References of "Adam, Stéphane"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detailAgeism among nurses in oncology
Schroyen, Sarah ULg; Missotten, Pierre ULg; Jerusalem, Guy ULg et al

in International Psychogeriatrics (2016)

Detailed reference viewed: 35 (8 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDo the elderly feel older after exposure to negative aging stereotypes?
Marquet, Manon ULg; Missotten, Pierre ULg; Adam, Stéphane ULg

in International Psychogeriatrics (2016), 27(Supplement 1), 70-172

Detailed reference viewed: 77 (12 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailThe impact of factors related to retirement on cognitive functioning
Grotz, Catherine ULg; Adam, Stéphane ULg; Matharan, Fanny et al

in International Psychogeriatrics (2016), 27(supplement S1), 45-69

Detailed reference viewed: 77 (8 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDo Burundians have a more positive perception of older people than immigrants or Belgians?
Marquet, Manon ULg; Missotten, Pierre ULg; Nindaba, Desiderate et al

in International Psychogeriatrics (2016), 27(Supplement 1), 70-172

Detailed reference viewed: 50 (18 ULg)
Peer Reviewed
See detailLe concept de réserve cognitive
Grotz, Catherine ULg; Adam, Stéphane ULg

Conference (2015, November 30)

Detailed reference viewed: 46 (6 ULg)
Full Text
See detailBelgian children’s and adolescents’ views on the elderly
Flamion, Allison ULg; Missotten, Pierre ULg; Schroyen, Sarah ULg et al

Poster (2015, October 15)

Detailed reference viewed: 37 (13 ULg)
Full Text
See detailAgeism among nurses in oncology
Schroyen, Sarah ULg; Missotten, Pierre ULg; JERUSALEM, Guy ULg et al

Poster (2015, October 14)

Detailed reference viewed: 31 (4 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailWhy is later age at retirement beneficial for cognition? Results from a French population-based study
Grotz, Catherine ULg; Meillon, Céline; Amieva, Hélène et al

in Journal of Nutrition, Health & Aging (2015), 20(5), 514-519

Detailed reference viewed: 54 (15 ULg)
See detailCounseling Program For Caregivers Of People With Alzheimer's Disease: A Case Study
Clesse, Audrey ULg; Adam, Stéphane ULg

Poster (2015, October)

It is widely recognized that living day to day with a family member with Alzheimer's disease is a difficult situation for the relatives. Burden generated by this disease can lead to psychological and ... [more ▼]

It is widely recognized that living day to day with a family member with Alzheimer's disease is a difficult situation for the relatives. Burden generated by this disease can lead to psychological and physical exhaustion for the caregiver, called burnout. Several health studies have shown that caregivers are a population at risk, particularly in terms of depressive symptoms (Covinsky et al., 2003), psychological distress (Pinquart and Sörensen, 2003) or health problems (Schulz et al., 1997). They also present a higher risk of mortality than noncaregivers (Schulz and Beach, 1999). Given these results, we understand the major interest of establishing support program to offer therapeutic monitoring for people caring for a relative with dementia. We present Mrs C.G’s case study, who followed the counselling program developed by Adam et al. (2009). This program aims to meet the specific demands of the caregiver by providing informative elements about the disease, relevant advice based on cognitive functioning through the specific profile of the patient and real daily challenges experienced by the caregiver. The “stress management approach” proposed by Zarit et al. (1987) induces the use of coping strategies focused on problem solving. The comparison between pre and post-intervention brings us positive elements, particularly in enhancement of the caregiver’s quality of life, of his sense of competence and efficiency in managing the disease on a daily basis. About burnout, which was the primary focus this intervention, we find that emotional exhaustion tends to decrease during the counselling sessions. A particularly important finding relates to family changes made throughout the therapy, questioning the organization of family dynamics. These positive results show the importance of developing support programs for caregivers adapted to their needs. Moreover, training therapists for this purpose seems essential because it requires a comprehensive and holistic clinical approach, given the neuropsychological, cognitive behavioural and systemic components involved. [less ▲]

Detailed reference viewed: 92 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailManagement of demented patients with urinary incontinence: A case study
de Codt, Aloïse; Grotz, Catherine ULg; Degaute, Marie-France et al

in Clinical Neuropsychologist (The) (2015), 29

Detailed reference viewed: 65 (6 ULg)
Full Text
See detailQualité de vie de résidents souffrant de pathologies démentielles issus de 32 MR/MRS de l’asbl FIH
Missotten, Pierre ULg; Schroyen, Sarah ULg; Adam, Stéphane ULg

