References of "Sindaco, Sarah"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
See detail« La parole subversive n'est plus à gauche » [titre de la rédaction]
Durand, Pascal ULg; Sindaco, Sarah ULg; Jassogne, Pierre

Article for general public (2015)

Entretien mené par Pierre Jassogne au sujet de l'ouvrage Le Discours « néo-réactionnaire ». Transgressions conservatrices, Paris, CNRS Editions, coll. "Culture & Société", 2015.

Detailed reference viewed: 43 (6 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPostures et figures « néo-réactionnaires ». Autour d'un personnage collectif
Durand, Pascal ULg; Sindaco, Sarah ULg

in COnTEXTES : Revue de Sociologie de la Littérature (2015)

Rendre compte du courant dit des « nouveaux réactionnaires » en dressant le portrait du personnage collectif qui lui sert de support tient ici d’une mesure de prudence autant que d’un choix de méthode, à ... [more ▼]

Rendre compte du courant dit des « nouveaux réactionnaires » en dressant le portrait du personnage collectif qui lui sert de support tient ici d’une mesure de prudence autant que d’un choix de méthode, à la faveur d’une double distance créée avec l’objet : distance historique pour commencer, même si celle-ci tendra à se resserrer progressivement autour dudit objet ; distance assurée d’un autre côté par un effort d’abstraction des régularités en fait de rhétorique et de posture caractéristiques du phénomène examiné dans son ensemble. Un phénomène à la fois social et discursif dont les conditions de possibilité et d’efficacité intéresse davantage le propos du présent article que les contenus polémiques dont il se nourrit et les fortes individualités dont il se soutient [less ▲]

Detailed reference viewed: 49 (7 ULg)
Full Text
See detailLes Nouveaux Réactionnaires : mythe ou réalité ?
Durand, Pascal ULg; Sindaco, Sarah ULg; Devecchio, Alexandre

E-print/Working paper (2015)

Detailed reference viewed: 59 (3 ULg)
See detailLe discours « néo-réactionnaire ». Transgressions conservatrices
Durand, Pascal ULg; Sindaco, Sarah ULg

Book published by CNRS éditions (2015)

« Les nouveaux réactionnaires » : l’appellation trouve sa source dans un bref pamphlet paru en 2002 sous ce titre. La polémique, aussitôt très vive, n’a pas cessé, depuis, d’envenimer l’espace médiatique ... [more ▼]

« Les nouveaux réactionnaires » : l’appellation trouve sa source dans un bref pamphlet paru en 2002 sous ce titre. La polémique, aussitôt très vive, n’a pas cessé, depuis, d’envenimer l’espace médiatique et intellectuel français. Quoi de commun pourtant entre la pensée d’un Marcel Gauchet et les best-sellers d’un Éric Zemmour ? Entre la phraséologie aristocratique d’un Richard Millet et le parler peuple d’un Robert Ménard ? Entre la mélancolie indignée d’un Alain Finkielkraut et le dandysme revenu de tout d’un Michel Houellebecq ? Un tempérament réfractaire sans doute, articulant transgression et conservatisme ; une même volonté d’en découdre avec le « politiquement correct » et la « police de la pensée » ; une même propension, aussi, à se penser en représentants minoritaires d’une majorité opprimée, sur fond de désenchantement démocratique et de hantise du déclin. Romanciers, philosophes, intellectuels « médiatiques », historiens, journalistes : le spectre des « néo-réactionnaires » est large, au risque de la confusion et de l’amalgame. Les auteurs réunis dans le présent ouvrage entendent contribuer à un examen dépassionné de cette nébuleuse, en soulignant la diversité des champs d’appartenance et des registres d’expression de ceux qui la composent ou s’y trouvent rangés à leur corps plus ou moins défendant. [less ▲]

Detailed reference viewed: 546 (20 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa construction des « nouveaux réactionnaires »
Durand, Pascal ULg; Sindaco, Sarah ULg

in Durand, Pascal; Sindaco, Sarah (Eds.) Le discours « néo-réactionnaire ». Transgressions conservatrices (2015)

Extrait : La fortune journalistique de l’appellation « nouveaux réactionnaires » doit très beaucoup au paradigme dont elle relève, qui met le collectif ainsi désigné en balance avec d’autres courants ... [more ▼]

Extrait : La fortune journalistique de l’appellation « nouveaux réactionnaires » doit très beaucoup au paradigme dont elle relève, qui met le collectif ainsi désigné en balance avec d’autres courants littéraires, intellectuels et politiques agrégés de même, depuis près d’un demi-siècle, sous l’invocation de la « nouveauté » : « nouveaux romanciers » des années 1950-1960, « nouvelle critique » des années 1960-1970, « nouveaux philosophes » et « nouvelle droite » des années 1970-1980. Il va sans dire que cette appellation, produit d’une construction éditoriale à haute intensité polémique et productrice elle-même de puissants effets de construction, oppose à toute analyse du phénomène social et idéologique qu’elle entend recouvrir les obstacles qu’installent en règle très générale, si l’on n’y prend garde, les objets qui semblent s’offrir spontanément, et sous une fausse transparence, à l’appréhension . C’est pourquoi – et en raison même des effets produits par cette pré-construction, et aussi du caractère de plus en plus saillant et donc banal de thèmes qui, depuis 2002, sont devenus des lieux communs du débat public –, les contributions rassemblées dans le présent volume ont été pensées et organisées de façon à répondre à un triple effort de construction raisonnée de l’objet : construction généalogique et morphologique d’abord ; construction thématique et discursive ensuite ; construction métalittéraire enfin, dans la mesure où le débat autour des « néo-réactionnaires » et les débats qu’alimentent volontiers ceux qui sont ainsi visés, à tort ou à raison, s’inscrivent dans une tradition très française de la littérature ou des prétentions à l’éthos littéraire. [less ▲]

