References of "Wouango, Joséphine"
     in
Bookmark and Share    
Peer Reviewed
See detailVictimes ou ‘protagonistes’ ? Les associations des enfants et jeunes travailleurs face à la question du travail des enfants au Burkina Faso
Wouango, Joséphine ULg

in Jeunesse: moteur du changement en Afrique subsaharienne ? (in press)

Les Associations des Enfants et Jeunes Travailleurs du Burkina Faso (AEJT/BF) sont une représentation nationale du Mouvement Africain des Enfants et Jeunes Travailleurs (MAEJT), créé à la fin des années ... [more ▼]

Les Associations des Enfants et Jeunes Travailleurs du Burkina Faso (AEJT/BF) sont une représentation nationale du Mouvement Africain des Enfants et Jeunes Travailleurs (MAEJT), créé à la fin des années 1980. Le mouvement est fondé sur deux grands principes : les douze droits prioritaires des enfants et jeunes travailleurs et le principe du « protagonisme » (l’enfant travailleur comme acteur capable) . Ce chapitre présente et analyse le fonctionnement de ce mouvement au Burkina Faso, les changements qu’il a contribué à apporter à la question sociale du travail des enfants et les résultats de la mise en application des principes annoncés. S’appuyant sur une enquête ethnographique menée en son sein, le texte offre des données inédites sur les réalités d’un acteur collectif qui, en utilisant à son avantage la rhétorique de la « participation » des enfants (art.12, Convention des droits de l’enfant), a réussi à s’insérer dans l’arène nationale de la protection de l’enfance. Toutefois, la question de la place et du rôle des enfants ainsi que celle du “vieillissement” des membres sont quelques-uns des défis auxquels la section burkinabè du mouvement doit faire face. [less ▲]

Detailed reference viewed: 24 (5 ULg)
See detailChildren’s perspectives on their working lives and on public action against child labour in Burkina Faso
Wouango, Joséphine ULg

Conference (2014, March 20)

Since the end of 1990’s, there has been a growing interest to combat child labour in Burkina Faso. State actors as well as civil society organisations have started to engage themselves to urgently combat ... [more ▼]

Since the end of 1990’s, there has been a growing interest to combat child labour in Burkina Faso. State actors as well as civil society organisations have started to engage themselves to urgently combat the worst forms of child labour. The 2006 National Statistical Survey found that 41.1 % of children aged 5 to 17 years were economically active. Compared to other West African countries, Burkina Faso is said to have the highest rate of children involved in hazardous work, which is one working child out of two. In this context of renewed interest regarding child labour, working children have their say. Based on a qualitative survey, this paper is focused on the perspectives of children working in two of the eleven hazardous sectors of activity identified by the 2009 National Decree: a stone quarry located in the capital Ouagadougou and an artisanal gold mine in a northern rural area. The paper aims to better understand the experience and opinions of children at work, to describe what work means to them, the role and the benefits of work in their lives and the difficulties they encounter. The focus is also on what children (and their families) think about public action against child labour and what are their aspirations regarding the current interventions. The analysis shows that if economic reasons lead children to work in in these two sectors of activity, this not the only determinant. The wish of a large number of children (and their parents) to find other less difficult work reopens the debate on children’s right to work. The results of this study reveal that there is a need to better understand how working children and their fmailies negotiate everyday life within the socio-cultural and economic context of Burkina Faso. [less ▲]

Detailed reference viewed: 32 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailConfigurations institutionnelles de la protection de l’enfance: regards croisés de l’Afrique, de l’Europe et de l’Amérique du Nord
Wouango, Joséphine ULg; Turcotte, Daniel

in Revue Internationale Enfances Familles Générations (2013)

Cet article porte sur l’analyse de trois configurations institutionnelles de la protection de l’enfance : celle en place au Burkina Faso, en Belgique et au Québec. Pour chaque configuration, le texte ... [more ▼]

