References of "Scohy, Laureline"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
See detailBulletin agrométéorologique - Situation au 31 août 2009
Tychon, Bernard ULg; Scohy, Laureline; Denis, Antoine ULg et al

in Bulletin Agrométéorologique (2009), 7(3), 1-4

Les conditions atmosphériques de juillet et août ont permis aux cultures d’hiver de boucler leurs cycles dans d’excellentes conditions. Pour les cultures de printemps par contre, le mois d’août chaud et ... [more ▼]

Les conditions atmosphériques de juillet et août ont permis aux cultures d’hiver de boucler leurs cycles dans d’excellentes conditions. Pour les cultures de printemps par contre, le mois d’août chaud et sec aura pu accélérer la sénescence et créer ça et là des stress hydriques en particulier pour le maïs et la pomme de terre qui sont plus sensibles à la sécheresse que la betterave. Les rendements prédits pour la pomme de terre sont en-dessous de la moyenne, ils sont proches de la moyenne pour le maïs tandis qu’ils sont largement supérieurs pour la betterave. Des différences parfois importantes sont simulées entre les différentes régions agricoles. [less ▲]

Detailed reference viewed: 9 (1 ULg)
Full Text
See detailBulletin agrométéorologique - Situation au 21 juin 2009
Tychon, Bernard ULg; Scohy, Laureline; Denis, Antoine ULg et al

in Bulletin Agrométéorologique (2009), 7(2), 1-5

Depuis le dernier bulletin publié fin avril, les conditions météorologiques ont été fort proches des normales avec toutefois quelques épisodes orageux qui ont pu causer ça et là des dégâts aux cultures ... [more ▼]

Depuis le dernier bulletin publié fin avril, les conditions météorologiques ont été fort proches des normales avec toutefois quelques épisodes orageux qui ont pu causer ça et là des dégâts aux cultures. La végétation semble avoir ralenti davantage sa croissance que ce qui s’observe d’habitude depuis dix ans, cela en particulier dans le Nord et le Nord-Ouest du pays, probablement en raison des conditions pluvieuses rencontrées dans ces zones. Cependant les prévisions de rendements à l’échelle nationale ne semblent pas être affectées. A l’exception du maïs, les rendements s’annoncent meilleurs que la moyenne des quatre dernières années. [less ▲]

Detailed reference viewed: 13 (0 ULg)