References of "Onco : Revue Multidisciplinaire d'Oncologie"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detailLes défis colossaux auxquels la santé publique va devoir faire face !
COUCKE, Philippe ULg

in Onco : Revue Multidisciplinaire d'Oncologie (in press)

Detailed reference viewed: 13 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailquelques messages choisis de l'ECCO 17
COUCKE, Philippe ULg

in Onco : Revue Multidisciplinaire d'Oncologie (2014), 8(1), 8-11

Detailed reference viewed: 21 (5 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailQue la crise perdure !
COUCKE, Philippe ULg

in Onco : Revue Multidisciplinaire d'Oncologie (2013), 7(6), 3

Detailed reference viewed: 31 (8 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa vieille dame qui prend un coup de jeune
Coucke, Philippe ULg

in Onco : Revue Multidisciplinaire d'Oncologie (2009), 3(3), 79-81

Detailed reference viewed: 16 (6 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDans l'ère des traitements systematiques efficaces, il devient primordial d'assurer le controle local
Coucke, Philippe ULg

in Onco : Revue Multidisciplinaire d'Oncologie (2009), 3(6), 206-207

Detailed reference viewed: 5 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLes standards de radiothérapie en gynécologie: cancer du sein
Coucke, Philippe ULg

in Onco : Revue Multidisciplinaire d'Oncologie (2008), 2(4), 138-141

Introduction Les cancers gynécologiques, et en particulier les cancers mammaires, bénéficient d’une prise en charge multidisciplinaire et concertée. Dans le contexte multidisciplinaire, la radiothérapie ... [more ▼]

Introduction Les cancers gynécologiques, et en particulier les cancers mammaires, bénéficient d’une prise en charge multidisciplinaire et concertée. Dans le contexte multidisciplinaire, la radiothérapie externe tient un rôle important visant à consolider en premier lieu le contrôle local mais également à améliorer la survie. Par une revue de la littérature nous voulons décrire les «standards» établis, en particulier pour la composante radiothérapie de cette approche multidisciplinaire. Cette recherche de «standards» permet par ailleurs d’évoquer un certain nombre de questions restées à ce jour ouvertes et qui méritent d’être évaluées de façon prospective et randomisée.Conclusions La radiothérapie externe améliore significativement le contrôle local, à tel point qu’on ne peut s’abstenir de la proposer à toute patiente après chirurgie conservatrice, que ce soit pour une tumeur infiltrante ou un carcinome intra-canalaire. Après mastectomie, on retiendra l’indication si on objective une atteinte axillaire ou si d’autres facteurs sont présents tels que la taille tumorale, la proximité de la tumeur vis-à-vis de la marge de résection, l’atteinte cutanée et la présence d’une large composante d’emboles lympho-vasculaires. L’impact sur la survie de ce traitement adjuvant local n’est de loin pas négligeable puisque finalement comparable en chiffre absolu à l’impact sur la survie d’un traitement systémique. L’abstention thérapeutique n’est donc pas de mise, à l’exception de ces patientes traitées par mastectomie, chez qui aucune atteinte ganglionnaire n’est objectivée et chez qui aucun facteur tumoral ou pathologique ne semble indiquer un risque majoré de récidives locales. L’âge avancé de la patiente n’est pas une raison suffisante pour prôner l’abstention thérapeutique (28). La radiothérapie partielle du sein, très populaire aux USA, mérite que l’on s’y intéresse dans le cadre d’un essai prospectif randomisé. [less ▲]

Detailed reference viewed: 73 (11 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailHow much is enough?
Coucke, Philippe ULg

in Onco : Revue Multidisciplinaire d'Oncologie (2008), 2(6), 221-222

Le traitement conservateur est une constante dans l’approche oncologique. Des efforts ont été développés afin de conserver au maximum l’intégrité de la fonction et/ou de l’image corporelle. Ce souci de ... [more ▼]

Le traitement conservateur est une constante dans l’approche oncologique. Des efforts ont été développés afin de conserver au maximum l’intégrité de la fonction et/ou de l’image corporelle. Ce souci de sauvegarde se traduit par des approches thérapeutiques non mutilantes: un exemple typique est le changement de paradigme thérapeutique au moment de l’introduction de la chirurgie conservatrice de la glande mammaire en lieu et place de la mastectomie. Ce concept de chirurgie non radicale a été possible grâce à l’association avec la radiothérapie externe postopératoire. Des essais randomisés ont permis de valider le concept et de démontrer que le risque de rechute loco-régionale et ultérieurement la survie ne sont pas modifiés comparés à une approche chirurgicale potentiellement délabrante. Ces essais randomisés ne se sont fort heureusement pas limités aux aspects purement oncologiques. De façon prospective on a pu déterminer l’excellence des résultats cosmétiques à moyen et à long terme. Il est vrai que cette approche par essais randomisés était un passage indispensable et a permis de valider ce concept thérapeutique. Il aurait été pour le moins étonnant de prôner d’emblée une approche chirurgicale non mutilante mais oncologiquement complète, si à terme le résultat esthétique aurait été inférieur à celui que l’on aurait pu escompter après mastectomie radicale suivie de reconstruction. [less ▲]

Detailed reference viewed: 26 (6 ULg)