References of "Michel, Brieuc"
     in
Bookmark and Share    
See detailLa Carte des Sols de la Belgique : un héritage à se réapproprier
Legrain, Xavier ULg; Michel, Brieuc ULg; Bock, Laurent ULg et al

Conference (2014, July 03)

Une cartographie systématique à grande échelle des sols de Belgique a été conduite entre 1947 et 1991. Les observations étaient effectuées au moyen de sondages à la tarière jusqu’à une profondeur standard ... [more ▼]

Une cartographie systématique à grande échelle des sols de Belgique a été conduite entre 1947 et 1991. Les observations étaient effectuées au moyen de sondages à la tarière jusqu’à une profondeur standard de 125 cm dans la mesure du possible, avec une densité moyenne de 2 sondages à l’hectare. Des plans cadastraux au 1/5 000 ont servi à noter les observations et à tracer les limites des plages cartographiques, généralisées par la suite par transcription sur fond de carte topographique au 1/10 000. La carte finale a été publiée par planchettes à l’échelle du 1/20 000, associées à des livrets explicatifs. La carte s’appuie sur une légende originale, basée majoritairement sur des critères morphologiques du sol, aisément identifiables sur le terrain, objectifs (sans a priori d’interprétation) et les plus permanents possibles. La combinaison de ces critères, transcrits en symboles alphanumériques, est à l’origine de la très grande richesse sémantique de la légende, forte de plus de 10 000 unités cartographiques de sols. La numérisation de la Carte des Sols de la Belgique et la structuration de l’information délivrée par la légende ont ouvert de nombreuses perspectives en terme d’applications. Mais au-delà du produit final qu’est la carte, le véritable héritage légué est l’extraordinaire connaissance experte accumulée par les cartographes durant la durée du projet. Si une part inestimable de ce savoir s’en est allée en même temps qu’eux, une part tangible est accessible à travers de nombreuses publications (livrets explicatifs, monographies, thèses, articles) ou parsème divers documents d’archive (notes de terrain, PV de réunion, rapports d’excursions). Ces derniers sont également une invitation à se replonger dans le contexte historique, scientifique et philosophique de l’époque des levés. Ils permettent de ce fait de mieux cerner la manière dont la légende a été pensée, élaborée, adaptée, remaniée. L’éclairage que ces publications et documents d’archive donnent sur la carte et sa légende laisse entrevoir une richesse d’information insoupçonnée. Se la réapproprier par une interprétation avertie de la carte est essentiel préalablement à toute valorisation. Cette communication se propose de justifier l’intérêt de cette démarche au travers de multiples exemples. Ils ont été choisis de manière (i) à présenter la diversité des cas rencontrés et (ii) à illustrer l’impact d’une telle interprétation sur la qualité des produits issus de 2 projets menés actuellement : la corrélation de la légende de la Carte des Sols de la Belgique avec le système de classification international World Reference Base et la contribution belge au projet mondial GlobalSoilMap. [less ▲]

Detailed reference viewed: 14 (4 ULg)
See detailProjet de Cartographie Numérique des Sols de Wallonie - Aperçu historique et missions actuelles de l'équipe de révision
Legrain, Xavier ULg; Michel, Brieuc ULg; Lejeune, Emilie et al

Conference given outside the academic context (2013)

Detailed reference viewed: 26 (3 ULg)
See detailProjet de Cartographie Numérique des Sols de Wallonie - Aperçu historique et missions actuelles de l'équipe de révision
Legrain, Xavier ULg; Michel, Brieuc ULg; Lejeune, Emilie et al

Conference given outside the academic context (2012)

Detailed reference viewed: 17 (3 ULg)
See detailLa Carte des Sols de la Belgique, outil d'estimation de la pression urbanistique sur les sols
Legrain, Xavier ULg; Michel, Brieuc ULg; Bock, Laurent ULg et al

Conference (2012, March 20)

Ces dernières décennies, des pressions de tout ordre ont induit une forte expansion de l’urbanisation en Europe, à laquelle la Belgique n’échappe pas. L’imperméabilisation des sols a par ailleurs été ... [more ▼]

