References of "Laffineur, Quentin"
     in
Bookmark and Share    
See detailFINAL REPORT PHASE I "Impact of Phenology and Environmental Conditions on BVOC Emissions from Forest Ecosystems” «IMPECVOC»
Steppe, Kathy; Šimpraga, Maja; Verbeeck, Hans et al

Report (2008)

Detailed reference viewed: 21 (5 ULg)
Full Text
See detailUse of the daily differencing approach to evaluate uncertainties affecting eddy covariance measurements
Laffineur, Quentin ULg; Aubinet, Marc ULg

Poster (2008)

The eddy covariance technique is recognised to be the most adapted micrometeorological method to study the exchange processes between terrestrial ecosystems and the atmosphere. Like all other methods, it ... [more ▼]

The eddy covariance technique is recognised to be the most adapted micrometeorological method to study the exchange processes between terrestrial ecosystems and the atmosphere. Like all other methods, it is submitted to systematic and random measurement errors. A thorough analysis of these errors is necessary in order to set the limits of validity of the method and to quantify the uncertainty that affects net carbon exchange computed with this method. In this presentation, we’ll concentrate on the random errors using the dailydifferencing approach (DDA) developed by Hollinger and Richardson (2005). The interest of this approach is that it requests only single tower measurements and is thus applicable to all flux tower sites. In this approach, uncertainties are estimated by comparing flux values taken at two successive days at the same hour and under similar meteorological conditions. The analysis may be applied to sensible heat, latent heat and CO2 flux densities. It was applied here to the eddy-covariance data from the Vielsalm mixed forest site (10 years of data) and from the Lonzée agricultural site (4 years of data). Both sites are situated in Belgium and are part of the Carboeurope IP network. The study is developed in the frame of the European IMECC project. The absolute and relative random error was quantified for both sites. Their daily evolution and their dependencies on different climate conditions (magnitude of the flux, PPFD, Rnet, wind velocity, wind direction, clarity index) were analysed. For both sites, the absolute random error increases linearly with the absolute value of flux. This is the principal factor controlling the random error. More particularly the response of the random error to wind velocity was analysed. For the CO2 flux, the absolute random error decreases with increasing wind speed. This effect is more important for the agricultural site than for the forest site. The behaviour of the relative random error with wind speed is more contrasted: it generally decreases with increasing wind speed at low velocities but, for some directions may increase with wind speed at high velocities. In addition, the random error was found very dependent on wind direction at the forest site probably as a result of site heterogeneity. [less ▲]

Detailed reference viewed: 18 (1 ULg)
Full Text
See detailEtude des flux de CO2 échangés par une jeune forêt mixte dans la région de Jalhay au lieu-dit ''La Robinette''.
Laffineur, Quentin ULg

Master of advanced studies dissertation (2006)

Ce travail a été réalisé au Laboratoire de Physique Atmosphérique et Planétaire (LPAP) de l'université de Liège (ULg). La mise au point du traitement des données de covariance de turbulences ainsi que l ... [more ▼]

Ce travail a été réalisé au Laboratoire de Physique Atmosphérique et Planétaire (LPAP) de l'université de Liège (ULg). La mise au point du traitement des données de covariance de turbulences ainsi que l'étude des flux de CO2 du site de La Robinette (Jalhay, Belgique) sont les buts de ce mémoire. En raison du rôle important de la biosphère au sein du cycle global du carbone, il est essentiel d'étudier les échanges de CO2 à travers l'interface entre l'atmosphère et les écosystèmes terrestres. Le site de La Robinette est une ancienne pessière mise à blanc en 1996. Par la suite, diverses essences forestières à dominance de feuillus caducifoliés tempérés ont été replantées sur le site. La technique de la covariance de turbulences est la technique micrométéorologique la plus directe permettant notamment de mesurer des flux verticaux turbulents de CO2 et de vapeur d'eau. Cette technique est valide si différentes corrections sont appliquées sur les flux turbulents. Les plus importantes sont la correction du décalage temporel, la correction de fréquence, la rotation des coordonnées et la correction des fluctuations de densité de l'air. De plus, des erreurs dans la mesure du flux peuvent survenir pendant des périodes de faibles turbulences où des phénomènes d'advection et de stockage peuvent être importants par rapport aux flux turbulents verticaux mesurés. Afin d'éviter d'éventuelles erreurs instrumentales, une analyse statistique est effectuée sur les données. Un test de stationnarité et de similarité est également appliqué aux données afin de vérifier la validité des mesures. Dans ce travail, nous avons déterminé une fonction de transfert du CO2 et de la vapeur d'eau nécessaire à la correction de fréquence des flux turbulents verticaux ainsi qu'une vitesse de friction limite. Nous avons pu mettre en évidence la dépendance du décalage temporel de la vapeur d'eau vis-à-vis de l'humidité relative. De plus, nous observons que le logiciel EDDYFLUX utilisé pour calculer les flux turbulents sous-estime le décalage temporel de la vapeur d'eau lorsque l'humidité relative est supérieure à 85%. La précision de l'anémomètre sonique nous a permis de mettre en évidence sur le site de La Robinette la présence de vents locaux. Ces vents sont liés à la vallée de La Soor qui se situe à proximité du site. En conditions de sécheresse, nous avons pu mettre en évidence un flux de vapeur d'eau à l'intérieur du sol. Il est dû à l'existence d'un gradient thermique entre la surface et l'intérieur du sol. Nous avons également étudié la réponse du flux de CO2 aux conditions météorologiques en dissociant le flux de CO2 diurne et nocturne. [less ▲]

Detailed reference viewed: 59 (15 ULg)