References of "2012"
     in
Bookmark and Share    
See detailInondations en Wallonie, une fatalité ?
Dewals, Benjamin ULg; Pirotton, Michel ULg

Conference given outside the academic context (2012)

Detailed reference viewed: 6 (0 ULg)
Full Text
See detailEjecta around evolved massive stars observed with Herschel
Vamvatira-Nakou, Chloi ULg; Hutsemekers, Damien ULg; Royer, P. et al

Conference (2012, March)

Detailed reference viewed: 15 (6 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailProtocol 3 : Belgian innovative projetcs to help community dwelling frail elderly
de Almeida Mello, J; Maggi, Patrick ULg; Van Durme, T et al

Poster (2012, March)

Detailed reference viewed: 22 (8 ULg)
Full Text
See detailÉchecs ou le dynamisme romanesque des puissances immobiles
Demoulin, Laurent ULg

in Demoulin, Laurent (Ed.) Echecs (2012)

Analyse du roman Echecs de Jean-Philippe Toussaint: ce roman de jeunesse est situé dans l’ensemble de l’œuvre du romancier; la genèse de ses différentes versions est retracée; les influences en sont ... [more ▼]

Analyse du roman Echecs de Jean-Philippe Toussaint: ce roman de jeunesse est situé dans l’ensemble de l’œuvre du romancier; la genèse de ses différentes versions est retracée; les influences en sont circonscrites et une réflexion sur sa qualité est menée en vertu d'une comparaison avec les romans ultérieurs. [less ▲]

Detailed reference viewed: 162 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailRisques d'introduction des alphavirus responsables des encéphalites virales équines américaines en Belgique
De la Grandière de Noronha Cotta, Maria Ana ULg; Dal Pozzo, Fabiana ULg; Francis, Frédéric ULg et al

Poster (2012, March)

Les virus transmis par des arthropodes hématophages (arbovirus) représentent une menace pour la santé animale et humaine en fonction de l’augmentation de l’émergence des arboviroses en dehors des ... [more ▼]

Les virus transmis par des arthropodes hématophages (arbovirus) représentent une menace pour la santé animale et humaine en fonction de l’augmentation de l’émergence des arboviroses en dehors des territoires endémiques. Les arbovirus étudiés ici appartiennent au genre Alphavirus et à la famille des Togaviridae, et sont composés d’un génome à ARN simple brin de polarité positive et enveloppés. Ces virus sont des pathogènes exotiques des équidés et causent des maladies graves chez l’homme lors d’épidémies. Les arbovirus présentent une épidémiologie complexe car ils se retrouvent au centre de l’interaction avec 5 composants : le virus, le vecteur, le réservoir, les espèces animales sensibles et l’environnement. Les voies d’introduction possible en Belgique de ces virus ont été investiguées ici en fonction des caractéristiques étiologiques et épidémiologiques de chaque virus. L’encéphalite équine de l’Est (EEEV) a un cycle complexe principal incluant les oiseaux et des moustiques comme Culiseta melanura. Les souches nord-américaines et sud-américaines peuvent être différenciées antigéniquement et génétiquement et ont des différences importantes dans leur cycle de transmission et au niveau de leur virulence. Le cycle naturel de l’EEEV se réalise chaque année dans des zones marécageuses et la migration d’oiseaux virémiques serait une hypothèse à sa réintroduction printanière annuelle. Certaines années, le virus peut être amplifié pendant ce cycle oiseaux-moustiques et le virus devient disponible à d’autres espèces de vecteurs qui font le pont entre les oiseaux et les humains ou d’autres mammifères comme les chevaux. Grâce à cette observation, l’EEEV a pu être isolé de vecteur comme Ochlerotatus sollicitans, Coquillettidia perturbans ou encore Culex pipiens et Aedes vexans qui sont deux espèces bien présentes en Europe. Le risque d’importation de l’EEEV semble peu élevé, elle pourrait se faire par l’intermédiaire du transport volontaire ou involontaire, légal ou illégal d’espèces réservoirs d’oiseaux comme des passériformes (ex : moineau domestique ou des oiseaux d’eau (ex : Egretta thula), des rongeurs comme le rat des cotonniers, des vertébrés ectothermiques comme les amphibiens (ex : Rana catesbeiana) ou des reptiles (ex : Agkistrodon piscivorus), ou encore par le transport accidentel de vecteurs compétents. L’encéphalite équine de l’Ouest (WEEV) est retrouvée dans l’Ouest de l’Amérique du Nord et en Amérique du Sud. Ce virus est un virus recombinant entre le Sindbis virus et l’EEEV. Le virus est inclus dans un cycle qui implique des passereaux et Culex tarsalis. Un deuxième cycle moins connu est rapporté et implique un lapin ou lièvre sauvage (Lepus europaeus) avec un moustique du genre Aedes. Comme pour l’EEEV, les humains et les chevaux ne développent pas une virémie suffisante pour infecter les moustiques et continuer le cycle. Le WEEV pourrait être introduit en Europe par différentes voies : les vecteurs arthropodes adultes infectés ou leurs œufs pour Aedes dorsalis, l’introduction d’oiseaux comme des passériformes ou des mammifères comme le lièvre sauvage virémiques. L’acquisition de la compétence d’un vecteur indigène local comme Culex pipiens ou Aedes dorsalis doit aussi être envisagée. Le groupe des virus de l’encéphalite équine vénézuélienne (VEEV) est sous-divisé en souches enzootiques et souches épizootiques qui utilisent le cheval comme hôte amplificateur. Les souches épizootiques sont opportunistes pour leur choix de vecteurs avec comme conséquence un large panel de vecteurs potentiels. L’introduction et l’établissement de ce virus en Belgique est possible via des moustiques infectés, des rongeurs comme le rat des cotonniers ou des oiseaux d’eau infectés, des chevaux et des hommes infectés qui sont des hôtes amplificateurs pour les souches épizootiques. En conclusion, il convient de faire la distinction entre l’introduction et l’établissement d’une infection de ces virus en Belgique. L’introduction peut se faire par l’intermédiaire de vecteurs insectes ou d’hôtes oiseaux ou mammifères comme les rongeurs ou encore le cheval et l’homme dans le cas du VEEV épizootique. Le maintien de l’infection nécessite la présence de vecteurs indigènes avec une compétence vectorielle ou de vecteurs compétents invasifs pour ces virus ainsi que la présence d’hôtes mammifères ou oiseaux phylogénétiquement apparentés à des espèces réservoirs dans les régions américaines où ces virus sont endémiques. [less ▲]