Cet article porte sur l’analyse de trois configurations institutionnelles de la protection de l’enfance : celle en place au Burkina Faso, en Belgique et au Québec. Pour chaque configuration, le texte explore les transformations qui ont marqué le passage de la prise en charge exclusive de l’enfant par la famille vers la présence accrue de l’État et la manière dont la Convention internationale des droits de l’enfant de 1989 a influencé ce passage. Il montre, au travers d’une lecture historique, que l’implication de l’État dans la protection des enfants a connu des formes et des modalités variables selon le temps et l’espace. L’approche actuelle en matière de protection de l’enfance au Nord et au Sud, approche largement inspirée de la perspective des droits, représente un défi tant pour les intervenants que pour les familles, car son application dépend à fois des ressources disponibles pour aider les enfants et les familles en difficulté, de la capacité d’action des institutions publiques et de l’efficacité des interventions. [less ▲]

Detailed reference viewed: 24 (5 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailThe Support of Children by the Family and the State: Institutional Configurations in a Comparative Perspective in the North and South
Wouango, Joséphine ULg; Turcotte, Daniel

Conference (2013, June 28)

This paper analyzes the social policies that have been implemented since countries have been obliged to implement the human rights of children as recognized at the International level. If these rights are ... [more ▼]

This paper analyzes the social policies that have been implemented since countries have been obliged to implement the human rights of children as recognized at the International level. If these rights are given to all children without distinction, their implementation occurs in a context of cultural, social and economic diversity. The nature of the laws and actions to be implemented will depend on the relative importance that a society will give to these rights. Focused on a doctorate research on policies relating to child protection in Burkina Faso (West Africa) and a postdoctoral research on child protection in Québec [in progress], this presentation seeks to put into perspective the contemporary challenges of child protection involving greater State intervention and family responsibilities. [less ▲]

Detailed reference viewed: 10 (4 ULg)
See detailLes associations des enfants et jeunes travailleurs du Burkina Faso: acteurs de changement ?
Wouango, Joséphine ULg

Conference (2013, May 07)

Les Associations des Enfants et Jeunes Travailleurs (AEJT) du Burkina Faso sont une représentation nationale du Mouvement Africain des Enfants et Jeunes Travailleurs (MAEJT), créé à la fin des années 1980 ... [more ▼]

Les Associations des Enfants et Jeunes Travailleurs (AEJT) du Burkina Faso sont une représentation nationale du Mouvement Africain des Enfants et Jeunes Travailleurs (MAEJT), créé à la fin des années 1980. Comme toute organisation qui s’est institutionnalisée, le MAEJT dispose d’instances, de représentants, de règles de fonctionnement, d’un cadre d’action et de programme d’actions. Le mouvement est fondé sur deux grands principes : - les douze droits prioritaires des enfants et jeunes travailleurs identifiés par ces derniers ; - le principe du « protagonisme » : les enfants et jeunes sont les principaux acteurs dans toutes les décisions qui concernent la question du travail des enfants. Cette communication présente et analyse le fonctionnement de ce mouvement au Burkina Faso, les changements qu’il a contribué à apporter à la question sociale du travail des enfants et les résultats de la mise en application des principes annoncés. S’appuyant sur une enquête ethnographique menée en son sein, nous offrons des données inédites sur les réalités d’un acteur collectif qui, en utilisant à son avantage la rhétorique de la « participation » des enfants (art.12, Convention des droits de l’enfant), a réussi à s’insérer dans l’arène nationale de la protection de l’enfance. Toutefois, la question de la place et du rôle des enfants ainsi que celle du “vieillissement” des membres sont quelques-uns des défis auxquels la section burkinabè du mouvement doit faire face. [less ▲]

Detailed reference viewed: 23 (1 ULg)
See detailAppliquer la Loi en contexte de vulnérabilité sociale : pratiques des inspecteurs du travail au Burkina Faso
Wouango, Joséphine ULg

Conference (2013, April 30)

Cette étude présente la difficile mission des inspecteurs du travail du Burkina Faso devant appliquer la loi afin de protéger les enfants travailleurs. Dans un pays où 45% de la population vit sous le ... [more ▼]

