference viewed: 43 (9 ULiège)