References of "Pirot, Pascal"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detailLes structures frontalières de renseignement : le modèle français exportable ?
Pirot, Pascal ULg

in Arboit Gérald (Ed.) Renseignement et avant-guerre de 1914 en Grande Région (titre provisoire) (in press)

Detailed reference viewed: 10 (4 ULg)
Peer Reviewed
See detailLiège de 1914 à 1927 : mort et résurrection d’un bassin industriel
Pirot, Pascal ULg; Peters, Arnaud ULg; Destatte, Julien ULg

in Actes du colloque: Guerres mondiales et bassins industriels en territoire occupé (1900-1950), Maubeuge, 20-21 novembre 2014 (titre provisoire) (in press)

Detailed reference viewed: 23 (9 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLe Service de Surveillance et de Renseignements aux Frontières (SSRF) de l’entre-deux-guerres à la campagne des 18 jours
Pirot, Pascal ULg

in Actes du Neuvième Congrès de l'Association des cercles francophones d'histoire et d'archéologie de Belgique, Liège, 23-26 août 2012 (Tome II). (in press)

Le Service de Surveillance et de Renseignements aux Frontières (S.S.R.F.) est un service de surveillance mis en place en théorie sur l’ensemble du périmètre frontalier belge. Il se compose de gendarmes ... [more ▼]

Le Service de Surveillance et de Renseignements aux Frontières (S.S.R.F.) est un service de surveillance mis en place en théorie sur l’ensemble du périmètre frontalier belge. Il se compose de gendarmes, auxquels sont adjoints dans un premier temps des douaniers et des agents des Eaux et Forêts. Le S.S.R.F. connut deux périodes d’existence officielle. La première s’étend de 1896, année de parution de la première ordonnance régissant le service, à l’invasion allemande. La seconde correspond à la réapparition du projet dans les années 1930 qui devait aboutir au fonctionnement du service pendant toute la « drôle de guerre » jusqu’à la campagne de mai 1940. La première période, où le S.S.R.F. fonctionne quelques jours seulement, de la toute fin du mois de juillet 1914 à l’invasion allemande, ayant fait l’objet d’une précédente publication , l’exposé sera consacré à la période postérieure à la Première Guerre mondiale. En effet, un projet théorique de remise sur pied du S.S.R.F. reprend vigueur dans les années 1930. Relativement mieux préparé et organisé dès le temps de paix (retrait des douaniers du service, meilleure coordination avec le réseau de surveillance de l’armée), il fonctionne plusieurs mois durant à partir de la mobilisation de l’armée belge en septembre 1939. Dans le contexte de la « neutralité choisie », le périmètre sur lequel le S.S.R.F. est effectivement en place est considérablement étendu : frontière française, allemande, luxembourgeoise, moins rigoureusement la frontière des Pays-Bas, sont concernées. L’objectif sera donc d’analyser le dispositif en place ainsi que les nuances en fonction de la frontière gardée. Cette communication est basée sur un mémoire de fin d’études défendu en janvier 2010 à l’Université de Liège en vue de l’obtention du grade de Master en Histoire. [less ▲]

Detailed reference viewed: 114 (45 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa dynastie belge et la science sous le règne d’Albert Ier
Pirot, Pascal ULg

in Actes du Neuvième Congrès de l'Association des cercles francophones d'histoire et d'archéologie de Belgique, Liège, 23-26 août 2012 (Tome II). (in press)

La présente communication a pour objectif d’étudier le rôle de la dynastie belge dans le développement scientifique en Belgique sous le règne d’Albert Ier. Sont ici concernés le Roi, mais aussi la reine ... [more ▼]

La présente communication a pour objectif d’étudier le rôle de la dynastie belge dans le développement scientifique en Belgique sous le règne d’Albert Ier. Sont ici concernés le Roi, mais aussi la reine Elisabeth et leurs enfants, au premier rang desquels figure le prince Léopold, ainsi que l’entourage du souverain, à savoir la Maison du Roi (Grand Maréchal, Liste civile, Cabinet, Maison militaire) et les personnalités proches (issues des milieux académiques, industriels et politiques notamment). La première partie de l’exposé concernera la personne du roi. Si la Constitution belge limite son action, celui-ci exerce une « magistrature d’influence » qui se marque par le colloque singulier, les relations ou le patronage, notamment en matière de science. Il s’agira ici de déconstruire et d’analyser les origines du mythe du « roi-savant ». L’étude portera ensuite sur la reconstitution des milieux, des cultures, des climats intellectuels dans l’entourage d’Albert et Elisabeth ; par corollaire les projets initiés ou soutenus à la cour. Plusieurs pistes de réflexion seront dès lors abordées: conception par les personnes précitées du rôle de la science dans la société ; influence de celles-ci dans le développement de la science (institutions, initiatives, projets) ; rapports entre la dynastie et les institutions scientifiques ; étude des relations entre la dynastie et le Congo dans le domaine de la science. L’objectif sera de voir dans quelle mesure les réseaux constitués ont pu constituer les prémisses d’une « politique scientifique ». Cette communication, basée en grande partie sur les archives conservées au Palais royal de Bruxelles, s’intègre dans le cadre, plus large, d’une thèse de doctorat entamée à l’Université de Liège en octobre 2011, laquelle est consacrée aux relations science-dynastie depuis Albert Ier jusqu’au début du règne de Baudouin et la « Commission nationale des sciences » de 1959. [less ▲]