Cette étude présente la difficile mission des inspecteurs du travail du Burkina Faso devant appliquer la loi afin de protéger les enfants travailleurs. Dans un pays où 45% de la population vit sous le seuil de pauvreté, les inspecteurs font face à des nombreuses obstacles dans leurs pratiques. Ils doivent en permanence gérer la marge du risque entre, d’une part, appliquer la loi sur la protection de l’enfance et, d’autre part, reconnaître les réalités de vie des personnes. La conclusion montre que les inspecteurs font face à une mission impossible et que la politique de protection de l’enfance ne peut être efficace sans moyens de sa mise en œuvre. [less ▲]

Detailed reference viewed: 7 (1 ULg)
See detailLes interventions auprès des enfants travailleurs au Burkina Faso : espace de transformation ou de reproduction des normes et pratiques locales sexuées ?
Wouango, Joséphine ULg

Conference (2012, June 05)

A la suite de l'engouement récent contre le travail des enfants au Burkina Faso, des ONGs et associations s’engagent ou se reconvertissent vers ce champ. Elles proposent des solutions concrètes pour ... [more ▼]

A la suite de l'engouement récent contre le travail des enfants au Burkina Faso, des ONGs et associations s’engagent ou se reconvertissent vers ce champ. Elles proposent des solutions concrètes pour, entre autres, combler les carences de l’Etat burkinabè donc les pratiques de lutte contre le travail des enfants ne sont jamais au-delà des réponses politiques et institutionnelles. A partir de l’examen d’un projet triennal de retrait d’enfants dans les mines artisanales de la région du Nord du Burkina Faso, nous analyserons les réponses proposées en termes de « formation à un métier ». A partir de l’examen du contenu et des objectifs de chaque type de métier proposé, nous verrons comment l’intervention reproduit, consciemment ou non, les normes et pratiques locales de division sexuelle du travail. La communication questionne enfin les blocages et résistances qui empêchent les intervenants de rompre avec les rôles sexués existants. La présentation est basée sur l'expérience d’une recherche doctorale menée au Burkina Faso entre 2008 et 2011 sur les politiques et pratiques de lutte contre le travail des enfants dans le pays. [less ▲]

Detailed reference viewed: 23 (1 ULg)
Full Text
See detailL’action publique de lutte contre le travail des enfants au Burkina Faso : politiques, acteurs, dynamique d’actions et controverses
Wouango, Joséphine ULg

Doctoral thesis (2012)

La thèse analyse les politiques et les interventions en matière de protection de l'enfance au Burkina Faso. Les enseignements de cette recherche concernent sa dimension empirique d'une part et son objet ... [more ▼]

La thèse analyse les politiques et les interventions en matière de protection de l'enfance au Burkina Faso. Les enseignements de cette recherche concernent sa dimension empirique d'une part et son objet spécifique d'autre part. Cet objet n'est pas le travail des enfants comme tel, mais la construction d'une politique publique dans un pays qui reste massivement rural et largement dépendant de l'aide internationale. [less ▲]

Detailed reference viewed: 135 (30 ULg)
See detailL’État burkinabè, le “droit à l'éducation” et les enfants au travail
Wouango, Joséphine ULg

Conference (2012, January 05)

« L’enseignement de base est obligatoire pour tous les enfants de six ans à seize ans », ainsi stipule l’article 4 de la Loi d’Orientation de l’Éducation au Burkina Faso. Dans cette communication, nous ... [more ▼]

« L’enseignement de base est obligatoire pour tous les enfants de six ans à seize ans », ainsi stipule l’article 4 de la Loi d’Orientation de l’Éducation au Burkina Faso. Dans cette communication, nous partirons d’une expérience d’offre et de demande scolaire dans une zone rurale du centre-est du Burkina Faso. Nous verrons comment l’école, de par son fonctionnement interne et sa structuration, a transformé l’engouement en désaffection. Cette expérience rurale n’est pas isolée. Elle nous permet ensuite d’interroger le système scolaire burkinabè contemporain : ses curricula, son fonctionnement interne, sa sélection et sa finalité. Enfin, nous examinerons dans quelle mesure cette école-là peut être une alternative au “travail des enfants”, dont l’élimination semble être une priorité politique depuis une quinzaine d’années. La présente communication s’inspire d’une recherche doctorale en cours. [less ▲]

