References of "Squelard, Gilles"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
See detailProjet Activation: mise et soutien en emploi de personnes souffrant de problèmes de santé mentale
Squelard, Gilles ULg; Stassen, Jean Michel

Conference given outside the academic context (2012)

Detailed reference viewed: 25 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailNeuropsychiatric Inventory data in a Belgian sample of elderly persons with and without dementia
Squelard, Gilles ULg; Missotten, Pierre ULg; Paquay, Louis et al

in Clinical Interventions in Aging (2012), 2(7), 423-430

Background/aims: This study assesses and compares prevalence of psychological and behavioral symptoms in a Belgian sample of people with and without dementia. Methods: A total of 228 persons older than 65 ... [more ▼]

Background/aims: This study assesses and compares prevalence of psychological and behavioral symptoms in a Belgian sample of people with and without dementia. Methods: A total of 228 persons older than 65 years with dementia and a group of 64 non- demented persons were assessed using the Neuropsychiatric Inventory (NPI) in 2004. Results: Within the group without dementia, the most frequent symptoms were depression, agitation, and irritability. Within the group with dementia, the most common symptoms were depression, irritability, apathy, and agitation. Prevalence of delusions (P [less ▲]

Detailed reference viewed: 60 (10 ULg)
Full Text
See detailUne nouvelle cité pour les seniors
Squelard, Gilles ULg

in Garcet, Marc (Ed.) Mixité sociale et progrès humain (2012)

Detailed reference viewed: 41 (3 ULg)
Full Text
See detailConséquences du vieillissement démographique
Squelard, Gilles ULg

Conference given outside the academic context (2011)

Detailed reference viewed: 27 (4 ULg)
Full Text
See detailLe travail en réseau : comment ne pas perdre la tête – Synthèse
Squelard, Gilles ULg

Conference given outside the academic context (2011)

Detailed reference viewed: 20 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailMaladie d’Alzheimer : vulnérabilité et adaptation du patient et de ses aidants
Ylieff, Michel ULg; Squelard, Gilles ULg; Missotten, Pierre ULg

in NPG. Neurologie - Psychiatrie - Gériatrie (2011), 11(64), 166-172

Les concepts de vulnérabilité et d’adaptation peuvent enrichir les analyses et les débats sur les conséquences psychologiques et sociales de la maladie d’Alzheimer. Leur définition montre qu’ils sont les ... [more ▼]

Les concepts de vulnérabilité et d’adaptation peuvent enrichir les analyses et les débats sur les conséquences psychologiques et sociales de la maladie d’Alzheimer. Leur définition montre qu’ils sont les conséquences indissociables d’un même événement. Des travaux récents sur le vécu de la personne Alzheimer permettent de mieux cerner sa vulnérabilité et son adaptation. Certaines perturbations psychologiques et comportementales peuvent aussi constituer des indicateurs indirects. Les interventions psychosociales favorisent le processus d’adaptation. Le fardeau subjectif des aidants familiaux est en rapport avec leur vulnérabilité et leur adaptation. Il fait l’objet de nombreuses recherches. L’efficacité des interventions pour l’atténuer n’est pas encore clairement établie. [less ▲]

Detailed reference viewed: 160 (9 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detail"Projet thérapeutique 79 - Réseaux et circuits de soins pédopsychiatriques: conduites perturbatrices d'intensité moyenne à sévère chez l'enfant et l'adolescent"
Squelard, Gilles ULg; Roland, Bénédicte; Jacob, Bernard

Conference (2011, May 20)

Introduction From April 2011, the function of dialogue will receive a structural financial support for the mental health care in Belgium. This function will be partly built on the experience of the ... [more ▼]

