References of "Jacquemain, Marc"
     in
Bookmark and Share    
See detailEpistémologie de la sociologie. Paradigmes pour le 21e siècle
Jacquemain, Marc ULg; Frère, Bruno ULg

Book published by De boeck (2008)

Comment s’articulent, dans la compréhension du monde social, la démarche « savante » du sociologue et la compréhension « ordinaire » des acteurs ? S’impose-t-il de séparer a priori les deux pour aboutir à ... [more ▼]

Comment s’articulent, dans la compréhension du monde social, la démarche « savante » du sociologue et la compréhension « ordinaire » des acteurs ? S’impose-t-il de séparer a priori les deux pour aboutir à l’objectivité scientifique ou, au contraire, de les construire en continuité et dans un dialogue réciproque ? Le développement considérable des sciences sociales au cours du dernier demi-siècle n’a pas abouti à résoudre cette question de manière univoque. Au contraire, plus les sciences sociales – et la sociologie en particulier – ont scruté avec attention des objets concrets, plus les « postures » se sont diversifiées sur cette question. Adressé prioritairement à des étudiants de deuxième cycle, mais susceptible d’intéresser aussi le public non spécialiste, ce livre introduit de manière rigoureuse mais accessible à cette irréductible pluralité. Il passe en revue quelques-unes des positions sociologiques les plus contemporaines en tentant de relever chez chacune, les promesses et les limites, familiarisant le lecteur avec la nécessaire diffraction du regard qui s’impose pour « saisir » ce qui fait le monde social. [less ▲]

Detailed reference viewed: 251 (51 ULg)
See detailEvolution des formes de l'engagement : permanence, déclin ou mutation
Jacquemain, Marc ULg; Delwit, Pascal; Paye, Olivier

in Perrin, Nathalie; Jacquemain, Marc (Eds.) Science Politique en Belgique francophone : analyser la réalité contemporaine (2008)

The chapter synthesize different contributions about the way public involvements are restructuring themselves around new objects and new modes of participation in Europe today.

Detailed reference viewed: 37 (4 ULg)
Full Text
See detailLa critique dans la pratique sociologique : questions introductives
Jacquemain, Marc ULg

in Recherches (2008), 5

Defending a critical position in sociology depends simultaneously on a triple choice by the researcher in the fields of ontology, epistemology and ethics. From an ontological point of view, the social may ... [more ▼]

Defending a critical position in sociology depends simultaneously on a triple choice by the researcher in the fields of ontology, epistemology and ethics. From an ontological point of view, the social may be defined as primarily holistic, atomistic, or as being the result of mutual structuration by the parts and the whole. Espitemologically, the position of the researcher may be more realist (social phenomena do exist independantly from our point of view about them) or more constructivist (social phenomena are essentially what people or researchers think they are). considering ethics, the social researcher may act rather as an expert (leaving to the funder of the research the question of the relevance of the object to be investigated) or rather as an intellectual (that chooses himself what is worth investigating or not). The relation between sociology and critics depends crucially on what position the researcher takes within this tri-dimensional frame. [less ▲]

Detailed reference viewed: 50 (2 ULg)
Full Text
See detailPouvoir et consentement : quelques réflexions impressionnistes
Jacquemain, Marc ULg

in Vrancken, Didier; Dubois, Christophe; Schoenaers, Frédéric (Eds.) Penser la négociation : mélange en hommage à Olgierd Kuty (2008)

L'article confronte deux classiques, "Power" de Steven Lukes et "L'acteur et le système" de Crozier et Friedberg, aux réflexions d'auteurs contemporains comme Beck et Negri sur la nature du pouvoir et son ... [more ▼]

L'article confronte deux classiques, "Power" de Steven Lukes et "L'acteur et le système" de Crozier et Friedberg, aux réflexions d'auteurs contemporains comme Beck et Negri sur la nature du pouvoir et son caractère "immanent". A partir de là, il présente brièvement six propositions sur la nature du pouvoir dans les sociétés démocratiques et le rôle important qu'y joue le consentement. Il termine sur "l'invisibilisation" du pouvoir dans le capitalisme contemporain. [less ▲]

Detailed reference viewed: 24 (4 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLe travail enchanté
Jacquemain, Marc ULg; Pieters, Jérôme ULg

in Observatoire : Revue d'Action Sociale & Médico-Sociale (2008)

