References of "Tessier, D"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detailComparison of three learning methods in a patient with early Alzheimer's disease
Bier, N.; Gagnon, L.; Van der Linden, Martial et al

in Brain and Cognition (2004, October), 56(1), 116

Detailed reference viewed: 43 (7 ULg)
Peer Reviewed
See detailComparaison de trois méthodes d'apprentissage dans la maladie d'Alzheimer
Bier, Nathalie; Gagnon, Lise; Van der Linden, Martial et al

Poster (2003, May 23)

Detailed reference viewed: 18 (2 ULg)
See detailManuel relatif aux matières naturelles pour barrières argileuses ouvragées pour C.E.T. (centres d'enfouissement technique) et réhabilitation de dépotoirs en région wallonne.
Marcoen, Jean Marie ULg; Tessier, D.; Thorez, Jacques ULg et al

Report (2000)

La Région wallonne a confié aux laboratoires ci-dessus, la mission de rédiger un manuel technique qui décrit la sélection et la qualification des gisements et des matériaux argileux ainsi que le contrôle ... [more ▼]

La Région wallonne a confié aux laboratoires ci-dessus, la mission de rédiger un manuel technique qui décrit la sélection et la qualification des gisements et des matériaux argileux ainsi que le contrôle de la mise en œuvre des barrières argileuses ouvragées destinées à la réalisation des centres d'enfouissement technique (CET) ou à la réhabilitation de dépotoirs en Région wallonne. CET : Centre d’enfouissement technique, appellation pour les décharges, définies comme installations d’élimination contrôlée où des déchets sont définitivement entreposés sur ou dans le sol. La directive européenne a gardé l’appellation " décharge ". Ce manuel précise les moyens de qualification, de mise en œuvre et de contrôle de barrières étanches rapportées en fond de fouille, sur les flancs, ainsi qu'en couverture sur un site dont le substratum naturel ne satisfait pas aux contraintes environnementales réglementaires. Le matériau doit répondre à différents objectifs, liés à l'obtention d'un coefficient de perméabilité inférieur à 1.10-9m/s in situ, à la stabilité mécanique de l'ouvrage mais aussi au maintien des performances à long terme de la barrière argileuse dans les conditions d'exploitation. Cfr. annexe I de la DIRECTIVE 199/31/CE DU CONSEIL, du 28 avril 1999 En fonction de leurs propriétés, l'utilisation d'argiles (la définition précise du terme argile est donnée dans le manuel) s'impose. Néanmoins, une gamme plus large de matériaux naturels pourrait correspondre aux critères requis. Ainsi, en ce qui concerne la valorisation de sous produits des industries minérales, des boues ou des stériles miniers, la même démarche que celle préconisée pour les matériaux argileux naturels permettra de vérifier s'ils peuvent répondre aux exigences de qualification. Il convient en premier lieu d'apporter la preuve, via un laboratoire agréé, que le matériau ne présente pas de contamination qui le rende impropre à l'usage envisagé. Le manuel est réalisé sur base de l’expérience des auteurs et intègre celle de bureaux de contrôle agréés. Il prend aussi en compte les informations d’études réalisées à l’étranger. La démarche adoptée est de distinguer les différentes étapes de réalisation de la barrière argileuse : choix du matériau (gisement, qualité), définition des méthodes et moyens de mise en œuvre et contrôle in situ (planche d’essai), contrôle des fournitures sur chantier, contrôle final de la barrière étanche. [less ▲]

Detailed reference viewed: 138 (5 ULg)
Peer Reviewed
See detailMicrostructure of desert soil related to swelling behaviour
Marcoen, Jean Marie ULg; Tessier, D.; Zaczeck, Y.

in Ringrose-Voase, A. J.; Humphreys, G. S. (Eds.) Developments in soil Science 22, Soil Micromorphology : Studies in Management and Genesis (1994)

Detailed reference viewed: 11 (7 ULg)
See detailMicromorphology of desert soil and swelling behaviour
Marcoen, Jean Marie ULg; Tessier, D.; Zaczek, Y.

Poster (1992, July)

Detailed reference viewed: 7 (3 ULg)