References of "Cybium"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detailDéveloppement postembryonnaire du squelette céphalique en relation avec les changements morphologiques externes chez Labeo parvus (Ostariophysi, Cyprinidae)
Ledouroun, Djiman; Montchowui, Elie; Laleye, Philippe et al

in Cybium (2012), 36(2), 383-396

Postembryonic development of the external morphology and the cephalic skeleton in Labeo parvus has been studied from hatching up to 29 days post hatching. The specimens were obtained from a single ... [more ▼]

Postembryonic development of the external morphology and the cephalic skeleton in Labeo parvus has been studied from hatching up to 29 days post hatching. The specimens were obtained from a single artificial reproduction. After being trypsin-fixed, larvae and fry were cleared and stained with Alcian blue and alizarin Red S. The mouth opens at 18 h and the yolk sac is completely reduced at 36 h. The trabeculae, the parachardales plates, the wall of otic capsules, Meckel's catilages , the hyosymplectics are visible. At 24 h , the ceratobranchila are formed. At 36 h, the taeniae marginales, the ethmoid plate, the palatoquadrate, the hypohyals are already in place. Between 36 h and 4 days, the suspensorium is articulating with the neurocranium. At 10 days, all the important structures are formed and the chondrocranium regresses. The first bony structures, i.e. the operculars and the jaws appear at 4 days. The opercle is well developed at 6 days and functional. At 10 days, the parashenoid and teh basioccipital appear to form the floor of the braincase. From 14 to 29 days, new bony structures appear and rendre the braincase more efficient. [less ▲]

Detailed reference viewed: 28 (8 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailContribution à la connaissance de l’ichtyofaune de l’Inkisi au Bas-Congo (RD du Congo)
Wamuini Lunkayilakio, Soleil; Vreven, Emmanuel; Vandewalle, Pierre ULg et al

in Cybium (2010), 34(1), 83-91

L’étude de la composition et de la distribution de la faune ichtyologique de la partie congolaise de la rivière Inkisi a permis d’inventorier 61 espèces réparties en 37 genres appartenant à 15 familles ... [more ▼]

L’étude de la composition et de la distribution de la faune ichtyologique de la partie congolaise de la rivière Inkisi a permis d’inventorier 61 espèces réparties en 37 genres appartenant à 15 familles. Les Cyprinidae sont les mieux représentés avec 15 espèces. Les Mormyridae, Cichlidae et Clariidae viennent ensuite avec respectivement 11, 9 et 7 espèces. La composition spécifique des communautés des poissons est différente, du cours supérieur vers l’aval. Le profil longitudinal de cette partie de l’Inkisi est caractérisé par la présence de trois chutes qui sont, de l’aval vers l’amont : la chute de Mantumpu (8 m de hauteur) à l’entrée de l’Inkisi dans le fleuve Congo, la chute de Zongo (58 m) à 6 km du confluent et la chute de Sanga (24 m) à 10 km de la chute de Zongo. La présence de ces chutes sur le cours de la rivière semble avoir influencé l’ichtyofaune et pourrait même être à l’origine du nombre important d’espèces endémiques en amont. Si l’on s’en tient au cours principal, la différence entre la richesse spécifique en amont et celle en aval n’est pas significative, probablement à cause de la morphologie du bassin. La richesse et la composition spécifique de la partie comprise entre les deux chutes (Zongo et Sanga) ne diffèrent pas de celles de l’amont de la chute de Sanga. Toutefois, cette composition est fort différente de celle de la zone tout en aval. [less ▲]

Detailed reference viewed: 138 (4 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEarly sex reversal during the embryonic development in the Nile tilapia
Rougeot, Carole ULg; Kanfitine, Samane, Yadja; Prignon, Christian ULg et al

in Cybium (2008), 32(2), 104-105

Detailed reference viewed: 54 (6 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailSexual maturity, reproductive behaviour and fertility in the first-generation hybrids of Blicca bjoerkna L. x Abramis brama L.
Matondo, Billy Nzau; Ovidio, Michaël ULg; Philippart, Jean-Claude ULg et al

in Cybium (2008), 32(2), 286-289

Sexual maturity, reproductive behaviour and fertility in the artificial first-generation hybrids of silver bream, Blicca bjoerkna, and common bream, Abramis brama, were investigated in this study. The ... [more ▼]

Sexual maturity, reproductive behaviour and fertility in the artificial first-generation hybrids of silver bream, Blicca bjoerkna, and common bream, Abramis brama, were investigated in this study. The results revealed that the females and males of hybrids attained their first sexual maturity at the same age. Maturity in F, hybrids was observed at the same moment as maturity in the common bream, the latter being the parental species. Sizes of male hybrids at maturity were intermediate to their parents but female hybrids were closer to the highest parental species, the common bream. As for reproductive behaviour, the numbers of spawning and mating behaviours observed were highly similar. Female hybrids mated simultaneously and successively with all types of males, except the common bream male. resulting in fertilised eggs. Male hybrids exhibited aggressiveness and territorial activities as in parental species common bream. Successful survival was observed in all post-F-1 (F-2 and backcross) generations at each developmental stage, proving that these hybrids are fertile. [less ▲]

Detailed reference viewed: 68 (4 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailRésumé de thèse - Le système latéral du bar, Dicentrarchus labrax, et les conséquences d'un dysfonctionnement sur son comportement: action potentielle des ions métalliques
Faucher, Karine ULg

in Cybium (2005), 29(2), 118

Le système latéral est un organe sensoriel présent chez les poissons et utilisé pour l'identification et la localisation d'obstacles, la détection des objets en mouvement (proies, prédateurs, nage en banc ... [more ▼]