Labour seems a central value in our society only because it has imposed as the normal mode of social relationship and integration. But Increasing hard labour never has been a goal for the labour movement ... [more ▼]

Labour seems a central value in our society only because it has imposed as the normal mode of social relationship and integration. But Increasing hard labour never has been a goal for the labour movement himself. This "enchanted" version of labour holds only because it mixes three different meanings of the word : a way of being able to consume, a way of building social link and a way of self-actaulization. But those meanings do not correspond to the same set of realities. [less ▲]

Detailed reference viewed: 78 (5 ULg)
Full Text
See detailIntroduction générale
Jacquemain, Marc ULg; Perrin, Nathalie ULg

in Perrin, Nathalie; Jacquemain, Marc (Eds.) Science politique en Belgique francophone : analyser la réalité contemporaine (2008)

The general introduction presents the main themes present in frenchspeaking belgian political science today : methodology, international relations, immigration, citizenship and public involvement, public ... [more ▼]

The general introduction presents the main themes present in frenchspeaking belgian political science today : methodology, international relations, immigration, citizenship and public involvement, public acion, gender. In each of this field a general state of the art is presented. [less ▲]

Detailed reference viewed: 28 (5 ULg)
Full Text
See detailDix arguments laïques contre l'interdiction législative du voile
Jacquemain, Marc ULg

in Jacquemain, Marc; Rosa Rosso, Nadine (Eds.) Du bon usage de la laïcité (2008)

The project of legal prohibition of muslim veil por the pupils seems to oppose a traditional, religious point of view and a secularist one. The chapter argues that this position does not hold and that ... [more ▼]

The project of legal prohibition of muslim veil por the pupils seems to oppose a traditional, religious point of view and a secularist one. The chapter argues that this position does not hold and that there are strong normative secularist arguments against this prohibition. [less ▲]

Detailed reference viewed: 185 (27 ULg)
See detailDu bon usage de la laïcité
Jacquemain, Marc ULg; Rosa Rosso, Nadine

Book published by Aden (2008)

This book collects 12 papers written by sociologists, philosophers or actor of the field that point to the possibility of a tolerant usage of secularism ("laïcité") in its relation with religion n general ... [more ▼]

This book collects 12 papers written by sociologists, philosophers or actor of the field that point to the possibility of a tolerant usage of secularism ("laïcité") in its relation with religion n general and islam in particular. [less ▲]

Detailed reference viewed: 26 (2 ULg)
Full Text
See detailFonder ou représenter : de l'apriorisme et du constructivisme en sciences sociales.
Frère, Bruno ULg; Jacquemain, Marc ULg

in Jacquemain, Frère, Marc, Bruno (Ed.) Epistémologie de la sociologie (2008)

Cet article vise à proposer une grille de lecture pour les chapitres de l'ouvrage. Elle organise les paradigmes dont ils traitent sur un spectre, en l'occurrence épistémologique, jalonné de quelques ... [more ▼]