Introduction From April 2011, the function of dialogue will receive a structural financial support for the mental health care in Belgium. This function will be partly built on the experience of the therapeutic projects “care networks”. This research work takes shape with the organisation of multidisciplinary meetings and dialogues around chronic and complex situations. Especially, the therapeutic project n°79 “disruptive children and adolescents behaviours from moderate to severe intensity” tends to provide tailor-made care and a better follow-up to these patients while maximizing complementarities between partners and avoiding as much as possible redundancy in care, help, support and supervision. Purpose To provide recommendations on the organization of consultation meetings and intersectorial collaboration. Methodology The therapeutic project n° 79 is aimed at children and adolescents aged 0 to 21, living in the province of Liège and showing a specific psychiatric pathology: conduct disorder, oppositional defiant disorder, attention deficit/hyperactivity disorder. This project is based on an empirical approach. It consists in organising multidisciplinary meetings and dialogues concerning patients and their families, with the aim of a individualized follow-up. The device used in these meetings is the care plan. It allows structure the debates considering a general goal for the child and the specific aims of the different services. This personalized care plan provides network coordination to the child and his family and avoids any situation of mutual returns. It also increases the visibility of each other’s role within the care plan. Moreover, it results in the definition of a schedule and evaluation periods. Results The project has followed 59 users, 44% of whom were adolescents above the age of 12. In each situation, an agent has been chosen to follow the case. His role is to keep in touch with the user and to be the contact person with the different professionals. He is in charge of the organisation and the management of the meetings. The agent can come from any sector. Recommendations on this topic have been reported. Discussion/conclusion The experience of the therapeutic project n° 79 turned out to be highly fruitful. All the purposes focusing on the user and his family were achieved and there were also many positive interprofessional relationships and collaborative work. Multidisciplinary consultation meetings turned out to be an effective way to get to know partners and it gives a clear view of their respective services and care offers as well as their functioning. The method applied in our project appeared to facilitate collaborative working and coordination between professionals from various areas acting in the users’ own interests. [less ▲]

Detailed reference viewed: 59 (5 ULg)
Full Text
See detailProjet 99: un exemple de concertation dans le travail en réseau
Squelard, Gilles ULg

Conference given outside the academic context (2011)

Introduction : En Belgique, le secteur de la santé mentale est en pleine mutation. Afin d’améliorer l’efficacité des soins, les pouvoirs publics ont décidé de réorganiser l’offre de soins par la ... [more ▼]

Introduction : En Belgique, le secteur de la santé mentale est en pleine mutation. Afin d’améliorer l’efficacité des soins, les pouvoirs publics ont décidé de réorganiser l’offre de soins par la réalisation de « circuits et réseaux de soins ». Cette réforme se construit par phases successives, et c’est dans ce cadre qu’ont été activés les projets thérapeutiques. Ces recherches-actions se concrétisent par le développement de la fonction de concertation autour de patients et de leur famille. Leur finalité est d’améliorer la continuité des soins et de proposer des soins sur mesure dont le patient est l’élément central. Le projet thérapeutique n°99 « personnes âgées » vise le maintien dans leur milieu de vie de personnes de plus de 65 ans vivant en Province de Liège et présentant une problématique psychiatrique chronique et complexe. Objectif Communication de nos principales recommandations concernant la mise en place de la fonction de concertation et à la formalisation du travail en réseau dans le tissu gérontologique liégeois. Méthodologie : Le projet thérapeutique n°99 vise les personnes âgées de 65 et plus, habitant en Province de Liège et présentant une pathologie psychiatrique spécifique : démence, abus d’alcool, abus d’opiacés, abus d’hypnotiques, anxiolytiques ou sédatifs, schizophrénie, ou trouble schizo-affectif. Le projet repose sur une démarche empirique. Il consiste en l’organisation de réunions de concertation pluridisciplinaires autour de patients et de leur famille dont la finalité est la mise en place d’un suivi individualisé. Nous nous appuyons sur ces situations cliniques chroniques et complexes pour mettre en place des procédures de travail en réseau. Résultats : Nous avons suivi environ 80 patients dont l’âge moyen est de 80.1 ans. La plupart des patients suivis (80%) présentent une démence. La coordination du projet opère un travail sur deux axes distincts: l’axe institutionnel et professionnel, et le niveau clinique. L’action ciblant le réseau vise le développement d’une culture de travail en réseau. Celle-ci se construit progressivement à travers une sensibilisation des professionnels au travail de concertation pluridisciplinaire. En ce qui concerne le travail clinique, nous nous sommes focalisés sur la gestion de la concertation pluridisciplinaire. Ce travail se décompose en trois phases : la phase préparatoire, la réunion de concertation, et le suivi. Des procédures de travail ont été mises en place pour en faciliter l’organisation (plan de service, agent de suivi). Conclusion : Le développement de la fonction de concertation a suscité un remaniement dans le mode de fonctionnement des professionnels de terrain, souvent peu familiarisés au travail en réseau et à la collaboration « extérieure ». L’instauration de la culture de travail en réseau via un accompagnement, une sensibilisation, et la mise à disposition de procédures favorisant la collaboration interdisciplinaire s’avère nécessaire. Outre les bénéfices cliniques relevés, il apparaît après trois ans de fonctionnement que la concertation autour de personnes souffrant de problématiques chroniques complexes constitue un moyen efficace de maintien du lien interprofessionnel, et facilite la connaissance et la collaboration des partenaires. [less ▲]

