References of "Sawadogo, L"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detailPlasma luteinizing hormone and progesterone concentrations in Azawak zebu cows submitted to different estrus synchronization protocols.
Zongo, M.; Pitala, W.; Sawadogo, L. et al

in Revue d'Elévage et de Médecine Vétérinaire des Pays Tropicaux (2008), 61(3-4), 221-227

The percentage of estrus induction and plasma LH concentrations were examined in 15 Azawak zebu cows submitted to two different estrus synchronization protocols. In the first treatment (T1, n = 9), the ... [more ▼]

The percentage of estrus induction and plasma LH concentrations were examined in 15 Azawak zebu cows submitted to two different estrus synchronization protocols. In the first treatment (T1, n = 9), the cows received a norgestomet ear-implant for 10 days associated with estradiol valerate, prostaglandin F2alpha (PGF2alpha) and pregnant mare serum gonadotropin (PMSG) injections. Treatment 2 (T2, n = 6) consisted in two PGF2alpha injections 11 days apart, followed by the administration of PMSG two days after the second prostaglandin injection. Blood samples were collected every three hours during five days after implant removal (T1) or PMSG injection (T2) for LH measurements. The proportion of induced estrus was higher in T2, but the difference was not significant. In general, the elapsed time until the estrus onset tended to be shorter in norgestomet-treated animals (35.9 ± 3.9 h) than in prostaglandin-treated ones (49.5 ± 5.8 h). Seven out of nine norgestomet-treated cows, and only two out of the six treated with PGF2alpha, presented a peak of LH. The mean interval from the end of treatments to LH peak tended to be longer in PGF2-treated females than in norgestomet-treated ones. One female presenting abnormally high LH concentrations after implant removal did not show a peak of LH during the observation period. [less ▲]

Detailed reference viewed: 36 (7 ULg)
See detailInduction des chaleurs chez le zebu Goudali : observation de l’oestrus et insémination artificielle.
Pitala, W.; Zongo, M.; Boly, H. et al

Scientific conference (2005)

Detailed reference viewed: 18 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailApplication de l'échographie à l'étude de la dynamique folliculaire à l'oestrus induit chez les femelles zébu "Goudali"
Pitala, W.; Boly, H.; Coulibaly, I. et al

in Tropicultura (2004), 22(3), 110-115

L’échographie transrectale a été utilisée pour suivre la dynamique folliculaire chez 8 femelles zébu ‘Goudali’. Les animaux ont été répartis comme suit: Groupe 1: utilisation d’implant Crestar combiné à ... [more ▼]

L’échographie transrectale a été utilisée pour suivre la dynamique folliculaire chez 8 femelles zébu ‘Goudali’. Les animaux ont été répartis comme suit: Groupe 1: utilisation d’implant Crestar combiné à PGF2 et PMSG (n= 4); Groupe 2: implant Crestar combiné à PMSG (n= 2) et Groupe 3: implant Crestar combiné à PGF2 (n= 2). L’échographie a été réalisée le jour de la pose des implants, au moment du retrait, et à intervalle de 4 heures entre la 28e et la 56e heure après retrait. La détermination du nombre de corps jaunes a été faite 7 jours après l’ovulation. Le jour du retrait, le nombre de follicules de diamètre compris entre 2-3 mm a été de respectivement 5,8 ± 2,2; 3,5 ± 0,7 et 4,5 ± 0,7 pour les Groupes 1, 2 et 3. Au début des chaleurs (30,4 ± 4,9 heures après le retrait des implants); 4,1 ± 1,3 follicules ayant un diamètre moyen de 5-6 mm ont été observées pour les trois groupes. Une moyenne de 1,1 ± 0,4 follicules dominants (> 8 mm) a été observée à partir de la 36e heure après la fin du traitement. Le diamètre des follicules pré-ovulatoires n’a pas différé entre les groupes. Les premières ovulations ont été observées entre 22 et 26 heures après le début des chaleurs. [less ▲]

Detailed reference viewed: 25 (1 ULg)
Peer Reviewed
See detailEvolution des programmes d'amélioration génétique de production laitière bovine au Burkina Faso
Boly, H.; Boundaogo, M.; Sanogo, W. et al

(2004)

