References of "Preiss, Nathalie"
     in
Bookmark and Share    
See detailSociorama¸ édition scientifique en ligne de la littérature panoramique internationale du XIXe siècle
Stienon, Valérie ULg; Preiss, Nathalie

Textual, factual or bibliographical database (in press)

La littérature dite « panoramique », selon l’expression fameuse de Walter Benjamin (Paris, capitale du XIXe siècle), forme un ensemble complexe de textes et d’illustrations. Avec l’avènement de l’état ... [more ▼]

La littérature dite « panoramique », selon l’expression fameuse de Walter Benjamin (Paris, capitale du XIXe siècle), forme un ensemble complexe de textes et d’illustrations. Avec l’avènement de l’état social démocratique pensé par Tocqueville, la société aspire à se voir et à s’apprécier. Dans cette perspective se multiplient les recueils d’études de mœurs sous des formes diverses (galeries, magasins, musées) mettant à l’honneur des figures, des silhouettes, des types et des comportements sociaux. Pour autant, toutes ces productions ne relèvent pas de la littérature panoramique, concept problématique que le site vise précisément à interroger. Le site SOCIORAMA poursuit cinq objectifs. - La contextualisation historique, géographique et linguistique des textes, selon un double protocole de présentation générale introductive pour chaque pays et de notes explicatives pour chaque texte. - La diffusion en libre accès de ces textes rares et peu connus, numérisés à partir de collections particulières et de fonds personnels. - La conservation numérique de ces textes anciens qui n’ont pas fait l’objet d’une politique de conservation d’ensemble ni de coordination au niveau international. - La fédération des recherches scientifiques passées et actuelles sur le sujet, en offrant à la fois un bilan et une synthèse prospective. - L’information grâce à une veille bibliographique régulière sur les études parues ou à paraître en lien avec les corpus édités et la mise à jour des actualités culturelles et scientifiques. [less ▲]

Detailed reference viewed: 51 (4 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailSketched by themselves. The panorama tested by the ‘‘panoramic’’
Stienon, Valérie ULg; Preiss, Nathalie

in Interférences Littéraires = Literaire Interferenties (2012), 8

Examining the pertinence of the notion “panoramic literature”, famously used by Walter Benjamin in a series of studies on nineteenth century manners, on the basis on a French, Belgian, English, German ... [more ▼]

Examining the pertinence of the notion “panoramic literature”, famously used by Walter Benjamin in a series of studies on nineteenth century manners, on the basis on a French, Belgian, English, German, Spanish and Austrian corpus: that is what is at stake in this issue. Benjamin’s heuristic model, drawn from the spectacle of the panorama, seems to capture the ‘scopic pulsion’ which is connected to the advent of the social democratic state and which, underlying these texts, manifests itself in effects of specularity and reflexivity. By its unifying vocation, the model also brings to light another dimension of these texts, namely a characteristic dialectic of similarity and difference, of individuality and universality, inherited from the Enlightenment and arguably also indebted to the optical illusion. In returning to this notion, the present issue engages in a critique of panoramic reason, which is also a critique of critical reason in its analysis of the moment when, in each of the countries under consideration, a ‘panoramic literature’ constitutes itself as an object of study and a literary-historical question. The issue hence forms both the antechamber of and the springboard for an upcoming site, “Sociorama”, which will be devoted to interdisciplinary research on international “panoramic” literature. [less ▲]

Detailed reference viewed: 15 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailCroqués par eux-mêmes. Le panorama à l’épreuve du panoramique
Stienon, Valérie ULg; Preiss, Nathalie

in Interférences Littéraires = Literaire Interferenties (2012), 8

Interroger la pertinence de la notion de « littérature panoramique », appliquée par Walter Benjamin à un ensemble composite d’études de moeurs du XIXe siècle, à partir de corpus français, belge, anglais ... [more ▼]

Interroger la pertinence de la notion de « littérature panoramique », appliquée par Walter Benjamin à un ensemble composite d’études de moeurs du XIXe siècle, à partir de corpus français, belge, anglais, belge, allemand, espagnol, autrichien : tel est l’enjeu de ce numéro. Si ce modèle heuristique, emprunté au spectacle du panorama, semble bien rendre compte de la « pulsion scopique », liée à l’avènement de l’état social démocratique, qui sous-tend ces textes et se manifeste par des effets de spécularité et de réflexivité ; si, par sa vocation unifiante, elle met en lumière la dialectique du même et de l’autre, de l’universel et de l’individuel héritée des Lumières, qui les caractérise, elle peut aussi relever de l’illusion d’optique. On se livre donc ici à une critique de la raison panoramique, à une critique aussi de la raison critique en scrutant le moment où, dans chaque pays concerné, la « littérature panoramique » se constitue en objet d’étude et en question. Ce numéro se veut tout à la fois l’antichambre et le tremplin d’un site d’étude interdisciplinaire en préparation, « Sociorama », consacré à la littérature panoramique internationale. [less ▲]

Detailed reference viewed: 13 (0 ULg)
See detailCroqués par eux-mêmes. La société à l’épreuve du panoramique
Stienon, Valérie ULg; Preiss, Nathalie

Book published by Katholieke Universiteit Leuven (2012)

À partir de corpus français, belge, anglais, belge, allemand, espagnol et autrichien, ce numéro multilingue interroge la pertinence de la notion de « littérature panoramique » appliquée par Walter ... [more ▼]

À partir de corpus français, belge, anglais, belge, allemand, espagnol et autrichien, ce numéro multilingue interroge la pertinence de la notion de « littérature panoramique » appliquée par Walter Benjamin à un ensemble composite d’études de moeurs du XIXe siècle. Si ce modèle heuristique, emprunté au spectacle du panorama, semble bien rendre compte de la « pulsion scopique », liée à l’avènement de l’état social démocratique, qui sous-tend ces textes et se manifeste par des effets de spécularité et de réflexivité ; si, par sa vocation unifiante, elle met en lumière la dialectique du même et de l’autre, de l’universel et de l’individuel héritée des Lumières, elle peut aussi relever de l’illusion d’optique. On se livre donc ici à une critique de la raison panoramique en scrutant le moment où, dans chaque pays concerné, la « littérature panoramique » se constitue en objet d’étude et en question. [less ▲]

Detailed reference viewed: 13 (0 ULg)