References of "Verbrugge, Jean-Claude"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
See detailEvaluation des risques de compaction des sols en Région wallonne
Rosiere, Charlotte ULg; Verbrugge, Jean-Claude; Destain, Marie-France ULg

Poster (2010, November 24)

Le projet de directive européenne COM(2006)232 établit un cadre général pour la protection des sols. Le projet prévoit que les états membres identifient les zones susceptibles d’être touchées par des ... [more ▼]

Le projet de directive européenne COM(2006)232 établit un cadre général pour la protection des sols. Le projet prévoit que les états membres identifient les zones susceptibles d’être touchées par des processus de dégradation (érosion, compaction, salinisation, …) et qu’ils proposent des mesures afin de réduire les risques. La compaction peut affecter la macroporosité, les mouvements de l’eau et de l’air dans le sol, les mécanismes de croissance racinaire, le développement de la faune du sol. De ce fait, elle est donc souvent à l’origine d’une diminution du rendement des cultures. En Région wallonne, les machines destinées à la récolte de betteraves risquent d’engendrer une compaction du sol car elles sont souvent utilisées alors que le sol est humide et que les charges à l’essieu sont importantes. Les machines d’exploitation forestière présentent également des risques pour la compaction du sol. La contrainte de préconsolidation (Pc) est considérée comme la valeur à ne pas dépasser pour éviter que le sol subisse des dégâts difficilement réversibles. Si les contraintes appliquées sont supérieures à Pc, le sol garde un comportement élastique (état réversible) et il n’y a pas de modification dans l’organisation de la porosité du sol. Par contre, si les contraintes appliquées sont supérieures à Pc, le sol entre en plasticité et ses fonctions naturelles sont perturbées. Dans un premier temps, des cartes de sensibilité du sol à la compaction sont élaborées. Elles évaluent la contrainte de préconsolidation des sols de la Région wallonne, au moyen des fonctions de pédotransfert (FPT) de Lebert et Fleige (2003). L’impact des engins sur le sol est étudié au niveau du ‘subsoil’, sous la couche de labour, là où le sol ne peut pas être régénéré par des outils classiques de travail du sol. Les paramètres des FPT sont accessibles au sein de Aardewerk ou sont trouvés dans la littérature. Les valeurs de Pc sont classées selon 6 niveaux de sensibilité, à deux états hydriques différents. Dans un deuxième temps, la distribution des contraintes verticales générées par le passage d’engins ‘types’, caractérisés par les dimensions des pneus, la charge à l’essieu et la pression de gonflage, est calculée à l’aide du logiciel Soilflex. Les Pc du sol sont alors comparées aux contraintes verticales induites par les engins, pour aboutir à des cartes de risque de compaction. Celles-ci simulent 4 scénarios : deux teneurs en eau et deux types d’engins. Afin de valider ces deux types de cartes, des tests oedométriques destinés à mesurer Pc sont réalisés sur des sols agricoles et forestiers. Pour faciliter la démarche et calculer les FPT de Lebert et Fleige avec une plus faible incertitude, il serait utile que la CNSW comporte des données relatives aux fractions granulométriques, à la matière organique des sols, la cohésion, l’angle de frottement interne, la masse volumique apparente sèche de sol, … [less ▲]

Detailed reference viewed: 86 (23 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailSoil variability measured by a soil strenght sensor: within-field variability and similarity between fields
Hanquet, Bernard; Ndao, Tanor; Verbrugge, Jean-Claude et al

in Book of Abstracts (2004)

Many sensing methods for soil physical properties determination are developed to replace time-consuming and expensive soil sampling and analysis. Within this scope, sensors to measure soil strength are ... [more ▼]

Many sensing methods for soil physical properties determination are developed to replace time-consuming and expensive soil sampling and analysis. Within this scope, sensors to measure soil strength are developed in several laboratories. They are generally coupled to DGPS positioning systems to produce maps, showing within-field soil variability. In this study, besides the within-field variability, the sensor was used with another objective: the aim was to appraise the similarity of soil strength between different fields located in silty areas, in Belgium. [less ▲]

Detailed reference viewed: 13 (2 ULg)