Detailed reference viewed: 22 (1 ULg)
Full Text
See detailLes innombrables formes des Mille et une Nuits : quelques éditions, traditions, traductions... et trahisons
Franssen, Elise ULg

in La lettre du Réseau. Une Publication du Réseau des médiévistes belges de langue française (RMBLF) (2012), 2

Detailed reference viewed: 20 (3 ULg)
Full Text
See detailFacebook et l'entrepreneuriat féminin
Cornet, Annie ULg

Learning material (2012)

Detailed reference viewed: 12 (4 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEfficacy of once-yearly zoledronic acid 5 mg in men with osteoporosis with different levels of serum total testosterone
Boonen, S; Reginster, Jean-Yves ULg; Kaufman, JM et al

in Osteoporosis International (2012, March), 23(S2), 79-80

Detailed reference viewed: 38 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailG protein-coupled receptors, an unexploited animal toxin targets: Exploration of green mamba venom for novel drug candidates active against adrenoceptors
Maïga, Arhamatoulaye; Mourier, Gilles; Quinton, Loïc ULg et al

in Toxicon (2012), 59

At a time when pharmaceutical companies are having trouble finding new low MW drugs and when biologics are becoming more common, animal venoms could constitute an underexploited source of novel drug ... [more ▼]

At a time when pharmaceutical companies are having trouble finding new low MW drugs and when biologics are becoming more common, animal venoms could constitute an underexploited source of novel drug candidates. We looked for identifying novel animal toxins active against G protein-coupled receptors (GPCR), the most frequently exploited class of treatment targets, with the aim to develop novel research tools and drug candidates. Screening of green mamba (Dendroaspis angusticeps) venom against adrenoceptors identified two novel venom peptides. r-Da1a shown an affinity of 0.35 nM for the a1a-AR while r-Da1b displayed affinities between 14 and 73 nM for the three a2-ARs. These two venom peptides have sequences similar to those of muscarinic toxins and belong to the three-finger-fold protein family. a1a-AR is the primary target for the treatment of prostate hypertrophy. In vitro and in vivo tests demonstrated that r-Da1a reduced prostatic muscle tone as efficiently as tamsulosin (an antagonist presently used), but with fewer cardiovascular side effects. a2-ARs are the prototype of GPCRs not currently used as treatment targets due to a lack of specific ligands. Blockage of these receptors increases intestinal motility, which may be compromised by abdominal surgery and reduces orthosteric hypotension. In vitro and in vivo tests demonstrated that r-Da1b antagonizes a2-ARs in smooth muscles and increased heart rate and blood catecholamine concentrations. These results highlight possible exploitation of r-Da1a and r-Da1b in important pathologies. [less ▲]

Detailed reference viewed: 10 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailArrêt "Commission c. Autriche" : la lutte contre la pollution aux prises avec la libre circulation des marchandises
Sibony, Anne-Lise ULg; Lieven, Sophie ULg

in Journal de Droit Européen [=JDE] (2012), (187), 80-82

Detailed reference viewed: 29 (6 ULg)
See detailApproche par compétences et réduction des inégalités d'apprentissage entre élèves
Beckers, Jacqueline ULg; Crinon, Jacques; Simons, Germain ULg

Book published by De Boeck (2012)

Detailed reference viewed: 39 (9 ULg)
See detailLa primauté de l’intentionnalité et ses conséquences philosophiques
Boccaccini, Federico ULg

Conference (2012, March)

Detailed reference viewed: 10 (1 ULg)
Peer Reviewed
See detailHubert Juin
Stienon, Valérie ULg

in Mathis-Moser, Ursula; MERTZ-BAUMGARTNER, Birgit (Eds.) Passages et ancrages en France. Dictionnaire des écrivains migrants de langue française (1981-2011) (2012)

Detailed reference viewed: 9 (1 ULg)
See detailDecision making in noisy bistable switches A local analysis for non local predictions
Trotta, Laura ULg; Bullinger, Eric ULg; Sepulchre, Rodolphe ULg

Conference (2012, March)

In this paper, we try to estimate some statistics about the decision making process in a bistable model submitted to noise by studying the local properties of the system around an hyperbolic saddle point ... [more ▼]

In this paper, we try to estimate some statistics about the decision making process in a bistable model submitted to noise by studying the local properties of the system around an hyperbolic saddle point. Despite the fact that the saddle is not an equilibrium point of the stochastic system, we show that a local approach is still instructive. Under appropriate assumptions, the system can be reduced to an Orsntein-Uhlenbeck process whose dynamics depend on the properties of the saddle point. Yet, Orstein-Uhlenbeck processes have been used to study decision making under uncertainty in a broad variety of fields including statistics and cognitive neurosciences . [less ▲]

Detailed reference viewed: 23 (3 ULg)