Detailed reference viewed: 15 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailL’éternel retour du "travail des enfants" dans les politiques publiques au Burkina Faso : perspective historique
Wouango, Joséphine ULg

in Bonnet, Doris; Rollet, Cathérine; De Suremain, Charles Édouard (Eds.) Modèles d'enfance (2012)

Dans une perspective historique, ce chapitre cherche à comprendre comment le travail des enfants a été construit comme « problème » dans les politiques publiques au Burkina Faso. En remontant aux ... [more ▼]

Dans une perspective historique, ce chapitre cherche à comprendre comment le travail des enfants a été construit comme « problème » dans les politiques publiques au Burkina Faso. En remontant aux politiques coloniales françaises dans le pays, il se propose de répondre à la question suivante : face à l’émergence et au renforcement des politiques publiques de lutte contre le travail des enfants, assiste-t-on à une disparition du modèle de l’enfant du lignage qui percevait l’enfant comme une « richesse » et une force de travail complémentaire? Le chapitre présente d’abord la construction progressive du travail des enfants en « problème » de politiques publiques pendant la colonisation. Il analyse ensuite l’évolution et la portée de l’intervention des gouvernements successifs après l’indépendance pour imposer une nouvelle vision de l’enfant (l’enfant de la Nation). Enfin, il révèle que malgré l’engouement récent pour la prise en compte du point de vue l’enfant, le statut de l’enfant travailleur comme sujet peine à être reconnu. L’analyse globale montre une tension permanente, à des degrés différents, entre les modèles de l’enfant de la nation, de l’enfant du lignage et de l’enfant sujet : ce qui traduit aussi la complexité du travail des enfants et de sa lutte au Burkina Faso contemporain. Le texte est issu d’un travail de terrain mené au Burkina Faso en 2008 et 2009 dans le cadre de notre thèse. [less ▲]

Detailed reference viewed: 98 (18 ULg)
See detailDe Genève à Ouagadougou ou comment une loi internationale protège-t-elle des enfants burkinabè : l’exemple de la convention 182 de l’OIT
Wouango, Joséphine ULg

Conference (2011, November 25)

Cette communication analyse une politique publique dans un pays qui n’a pas de moyens, qui dépend des ressources extérieures non seulement en argent mais aussi au niveau normatif pour ses politiques ... [more ▼]

Cette communication analyse une politique publique dans un pays qui n’a pas de moyens, qui dépend des ressources extérieures non seulement en argent mais aussi au niveau normatif pour ses politiques sociales. On pense alors que les problématiques des droits de l’enfant et de la protection de l’enfance sont des problématiques qui viennent un peu en surplomb et qui semblent imposées. Le sont-elles vraiment ? Quelles sont les logiques autour de la traduction nationale de ces textes internationaux de protection de l’enfance ? Les acteurs nationaux sont-ils « poussés » dans le dos pour mettre ces questions à l’agenda politique ? L’examen des péripéties de la ratification de la convention 182 de l’OIT par le Burkina Faso et de sa transcription en politique publique nationale nous permettra de questionner de l’intérieur les enjeux et les logiques en présence. [less ▲]

Detailed reference viewed: 22 (0 ULg)
See detailCombating Child Labour in Burkina Faso: Are the public policies dealing with the impossible?
Wouango, Joséphine ULg

Conference (2011, April 07)

These last years, the objective of abolishing child labour in Burkina Faso (a West African country) has tried to create a national unanimity regarding the commitment of collective actors (decision-makers ... [more ▼]

These last years, the objective of abolishing child labour in Burkina Faso (a West African country) has tried to create a national unanimity regarding the commitment of collective actors (decision-makers, civil society, employers, labor unions and media). It started by integrating the National Program of child welfare and the schedule of the Ministry of Employment, Ministry of Social Action, and the Ministry of Education. Burkina Faso joined the International Programme on the Elimination of Child Labour (IPEC) in 1999, created a department of fight against child labour in 2006 and raised the minimum age for admission to employment from 14 to 16 years. This paper supports a critical view of global actions to fight child labour and discusses the complexities of this issue in Burkina Faso. Using an analysis of the State’s National Plan of Action on the elimination of child Labour and two local cases studies on projects that are aimed at removing children from their work, it shows how the local context of working children and their parents are ignored in order to comply with international policy agenda and to cater to donor demands. [less ▲]