Detailed reference viewed: 18 (6 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPregnancy-associated glycoprotein concentrations during pregnancy and the postpartum period in Azawak Zebu cattle
Melo de Sousa, Noelita ULg; Zongo, M.; Pitala, W. et al

in Theriogenology (2003), 59(5-6), 1131-1142

Specific RIA systems were developed and used to measure pregnancy-associated glycoprotein (PAG) concentrations during gestation and the postpartum period in Azawak Zebu cows. Twelve females were palpated ... [more ▼]

Specific RIA systems were developed and used to measure pregnancy-associated glycoprotein (PAG) concentrations during gestation and the postpartum period in Azawak Zebu cows. Twelve females were palpated per rectum and diagnosed as pregnant. Blood samples were taken at 5-10-day intervals from approximately Week 8 of gestation until Week 10 postpartum (pp). One Zebu cow (Z15) initially diagnosed as pregnant showed PAG concentrations lower than the assay sensitivity (<0.20 ng/ml) and did not calve. Another cow (ZSand) showed abnormally high PAG concentrations during gestation and was excluded from the general PAG profile. The 10 other Zebu cows exhibited a very similar PAG profile. In these animals, concentrations increased progressively from Week 8 to 35 of gestation (from 6.0 +/- 4.2 to 196.0 +/- 34.8 ng/ml), remaining relatively constant until Week 39 (210.8 +/- 74.8 ng/ml), when they increased sharply to reach their highest level (1095.6 +/- 607.2 ng/ml) at around parturition. After delivery, PAG concentrations declined significantly (P < 0.05) until Week 2 postpartum (348.4 +/- 85.6 ng/ml) and slowly until Week 10 postpartum. Our results revealed that the PAG pattern in Zebu cattle was similar to those of taurine breeds during the first two trimesters of pregnancy, but differed in the peripartum period. [less ▲]

Detailed reference viewed: 34 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDiagnostic et suivi de la gravidité chez le zébu par échographie
Pitala, W.; Boly, H.; Zongo, M. et al

in Revue d'Elévage et de Médecine Vétérinaire des Pays Tropicaux (2003), 56(3-4), 171-176

Des diagnostics de gravidité ont été réalisés chez 64 femelles zébus de races Peuhl et Goudali (Bos indicus) aux 28è et 40è jours postinsémination à l'aide d'un échographe muni d'une sonde linéaire de 6 ... [more ▼]

Des diagnostics de gravidité ont été réalisés chez 64 femelles zébus de races Peuhl et Goudali (Bos indicus) aux 28è et 40è jours postinsémination à l'aide d'un échographe muni d'une sonde linéaire de 6 MHz. Au 28è jour, l'exactitude globale a été de 92,2 p. 100, avec une exactitude de 92,6 p. 100 et 91,9 p. 100 respectivement pour les diagnostics positif et négatif. Au 40è jour, l'exactitude globale a été de 98,4 p. 100, avec une exactitude de 100 p. 100 et 97,3 p. 100 respectivement pour les diagnostics positif et négatif. Les fiabilités ont varié de 89,2 p. 100 (fiabilité du diagnostic de gravidité positif au 28è jour) à 100 p. 100 (fiabilité du diagnostic de gravidité négatif au 40è jour). Par ailleurs, la croissance foetale a été suivie chez 16 femelles gravides du 45è au 120è jour postinsémination. Les principales mensurations foetales réalisées ont été les diamètres du crâne et du tronc. Au 45è jour de la gravidité, les diamètres du crâne et du tronc ont été respectivement de 1,8 ± 0,1 cm et 1,4 ± 0,3 cm. Au 120è jour, ces valeurs ont été de 6,5 ± 0,6 cm et 5,8 ± 0,5 cm. A partir du 120è jour, l'utérus a pris une position très profonde, ne permettant plus la visualisation du foetus en croissance. [less ▲]

Detailed reference viewed: 7 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPregnancy-associated glycoprotein concentrations during pregnancy and postpartum periods in zébu cattle.
Melo de Sousa, Noelita ULg; Zongo, M.; Pitala, W. et al

in Biotechnologie, Agronomie, Société et Environnement = Biotechnology, Agronomy, Society and Environment [=BASE] (2002), 6(1), 10-11

Detailed reference viewed: 5 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailProfils de la progestérone des vaches zébu ‘Azawak’ et taurin ‘Gourunsi’ après induction de l’œstrus aux progestagènes combinés à la prostaglandine
Zongo, M.; Pitala, W.; Boly, H. et al

in Tropicultura (2001), 19(3), 131-134

Un dosage radioimmunologique a été utilisé pour mesurer les concentrations de progestérone chez les zébus “Azawak” (Bos indicus, n = 6) et taurins Gourunsi (Bos taurus, n = 5) après induction de l'œstrus ... [more ▼]