Detailed reference viewed: 129 (37 ULg)
Full Text
See detailDislocation et reconstruction d’un espace européen de la recherche scientifique, 1914-1920
Pirot, Pascal ULg

Scientific conference (2015, May 06)

Detailed reference viewed: 16 (1 ULg)
Full Text
See detailLes réseaux scientifiques du Roi en Belgique
Pirot, Pascal ULg

Conference (2015, April 30)

Detailed reference viewed: 19 (7 ULg)
Full Text
See detailLa dynastie belge et la science, 1909-1959
Pirot, Pascal ULg

Doctoral thesis (2015)

The project consists in investigating the role of the Belgian dynasty in scientific development since the beginning of the reign of king Albert I (1909), until the establishment of the National Council ... [more ▼]

The project consists in investigating the role of the Belgian dynasty in scientific development since the beginning of the reign of king Albert I (1909), until the establishment of the National Council for Science Policy (CNPS) in 1959, during king Baudouin's reign, following the publication of the work of the "National Commission on Science" which released its conclusions in the same year. The study deals with the action of the sovereign and the networks he formed with his entourage (the queen, the crown prince, the advisers of the court, some close relations of the king, the ministers in charge of scientific affairs) in the field of science, along various research themes; how these people saw the role of science in society; what influence they had in the development of science (institutions, initiatives, projects); what relationships existed between the dynasty and the scientific institutions; what the relationships between the dynasty and the Congo were in the realm of science. This perspective, which focuses on three Belgian sovereigns of the twentieth century, should make it possible to assess the development and progressive implementation of the "science policy". To date, no study has been specifically devoted to this topic. [less ▲]

Detailed reference viewed: 18 (4 ULg)
Full Text
See detailPhenix 21. Morts et renaissances d’une région industrielle.
Pirot, Pascal ULg; Xhayet, Geneviève ULg; Destatte, Julien ULg et al

Learning material (2014)

Detailed reference viewed: 30 (6 ULg)
Full Text
See detailLe roi Léopold et la Commission nationale des sciences
Pirot, Pascal ULg

Conference (2014, July 05)

Detailed reference viewed: 11 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailScience et Dynastie en Belgique : les "conseillers scientifiques" du Roi sous Albert Ier et Léopold III
Pirot, Pascal ULg

in Année Mosaïque (L’): Revue Interdisciplinaire de Jeunes Chercheurs en Sciences Humaines (2014), 3

Detailed reference viewed: 45 (23 ULg)
See detail1914-1918, La Grande Guerre vue de la Province de Liège et de Belgique
Pirot, Pascal ULg; Province de Liège, Enseignement

Learning material (2014)

Detailed reference viewed: 31 (11 ULg)
See detailLe roi Albert, promoteur des sciences
Pirot, Pascal ULg

in Kesteloot, Chantal (Ed.) Albert & Elisabeth. Le film de la vie d'un couple royal. (2014)

Detailed reference viewed: 15 (3 ULg)
See detailLes opérations militaires
Pirot, Pascal ULg

in Créer avant de mourir. Des oeuvres d'art dans les tranchées, 1914-1918. (2014)

Detailed reference viewed: 26 (5 ULg)
Full Text
See detailLa dynastie belge et la science, 1909-1959
Pirot, Pascal ULg

Conference (2013, December 07)

Detailed reference viewed: 18 (4 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa "Commission nationale des sciences" et l’émergence d’un concept de politique scientifique en Belgique
Pirot, Pascal ULg

in MALPANGOTTO, Michela; JULLIEN, Vincent; NICOLAIDIS, Efthymios (Eds.) L’homme au risque de l’infini. Mélanges d’histoire et de philosophie des sciences offerts à Michel Blay (2013)

Detailed reference viewed: 36 (14 ULg)
Full Text
See detailLa météorologie et la climatologie dans la politique scientifique belge
Pirot, Pascal ULg

Conference (2013, September 28)

Detailed reference viewed: 33 (5 ULg)
Full Text
See detailLa dynastie belge et la science d’Albert Ier à la Commission nationale des sciences (1909-1959)
Pirot, Pascal ULg

in Bulletin d’information de l’Association belge d’histoire contemporaine (2013)

Detailed reference viewed: 36 (12 ULg)
Full Text
See detailScience and the Belgian Dynasty during the reign of Albert I
Pirot, Pascal ULg

Conference (2013, July 27)

Detailed reference viewed: 15 (8 ULg)