Detailed reference viewed: 36 (6 ULg)
Peer Reviewed
See detailLutter contre le travail des enfants au Burkina Faso : Regards d’enfants travailleurs
Wouango, Joséphine ULg

Conference (2011, March 09)

A partir d’un travail ethnographique (porté sur des observations, entretiens et l’usage d’outils graphiques) réalisé au Burkina Faso auprès d’enfants exerçant des travaux considérés comme « dangereux » ... [more ▼]

A partir d’un travail ethnographique (porté sur des observations, entretiens et l’usage d’outils graphiques) réalisé au Burkina Faso auprès d’enfants exerçant des travaux considérés comme « dangereux » , ma communication présente d‘abord la construction de soi forgée au quotidien par les enfants travailleurs. Elle montre ensuite comment ces enfants perçoivent l’action collective engagée contre le travail des enfants. En s’inscrivant dans la configuration du colloque « les sociétés locales et les politiques publiques », ma communication invite enfin à réfléchir aux enjeux de la prise en compte de la parole et des attentes des enfants (travailleurs) dans les actions globales de protection de l’enfance au Burkina Faso. [less ▲]

Detailed reference viewed: 90 (15 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailTRAVAIL DES ENFANTS ET DROIT A L’EDUCATION AU BURKINA FASO: analyse à partir des enfants au travail dans la carrière de Pissy
Wouango, Joséphine ULg

in Cahiers de la Recherche sur l'Education et les Savoirs (2011)

Cet article décrit et analyse le travail des enfants dans une carrière de granit d’un quartier de la ville de Ouagadougou, interroge le rapport entre l’école et le travail du point de vue des acteurs du ... [more ▼]

Cet article décrit et analyse le travail des enfants dans une carrière de granit d’un quartier de la ville de Ouagadougou, interroge le rapport entre l’école et le travail du point de vue des acteurs du site pour apprécier l’argument de l’école comme solution alternative au travail des enfants. L’article présente d’abord le processus d’institutionnalisation de l’école et la situation du travail des enfants au Burkina Faso, puis décrit les logiques autour du travail des enfants dans la carrière en montrant que celui-ci n’est pas seulement lié à la nécessité économique. Enfin, il confronte les alternatives au travail des enfants invoquées par les enfants et leurs parents aux solutions d’éducation proposées par l’Etat et la société civile. Les parents et les enfants sont bien conscients de la dureté du travail, mais sont loin de penser que l’école serait le substitut parfait au travail des enfants. Certains acteurs estiment que, pour favoriser la scolarisation des enfants, il faut appuyer les familles financièrement. Nous ajoutons qu’il faudrait aussi qu’elles en voient l’utilité dans le moyen et long terme, ce qui signifie que l’école soit plus accessible et améliorée qualitativement. Se révèlent ainsi la complexité de la relation entre le travail et l’école et la nécessité d’élargir et de diversifier les opportunités d’éducation et de formations professionnelles officielles pour les enfants et les adolescents travailleurs. [less ▲]

Detailed reference viewed: 35 (3 ULg)
See detailUnderstanding “Child Labour” in Burkina Faso
Wouango, Joséphine ULg

Conference given outside the academic context (2010)

Detailed reference viewed: 3 (0 ULg)
See detailDe la "fabrication" à la perception d’une action publique : la lutte contre le travail des enfants au Burkina Faso
Wouango, Joséphine ULg

Conference (2010)

Ma communication présente deux parties de ma thèse. La première partie concerne l’analyse historique et thématique des réponses de différents acteurs à la lutte contre le travail des enfants au Burkina ... [more ▼]