Le système latéral est un organe sensoriel présent chez les poissons et utilisé pour l'identification et la localisation d'obstacles, la détection des objets en mouvement (proies, prédateurs, nage en banc, parade sexuelle) et la rhéotaxie. L'intégrité morphologique et fonctionnelle de ce système sensoriel apparaît donc comme un élément indispensable à la présence et à la survie d'un poisson dans un écosystème. Or, de part sa localisation à l'interface entre l'animal et le milieu, et par le fait qu'il fonctionne via des flux d'ions, cet organe sensoriel pourrait être la cible d'une pollution d'origine naturelle ou anthropique. Le but de cette étude était d'examiner l'impact d'une pollution métallique du milieu (et en particulier de l'ion cadmium) sur l'état tissulaire et fonctionnel du système latéral du bar, Dicentrarchus labrax (L.), puis d'observer les conséquences comportementales induites sur des groupes d'individus évoluant dans des conditions contrôlées de laboratoire. Une étude préliminaire des caractéristiques morphologiques et de la distribution spatiale des neuromastes composant le système latéral du bar a révélé la présence de deux types de neuromastes (superficiels et canaux) répartis sur la tête, le tronc et la queue. Le gradient décroissant de capacité sensorielle, mis en évidence de l'extrémité rostrale à l'extrémité caudale de la ligne latérale troncale du bar, est très original et pourrait jouer un rôle dans le fonctionnement du système latéral. L'axe de sensibilité majeure des deux types de neuromastes du système latéral troncal s’aligne selon l'axe longitudinal du poisson, ce qui lui confère une sensibilité accrue aux stimuli appliqués le long de son corps. L'inactivation artificielle du système latéral du poisson entraîne une réduction de son exploration verticale de l'habitat. Par contre, aucun effet sur sa prise alimentaire nocturne n’est constaté lorsque cette prise est constituée de proies inertes ; un système de compensation sensorielle orienté sur le système olfactif se mettant en place très rapidement. Les conséquences comportementales d'une exposition aiguë du bar à l'ion métallique cadmium ont ensuite été examinées. Le cadmium à forte concentration dans l'eau de mer (5 µg.l-1) a un effet inhibiteur sur la réponse de fuite des poissons face à un danger. Cet effet comportemental s'accompagne de la destruction des deux types de neuromastes composant le système latéral. Après 21 jours, on constate une régénération des tissus des neuromastes, ainsi qu'une restauration du comportement de fuite des poissons. Par contre, lors de l'exposition aiguë au cadmium à la concentration rencontrée en milieu naturel contaminé (0,5 µg.l-1), le comportement de fuite du poisson n'est pas modifié et les tissus des neuromastes demeurent intacts. Cependant, les stimuli appliqués lors de cette étude pour simuler un danger étant relativement forts, on peut se demander si après une exposition aiguë au cadmium à 0,5 µg.l-1, le bar serait toujours capable de détecter le mouvement ténu d'une proie vivante mobile. Ce travail mériterait d'être poursuivi par des études visant à déterminer la concentration seuil de cadmium responsable de dommages tissulaires au niveau des neuromastes et celle causant des désordres comportementaux. Il serait également intéressant d'examiner l'effet synergique des ions métalliques présents dans le milieu naturel (cadmium, cobalt, cuivre, mercure, nickel, plomb, zinc, etc.…) sur le système latéral et le comportement du bar. [less ▲]

Detailed reference viewed: 68 (5 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailNew record of Encheliophis dubius (Carapidae) off Madagascar ?
Parmentier, Eric ULg; Bailly, Nicolas

in Cybium (2002), 26

When checking the identification of the Carapidae in the MNHN collection (Muséum National d’Histoire Naturelle, Paris) a specimen of Eurypleuron owasianum (Matsubara, 1953) (MNHN 1992-0914) caught off ... [more ▼]

When checking the identification of the Carapidae in the MNHN collection (Muséum National d’Histoire Naturelle, Paris) a specimen of Eurypleuron owasianum (Matsubara, 1953) (MNHN 1992-0914) caught off Madagascar (20°S, 42°30’E) was found to be incorrectly identified. The specimen is vey close to Carapus dubius (Putnam, 1874), which is known from the Eastern Pacific (Markle and Olney, 1990). [less ▲]

Detailed reference viewed: 20 (4 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailThe branchial basket in Teleost feeding.
Vandewalle, Pierre ULg; Parmentier, Eric ULg; Chardon, Michel ULg

in Cybium (2000), 24(4), 319-342

In teleosts, feeding is effected principally by suction and food is handled by the branchial basket. Preys are carried to the oesophagus by the pharyngeal jaws (PJs). The pharyngobranchial bones ... [more ▼]

In teleosts, feeding is effected principally by suction and food is handled by the branchial basket. Preys are carried to the oesophagus by the pharyngeal jaws (PJs). The pharyngobranchial bones constitute the upper pharyngeal jaws (UPJs) and the 5th ceratobranchial bones, the lower pharyngeal jaws (LPJs). In lower teleosts, these jaws have well-separated spindly parts attached to the neurocranium, pectoral girdle, and hyoid bar; they only transport food and LPJ activity predominates. In acanthopterygians, the PJs become stronger, the left and right ceratobranchials fuse into one LPJ, and the pharyngobranchials join together to form two big UPJs articulating with the neurocranium. In labrids and scarids, the LPJ is also joined to the pectoral girdle. In acanthopterygians, a new retractor dorsalis muscle gives the UPJs the major role in food chewing and transport. Cypriniforms have developed original PJs with strong 5th ceratobranchials opposed to a postero-ventral neurocranial plate. Small-sized preys and food particles are seized by the gill rakers, small skeletal pieces supported by the branchial arches. [less ▲]

Detailed reference viewed: 111 (5 ULg)