Detailed reference viewed: 41 (8 ULg)
Full Text
See detailMa compagne la solitude
Squelard, Gilles ULg

Conference given outside the academic context (2011)

Detailed reference viewed: 14 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailProjet thérapeutique n°99 "Personnes âgées"
Squelard, Gilles ULg; Vilain, Anne; Jacob, Bernard

Poster (2010, November 19)

ès avril 2011, la fonction de concertation fera l’objet d’un financement structurel pour les soins en santé mentale en Belgique. Cette fonction va se construire en partie sur base de l’expérience des ... [more ▼]

ès avril 2011, la fonction de concertation fera l’objet d’un financement structurel pour les soins en santé mentale en Belgique. Cette fonction va se construire en partie sur base de l’expérience des projets thérapeutiques « réseaux et circuits de soins ». Ces recherches actions se concrétisent par l’organisation de réunions de concertation pluridisciplinaires autour de situations chroniques et complexes. Plus spécifiquement, le projet thérapeutique n°99 « personnes âgées » a pour objectifs de favoriser le maintien à domicile de personnes âgées, de garantir la continuité des soins et du projet de vie, d’améliorer la qualité de la réintégration au domicile, d’éviter les réhospitalisations, de mieux cerner les conditions d’une réhospitalisation, et d’aborder les problématiques d’isolement, de solitude, voire de maltraitance. Objectif Communication de recommandations concernant l’organisation de réunions de concertation et la participation des intervenants sur base de l’expérience du projet thérapeutique n°99 « Personnes âgées » en Province de Liège. Méthodologie Le projet thérapeutique n°99 vise les personnes âgées de 65 ans et plus, habitant en Province de Liège et présentant une pathologie psychiatrique spécifique : démence, abus d’alcool, abus d’opiacés, abus d’hypnotiques, anxiolytiques ou sédatifs, schizophrénie, ou trouble schizo-affectif. Le projet repose sur une démarche empirique. Il consiste en l’organisation de réunions de concertation pluridisciplinaires autour de patients et de leur famille dont la finalité est la mise en place d’un suivi individualisé. Résultats L’âge moyen de la population suivie est de 79,21 ± 6.71. Elle se constitue majoritairement d’hommes (51%). Les diagnostiques les plus fréquents à l’inclusion sont la démence (Alzheimer, vasculaire,..) et l’abus d’alcool. Pour chaque situation, un agent de suivi est choisi. Son rôle sera de rester en contact avec l’usager et de faire le lien avec les différents intervenants. C’est également à lui que revient l’organisation des réunions de concertation. Cette tâche demande de tenir compte des emplois du temps des différents professionnels concernés. Les médecins sont des intervenants essentiels mais parfois difficile à mobiliser pour une réunion d’une heure. Le projet 99 arrive à des résultats satisfaisants quant à la participation des médecins tant d’un point de vue quantitatif que qualitatif. Nous avons pu dégager des pratiques facilitant leur participation en réunion de concertation. Enfin, l’agent de suivi est le garant de la place laissée à chacun pour s’exprimer lors de la réunion et en particulier à l’usager/famille. Des recommandations ont également pu être formulées à ce sujet. Discussion/conclusion L’expérience du projet thérapeutique n°99 s’est avérée extrêmement fructueuse, par l’atteinte des objectifs centrés sur l’usager et leur famille, mais également à travers les nombreux échanges interprofessionnels. La concertation pluridisciplinaire s’est avérée être un excellent moyen de découverte des partenaires, en amenant une représentation plus concrète de leur offre de soins et de leur mode de fonctionnement. [less ▲]