Cet article vise à proposer une grille de lecture pour les chapitres de l'ouvrage. Elle organise les paradigmes dont ils traitent sur un spectre, en l'occurrence épistémologique, jalonné de quelques grands courants qui ont marqué les sciences sociales au 20e Siècle. Tracer un tel spectre permet de suggérer une première porte d'entrée simplifiée dans ce champ vaste et toujours en friche des théories sociologiques sans pour autant résoudre des oppositions à l'évidence irréductibles. Il s'étend d'un pôle que nous qualifierons de «aprioriste» au pôle « constructiviste » qui égraine les « nouvelles sociologies », dont parle aussi P. Corcuff, sans pour autant regrouper sous ce dernier vocable les mêmes paradigmes. Dans une version totalement purifiée qui ne correspond pas en tant que telle à un paradigme donné, le premier pôle serait celui d'une sociologie cherchant à déterminer ce qui fonde le monde social comme étant un donné a priori, c'est à dire précédant et surtout conditionnant l'expérience que les acteurs sociaux ont du monde en général et les représentations qu'ils s'en font en déposant eu eux ses traces. Le second serait l'idéal-type d'une sociologie n'envisageant ce même monde que comme un lacis de représentations construites à partir de points de vue distincts au sujet desquels il importe peu de savoir si ce qui les a constitué en tant que point de vue résulte des influences de tel ou tel type de monde social. Ce qui importe est, pour ainsi dire, le sens a postériori que ces points de vue concèdent au monde, aux objets, aux personnes et au relations qui tentent de se stabiliser différentes entités. On peut estimer que les paradigmes aprioristes s'inscrivent dans une reprise du projet métaphysique kantien lequel cherche à définir les conditions de possibilités de la connaissance et de la pensée humaine. Mais ils le font dans un cadre et avec des objectifs considérablement renouvelés par rapport à l'humanisme du XVIIIe siècle. Dans notre hypothèse, la tâche consistant à découvrir l'a priori qui conditionne ce que nous pensons et faisons serait depuis le XXe Siècle davantage assignable aux sciences sociales qu'à la philosophie. Les sociologies de l'a priori cherchent à fonder socialement les modes de connaissances nous permettant d'appréhender le monde et ses objets là où la philosophie moderne les fondait subjectivement. Leur but ultime est d'établir les formes et les catégories sociales qui sont au principe de l'action des acteurs et qui constitueraient d'une certaine manière la paire de lunette au travers de laquelle ils percoivent le monde. Ainsi, la sociologie critique de Bourdieu, la sociologie de l'action de Touraine ou encore la sociologie de l'action publique pourraient être envisagées comme relevant d'une démarche davantage aprioriste que les autres. A l'autre bout du spectre sur lequel se placent les paradigmes abordés par cet ouvrage, se situent le pôle constructiviste et le relativisme qui en est la forme extrapolée. Les constructivistes, envisagent leur démarche comme un fine traduction de la manière dont les personnes et leurs bagages cognitifs (savoirs, stratégies, valeurs morales, etc.) s'y prennent pour construire et stabiliser un (ou des) monde(s) commun(s). Leur espace de problématisation évolue assez loin de la question de savoir quels sont les a priori sociaux qui nous conduisent à penser comme nous pensons et à agir comme nous agissons. En réalité, il s'agit de déplacer complètement le regard des conditions de l'action à l'action elle-même en la déployant sa multidimensionnalité. [less ▲]

Detailed reference viewed: 101 (7 ULg)
See detailScience politique en Belgique francophone : Analyser la réalité contemporaine
Perrin, Nathalie ULg; Jacquemain, Marc ULg

Book published by Bruylant-Academia (2008)

La politologie francophone a connu une évolution marquée vers l’autonomie et la professionnalisation au cours des dernières décennies ; vers l’autonomie, d’une part, en se dégageant du droit, de la ... [more ▼]

La politologie francophone a connu une évolution marquée vers l’autonomie et la professionnalisation au cours des dernières décennies ; vers l’autonomie, d’une part, en se dégageant du droit, de la philosophie et des logiques normatives, pour développer une approche empirique de la réalité politique ; vers la professionnalisation, ensuite, par le développement d’un réseau de chercheurs professionnels, issus des universités ou, en France, des IEP. Dans le même temps, le champ politique s’est progressivement transformé, notamment par la multiplication des phénomènes émergents, qui échappent aux cadres institutionnels traditionnels, par la diversification du champ des politiques publiques, par l’irruption de nouvelles thématiques (le féminisme, l’environnement, le cosmopolitisme), par le déplacement de la frontière entre public et privé, par la dynamique de globalisation et de constitution de réseaux,etc. À travers six thématiques (méthodes, genre, migrations, action publique, relations internationales, engagement), ce livre, issu du congrès de l’Association Belge francophone de Science Politique (Liège, 2005), propose un état des lieux de la discipline dans notre pays et ouvre des perspectives sur l’avenir. Il propose une série de clefs de lecture du champ politique contemporain, clefs qui sont aujourd’hui d’abord des outils pour les chercheurs, mais qui seront demain des cadres d’interprétation disponibles pour les acteurs. [less ▲]

Detailed reference viewed: 44 (6 ULg)
Full Text
See detailSociologie de la critique: la compétence à la justification
Claisse, Frédéric ULg; Jacquemain, Marc ULg

in Jacquemain, Marc; Frère, Bruno (Eds.) Épistémologie de la sociologie. Paradigmes pour le XXIe siècle (2008)

Fondée sur le constat empirique de la pluralité des normes de justice et de la capacité des personnes à mobiliser différents principes en situation, la notion de « compétence à la justification » sert de ... [more ▼]

