References of "Journal du Conservatoire Royal de Liège"
     in
Bookmark and Share    
See detailImpact du trac sur la voix lors d'un examen de solfège
Clijsters, Céline; Larrouy, Pauline ULg; Morsomme, Dominique ULg

Article for general public (2011)

Chanter est un phénomène complexe qui nécessite une multitude d’habiletés et un bon contrôle de plusieurs systèmes physiologiques tels que la respiration, les résonateurs et le système laryngé. On est ... [more ▼]

Chanter est un phénomène complexe qui nécessite une multitude d’habiletés et un bon contrôle de plusieurs systèmes physiologiques tels que la respiration, les résonateurs et le système laryngé. On est donc tenté de penser qu’un état émotionnel qui s’accompagne de phénomènes physiologiques et cognitifs tels qu’une augmentation de la fréquence cardiaque, des tremblements et une diminution des capacités attentionnelles, pourrait avoir des répercussions sur les performances en voix chantée. Parmi les différents états émotionnels, l’un d’eux est fréquemment ressenti par les chanteurs, il s’agit de l’anxiété de performance, appelé plus communément le trac. Pour mieux comprendre ce phénomène altérant régulièrement les performances musicales, nous souhaitons observer l’impact de l’anxiété de performance sur les caractéristiques acoustiques de la voix chantée et plus précisément sur la justesse vocale qui est le facteur le plus représentatif de la qualité d’une production vocale chantée. Nous avons choisi comme population, des étudiants en solfège du conservatoire. Nous leur avons demandé de chanter sur base d’une partition dans trois situations différentes (deux situations calmes et une situation anxiogène) en contrôlant leur degré d’anxiété grâce à des mesures objectives (fréquence cardiaque) et subjectives (questionnaire d’auto-évaluation). Ensuite, nous avons étudié l’influence de l’anxiété de performance sur différents indicateurs de la justesse vocale. Cette étude a permis de mettre en évidence une augmentation des erreurs tonales lors d’une production vocale chantée en situation anxiogène. Et ce, principalement lors de la reprise du morceau. Nos résultats montrent aussi une accélération du tempo avec l’anxiété de performance. [less ▲]

Detailed reference viewed: 45 (2 ULg)