Detailed reference viewed: 45 (7 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailProjet thérapeutique n°99 "Personnes âgées" et travail en réseau
Squelard, Gilles ULg; Vilain, Anne; Jacob, Bernard

Poster (2010, October)

Introduction : En Belgique, le secteur de la santé mentale est en pleine mutation. Afin d’améliorer l’efficacité des soins, les pouvoirs publics ont décidé de réorganiser l’offre de soins par la ... [more ▼]

Introduction : En Belgique, le secteur de la santé mentale est en pleine mutation. Afin d’améliorer l’efficacité des soins, les pouvoirs publics ont décidé de réorganiser l’offre de soins par la réalisation de « circuits et réseaux de soins ». Cette réforme se construit par phases successives, et c’est dans ce cadre qu’ont été activés les projets thérapeutiques. Ces recherches-actions se concrétisent par le développement de la fonction de concertation autour de patients et de leur famille. Leur finalité est d’améliorer la continuité des soins et de proposer des soins sur mesure dont le patient est l’élément central. Le projet thérapeutique n°99 « personnes âgées » vise le maintien dans leur milieu de vie de personnes de plus de 65 ans vivant en Province de Liège et présentant une problématique psychiatrique chronique et complexe. Objectif Communication de nos principales recommandations concernant la mise en place de la fonction de concertation et à la formalisation du travail en réseau dans le tissu gérontologique liégeois. Méthodologie : Le projet thérapeutique n°99 vise les personnes âgées de 65 et plus, habitant en Province de Liège et présentant une pathologie psychiatrique spécifique : démence, abus d’alcool, abus d’opiacés, abus d’hypnotiques, anxiolytiques ou sédatifs, schizophrénie, ou trouble schizo-affectif. Le projet repose sur une démarche empirique. Il consiste en l’organisation de réunions de concertation pluridisciplinaires autour de patients et de leur famille dont la finalité est la mise en place d’un suivi individualisé. Nous nous appuyons sur ces situations cliniques chroniques et complexes pour mettre en place des procédures de travail en réseau. Résultats : Nous avons suivi environ 80 patients dont l’âge moyen est de 80.1 ans. La plupart des patients suivis (80%) présentent une démence. La coordination du projet opère un travail sur deux axes distincts: l’axe institutionnel et professionnel, et le niveau clinique. L’action ciblant le réseau vise le développement d’une culture de travail en réseau. Celle-ci se construit progressivement à travers une sensibilisation des professionnels au travail de concertation pluridisciplinaire. En ce qui concerne le travail clinique, nous nous sommes focalisés sur la gestion de la concertation pluridisciplinaire. Ce travail se décompose en trois phases : la phase préparatoire, la réunion de concertation, et le suivi. Des procédures de travail ont été mises en place pour en faciliter l’organisation (plan de service, agent de suivi). Conclusion : Le développement de la fonction de concertation a suscité un remaniement dans le mode de fonctionnement des professionnels de terrain, souvent peu familiarisés au travail en réseau et à la collaboration « extérieure ». L’instauration de la culture de travail en réseau via un accompagnement, une sensibilisation, et la mise à disposition de procédures favorisant la collaboration interdisciplinaire s’avère nécessaire. Outre les bénéfices cliniques relevés, il apparaît après trois ans de fonctionnement que la concertation autour de personnes souffrant de problématiques chroniques complexes constitue un moyen efficace de maintien du lien interprofessionnel, et facilite la connaissance et la collaboration des partenaires. [less ▲]