Fondée sur le constat empirique de la pluralité des normes de justice et de la capacité des personnes à mobiliser différents principes en situation, la notion de « compétence à la justification » sert de clé de lecture aux auteurs pour introduire aux enjeux et difficultés épistémologiques posés par la sociologie de Luc Boltanski. Interprété ainsi comme une sociologie de la morale et de l’ordre social, le modèle des « cités » repose avant tout sur une « métaphysique de la personne » qui, disqualifiant toute ambition d’accéder aux motivations de l’individu, l’opposerait tant au holisme sociologique qu’aux théories du choix rationnel. L’incertitude sur la qualité des personnes, les contraintes qui pèsent sur le jugement en situation, la centralité d’une notion comme celle d’épreuve dressent l’image d’une sociologie radicalement indéterminée, dont les ambitions se limitent en conséquence à décrire et expliciter les activités critiques de justification à laquelle se livrent les personnes. Introduits pas à pas et assortis d’exemples ordinaires, les principaux concepts (régimes d’action, principes supérieurs communs, grandeurs, montée en généralité, cités et mondes) font l’objet d’un effort de transposition dans des termes de sociologie générale. Mettant l’action sur l’intuition fondatrice, chez Boltanski, d’une continuité entre le travail critique du sociologue et le sens ordinaire de la justice, les auteurs retrouvent, derrière certaines difficultés spécifiques posés par l’architecture du modèle (sociologie critique vs sociologie de la critique, modèle de compétence), des problèmes classiques comme ceux de réflexivité, de normativité ou de neutralité axiologique. Le chapitre jette également des ponts avec ceux consacrés à la sociologie critique (disposition à agir, socialisation) et à la sociologie de la traduction (rôle des objets, notion d’épreuve), mais aussi des lignes de fuite vers la sociologie « pragmatique », perçue comme une tentative de construire un programme de recherches à part entière au départ du cadre boltanskien, dont les auteurs discutent en conclusion la pertinence et les limitations. [less ▲]

Detailed reference viewed: 251 (40 ULg)
See detailComité de bioéthique - Avis N° 43 relatif à la commercialisation de parties du corps humain
Heinen, Ernst ULg; Sterckx, S.; Baum, M. et al

Report (2007)

Detailed reference viewed: 14 (0 ULg)
See detailLa critique dans la pratique sociologique
Jacquemain, Marc ULg

Scientific conference (2007, June)

La posture critique que peut adopter le sociologue dépend de trois présupposés : éthique, ontologique, et épistémologique. Du point de vue ontologique, le sociologue peut voir le social comme holiste ... [more ▼]

La posture critique que peut adopter le sociologue dépend de trois présupposés : éthique, ontologique, et épistémologique. Du point de vue ontologique, le sociologue peut voir le social comme holiste, individualiste ou relationaliste. Du point de vue épistémique, il peut adopter une posture réaliste ou constructiviste, et du point de vue éthique, il peut adopter une posture de neutralité (expert) ou d'engagement (intellectuel). La critique se déploiera très différemment selon les combinaisons de posture adoptées. [less ▲]

Detailed reference viewed: 29 (4 ULg)
Full Text
See detailUtilité sociale et solidarité
Jacquemain, Marc ULg

Conference given outside the academic context (2007)

Ce que l'on appelle "Etat social actif" n'est-il pas une façon de déconstruire toute forme d'Etat social tout court ? L'article examine les justifications de l'Etat social actif et ses conséquences sur la ... [more ▼]

Ce que l'on appelle "Etat social actif" n'est-il pas une façon de déconstruire toute forme d'Etat social tout court ? L'article examine les justifications de l'Etat social actif et ses conséquences sur la définition de la solidarité. Il défend notamment que le passage d'une force d'Etat social à une autre fait passer d'une exigence de solidarité pesant plus lourdement sur les plus favorisés à une exigence pesant surtout sur les plus faibles. [less ▲]

Detailed reference viewed: 25 (2 ULg)
Full Text
See detailL'histoire que nous faisons. Contre les théories de la manipulation
Jamin, Jérôme ULg; Jacquemain, Marc ULg

Book published by Espace de libertés (2007)

Dans un monde de plus en plus interdépendant, il nous arrive de nous sentir manipulés par les acteurs dominants que sont les institutions économiques internationales, les entreprises mondialisées, les ... [more ▼]

