References of "Michel, Brieuc"
     in
Bookmark and Share    
See detailPrésentation des activités du PCNSW
Legrain, Xavier ULg; Michel, Brieuc ULg; Roda, Mathilde ULg et al

Conference (2016, December 14)

Detailed reference viewed: 12 (1 ULg)
See detailPrésentation des activités du PCNSW
Michel, Brieuc ULg; Legrain, Xavier ULg; Roda, Mathilde ULg et al

Conference given outside the academic context (2016)

Detailed reference viewed: 5 (0 ULg)
Full Text
See detailUtilisation de la carte des sols comme outil de gestion de la problématique carbone : mise en relation de la typologie des sols et des profils en carbone
Michel, Brieuc ULg; Legrain, Xavier ULg; Colinet, Gilles ULg

Conference (2015, May 19)

La matière organique remplit plusieurs rôles essentiels dans le fonctionnement et la qualité des sols. La diminution du taux de matière organique dans les sols a été reconnue comme une des menaces ... [more ▼]

La matière organique remplit plusieurs rôles essentiels dans le fonctionnement et la qualité des sols. La diminution du taux de matière organique dans les sols a été reconnue comme une des menaces principales pesant sur ceux-ci, à l’échelle européenne. Si les données relatives aux teneurs en surface sont déjà nombreuses en Région wallonne, les profils de teneurs en fonction de la profondeur ont été moins caractérisés. Ils sont indispensables pour estimer les stocks de COT dans les sols. Afin d’estimer ces valeurs pour l’ensemble de la Région, la Wallonie dispose de deux outils historiques : la Carte Numérique des Sols de Wallonie et la base de données Aardewerk. La Carte Numérique contient des informations spatialisées des caractéristiques morphologiques des sols tandis que la base de données Aardewerk contient les informations d'une campagne de profilage effectuée en parallèle au levé de la carte. Les profils ont été décrits (sigle, type d’horizon, profondeur des horizons, etc.) et analysés pour chaque horizon (pH, carbone, texture, etc.). Ce travail se propose d’exploiter ces deux outils historiques afin de définir des profils de teneur en carbone en fonction de la typologie des sols. [less ▲]

Detailed reference viewed: 38 (4 ULg)
See detailSoil mapping in Wallonia - The PCNSW Team
Legrain, Xavier ULg; Michel, Brieuc ULg; Roda, Mathilde ULg et al

Scientific conference (2015, April 24)

Detailed reference viewed: 10 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDiachronical soil surveys: a way to quantify long term diffuse erosion
Pineux, Nathalie ULg; Michel, Brieuc ULg; Legrain, Xavier ULg et al

in Geophysical Research Abstracts (2015), 17

The loess belt of Western Europe is a high-risk area regarding diffuse erosion. It is due to the climate and the topography but also to the soil type. Loamy soils are naturally highly sensitive to diffuse ... [more ▼]

The loess belt of Western Europe is a high-risk area regarding diffuse erosion. It is due to the climate and the topography but also to the soil type. Loamy soils are naturally highly sensitive to diffuse erosion. Hence, these soils are very fertile. So, they are intensively cultivated which increases their sensitivity to erosion. Sheet erosion is an erosion type strongly represented in these regions. Contrarily to the concentrated form of erosion which happens more brutally, sheet erosion needs long-term observation time-scales, which remains rare. In Belgium, a soil map was established in 1956. This map is quite detailed and notably informs about the different horizons which are in the profile (ploughed horizon, eluvial horizon, clay included between the horizons, carbonate-free loess horizon, and all these were characterised by drainage class) and their depth. It was based on a dense augering network across the country (one point every 75 meters). A new augering campaign was done again in 2014. It consisted in one observation every 50 meters on an agricultural watershed of 124 hectares located in the centre of Belgium. This catchment has been cultivated since the 14th century and is representative of the local context (gentle slope (3-8%), plot size (mean value of 10 ha), …). We compared the two soil maps produced on this site with a 58years time lapse. Results show that the large majority of the watershed falls from upslope soils with weak erosion to slope soils with strong erosion. The soil thickness diminished in some zones to 1m10 (minimum estimation) of erosion. This comparison shows that very few upslope soils are preserved. On the other hand, the areas where colluviums were present to the full depth stay at the same place in the main thalweg of the watershed. Other areas on the watershed seem to be subject to a (minimum estimation) of 40cm of sediments deposition. Large areas in the watershed suffered from erosion and came to deposition areas as the clay horizon is no longer observed under the colluviums. It can be highlighted that soil depths were worryingly lost during 58 years of tillage and that some soils were converted to colluviums which is of lower agronomical quality than the original soils which had a clay horizon below to keep water. Diachronical soil survey offers an unique insight of long term diffuse erosion and should demonstrate the importance of preserving soils even in regions where agricultural yields are not (yet) affected by erosion. [less ▲]