Detailed reference viewed: 53 (5 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPersistance des troubles psychologiques et comportementaux de la démence
Squelard, Gilles ULg; Adam, Stéphane ULg; Missotten, Pierre ULg et al

Poster (2010, October)

est considérable. Actuellement, la sélection d’un traitement dépend de la nature du trouble et de son intensité. La connaissance de leur persistance s’avère importante pour la sélection et l’organisation ... [more ▼]

est considérable. Actuellement, la sélection d’un traitement dépend de la nature du trouble et de son intensité. La connaissance de leur persistance s’avère importante pour la sélection et l’organisation du traitement. Objectifs: Evaluer la persistance des troubles psychologiques et comportementaux dans une population de sujets déments suivis longitudinalement. Méthodes: Nous avons sélectionné 104 sujets déments issus de l’étude Qualidem (Paquay et al., 2004). Tous les sujets sont institutionnalisés et présentent des perturbations cognitives (score MMSE<20). Les troubles psychologiques et comportementaux ont été évalués à 12 mois d’intervalle avec le Neuropsychiatric Inventory (Cummings et al., 1997). Résultats: Les perturbations les plus persistantes sont les idées délirantes (62%), et l’agitation (67%). Le risque de rechute est moins important pour la dépression (54%), les hallucinations (44%), l’exaltation de l’humeur (43%), l’apathie (48%), l’irritabilité (52%), et le comportement moteur aberrant (52%). L’anxiété (38%), la désinhibition (39%), les troubles du sommeil (39%) et de l’appétit (38%) sont les moins persistants. Conclusion: La nature persistante de l’agitation et des idées délirantes suggère que le traitement de ces perturbations doit être prolongé. La nature ponctuelle de l’anxiété, la désinhibition et des troubles de l’appétit et du sommeil suggère qu’un traitement à court terme est plus approprié pour ces perturbations. Ces résultats sont à interpréter par rapport à la définition des troubles induite par le NPI. [less ▲]

Detailed reference viewed: 72 (10 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailProjet thérapeutique n°99 "Personnes âgées"
Squelard, Gilles ULg; Vilain, Anne; Jacob, Bernard

Poster (2010, September 21)

Introduction Dès avril 2011, la fonction de concertation fera l’objet d’un financement structurel pour les soins en santé mentale en Belgique. Cette fonction va se construire en partie sur base de ... [more ▼]

