References of "Remy, Céline"
     in
Bookmark and Share    
Peer Reviewed
See detailLe champ de l'accompagnement des demandeurs d'emploi est-il un marché ?
Remy, Céline ULg

in Soulages, François; Rouet, Gilles (Eds.) Services publics en Europe (in press)

Le but de cet article est d’interroger le champ de l’accompagnement des demandeurs d’emploi comme étant ou non un marché conventionnel. Pour ce faire, les concepts de marché, de quasi-marché, de marché ... [more ▼]

Le but de cet article est d’interroger le champ de l’accompagnement des demandeurs d’emploi comme étant ou non un marché conventionnel. Pour ce faire, les concepts de marché, de quasi-marché, de marché public et de champ sont clarifiés dans un premier temps. Pour comprendre le fonctionnement du marché de l’accompagnement, il est nécessaire dans un deuxième temps d’examiner quatre dimensions qui sont le périmètre et le financement de celui-ci mais également la sélection des opérateurs externes par les services publics de l’emploi et les stratégies développées par les différents acteurs appartenant à ce marché. L’étude de ces dimensions qui s’appuie sur trois études de cas permet de montrer la singularité du marché de l’accompagnement. [less ▲]

Detailed reference viewed: 7 (0 ULg)
See detailPartenariats entre services publics de l'emploi et opérateurs privés. Une question de confiance?
Remy, Céline ULg

Scientific conference (2015, May 13)

À l’heure des politiques d’activation des demandeurs d’emploi et d’un taux de chômage élevé, il semble tout particulièrement intéressant d’interroger les réformes institutionnelles des services publics de ... [more ▼]

À l’heure des politiques d’activation des demandeurs d’emploi et d’un taux de chômage élevé, il semble tout particulièrement intéressant d’interroger les réformes institutionnelles des services publics de l’emploi (SPE), notamment en matière de partenariats. Fin des années 90, la Commission européenne invite les SPE à établir des collaborations avec des organismes d’insertion socioprofessionnelle. Les SPE doivent déléguer une partie de leur mission d’accompagnement des demandeurs d’emploi à des opérateurs privés marchands et non-marchands. Des partenariats publics-privés voient progressivement le jour. Leur objectif est la mise en place de projets de formation et d’accompagnement à destination des demandeurs d’emploi en vue de la réinsertion de ceux-ci dans un emploi stable et de qualité. Perdant leur monopole en matière d’accompagnement, les SPE se repositionnent sur le marché de l’emploi en tant qu’« institution régulatrice » de ce marché. Déléguer leur mission aux opérateurs privés engendre nécessairement la question de la confiance. Comment les SPE accordent-ils leur confiance à ces organismes ? Une étude menée auprès de trois services publics de l’emploi, situés en Belgique et en Suisse, nous a permis d’analyser en profondeur les collaborations entre l’Office de l’Emploi et ses prestataires de service. La recherche porte tout particulièrement sur la construction, la vie et les effets du partenariat en termes de confiance. [less ▲]

Detailed reference viewed: 11 (0 ULg)
Peer Reviewed
See detailFaut-il contourner les règles pour pérenniser les partenariats publics-privés?
Remy, Céline ULg; Gérard, Julie ULg; Beuker, Laura ULg

Conference (2015, February)

Dans une perspective de gestion mixte du marché du travail, les services publics de l’emploi (SPE) confient, dans le cadre d’une entente contractuelle, l’exploitation et la gestion de leurs activités à ... [more ▼]