Detailed reference viewed: 59 (9 ULg)
See detailPrésentation des activités du PCNSW
Legrain, Xavier ULg; Michel, Brieuc ULg; Roda, Mathilde ULg et al

Scientific conference (2014, December 12)

Detailed reference viewed: 9 (1 ULg)
See detailLa Carte des Sols de la Belgique : un héritage à se réapproprier
Legrain, Xavier ULg; Michel, Brieuc ULg; Bock, Laurent ULg et al

Conference (2014, July 03)

Une cartographie systématique à grande échelle des sols de Belgique a été conduite entre 1947 et 1991. Les observations étaient effectuées au moyen de sondages à la tarière jusqu’à une profondeur standard ... [more ▼]

Une cartographie systématique à grande échelle des sols de Belgique a été conduite entre 1947 et 1991. Les observations étaient effectuées au moyen de sondages à la tarière jusqu’à une profondeur standard de 125 cm dans la mesure du possible, avec une densité moyenne de 2 sondages à l’hectare. Des plans cadastraux au 1/5 000 ont servi à noter les observations et à tracer les limites des plages cartographiques, généralisées par la suite par transcription sur fond de carte topographique au 1/10 000. La carte finale a été publiée par planchettes à l’échelle du 1/20 000, associées à des livrets explicatifs. La carte s’appuie sur une légende originale, basée majoritairement sur des critères morphologiques du sol, aisément identifiables sur le terrain, objectifs (sans a priori d’interprétation) et les plus permanents possibles. La combinaison de ces critères, transcrits en symboles alphanumériques, est à l’origine de la très grande richesse sémantique de la légende, forte de plus de 10 000 unités cartographiques de sols. La numérisation de la Carte des Sols de la Belgique et la structuration de l’information délivrée par la légende ont ouvert de nombreuses perspectives en terme d’applications. Mais au-delà du produit final qu’est la carte, le véritable héritage légué est l’extraordinaire connaissance experte accumulée par les cartographes durant la durée du projet. Si une part inestimable de ce savoir s’en est allée en même temps qu’eux, une part tangible est accessible à travers de nombreuses publications (livrets explicatifs, monographies, thèses, articles) ou parsème divers documents d’archive (notes de terrain, PV de réunion, rapports d’excursions). Ces derniers sont également une invitation à se replonger dans le contexte historique, scientifique et philosophique de l’époque des levés. Ils permettent de ce fait de mieux cerner la manière dont la légende a été pensée, élaborée, adaptée, remaniée. L’éclairage que ces publications et documents d’archive donnent sur la carte et sa légende laisse entrevoir une richesse d’information insoupçonnée. Se la réapproprier par une interprétation avertie de la carte est essentiel préalablement à toute valorisation. Cette communication se propose de justifier l’intérêt de cette démarche au travers de multiples exemples. Ils ont été choisis de manière (i) à présenter la diversité des cas rencontrés et (ii) à illustrer l’impact d’une telle interprétation sur la qualité des produits issus de 2 projets menés actuellement : la corrélation de la légende de la Carte des Sols de la Belgique avec le système de classification international World Reference Base et la contribution belge au projet mondial GlobalSoilMap. [less ▲]

Detailed reference viewed: 54 (13 ULg)
See detailProjet de Cartographie Numérique des Sols de Wallonie - Aperçu historique et missions actuelles de l'équipe de révision
Legrain, Xavier ULg; Michel, Brieuc ULg; Lejeune, Emilie et al

Conference given outside the academic context (2013)

Detailed reference viewed: 29 (3 ULg)