Introduction Dès avril 2011, la fonction de concertation fera l’objet d’un financement structurel pour les soins en santé mentale en Belgique. Cette fonction va se construire en partie sur base de l’expérience des projets thérapeutiques « réseaux et circuits de soins ». Ces recherches actions se concrétisent par l’organisation de réunions de concertation pluridisciplinaires autour de situations chroniques et complexes. Plus spécifiquement, le projet thérapeutique n°99 « personnes âgées » a pour objectifs de favoriser le maintien à domicile de personnes âgées, de garantir la continuité des soins et du projet de vie, d’améliorer la qualité de la réintégration au domicile, d’éviter les réhospitalisations, de mieux cerner les conditions d’une réhospitalisation, et d’aborder les problématiques d’isolement, de solitude, voire de maltraitance. Objectif Proposition d’un modèle organisationnel de travail en réseau sur base de l’expérience du projet thérapeutique n°99 « Personnes âgées » en Province de Liège. Méthodologie Le projet thérapeutique n°99 vise les personnes âgées de 65 ans et plus, habitant en Province de Liège et présentant une pathologie psychiatrique spécifique : démence, abus d’alcool, abus d’opiacés, abus d’hypnotiques, anxiolytiques ou sédatifs, schizophrénie, ou trouble schizo-affectif. Le projet repose sur une démarche empirique. Il consiste en l’organisation de réunions de concertation pluridisciplinaires autour de patients et de leur famille dont la finalité est la mise en place d’un suivi individualisé. Nous nous appuyons sur ces situations cliniques pour mettre en place des procédures de travail en réseau. Résultats L’âge moyen de la population suivie est de 79,21 ± 6.71. Elle se constitue majoritairement d’hommes (51%). Les diagnostiques les plus fréquents à l’inclusion sont la démence (Alzheimer, vasculaire,..) et l’abus d’alcool. La mise en place et la pérennisation de la fonction de concertation a nécessité et nécessite encore une sensibilisation des professionnels (équipes et pouvoir organisateur), quant à l’intérêt de la concertation et à ses modalités organisationnelles. Avec les partenaires du projet, nous avons développé des procédures de travail en réseau destinées à faciliter et à structurer les échanges. Pour chaque situation, autour de l’usager, nous identifions un agent de suivi (référent du patient) qui assure des fonctions de liaison, d’évaluation et de bienveillance. Nous nous appuyons sur un outil « le plan de soins individualisé - PSI » qui motive la définition d’objectifs clairs, identifie le rôle de chaque partenaire, et l’échéance à respecter pour la prise en charge. Conclusion L’expérience du projet thérapeutique n°99 s’est avérée extrêmement fructueuse, par l’atteinte des objectifs centrés sur l’usager et leur famille, mais également à travers les nombreux échanges interprofessionnels. La concertation pluridisciplinaire constitue un excellent moyen de connaissance des partenaires, amenant une représentation plus concrète de leur mode de fonctionnement et de leur offre de soins. Le développement de la fonction de concertation a suscité un remaniement organisationnel important chez les professionnels, souvent peu familiarisés à la collaboration « extérieure ». Sa mise en place dans le champs de la santé mentale requiert le développement de procédures de travail en réseau ainsi qu’un accompagnement des professionnels tant au niveau institutionnel qu’autour de l’usager et de leur famille. Une responsabilisation des partenaires devra appuyer cette démarche pour garantir leur investissement dans un processus de travail en réseau. L’efficacité de celui-ci repose sur l’implication de l’ensemble des partenaires disponibles sur une zone géographique donnée. [less ▲]

Detailed reference viewed: 23 (3 ULg)
Full Text
See detailQualité de vie et droit des seniors
Squelard, Gilles ULg

Conference given outside the academic context (2010)

Detailed reference viewed: 17 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEvaluation de la qualité de vie dans la maladie d’Alzheimer et les troubles apparentés
Missotten, Pierre ULg; Squelard, Gilles ULg; Ylieff, Michel ULg

in Gérontologie et Société : Cahiers de la Fondation Nationale de Gérontologie (2010), 133

Definition and measure of quality of life (QoL) raise many conceptual and methodological problems. Its assessment in Alzheimer's disease and related disorders is relatively recent. It uses self-assessment ... [more ▼]

