References of "Rosen, B"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
See detailConsidérations sur les identifications dans les spectres cométaires
Rosen, B.; Swings, Polydore ULg; Houziaux, L.

in Annales d'astrophysique (1957), 20

Une comparaison minutieuse des spectres comitaires et des spectres de nombreux composes de l'hydrogène, du carbone et de l'oxygène n'a révélé aucune importante nouvelle identification cométaire. La ... [more ▼]

Une comparaison minutieuse des spectres comitaires et des spectres de nombreux composes de l'hydrogène, du carbone et de l'oxygène n'a révélé aucune importante nouvelle identification cométaire. La difficulté principale est due à l'imprécision des longueurs d'onde cométaires. [less ▲]

Detailed reference viewed: 10 (1 ULg)
Full Text
See detailCarbon stars, comets and combustion phenomena
Rosen, B.; Swings, Polydore ULg

in Annales d'astrophysique (1953), 16

La question de l'identification de la molécule responsable pour l'émission du « groupe 4 050 » dans les comètes et les sources terrestres et pour l'absorption de ce groupe dans les atmosphères des étoiles ... [more ▼]

La question de l'identification de la molécule responsable pour l'émission du « groupe 4 050 » dans les comètes et les sources terrestres et pour l'absorption de ce groupe dans les atmosphères des étoiles carbonées du type N avancé est examinée en détail. Les relations entre l'émission et l'absorption de ce groupe et les phénomènes observés dans les décharges, flammes et explosions ainsi qu'en pyrolyse et photolyse sont discutées. L'attention est attirée en particulier sur le fait que l'émission et l'absorption du « groupe 4 050 » sont toujours liées à la formation de particules de carbone (suie). Des arguments sont présentés en faveur de l'attribution de ce groupe (pour lequel un nouveau schéma vibrationnel est proposé) à la molécule C3. Le rôle possible des particules de carbone dans les atmosphères des étoiles du type N avancé a été discuté. La possibilité a été envisagée d'interpréter la formation des molécules responsables pour l'émission du « groupe 4 050 » dans les comètes par collision de protons d'origine solaire avec les surfaces des glaces organiques des noyaux ou avec des molécules carbonées sublimées qui se trouvent à proximité de ces surfaces. [less ▲]

Detailed reference viewed: 10 (2 ULg)