Report (2015)

Effectuée au niveau de 32 institutions, l’enquête FIH-ULg a permis de récolter des informations par rapport à 1020 résidents et 1412 professionnels. En vue d’évaluer au mieux le niveau de qualité de vie ... [more ▼]

Effectuée au niveau de 32 institutions, l’enquête FIH-ULg a permis de récolter des informations par rapport à 1020 résidents et 1412 professionnels. En vue d’évaluer au mieux le niveau de qualité de vie des résidents (et des facteurs l’influençant), nous avions pris le parti de prendre en considération, dans la mesure du possible, l’avis d’au moins deux professionnels pour un même résident. Ceci nous a permis d’analyser les données à deux niveaux : (1) en privilégiant un score moyen de qualité de vie pour chaque résident (score tenant compte de l’avis des deux ou trois professionnels ayant évalué le niveau de qualité de vie d’un même résident) et (2) en regardant la différence de perception de qualité de vie pouvant exister entre les différents professionnels évaluant un même résident. En vue de mieux comprendre ce qui fait que la qualité de vie n’est pas similaire pour tous les résidents, nous avons mis en lien le niveau de qualité de vie des résidents avec toute une série de facteurs susceptibles de l’influencer, à savoir des facteurs liés (1) au résident lui-même (âge, sexe, diagnostic, niveau de dépendance, etc.), (2) à son contexte de vie (MR ou MRS, unité spécifique ou non, chambre individuelle ou collective, etc.), (3) aux professionnels évaluant la qualité de vie des résidents (âge, sexe, profession, etc., mais aussi vision du vieillissement et des pathologies démentielles) et (4) à la relation existant entre ces professionnels et les résidents (nature, fréquence et qualité des contacts). [less ▲]

Detailed reference viewed: 70 (3 ULg)
See detail«Viejismo » y prácticas profesionales : cuáles son las consecuencias para la persona mayor con discapacidad intelectual?
Clesse, Audrey ULg; Missotten, Pierre ULg; Richard, Ulrich et al

Conference (2015, March 18)

En Europe, nous avons une image négative du vieillissement : l’âge (le fait d’avoir plus de 55 ans) apparaît comme le facteur de discrimination le plus important, avant le sexe, l’origine ethnique ou la ... [more ▼]

En Europe, nous avons une image négative du vieillissement : l’âge (le fait d’avoir plus de 55 ans) apparaît comme le facteur de discrimination le plus important, avant le sexe, l’origine ethnique ou la religion (Eurobaromètre, 2012). L’âgisme – le fait de transmettre des stéréotypes négatifs en lien avec l’âge – influence de manière négative la santé mentale et physique de la personne discriminée (Levy, 2003; Levy et al., 2009), mais également ses interactions avec les autres (Williams et al., 2003; 2009). A l’heure actuelle, une personne porteuse d’une trisomie 21 vit en moyenne jusqu’à 55 ans, alors qu’elle vivait jusqu’à l’âge de 20 ans en 1929 (Bittles & Glasson, 2004). Cette nouvelle longévité pose de nouveaux défis inédits, tantôt pour les personnes avec déficience, que pour les famille et les professionnels du domaine : rythme différent, diminution des capacités, apparition de maladies dégénératives, etc. Autant de changements qui nécessitent une adaptation des pratiques dans les services sociaux (McGhee & Dorsett, 2011; Wark et al., 2014), entre autres les comportements et les attitudes véhiculés par l’âgisme. Par exemple, nous parlons plus lentement, plus fort et avec un vocabulaire plus simple lorsque nous communiquons avec une personne âgée. Ces changements verbaux, appelés « elderspeak » (Williams et al., 2003; 2009), influencent également les capacités de communication de la personne âgée (bégaiement, anxiété, etc) et son estime de soi, créant ainsi un effet circulaire. Notre recherche s’intéresse à la vision que possèdent les professionnels du vieillissement de la personne handicapée, ainsi qu’à son impact sur cet effet circulaire. [less ▲]

Detailed reference viewed: 103 (9 ULg)
See detailEvaluation de la qualité de vie des résidents atteints de démence ou de maladies apparentées
Missotten, Pierre ULg; Adam, Stéphane ULg

Conference given outside the academic context (2015)

En prolongement d’une enquête de satisfaction réalisée en 2012 auprès de résidents non désorientés issus de plusieurs établissements affiliés à la F.I.H., une étude récente (2014) a permis d’évaluer la ... [more ▼]