Definition and measure of quality of life (QoL) raise many conceptual and methodological problems. Its assessment in Alzheimer's disease and related disorders is relatively recent. It uses self-assessment or proxy assessment tools. These are the subject of much debate and involve some biases. Current research mainly aims to assess the global level of Alzheimer's QoL, specify the impact of disease and identify the factors that influence it. Data resulting from recent studies using a same instrument, the Alzheimer’s Disease Related Quality of Life (ADRQL), show that the decrease in QoL is less catastrophic than what is usually stated. This is influenced by the level of dependency, by cognitive deficits and especially psychological and behavioural disorders. Moreover, QoL does not seem to decrease linearly during the staging. It may have periods of stability despite the worsening of cognitive impairment. QoL does not appear to be higher in subjects living at home. Current data could contribute to ethical debates about the meaning to life of Alzheimer persons, on their end-of-life and the finality of care. [less ▲]

Detailed reference viewed: 129 (10 ULg)
Full Text
See detailLes soins apportés aux personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer ou d'une maladie apparentée: perspectives et enjeux
Ylieff, Michel ULg; Squelard, Gilles ULg; Missotten, Pierre ULg et al

Book published by Fondation Roi Bauduoin (2009)

Cette publication offre un tour d’horizon des soins aux personnes souffrant de démence : un inventaire de l’offre de soins, un aperçu des problèmes, une sélection de quelques initiatives novatrices et ... [more ▼]

Cette publication offre un tour d’horizon des soins aux personnes souffrant de démence : un inventaire de l’offre de soins, un aperçu des problèmes, une sélection de quelques initiatives novatrices et enjeux pour l’avenir. Le premier chapitre dépeint le contexte général au sein duquel se déroulent les soins aux personnes atteintes de démence. Il décrit d’abord les évolutions démographiques en cours. Parmi ces dernières, le vieillissement de la population joue évidemment un rôle important, auquel viennent s’ajouter des phénomènes tels que la diminution de la taille des ménages ou le nombre croissant de personnes isolées. Il traite ensuite de sept tendances sociétales et scientifiques qui déterminent dans une large mesure la forme que prendront, à l’avenir, les soins aux personnes atteintes de démence. Le deuxième chapitre dresse un état des lieux de l’offre de soins disponible en termes de services, d’intervenants et de structures pour personnes souffrant de démence. L’offre de services ou de structures tant extra-muraux, trans-muraux qu’intra-muraux est riche et variée. Certains d’entre eux sont nés des besoins des personnes souffrant de démence et de ceux de leurs aidants proches et leur sont spécifiquement destinés. D’autres services s’adressent à un groupe cible plus vaste, mais s’avèrent dans la pratique d’un grand secours dans le cas de la démence. La programmation de ces soins doit suffisante. Le troisième chapitre complète le chapitre précédent, davantage axé sur l’aspect qualitatif, par des informations quantitatives. Les données chiffrées sur la programmation de l’offre de soins mettent en lumière les services réalisés en Belgique, mais aussi en Région flamande, en Région wallonne et dans la Région de Bruxelles-Capitale. Les soins aux personnes atteintes de démence constituent aussi une préoccupation pour nos décideurs politiques. Le quatrième chapitre décrit les compétences et les mesures politiques prises aux différents niveaux de pouvoir (fédéral et régional). Il présente également les principales études qui ont été menées en vue de préparer et de soutenir les politiques en matière de démence. Dans le cinquième chapitre du rapport, les auteurs se tournent vers l’avenir. Quels projets créatifs, quelles initiatives innovantes peuvent constituer des sources d’inspiration pour les soins de demain ? Une petite sélection de bonnes pratiques dans les soins aux personnes souffrant de démence y est présentée. Il s’agit de formes d’habitat et de soins à petite échelle, de groupes de rencontre pour personnes présentant un début de démence et d’initiatives novatrices dans les soins de santé mentale. [less ▲]

Detailed reference viewed: 88 (6 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailBientraitance et Qualité des soins chez la personne âgée
Thomas, Philippe; Missotten, Pierre ULg; Squelard, Gilles ULg et al

in Revue Francophone de Gériatrie et de Gérontologie (2009), XVI(157), 234-244

The geriatric population is as a group often at risk of disease and often experiencing limited access to health care system because of place of residence, economic factors, social isolation, complex ... [more ▼]