Dans une perspective de gestion mixte du marché du travail, les services publics de l’emploi (SPE) confient, dans le cadre d’une entente contractuelle, l’exploitation et la gestion de leurs activités à des opérateurs de service. Ces nouvelles collaborations, qualifiées de partenariats publics-privés (PPP), permettent aux SPE d’externaliser une partie de leurs missions, qu’ils ne peuvent réaliser seuls. Les règles de collaboration sont fixées initialement par les SPE alors qu’elles sont mises en pratique par les parties-prenantes des PPP. Agissant comme des « pseudo » street-level bureaucrats, ces derniers usent de leur pouvoir pour contourner les règles. Notre objectif est, d’une part, d’analyser, leur périmètre de « déviance » et, d’autre part, de saisir les arguments avancés par les acteurs pour justifier et légitimer cette « indiscipline » qui peut être définie comme l’écart entre le travail prescrit et le travail effectivement presté. Pour réaliser ces différentes analyses, nous nous appuierons sur la théorie de la justification afin de pouvoir identifier les différentes conventions mobilisées à travers les arguments que les acteurs mettent en exergue pour justifier leurs pratiques. Nous verrons que leur « indiscipline » permet en réalité de maintenir les relations partenariales entre SPE et opérateurs privés, et d’œuvrer à la pérennisation des celles-ci dans le champ de l’emploi. Nous appuierons notre analyse sur un matériau empirique composé d’observations participantes (N=243) et d’entretiens semi-directifs (N=71) réalisés auprès des parties-prenantes des PPP, au sein de quatre terrains de recherche (deux SPE et deux agences d’emploi privées) situés en Belgique francophone. [less ▲]

Detailed reference viewed: 9 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPPP in the field of employment: clandestine strategies to become an efficient PPP?
Remy, Céline ULg

Conference (2014, November 27)

In this article, we study the Public-Private Partnerships (PPP) in the field of employment, in Belgium. These PPPs are established between Public Employment Service (PES) and private operators to create ... [more ▼]

In this article, we study the Public-Private Partnerships (PPP) in the field of employment, in Belgium. These PPPs are established between Public Employment Service (PES) and private operators to create projects for support and training for jobseekers the ultimate goal of which is social and professional reintegration. There are three critical moments in the life of the partnership: getting a partnership agreement with the PES, mobilizing jobseekers to participate in the delivery, and evaluating the outcomes achieved by the operator. The parties affected by these three critical steps are mainly the private operators. To overcome these difficulties, the providers implement informal and "clandestine" strategies to ensure the proper operation of the partnership and especially its performance and sustainability. [less ▲]

Detailed reference viewed: 13 (2 ULg)
Peer Reviewed
See detailDiscussant Panel on "Public-Private Partnerships: New Governance Arrangements"
Remy, Céline ULg

Conference (2014, November 27)

Detailed reference viewed: 9 (0 ULg)
See detailLes PPP comme nouveau mode de régulation du marché de l'emploi
Remy, Céline ULg

Conference (2014, May 14)

Detailed reference viewed: 18 (0 ULg)
Full Text
See detailLa relation partenariale sous l'angle de la confiance : de l'autonomisation à la capacitation
Remy, Céline ULg

Doctoral thesis (2014)

La thèse a pour objet d’étude les partenariats publics-privés (PPP) dans le champ de l’emploi et, plus précisément, la relation partenariale entre les services publics de l’emploi (SPE) et les opérateurs ... [more ▼]

