References of "1995"
     in
Bookmark and Share    
Peer Reviewed
See detailLa coarctation de l'aorte isthmique (a l'exception des urgences néonatales)
Limet, Raymond ULg

in Revue Médicale de Liège (1995), 50(7), 298-304

Même quand elle est une lésion isolée, la CA est une maladie grave qui altère l'espérance de vie. Les causes de mortalité sont les complications liées à l'hypertension, la rupture spontanée au niveau des ... [more ▼]

Même quand elle est une lésion isolée, la CA est une maladie grave qui altère l'espérance de vie. Les causes de mortalité sont les complications liées à l'hypertension, la rupture spontanée au niveau des dilatations pré- et poststénotiques, au niveau des intercostales, et les anévrysmes disséquants. Le traitement chirurgical, par résection-anastomose ou interposition de greffe, introduit il y a plus de 50 ans, est obéré d'une mortalité faible chez l'adulte (1,3 %). Il ne normalise pas toutefois l'espérance de vie du patient opéré, qui reste un patient à haut risque. Les complications tardives sont proportionnelles à l'importance de l'hypertension préopératoire et à l'âge du patient au moment de l'opération. La guérison de l'hypertension est mieux assurée si le patient a été opéré dans l'enfance. Le taux de resténose est élevé pour les CA opérées avant l'âge de deux ans. Un suivi cardio-vasculaire est indispensable chez tout opéré. [less ▲]

Detailed reference viewed: 13 (0 ULg)
Full Text
See detailHenri Pousseur, l'ouverture
Durand, Pascal ULg

Article for general public (1995)

Interview de Henri Pousseur, au sujet de sa formation artistique, de sa carrière de compositeur, d'enseignant et de directeur du Conservatoire de Liège.

Detailed reference viewed: 5 (2 ULg)
Full Text
See detailAutonomie de la volonté et statut personnel
Carlier, Jean-Yves ULg

in Cahiers des droits maghrébins (1995)

Detailed reference viewed: 11 (0 ULg)
Full Text
See detailL'optimisme vigilant de Jean Englebert
Durand, Pascal ULg

Article for general public (1995)

Interview de l'architecte Jean Englebert.

Detailed reference viewed: 25 (2 ULg)
Full Text
See detailRemue-méninges au ministère
Durand, Pascal ULg; Louis, François

Article for general public (1995)

Interview d'Yvan Ylieff, ministre fédéral de la politique scientifique

Detailed reference viewed: 3 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLate Lower and Middle Devonian Miospores from Saudi Arabia.
Loboziak, S; Streel, Maurice ULg

in Review of Palaeobotany and Palynology (1995), 89

Detailed reference viewed: 5 (0 ULg)
Full Text
See detailLe Japon au-delà des clichés
Durand, Pascal ULg

Article for general public (1995)

Interview du professeur Yoshihiko Kobayashi, professeur à l'Université Gakushuin de Tokyo et professeur extraordinaire au Centre d'Etudes Japonaises de l'Université de Liège

Detailed reference viewed: 12 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailReaction Window in the single-electron capture by Ammonia Dications.
Leyh, Bernard ULg; Hoxha, Antuan

in Chemical Physics (1995), 192

Single-electron capture (SEC) by (NH3)2+ with rare gases (He, Ne, Ar, Kr, Xe) and benzene, (NH3)2++G->NH3++G+, has been investigated using a forward geometry double-focussing mass spectrometer. The SEC ... [more ▼]

Single-electron capture (SEC) by (NH3)2+ with rare gases (He, Ne, Ar, Kr, Xe) and benzene, (NH3)2++G->NH3++G+, has been investigated using a forward geometry double-focussing mass spectrometer. The SEC cross-section goes through a maximum within a reaction window centered at an exothermicity of approximately 4.5 eV. This corresponds to a target-projectile distance for the charge transfer of about 3.2 Angstöm. The average internal energy of NH3+-ions resulting from SEC has been obtained both via translational energy gain measurements and via an analysis of the daughter ion spectra. The agreement between both methods is satisfactory and shows that the lower the ionisation energy of the target, the more probable the excitation of NH3+ to the A2E state. With benzene (ionization energy=9.25 eV) as the target gas, however, the excess energy is converted partly to internal energy of C6H6+, leading most probably to the D2B2u, E2B1u and F2A1g states of C6H6+. A model based on the Landau-Zener non-adiabatic formalism, including one entrance channel (NH32++G) and two exit channels (NH3+ X2A"2+G+ and NH3+ A2E+G+) accounts qualitatively for the observed results in the case of exothermic single-electron capture. This model is not appropriate for slightly exothermic and endothermic charge transfer, i.e., in the present case, for the Ne and He target gases. [less ▲]

Detailed reference viewed: 4 (0 ULg)
Peer Reviewed
See detailReactivity and Collisionally Activated Dichlorocarbene Dications studied by Tandem Mass Spectrometry.
Leyh, Bernard ULg; Hautot, D.

in Journal of the American Society for Mass Spectrometry (1995), 6

The dissociation mechanisms of dichlorocarbene dications following collisional activation have been investigated via tandem mass spectrometric technique and semi-empirical calculations. Three channels ... [more ▼]