Ma communication présente deux parties de ma thèse. La première partie concerne l’analyse historique et thématique des réponses de différents acteurs à la lutte contre le travail des enfants au Burkina Faso: les pouvoirs publics, les acteurs de la société civile, les partenaires techniques et financiers, les partenaires sociaux. La deuxième partie présente l’analyse des résultats des deux enquêtes ethnographiques auprès des enfants et jeunes travailleurs. En m’appuyant sur la théorie de l’acteur social et des bases théoriques du nouveau paradigme de la sociologie de l’enfance (James & Prout, 1990), je confronterai les attentes, les expériences individuelles et collectives des enfants travailleurs aux réponses politiques et associatives de lutte contre le travail des enfants au Burkina Faso. [less ▲]

Detailed reference viewed: 25 (5 ULg)
See detailPolitiques publiques de lutte contre le "travail des enfants" au Burkina Faso
Wouango, Joséphine ULg

Conference (2009)

Ce texte traite des politiques de lutte contre le travail des enfants au Burkina Faso dans une perspective historique, en cherchant à comprendre comment le travail des enfants a été construit comme « ... [more ▼]

Ce texte traite des politiques de lutte contre le travail des enfants au Burkina Faso dans une perspective historique, en cherchant à comprendre comment le travail des enfants a été construit comme « problème » dans les politiques publiques . Le but est d’explorer l’origine des politiques contemporaines de lutte contre le travail des enfants dans ce pays, en remontant aux politiques coloniales françaises en Haute-Volta, actuel Burkina Faso. Nous nous proposons de répondre à la question suivante : Face à l’émergence et au renforcement des politiques publiques de lutte contre le travail des enfants au Burkina Faso, assiste-t-on à un ratissage du modèle de l’enfant du lignage qui percevait l’enfant comme une « richesse » et une force de travail complémentaire? Ceci nous permettra d’analyser l’évolution et la portée de l’intervention des pouvoirs publics pour imposer une nouvelle vision de l’enfant (l’enfant de la Nation). Enfin, nous interrogerons la place réservée à l’ « enfant travailleur » dans ces politiques. [less ▲]

Detailed reference viewed: 109 (28 ULg)
See detailL’enfance comme champ d’intervention politique au Burkina Faso
Wouango, Joséphine ULg

Conference (2008, November 21)

Detailed reference viewed: 11 (0 ULg)
See detailLes projets DEDA et FIRDES au sein l’Université de Ouagadougou : initiatives d’interface entre université et société civile ? Une Analyse entre théorie et pratique
Wouango, Joséphine ULg

Master of advanced studies dissertation (2007)

Depuis la fin des années 1990, l’Université de Ouagadougou au Burkina Faso connait un certain nombre de vicissitudes qui affectent, entre autres, ses rapports avec la société burkinabé. Dans le souci de ... [more ▼]

Depuis la fin des années 1990, l’Université de Ouagadougou au Burkina Faso connait un certain nombre de vicissitudes qui affectent, entre autres, ses rapports avec la société burkinabé. Dans le souci de répondre de façon efficace aux attentes de cette société, elle tente d’initier en son sein des actions plus cohérentes avec cette demande sociale. Les projets DEDA (Développement et Education des Adultes) et FIRDES (Formation, Information et Recherche-Développement en Economie Sociale) sont de ces initiatives universitaires qui disent développer des démarches novatrices intégrant les préoccupations de ce qu’on appelle aujourd’hui la « société civile », même si elles ont des logiques de conception et de fonctionnement différentes. Ce mémoire essaie d’interroger ces deux projets dans leur théorie, dans leur pratique et sur tous les plans, pour y déceler des actions concrètes qui traduisent la spécificité de leurs démarches en termes de formation, de recherche et surtout de prise en compte des attentes de la « société civile ». Il questionne aussi la pluralité de logiques et stratégies des acteurs autour de ces projets et ce que cela implique pour l’action de chaque projet. L’axe majeur de ce travail est de montrer les projets DEDA et FIRDES, au-delà des éléments qui les différencient, consacrent une place à la « société civile » (mais pas uniquement à elle) dans leurs pratiques mais que cela se fait au prix de négociation, voire de stratégies de « contournement » face à une Université de Ouagadougou dite réticente, alors qu’elle tient le même discours que les deux projets. Cela est encore vrai pour le projet DEDA et témoigne de sa complexité. [less ▲]

Detailed reference viewed: 36 (4 ULg)