La thèse a pour objet d’étude les partenariats publics-privés (PPP) dans le champ de l’emploi et, plus précisément, la relation partenariale entre les services publics de l’emploi (SPE) et les opérateurs privés d’insertion socioprofessionnelle (marchands et non-marchands). Trois questions de recherche nous intéressent tout particulièrement : 1) comment la relation partenariale se construit-elle ? 2) comment est-elle vécue par les partenaires ? et, 3) que produit-elle comme effet(s) en termes d’autonomisation et de capacitation pour les parties-prenantes ? L’objectif de la thèse consiste à comprendre les processus d’autonomisation et de capacitation d’un partenariat pour voir dans quelle mesure un lien existe entre ceux-ci. Pour ce faire, trois terrains de recherche ont été réalisés au sein de SPE, dont deux en Belgique (Actiris et le Forem) et un en Suisse (Office Cantonal pour l’Emploi). Les données empiriques sont récoltées à partir d’un travail intense d’observation des pratiques des acteurs et la réalisation d’entretiens semi-directifs, de type compréhensif, avec les agents des SPE et les opérateurs privés (N= 83). Les données sont analysées à l’aune des théories de la justification, d’une sociologie de la confiance et d’une sociologie de la capacitation. Nos analyses révèlent la cartographie cognitive des agents des SPE lors du processus de sélection des opérateurs privés pour l’établissement de PPP. Par l’étude approfondie de la relation partenariale, nous observons un impact de la dynamique interne du partenariat sur l’autonomisation de celui-ci. Par ailleurs, nous remarquons que les variables de contexte – à travers les techniques de génération et de gestion du PPP – ont, par des combinaisons spécifiques, une influence sur l’autonomisation et la capacitation du partenariat. Contrairement à notre hypothèse initiale - selon laquelle les processus d'autonomisation et de capacitation se développent de façon parallèle - il apparaît dans notre analyse que ceux-ci ne sont pas liés de façon automatique. En effet, ils peuvent être inversément proportionnels au sens où un partenariat autonomisé peut être peu capacitant ou, à l’inverse, peu autonomisé et fortement capacitant pour les membres qui le composent. [less ▲]

Detailed reference viewed: 66 (13 ULg)
See detailLe CRP et ses opérateurs : les usages de la confiance
Remy, Céline ULg

Scientific conference (2013, December 12)

Detailed reference viewed: 10 (0 ULg)
See detailLe "quasi-marché" de l'accompagnement des demandeurs d'emploi
Remy, Céline ULg

Conference given outside the academic context (2013)

Detailed reference viewed: 7 (0 ULg)
See detailGuide pratique et méthodologique de la transmission et de la pérennisation des connaissances en entreprise
Rondeaux, Giseline ULg; Remy, Céline ULg

Conference given outside the academic context (2013)

Detailed reference viewed: 15 (0 ULg)
See detailQuelques constats sur le devenir des métiers industriels
Remy, Céline ULg

Conference given outside the academic context (2012)

Detailed reference viewed: 10 (0 ULg)
See detailLe chargé de relations partenariales et ses clients : premières pistes d'analyse
Remy, Céline ULg; Orianne, Jean-François ULg

Conference (2012, July 05)

Depuis quelques années en Belgique, SPE et opérateurs privés de placement sont invités, à la demande des institutions européennes, à collaborer étroitement dans le cadre de « partenariats publics-privés » ... [more ▼]

Depuis quelques années en Belgique, SPE et opérateurs privés de placement sont invités, à la demande des institutions européennes, à collaborer étroitement dans le cadre de « partenariats publics-privés », suivant une logique de gestion mixte du marché de l’emploi. Ainsi, les SPE ont récemment développé une nouvelle ligne de services spécialisés dans la construction et la gestion de partenariats d’insertion et de formation. Au sein de ces nouveaux services, des « chargés de relations partenariales » ont pour mission de sélectionner des projets de collaboration et de suivre les actions réalisées, dans le cadre de ces projets, par les partenaires (privés et associatifs) en charge des demandeurs d’emploi. L’objectif de cette communication est de décrire les différentes manières dont se nouent et se développent ces relations partenariales. Plus précisément, nous nous centrerons sur les formes par lesquelles la confiance s’exprime dans les interactions entre chargés de relations partenariales et opérateurs d’insertion socioprofessionnelle. Nous nous appuierons sur une recherche de terrain menée conjointement dans deux services publics de l’emploi belges. Le matériau empirique se compose principalement d’entretiens semi-directifs de chargés de relations partenariales et d’opérateurs d’insertion, ainsi que de nombreuses observations d’interactions. Ces deux études de cas seront analysées à l’aune d’une sociologie de la confiance et de la sociologie des groupes professionnels. Nous tenterons de mettre en évidence les significations et usages multiples de la confiance comme autant d’éléments qui constituent et régulent les interactions entre le professionnel et son client. [less ▲]

Detailed reference viewed: 73 (9 ULg)