The geriatric population is as a group often at risk of disease and often experiencing limited access to health care system because of place of residence, economic factors, social isolation, complex medical illness, and other individual and familial factors. Quality is essential to continue examining existing organizational structures in homecare or institution for elderly. Interdisciplinary and person-centred cares have been utilized to trigger quality in geriatrics care for years. Person-centred care was part of a wide movement during the last decades of the 20th century that recognised that people with dementia could benefit from psychological approaches, that they had human rights and that they proposed a challenge to dehumanizing care practice which had not been seen previously. These programs have used diverse group of educational models to relate various health professions and community service agencies with academic institutions for training in care of the elderly and to address ethical issues training for the purpose of stimulating educational collaboration. This article explores present and for the future recommendations for interdisciplinary collaborations, discusses educational models on quality management especially in France and Belgian. [less ▲]

Detailed reference viewed: 126 (13 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailImpact of place of residence on relationship between quality of life and cognitive decline in dementia
Missotten, Pierre ULg; Thomas, Philippe; Squelard, Gilles ULg et al

in Alzheimer Disease and Associated Disorders (2009), 23(4), 395-400

The aim of this descriptive study was to estimate and compare the association between cognitive decline and quality of life (QOL) for 2 groups of dementia patients differing by place of residence: home or ... [more ▼]

The aim of this descriptive study was to estimate and compare the association between cognitive decline and quality of life (QOL) for 2 groups of dementia patients differing by place of residence: home or institution. Each subject was placed within a specific subgroup according to their Mini-Mental State Examination (MMSE) score and was evaluated by a QOL proxy-assessment [Alzheimer Disease Related Quality of Life (ADRQL)] and a dependency assessment (Katz Activities of Daily Living classification). For the ‘‘at home’’ and ‘‘institution’’ groups, global and subscale ADRQL scores showed significant differences between the 5 MMSE subgroups. Place of residence and MMSE subgroups significantly affected global and subscale ADRQL scores. The MMSE 4 to 8, 9 to 13, and 14 to 18 subgroups had ADRQL global scores significantly better in the institution group than the at home group. In contrast, the MMSE 19 to 23 and 0 to 3 subgroups had similar ADRQL global scores in both places of residence. In conclusion, there is no direct relationship between cognitive decline and QOL, and QOL does not seem to be better at home compared with the institution. [less ▲]

Detailed reference viewed: 62 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEvaluation de la qualité de vie de personnes âgées : état actuel et utilisation de l’Inventaire Systémique de Qualité de Vie (ISQV©)
Missotten, Pierre ULg; Etienne, Anne-Marie ULg; Squelard, Gilles ULg et al

in Revue Francophone de Clinique Comportementale et Cognitive (2009), 14(3), 14-21

This study approaches the question of the evolution of the quality of life (QOL) measures in older patient populations. On base of the report of the weak number of instruments specifically adapted to this ... [more ▼]

This study approaches the question of the evolution of the quality of life (QOL) measures in older patient populations. On base of the report of the weak number of instruments specifically adapted to this population and of the absence of instruments taking into account both the expectations and the priorities of the individuals, we wished to make the adaptation of a tool for adult, the Quality of life Systematic Inventory (QLSI©). In this prospect, the main aim of this preliminary research was to test the evaluative approach of the QLSI© within a population of old people and to obtain useful information for the construction of a version of the QLSI© for old people. 135 voluntary subjects, from 65 to 85 years old, living at home and having a good health participated in the study. The questionnaire revealed a good QOL which could be explained by the combination of diverse factors such as a good current situation, a lesser importance given to the diverse life domains and the relatively weak goals. The results demonstrated the relevance of the QLSI© but also showed the necessity of certain modifications to make this questionnaire more specific to the old person. [less ▲]

Detailed reference viewed: 238 (13 ULg)