References of "1947"
     in
Bookmark and Share    
See detailLe problème des fictions en droit civil : Les journées de Liège de l'Association Capitant
David-Constant, Simone ULg

in Journal des Tribunaux (1947), 62(3748), 614-615

Detailed reference viewed: 19 (0 ULg)
Full Text
See detailResearch into the laws of heat dissipation in journal bearing
Hanocq, Charles ULg

in Engineer's Digest (1947), VIII(11), 385-388

Detailed reference viewed: 15 (3 ULg)
Full Text
See detailLe premier demi-siècle de l'Observatoire Yerkes
Swings, Polydore ULg

in Ciel et Terre (1947), 63

Detailed reference viewed: 7 (0 ULg)
Full Text
See detailThe relative intensities of the coronal and other forbidden lines.
Bowen, I.-S.; Swings, Polydore ULg

in Astrophysical Journal (1947), 105

The behavior of the coronal lines in RS Ophiuchi, T Pyxidis, and T Coronae Borealis is in accord with the physical properties of these lines as predicted from Edlén's identifications. Observed anomalies ... [more ▼]

The behavior of the coronal lines in RS Ophiuchi, T Pyxidis, and T Coronae Borealis is in accord with the physical properties of these lines as predicted from Edlén's identifications. Observed anomalies in the relative abundance of certain ions in these and similar objects may be explained by irregularities in the intensity-curve of the primary exciting radiation of the central star, caused by H and He II continuous absorption. One line in the RS Oph spectrum is identified with [K XI]. [less ▲]

Detailed reference viewed: 11 (3 ULg)
Full Text
See detailThe relative intensities of the coronal and other forbidden lines.
Bowen, I.-S.; Swings, Polydore ULg

in Contributions from the Mount Wilson Observatory (1947), 725

The behavior of the coronal lines in RS Ophiuchi, T Pyxidis, and T Coronae Borealis is in accord with the physical properties of these lines as predicted from Edlén's identifications. Observed anomalies ... [more ▼]

The behavior of the coronal lines in RS Ophiuchi, T Pyxidis, and T Coronae Borealis is in accord with the physical properties of these lines as predicted from Edlén's identifications. Observed anomalies in the relative abundance of certain ions in these and similar objects may be explained by irregularities in the intensity-curve of the primary exciting radiation of the central star, caused by H and He II continuous absorption. One line in the RS Oph spectrum is identified with [K XI]. [less ▲]

Detailed reference viewed: 8 (1 ULg)
Full Text
See detailDiscours du Chevalier Braas
Braas, Adolphe ULg

Speech/Talk (1947)

Detailed reference viewed: 38 (4 ULg)
Full Text
See detailRecherches sur la loi de dissipation de la chaleur dans les paliers refroidis par convection naturelle
Hanocq, Charles ULg

in RUM. Revue Universelle des Mines, de la Métallurgie de la Mécanique, des Travaux Publics, des Sciences et des Arts Appliqués à l'Industrie (1947), III(7), 245-258

Detailed reference viewed: 6 (0 ULg)
Full Text
See detailEtude du ventilateur hélicoïde
Hanocq, Charles ULg

in Hommage de la Faculté des Sciences appliquées à l'Association des Ingénieurs sortis de l'Ecole de Liège à l'occasion de son Centenaire (1947)

Detailed reference viewed: 6 (0 ULg)
Full Text
See detailRecherches sur le frottement médiat
Hanocq, Charles ULg

in Hommage de la Faculté des Sciences appliquées à l'Association des Ingénieurs sortis de l'Ecole de Liège à l'occasion de son Centenaire (1947)

Detailed reference viewed: 5 (0 ULg)
Full Text
See detailEvolution des pompes, ventilateurs, compresseurs
Hanocq, Charles ULg; Bertrand, P.; Defeld, R. et al

in Congrès 1947 : Section mécanique : Centenaire de l'Association des Ingénieurs sortis de l'Ecole de Liège (A. I. Lg.) (1947)

Detailed reference viewed: 14 (1 ULg)
Full Text
See detailEvolution du graissage
Hanocq, Charles ULg; De Meulemeester, Désiré; Leloup, Lucien et al

in Congrès 1947 : Section mécanique : Centenaire de l'Association des Ingénieurs sortis de l'Ecole de Liège (A. I. Lg.) (1947)

Detailed reference viewed: 5 (0 ULg)
Full Text
See detailConclusions générales des travaux de la section "Mécanique"
Hanocq, Charles ULg

in Congrès 1947 : Section mécanique : Centenaire de l'Association des Ingénieurs sortis de l'Ecole de Liège (A. I. Lg.) (1947)

Detailed reference viewed: 9 (0 ULg)
Full Text
See detailEffet de la suspension précoce du flux inducteur sur la détermination du neurectoblaste médullaire
Damas, Hubert ULg

in Archives de Biologie (1947), 58(1-2), 15-57

1. Le travail actuel envisage la question de savoir si la détermination de la plaque médullaire suit un processus quantitatif ou si elle se fait suivant la loi du « tout ou rien » et si la séparation de ... [more ▼]

1. Le travail actuel envisage la question de savoir si la détermination de la plaque médullaire suit un processus quantitatif ou si elle se fait suivant la loi du « tout ou rien » et si la séparation de la crête neurale peut s’expliquer par un processus quantitatif. 2. Les expériences effectuées ont consisté à prélever dans la moitié postérieure de la plaque médullaire de gastrulas âgées et de jeunes neurulas, d’un côté du plan médian, deux ou trois lambeaux successifs d’ectoblaste et à les greffer sur la face ventrale d’un hôte du même âge. Les espèces animales utilisées étant Siredon mexicanum et Xenopus laevis. 3. Ces greffons se sont développés en tissus forts variés : ampoules nerveuses, kystes épithéliaux, cellules ganglionnaires, migratrices, pigmentaires, conjonctives, replis épidermiques. Les kystes épithéliaux doivent être considérés comme des ampoules nerveuses avortées. Les cellules ganglionnaires, migratrices et pigmentaires sont normalement des dérivés de la crête neurale. Les replis épidermiques et les cellules conjonctives proviennent de parties du greffon non déterminées. 4. Certains replis épidermiques, à allure d’organes de la ligne latérale, observés chez le Xénope, s’expliquent comme les résultats de greffes n’ayant porté que sur la seule couche pigmentaire de l’ectoblaste. 5. Certains greffons présentaient des images très nettes de dégénérescence qui semblent indiquer une tendance de l’hôte à les résorber. 6. La formation de types cellulaires dérivant normalement de la crête neurale aux dépens d’ectoblaste médullaire présomptif tend à démontrer que la détermination de la plaque médullaire suit un processus quantitatif et que les cellules de la plaque passent par les stades mésectodermique et ganglionnaire avant d’atteindre le caractère médullaire. 7. La comparaison des résultats des greffons antérieurs avec ceux des greffons postérieurs montre qu’à chaque moment le degré de détermination de la plaque médullaire décroit de l’avant vers l’arrière. [less ▲]

Detailed reference viewed: 6 (0 ULg)