References of "Négociations"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detailDu Tiers à la Tercéisation. Modalités d’une fonction essentielle pour l’émergence d’une regulation à l’échelon inter-organisationnel
Xhauflair, Virginie ULg; Pichault, François ULg

in Négociations (2012), 2

Cet article propose une nouvelle figure du tiers soutenant la conclusion de compromis équilibrés et durables dans les configurations inter-organisationnelles. Au travers de l’analyse transversale de deux ... [more ▼]

Cet article propose une nouvelle figure du tiers soutenant la conclusion de compromis équilibrés et durables dans les configurations inter-organisationnelles. Au travers de l’analyse transversale de deux cas contrastés d’intervention, l’un ayant abouti à la création d’un nouveau dispositif de régulation, l’autre n’ayant pu dépasser le stade du bricolage unilatéral, on relève cinq caractéristiques de l’action du tiers qui contribuent à expliquer le succès ou l’échec du processus, et qui constituent les dimensions d’une fonction de tercéisation. Cette fonction se distingue de la conception traditionnelle du rôle ou de la fonction de tiers, en ce qu’elle constitue une contrainte pragmatique qui vise à mettre les acteurs des compromis en position de se tercéiser, c’est-à-dire d’effectuer, au travers d’une méthodologie pragmatiste, un processus de déplacement identitaire qui leur permet de dépasser leurs routines organisationnelles et stratégies défensives, et de contribuer ainsi à l’émergence de nouveaux compromis équilibrés et durables. [less ▲]

Detailed reference viewed: 77 (17 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDeux concepts de compromis : commun vs analogique
Nachi, Mohamed ULg

in Négociations (2011), 2(Automne/Hiver), 97-108

In this paper, I asked the question to know what would be the link to be established between both meanings of the word compromise: common and analogical. It is the answer to this interrogation which drove ... [more ▼]

In this paper, I asked the question to know what would be the link to be established between both meanings of the word compromise: common and analogical. It is the answer to this interrogation which drove me to the epistemological considerations developed below, the ambition of which is to build two operating concepts to make understandable the multiple realities of the compromise. [less ▲]

Detailed reference viewed: 19 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailCompte-rendu de l’ouvrage de Lebrun J.P. et Volckrick E., (Ed.), 2005, « Avons-nous encore besoin d’un tiers ? »
Dubois, Christophe ULg

in Négociations (2006), 2

Le concept de « tiers » jalonne les champs familiaux, scolaires, professionnels, judiciaires, psychiatriques, etc. Partant de ce constat, dressé à l’occasion d’un séminaire interdisciplinaire organisé au ... [more ▼]

Le concept de « tiers » jalonne les champs familiaux, scolaires, professionnels, judiciaires, psychiatriques, etc. Partant de ce constat, dressé à l’occasion d’un séminaire interdisciplinaire organisé au sein du département de communication de l’Université Catholique de Louvain, en juin 1999, une équipe s’est constituée autour de cette question du « tiers ». De séminaires en journées d’étude, une problématique s’est peu à peu dégagée pour structurer les débats : y a til un lien entre, d’une part, les transformations affectant la régulation sociale et, d’autre part, les mutations intrinsèques aux processus de subjectivation ? Différentes approches ont été mobilisées en vue de répondre à cette interrogation : psychanalyse, philosophie sociale et politique, psychologie, sociologie, théories de la communication et de la médiation, mathématique, phénoménologie. Au fil des pages, des spécialistes de ces disciplines se penchent sur une facette du concept de tiers, révélant par-là la pluralité de ses dimensions et de ses ramifications, depuis ses origines psychanalytiques jusqu’à ses implications macro-sociologiques. [less ▲]

Detailed reference viewed: 25 (8 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailTraduction de l'article de ELSTER J., 2005, « L’usage stratégique de l’argumentation »
Dubois, Christophe ULg

in Négociations (2005), 2

Lorsque des individus tentent de parvenir à un accord, deux grandes voies s’ouvrent à eux : soit ils essaient de se persuader l’un l’autre à l’aide d’arguments rationnels (on dit alors qu’ils argumentent ... [more ▼]

Lorsque des individus tentent de parvenir à un accord, deux grandes voies s’ouvrent à eux : soit ils essaient de se persuader l’un l’autre à l’aide d’arguments rationnels (on dit alors qu’ils argumentent), soit ils procèdent par un échange de menaces et de promesses (on dit alors qu’ils négocient). Tout au long de cet article, j’envisagerai les avantages et les inconvénients de ces deux registres de communication, tout en restant attentif au processus d’élaboration de l’accord ainsi qu’à la question de la qualité, si l’on peut dire, de l’accord recherché. Les principales illustrations empiriques de l’argumentation proviendront des débats de deux assemblées constituantes : la Convention fédérale de Philadelphie de 1787 et l’Assemblée constituante de Paris, de 1789 à 17911. J’utiliserai également d’autres exemples, comme certaines caractéristiques propres aux négociations salariales (voir aussi Elster, 1989, ch.4) et quelques aspects de l’allocation de ressources rares (Elster, 1992). [less ▲]

Detailed reference viewed: 25 (4 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailUne matrice conceptuelle de la négociation. Du marchandage à la négociation valorielle
Kuty, Olgierd ULg

in Négociations (2004), 1(1), 45-62

Detailed reference viewed: 56 (3 ULg)