Detailed reference viewed: 52 (5 ULg)
See detailL'intellectuel critique aujourd'hui
Hamers, Jérémy ULg; Cormann, Grégory ULg; Englebert, Jérôme ULg et al

Article for general public (2014)

Detailed reference viewed: 53 (15 ULg)
See detailFormulation d'un projet de recherche : à propos du discours des « Nouveaux Réactionnaires »
Durand, Pascal ULg; Sindaco, Sarah ULg

Scientific conference (2013, November 28)

Les années 1990-2000 ont été marquées, en France, par l'émergence d'un courant de pensée et d'une nébuleuse d'acteurs intellectuels communément rassemblés sous l'étiquette des « Nouveaux Réactionnaires » ... [more ▼]

Les années 1990-2000 ont été marquées, en France, par l'émergence d'un courant de pensée et d'une nébuleuse d'acteurs intellectuels communément rassemblés sous l'étiquette des « Nouveaux Réactionnaires » (tels que Pascal Bruckner, Alain Finkielkraut, Alexandre Adler, Philippe Muray, Jean Clair, Éric Zemmour, Michel Houellebecq, etc.). Journalistes, romanciers, essayistes, chroniqueurs, philosophes, affichant une posture de refus à l'égard du politiquement correct, de la gauche morale et de la pensée unique, ils forment une sorte de personnage générique, composé de singularités en rupture avec toute assignation sociologique. Le projet de recherche entend dresser le tableau raisonné de ce collectif dispersé, sous les deux rapports d'une sociographie de groupe et d'une analyse rhétorique de leur discours ; il entend aussi mettre à l'épreuve différentes hypothèses explicatives sur l'émergence historique et politique du phénomène. [less ▲]

Detailed reference viewed: 124 (22 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDe "La question" à la "sensure". L'imprimé en France face à la guerre d'Algérie
Sindaco, Sarah ULg

in Matière & l'Esprit (La) (2013)

Detailed reference viewed: 25 (8 ULg)
See detailConrad Detrez
Sindaco, Sarah ULg

in Blanchaud, Corinne (Ed.) Dictionnaire littéraire de cent écrivains francophones classiques. XIXe-XXe siècles. Belgique, Canada, Luxembourg, Suisse (2013)

Detailed reference viewed: 34 (8 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPostface
Demoulin, Laurent ULg; Sindaco, Sarah ULg

in Sang de chien. Les morts sentent bon (2012)

Ce texte est la postface qui suit la réédition de deux romans d'Eugène Savitzkaya: Sang de chien et Les morts sentent bon. Ces deux romans sont situés au sein de l'ensemble de l'oeuvre. Leurs ... [more ▼]

Ce texte est la postface qui suit la réédition de deux romans d'Eugène Savitzkaya: Sang de chien et Les morts sentent bon. Ces deux romans sont situés au sein de l'ensemble de l'oeuvre. Leurs caractéristiques propres sont ensuite soulignées: il s'agit en quelque sorte de romans intermédiaires dans le parcours de l'écrivain. [less ▲]

Detailed reference viewed: 32 (1 ULg)
See detailRomain Gary, compagnon de l'aliénation
Sindaco, Sarah ULg

Conference (2011, June 09)

Detailed reference viewed: 23 (4 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailMai 68, les avatars d’une posture générationnelle. Ou comment Dany le Rouge est passé aux Verts
Sindaco, Sarah ULg

in COnTEXTES : Revue de Sociologie de la Littérature (2011), (8),

Detailed reference viewed: 47 (5 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailJean-Marie Klinkenberg : Un homme d'(inter)action
Sindaco, Sarah ULg

in Français & Société (2011), (hors-série), 52

Detailed reference viewed: 21 (4 ULg)
See detailD'un héros l'autre. Les réfractaires français pendant la guerre d'Algérie
Sindaco, Sarah ULg

in Wolf, Nelly (Ed.) Amnésies françaises à l'époque gaullienne (1958-1981). Littérature, cinéma, presse, politique (2011)

Detailed reference viewed: 20 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailRapport sur une exception française. Que peut le roman pour l’énarque ?
Sindaco, Sarah ULg

in Etudes Françaises (2011), 47(1), 43-58

Detailed reference viewed: 25 (1 ULg)
Full Text
See detailLe mythe de la jeunesse : Sartre et les générations des Trente Glorieuses
Sindaco, Sarah ULg

Article for general public (2010)

Detailed reference viewed: 57 (11 ULg)