References of "Briers, Pierre"
     in
Bookmark and Share    
See detailCarte hydrogéologique de Wallonie, Sart-Xhoffrai 50/1-2, 1/25.000 : [notice explicative]
Gilson, Mylene; Briers, Pierre ULg; Ruthy, Ingrid ULg et al

Book published by Service Public de Wallonie, DGARNE - Version provisoire : décembre 2012 (2012)

See detailCarte hydrogéologique de Wallonie, Stavelot-Malmédy 50/5-6, 1/25.000 : [notice explicative]
Briers, Pierre ULg; Gilson, Mylene; Ruthy, Ingrid ULg et al

Book published by Service Public de Wallonie, DGARNE - Version provisoire : novembre 2012 (2012)

See detailCarte hydrogéologique de Wallonie, Vielsalm-Houvegnez 56/1-2, 1/25.000 : [notice explicative]
Briers, Pierre ULg; Gilson, Mylene; Ruthy, Ingrid ULg et al

Book published by Service Public de Wallonie, DGARNE - Version provisoire : aout 2012 (2012)

See detailCarte hydrogéologique de Wallonie,Elsenborn-Langert 50/3-4, Dreiherrenwald, 50A/1, 1/25.000 : [notice explicative]
Gilson, Mylene; Briers, Pierre ULg; Ruthy, Ingrid ULg et al

Book published by Service Public de Wallonie, DGARNE - Version provisoire : aout 2012 (2012)

See detailCarte hydrogéologique de Wallonie, Reinartzhof – Hoscheit, 43/7-8, 1/25.000 : [notice explicative]
Ruthy, Ingrid ULg; Briers, Pierre ULg; Gilson, Mylene et al

Book published by Service Public de Wallonie, DGARNE - Version provisoire : aout 2012 (2012)

Full Text
See detailCaractérisation hydrogéologique du bassin du Lilot
Briers, Pierre ULg

Master's dissertation (2011)

Le Lilot, ruisseau de la région de Marchin (province de Liège) s’écoule majoritairement sur des formations givetiennes karstifiées. Ce contexte laisse supposer une forte vulnérabilité de l’aquifère ... [more ▼]

Le Lilot, ruisseau de la région de Marchin (province de Liège) s’écoule majoritairement sur des formations givetiennes karstifiées. Ce contexte laisse supposer une forte vulnérabilité de l’aquifère. Cependant, cette vulnérabilité n’est pas avérée car il faut encore qu’un volume suffisant de polluant s’infiltre et que le taux de renouvellement de l’aquifère ne puisse diluer cette contamination. De plus, rien n’indique que les eaux qui s’infiltrent au niveau des pertes rejoignent la nappe aquifère. L’objectif de ce travail est d’effectuer une caractérisation hydrogéologique du bassin et d’étudier les interactions entre les eaux de surface et les eaux souterraines. Cela a été réalisé à l’aide de divers outil tels qu’une étude du cycle hydrologique et un calcul de bilan, des profils débimétriques et physicochimiques du cours d’eau et un essai de traçage. [less ▲]

Detailed reference viewed: 47 (11 ULg)