En prolongement d’une enquête de satisfaction réalisée en 2012 auprès de résidents non désorientés issus de plusieurs établissements affiliés à la F.I.H., une étude récente (2014) a permis d’évaluer la qualité de vie de plus de mille résidents atteints de démence ou de maladie apparentée. Cette évaluation, effectuée au moyen de divers questionnaires, s’est inscrite dans une démarche globale impliquant les équipes pluridisciplinaires de 32 établissements. En conséquence cette recherche visait aussi à déterminer l’impact du vécu du personnel (en ce y compris la vision que les professionnels ont du vieillissement) sur leur évaluation de la qualité de vie des résidents et inversement. Pour cette étude, la F.I.H. a sollicité la collaboration de l’Unité de psychologie de la sénescence de l’Ulg pour son expérience scientifique en matière de vieillissement au sens large. [less ▲]

Detailed reference viewed: 76 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailRetirement age and the age of onset of Alzheimer’s disease: Results from the ICTUS study
Grotz, Catherine ULg; Letenneur, Luc; Bonsang, Eric ULg et al

in PLoS ONE (2015), 10(2), 0115056

Detailed reference viewed: 95 (35 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEncourager un vieillissement cognitif sain par un travail adapté (work shop)
Grotz, Catherine ULg; Adam, Stéphane ULg

Conference (2015, February 12)

L'objectif du workshop est d'apporter des éléments pratiques/cliniques en faveur d'un vieillissement cognitif de qualité, y compris une discussion des mesures à mettre en place en ce qui concerne l ... [more ▼]

L'objectif du workshop est d'apporter des éléments pratiques/cliniques en faveur d'un vieillissement cognitif de qualité, y compris une discussion des mesures à mettre en place en ce qui concerne l'employabilité de la population active plus âgée. [less ▲]

Detailed reference viewed: 38 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailAgeism and caring attitudes among nurses in oncology
Schroyen, Sarah ULg; Missotten, Pierre ULg; Jerusalem, Guy ULg et al

in International Psychogeriatrics (2016)

Detailed reference viewed: 129 (33 ULg)
See detailLes stéréotypes sont-ils inoffensifs ?
Gavray, Claire ULg; Casman, Marie-Thérèse ULg; Adam, Stéphane ULg et al

in Brahy, Rachel; Dumont, Elisabeth (Eds.) Dialogues sur la diversité (2015)

racines et enjeux des stéréotypes -

Detailed reference viewed: 63 (10 ULg)
Full Text
See detailLe regard (peu optimiste) du soignant sur la personne âgée
Schroyen, Sarah ULg; Missotten, Pierre ULg; Marquet, Manon ULg et al

in Medi-Sphere (2015), 469

L’âgisme (c’est-à-dire l’ensemble de nos stéréotypes liés à l’avancée en âge) a de nombreuses conséquences négatives tant pour le patient lui-même qu’au sein de la relation entre le patient et le ... [more ▼]

L’âgisme (c’est-à-dire l’ensemble de nos stéréotypes liés à l’avancée en âge) a de nombreuses conséquences négatives tant pour le patient lui-même qu’au sein de la relation entre le patient et le personnel soignant. Au cours de cet article, nous illustrerons les représentations du vieillissement prévalentes chez les soignants et aborderons brièvement les conséquences de l’âgisme sur leurs attitudes de soins. [less ▲]

Detailed reference viewed: 126 (31 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailAgeism and its clinical impact in oncogeriatry: state of knowledge and therapeutic leads
Schroyen, Sarah ULg; Adam, Stéphane ULg; JERUSALEM, Guy ULg et al

in Clinical Interventions in Aging (2015), 10

Cancer is a major health problem that is widespread in elderly people. Paradoxically, older people suffering from cancer are often excluded from clinical trials and are undertreated when compared to ... [more ▼]

Cancer is a major health problem that is widespread in elderly people. Paradoxically, older people suffering from cancer are often excluded from clinical trials and are undertreated when compared to younger patients. One explanation for these observations is age stigma (ie, stereotypes linked to age, and thus ageism). These stigmas can result in deleterious consequences for elderly people’s mental and physical health in “normal” aging. What, then, is the impact in a pathological context, such as oncology? Moreover, health care professionals’ attitudes can be tainted with ageism, thus leading to undesirable consequences for patients. To counter these stigmas, we can apply some possible interventions emerging from research on normal aging and from social psychology, such as intergenerational contact, activation of positive stereotypes, self-affirmation, and so on; these tools can improve opinions of aging among the elderly people themselves, as well as health care professionals, thus affecting patients’ mental and physical health. [less ▲]

Detailed reference viewed: 128 (15 ULg)