Ces dernières décennies, des pressions de tout ordre ont induit une forte expansion de l’urbanisation en Europe, à laquelle la Belgique n’échappe pas. L’imperméabilisation des sols a par ailleurs été identifiée comme une des principales menaces pesant sur eux. Au-delà du constat de l’évolution des surfaces artificialisées en Wallonie, l’objectif de cette étude est d’identifier les sols les plus soumis à ce phénomène. L’élaboration de la Carte Numérique des Sols de Wallonie (CNSW) – à partir d’un document historique, la Carte des Sols de la Belgique levée à grande échelle entre 1947 et 1991 – et de la Carte Numérique d’Occupation des Sols de Wallonie ouvre des perspectives intéressantes à ce sujet. Plus spécifiquement, l’utilisation de cartes d’aptitude des sols pour l’agriculture, dérivées de la CNSW, met en évidence l’impact de l’artificialisation sur la réserve en sols de meilleure potentialité agricole (figure 1). Cette dernière a diminué de 5 % à l’échelle de la Wallonie suite à l’artificialisation des sols ces 60 dernières années. La réalité est plus contrastée à l’échelle locale. La moitié des 262 communes wallonnes se situe en deçà, tandis que d’autres ont perdu (du point de vue agricole) jusqu’à 50 % de leurs meilleurs sols, par ailleurs initialement fortement présents sur leur territoire. Autre constat : si la moitié des communes subit une artificialisation uniforme de ses sols, 20 % d’entre elles voient leurs meilleurs sols préférentiellement artificialisés par rapport à ceux de potentialité agricole moindre.Une analyse spatiale fine à plus grande échelle (figure 2) ouvre la voie à la compréhension des phénomènes en jeu et in fine à l’élaboration de recommandations face à la concurrence inévitable entre deux fonctions essentielles des sols : la production agricole et le support des activités humaines. [less ▲]

Detailed reference viewed: 45 (8 ULg)
Full Text
See detailSaving our soil information, making our soil map more understandable, usable and useful in the digital era: contribution of the Digital Soil Map of Wallonia Project
Legrain, Xavier ULg; Michel, Brieuc ULg; Bock, Laurent ULg et al

Scientific conference (2011, December 07)

Due to greater awareness of the necessity to preserve soil functions from human pressure on the environment, the need for soil information is increasing. Supported by the evolution of technologies these ... [more ▼]

Due to greater awareness of the necessity to preserve soil functions from human pressure on the environment, the need for soil information is increasing. Supported by the evolution of technologies these last decades, great efforts were achieved to provide up-to-date, high resolution, continuous data on soil properties. These efforts are valuable and necessary, but they are often restricted to limited surfaces. Morevover, each of these data reveals partial picture of the soil and doesn’t give an insight into their genesis, organisation and functionality. Therefore the Soil Map of Belgium remains an essential resource. On the other hand, foreign (soil) scientists frequently claim that we (the Belgium country) have a prodigious soil map and implicitly conclude we don’t need any more soil information. More questionable, many users of the now available digital soil maps think they obtained the « Holy Grail » allowing them to extract all the information they need about soil. This is clearly not the case, many currently « wanted » soil parameters being either missing, or displaying insufficient precision. But the wealthy potential of the Soil Map of Belgium in itself is not enough nor always advisedly used. Here are some of the multiple reasons to underline: (i) the map and its legend are complex and few people take/have time to (properly) learn it before use ; (ii) the great number of legend units is confusing for users, lacking tools for organising and stratifying their data ; (iii) the easygoing use (from a GIS point of view) of the legend units, due to their concatenated structure and facilitated by the split structure of the digital map’s attribute table, leads incidiously to a clearcut « symbol by symbol » use of the map, coupled with strict definition of the symbols. Hence a sharp loss of information and comprehension emerging from the whole legend unit or linked to the interpretation of the symbols ; (iv) without the undeniable expert knowledge of the generation who made the map, the current users don’t have in mind the regional nuance, the numerous implicit information lying into the legend, the concepts used during the survey and reflecting state of knowledge on soil formation and their relative importance for agricultural land-use in the 1950s ; (v) the new generation is desperatly short of practice of soil observation in the field ; (vi) a wealth of information is also being lost when the field notes, unpublished reports, minutes of meetings and draft maps are being disregarded, as well as other legacy data associated with the map (booklets, monographs, …). This presentation will show through selected examples how the Digital Soil Map of Wallonia Project contribute to overcome this situation in order to reach this ambitious but feasible objective : a better understanding and use of the Soil Map of Belgium by the maximum of people. [less ▲]

Detailed reference viewed: 26 (4 ULg)