The dissociation mechanisms of dichlorocarbene dications following collisional activation have been investigated via tandem mass spectrometric technique and semi-empirical calculations. Three channels appear to be significant: (CCl2)2+->CCl+(X1Sigma+)+Cl+(3P) (channel 1); (CCl2)2+->CCl+(X1Sigma+)+Cl+(1D) (channel 2); (CCl2)2+->(Cl2)+(X2Pig)+C+(2P). The second channel becomes dominant at high internal energy. Production of ground state fragments (channel 1) involves a transition driven by spin-orbit coupling from the (CCl2)2+ X 1Sigma+g state to the (CCl2)2+ a 3Sigma-u state en route to the fragments. The dissociation barrier for the production of the ground state fragments from the ground electronic state of (CCl2)2+ via the spin-orbit-induced transition is equal to 420 kJ/mol. The dissociation pathway that corresponds to channel 3 includes a first isomerization step from the linear (Cl-C-Cl)2+ structure to a bent (Cl-C-Cl)2+ connectivity. The calculated isomerization barrier amounts to 550 kJ/mol. The calculated reverse activation barriers are compatible with the measured kinetic energy released on the fragments. [less ▲]

Detailed reference viewed: 4 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailThe quark propagator from the Dyson-Schwinger equations: (I). The chiral solution
Cudell, Jean-René ULg; Gentles, A. J.; Ross, D. A.

in Nuclear Physics B (1995), 440

Detailed reference viewed: 4 (3 ULg)
Peer Reviewed
See detailLes insuffisances mitrales ischémiques: principes de leur traitement chirurgical
RADERMECKER, Marc ULg; Limet, Raymond ULg

in Revue Médicale de Liège (1995), 50(7), 295-7

L'insuffisance mitrale ischémique est une manifestation peu fréquente de la maladie cotanarienne. Elle constitue par ailleurs une entité relativement mal connue. Il peut s'agir de complications aiguës ou ... [more ▼]

L'insuffisance mitrale ischémique est une manifestation peu fréquente de la maladie cotanarienne. Elle constitue par ailleurs une entité relativement mal connue. Il peut s'agir de complications aiguës ou chroniques de la maladie ischémique. Leur compréhension est facilité par la classification fonctionnelle de Carpentier. A l'occasion de cette revue, nous précisons les indications elles modalités de traitement de ce type d'insuffisance mitrale. [less ▲]

Detailed reference viewed: 17 (0 ULg)
Peer Reviewed
See detailLa classification fonctionnelle des dysfonctions de la valvule mitrale selon Carpentier
RADERMECKER, Marc ULg; Limet, Raymond ULg

in Revue Médicale de Liège (1995), 50(7), 292-4

Pour aborder le traitement chirurgical de la valvule mitrale autrement, c'est-à-dire par une réparation valvulaire comme alternative raisonnable au remplacement sytématique, il faut recourir à une ... [more ▼]

Pour aborder le traitement chirurgical de la valvule mitrale autrement, c'est-à-dire par une réparation valvulaire comme alternative raisonnable au remplacement sytématique, il faut recourir à une classfication fonctionnelle des dysfonctions mitrales. Cette classification, établie par Carpentier (1, 2) regroupe les dysfonctions valvulaire mitrales en trois rubriques : a) le type caractérisé par des mouvements valvulaires normaux, b) le type 2, équivalent au prolapsus valvulaire, c) le type 3, correspondant à la restriction des mouvements valvulaires. Cette approche nouvelle postule, en outre, qu'une affection valvulaire n'est parfaitement définie que lorsqu'on en connaît l'étiologie, les lésions et les dysfonctions. L'utilisation de cette méthode analytique (qui a l'avantage de la simplicité et de la clarté) permet au chirurgien de réparer la valvule mitrale en adaptant à chaque dysfonction une correction appropriée et, par l'application de règles, d'obtenir des résultats reproductibles (3-6). [less ▲]

Detailed reference viewed: 11 (0 ULg)
Peer Reviewed
See detailLes allogreffes veineuses pour sauvetage des membres inférieurs: espoirs et réalité
VAN DAMME, Hendrik ULg; Limet, Raymond ULg

in Revue Médicale de Liège (1995), 50(10), 433-42

La veine saphène interne est le matériel de pontage de premier choix pour les revascularisations de membres au-dessous du pli de l'aine. Elle n'est néanmoins pas disponible chez près de 20 % des candidats ... [more ▼]

La veine saphène interne est le matériel de pontage de premier choix pour les revascularisations de membres au-dessous du pli de l'aine. Elle n'est néanmoins pas disponible chez près de 20 % des candidats à une chirurgie infra-inguinale, soit parce qu'elle a déjà été utilisée antérieurement, soit à cause de varicose ou d'un calibre trop petit. Ces dernières années ont vu apparaître dans la littérature un regain d'intérêt pour la veine saphène allologue, prélevée chez un donneur d'organes ou préparée à partir de segments de veine saphène strippée. Les auteurs en discutent les avantages théoriques et les modalités de conservation. Des travaux expérimentaux ont été suivis par des séries cliniques encore limitées en nombre et en temps de suivi. Les auteurs en discutent les résultats publiés. Une courte série (12 cas) dans notre département est décrite. Cette expérience limitée et une revue exhaustive de la littérature permettent de conclure que les allogreffes veineuses sont à réserver pour les sauvetages de jambes (lésions infrapoplitées) lorsque la veine autologue n'est pas disponible, en tant que solution de dernier recours. [less ▲]

Detailed reference viewed: 8 (0 ULg)