Un dosage radioimmunologique a été utilisé pour mesurer les concentrations de progestérone chez les zébus “Azawak” (Bos indicus, n = 6) et taurins Gourunsi (Bos taurus, n = 5) après induction de l'œstrus. Les observations ont été menées sur 11 vaches non gestantes (groupe I composé de 3 zébus Azawak et 3 taurins Gourunsi; groupe II composé de 3 zébus Azawak et 2 taurins Gourunsi), soumises à un traitement hormonal reposant sur l’administration d’un implant de progestagène, d’une injection de prostaglandine F2alpha et, pour une partie des femelles (groupe I), d’une injection de PMSG. Les implants ont été placés sous la peau de la face externe de l’oreille et maintenus pendant une période de 10 jours. Au 8e jour du traitement, les femelles ont reçu une injection intramusculaire de prostaglandine F2 (5 mg/100 kg) et au 10e jour, au moment du retrait, une injection de PMSG (400 UI/300 kg de poids vif) a été pratiquée sur les animaux du groupe I. Chez les taurins Gourunsi et chez les zébus Azawak ayant reçu l’injection de PMSG, le traitement a été suivi d’un œstrus dans 2 cas sur 3. Chez les animaux appartenant au groupe II, l’œstrus ne fut observé chez aucun taurin et seulement chez 1 des 3 zébus. Les concentrations de progestérone mesurées au cours des phases lutéales qui ont suivi sont restées faibles chez les taurins Gourunsi. Chez les zébus Azawak, les concentrations se sont révélées plus élévées chez les femelles ayant reçu l’injection de PMSG (6,0 +/- 1,2 ng/ml) que chez celles qui n’avaient pas reçu (3,2 +/- 0,8 ng/ml). [less ▲]

Detailed reference viewed: 22 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailInsémination artificielle des vaches ‘Azawak’ et taurin ‘Gourunsi’ au Burkina Faso
Zongo, M.; Boly, H.; Sawadogo, L. et al

in Tropicultura (2001), 19(2), 75-78

La synchronisation des chaleurs et la fertilité en insémination artificielle des zébus ‘Azawak’ (Bos indicus, n = 66) et des taurins ‘Gourunsi’ (Bos taurus, n = 20) ont été appréciées en zone périurbaine ... [more ▼]

La synchronisation des chaleurs et la fertilité en insémination artificielle des zébus ‘Azawak’ (Bos indicus, n = 66) et des taurins ‘Gourunsi’ (Bos taurus, n = 20) ont été appréciées en zone périurbaine soudano-sahélienne de Ouagadougou au Burkina Faso. La synchronisation a été effectuée avec des implants sous cutanés de progestagène placés sous la peau de l’oreille pendant 10 jours. Le traitement a été complété par l’injection de prostaglandine F2 et de PMSG, respectivement au 8ième et au 10ième jours de la pose de l’implant. Le taux d’œstrus induits observés par l’éleveur était de 94,2% dans les 48 heures qui suivaient le retrait de l'implant. Il variait significativement (P<0,05) selon les groupes zébus ‘Azawak’ et taurins ‘Gourunsi’ (100% et 75%, respectivement). Les taux de fertilité, déterminés par palpation rectale chez les zébus ‘Azawak’ et les taurins ‘Gourunsi’, ont été respectivement 24,2% et 10%. La fertilité a varié selon le moment de l’insémination: lorsque les femelles étaient inséminées 36 à 48 heures après le retrait de l’implant, les taux de fertilité ont été faibles (0 à 12,5% chez les taurins ‘Gourunsi’ et les zébus ‘Azawak’, respectivement). Par ailleurs, lorsque les inséminations étaient réalisées 24 à 36 heures après le retrait de l’implant, les taux de fertilité ont été respectivement de 50% et 42,3%. [less ▲]

Detailed reference viewed: 85 (4 ULg)
Full Text
See detailProfil de la LH a l’oestrus induit des taurin Gourunsi et zebu Azawak.
Zongo, M.; Pitala, W.; Boly, H. et al

Scientific conference (2001)

Detailed reference viewed: 2 (0 ULg)