Dans un monde de plus en plus interdépendant, il nous arrive de nous sentir manipulés par les acteurs dominants que sont les institutions économiques internationales, les entreprises mondialisées, les grands médias ou les principaux responsables politiques. Pour autant, l’homme ordinaire d’aujourd’hui n’est-il vraiment qu’une marionnette comme le prétend toute une partie de la critique de gauche ? Ne sommes-nous pas davantage acteurs qu’on nous le prétend et n’avons-nous pas mieux à faire que de voir partout des manipulations et des « agendas cachés » ? C’est à cette réflexion que nous invitent les auteurs. [less ▲]

Detailed reference viewed: 1708 (93 ULg)
Full Text
See detailL'intégration par les jeunes des stéréotypes sexistes véhiculés par les médias
Dizier, Céline; Nibona, Marjorie; Willems, Isabelle et al

Report (2007)

Le rapport analyse la manière dont les stéréotypes sexistes sont diffusés dans les médias, notamment par les situations et par l'image. Il présente également une enquête sur les jeunes pour percevoir la ... [more ▼]

Le rapport analyse la manière dont les stéréotypes sexistes sont diffusés dans les médias, notamment par les situations et par l'image. Il présente également une enquête sur les jeunes pour percevoir la façon dont ces stéréotypes sont intégrés ou mis en distance en fonction des pratiques de consommation médiatique mais aussi du contexte. [less ▲]

Detailed reference viewed: 461 (13 ULg)
Full Text
See detailLe marché et l'Etat à l'heure de la mondialisation : Babel comme perspective sociologique
Jacquemain, Marc ULg

in Thirion, Nicolas (Ed.) Le marché et l'Etat à l'heure de la mondialisation (2007)

The chapter tries to articulate the main sociological "overviews" about globalization, according to the litterature, from Beck to Negri and form Giddens to Inglehart or Huntington. The main thesis is that ... [more ▼]

The chapter tries to articulate the main sociological "overviews" about globalization, according to the litterature, from Beck to Negri and form Giddens to Inglehart or Huntington. The main thesis is that three scenarios, by and large, coexist in the literature : 1) in scenario of "Empire" with the domination of an "immanent" power over all actors (but not alike) ; 2) the huntingtonian scenario of the "clash of civilizations" and 3) a more marginal but not implausible scenario of "clash of classes" at a global level. None of this scenario is impossible and none is certain. The text try to assess the plausibility of each of the three. [less ▲]

Detailed reference viewed: 45 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailBabel comme perspective sociologique
Jacquemain, Marc ULg

in Thirion, Nicolas (Ed.) Le marché et l'Etat à l'heure de la mondialisation (2007)

The communication shows that there are three broad ways social conflict can shape the future ; the clash of civilizations, according to the theory of Huntington, the Empire according to Negri and Hardt or ... [more ▼]

The communication shows that there are three broad ways social conflict can shape the future ; the clash of civilizations, according to the theory of Huntington, the Empire according to Negri and Hardt or a globalization of class struggle on the mode class struggle was "nationalized" in the 19th and 20th centuries. [less ▲]

Detailed reference viewed: 52 (1 ULg)
Full Text
See detailCitoyenneté
Jacquemain, Marc ULg

in Durand, Pascal (Ed.) Les nouveaux mots du pouvoir : abécédaire critique (2007)

Citizenship is a decisive word within mainstream theory of democracy : it expresses the link that in modern States, unite people togegher and, in the republican mood it expresses also the principle of ... [more ▼]

Citizenship is a decisive word within mainstream theory of democracy : it expresses the link that in modern States, unite people togegher and, in the republican mood it expresses also the principle of equality among citizens. But at the same time, it tends to obsfuscate domination wihin modern society by discarding the uttermost important distinction between labor and capital. [less ▲]

Detailed reference viewed: 29 (8 ULg)
Peer Reviewed
See detailCapital social et variables socio-démographiques : quelle valeur ajoutée ?
Italiano, Patrick ULg; Jacquemain, Marc ULg

Conference (2007)

The paper presents a multivariate analysis of survey data to assess in what measure indicators of social capital keep an explanatory power when we control main socio-demographic variables. The result is ... [more ▼]

The paper presents a multivariate analysis of survey data to assess in what measure indicators of social capital keep an explanatory power when we control main socio-demographic variables. The result is that those variable do not absorb the totality of the effect of social capital but the remaining impact is weak. [less ▲]

Detailed reference viewed: 35 (4 ULg)