References of "Postula, Jean-Louis"
     in
Bookmark and Share    
See detailLes collections de gravures de l'abbaye du Val-Dieu : une encyclopédie par l'image
Postula, Jean-Louis ULg

Conference given outside the academic context (2013)

Detailed reference viewed: 22 (1 ULg)
See detailLe musée de ville, une nouvelle catégorie muséale ?
Postula, Jean-Louis ULg

Doctoral thesis (2013)

La question générale qui sous-tend notre thèse est celle du fonctionnement et de la raison d’être des catégories muséales, à travers l’exemple de l’institutionnalisation récente de l’une d’entre elles – ... [more ▼]

La question générale qui sous-tend notre thèse est celle du fonctionnement et de la raison d’être des catégories muséales, à travers l’exemple de l’institutionnalisation récente de l’une d’entre elles – le musée de ville –, représentée depuis 2005 par un comité international de l’ICOM (Conseil international des Musées). La particularité de ce groupe de musées est de relever d’une thématique commune, plutôt que d’une discipline académique : tous sont en effet consacrés aux villes dans lesquelles ils sont situés, qu’ils exposent le plus souvent, mais sans systématisme, selon une perspective historique. Bien que de tels établissements existent depuis un siècle et demi, le traitement muséal du thème de la ville et de son histoire n’avait jusqu’alors pas fait l’objet de travaux de recherche visant à présenter une synthèse globale de son évolution, depuis les premières manifestations jusqu’aux réalisations les plus récentes. L’objectif de la première partie de la thèse est dès lors de combler cette lacune, à l’intérieur d’un espace géographique très large, assimilé aux régions de culture occidentale. Nous souhaitons, à partir de quelques exemples considérés comme des jalons importants, mettre en exergue les caractéristiques essentielles des musées, à différents moments d’une histoire marquée par la succession, voire l’empilement, de traditions et de philosophies muséales propres à chaque époque. Dans cette optique, notre point de vue privilégié est celui du « projet muséal » des institutions, notion dont l’étude a été amorcée par François Mairesse. À sa suite, le projet muséal est désigné par André Gob et Noémie Drouguet comme « l’ensemble des idées, des concepts, des intentions, qui sous-tendent une institution muséale, sa création, son fonctionnement, ses activités, son évolution ». L’accent est donc mis principalement sur le contexte et les raisons, notamment politiques, de création des musées, en ne négligeant cependant pas d’autres aspects tels la nature des collections et du discours, ou encore la muséographie, lorsque ceux-ci se révèlent pertinents. Trois chapitres composent cette partie diachronique de la thèse. Le premier décrit les origines du musée d’histoire de ville et l’environnement au sein duquel apparaissent les plus précoces d’entre eux. Le deuxième chapitre s’ouvre au cours des années 1860, avec la création du Musée Carnavalet de Paris qui occupe une large place dans nos réflexions. Nous le considérons en effet comme la figure archétypale d’un modèle muséographique, dit « classique », qui prédomine durant près d’un siècle et dont nous examinerons la diffusion et les adaptations successives à la fois dans le temps et dans l’espace. Le troisième chapitre voit quant à lui l’émergence, à partir de la décennie 1970 et jusqu’à l’heure actuelle, d’autres façons d’exposer la ville, dans le sillage des conceptions de la nouvelle muséologie sur le rôle social de l’institution muséale. La seconde partie de la thèse, elle aussi structurée en trois chapitres, est consacrée à l’étude du syntagme « musée de ville » dans la littérature muséologique. Le chapitre quatre retrace l’évolution de cette expression, entre le moment de son apparition en 1993, à l’occasion de la fondation à Londres d’un premier réseau d’institutions muséales « dédiées à l’étude des villes », et 2008. Y sont décrits et contextualisés dix-sept événements qui se sont explicitement appropriés la notion (rencontres entre professionnels, colloques scientifiques, publications). Nous procédons ensuite, dans les deux derniers chapitres, à une analyse des discours sur le musée de ville produits au cours de cette période. Le chapitre cinq propose une synthèse des informations délivrées précédemment et présente successivement deux corpus textuels : le premier est constitué de l’ensemble des communications publiées dans les actes de colloques et les recueils d’articles relatifs au musée de ville, et le second d’environ deux-cents énoncés qui font référence au musée de ville comme à une catégorie muséale, extraits de ces mêmes communications. Le chapitre six constitue l’analyse proprement dite de la notion. À travers le concept de formule, théorisé en sciences du langage, nous y développons d’abord l’hypothèse selon laquelle les discours portés sur l’objet « musée de ville » contribuent non seulement à sa description, mais dans le même temps à la construction de cet objet. Nous nous attachons enfin à l’interprétation des définitions de l’expression soumises par ses locuteurs et scripteurs. [less ▲]

Detailed reference viewed: 217 (37 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLe musée de ville, une nouvelle catégorie muséale ? : Rapport de recherche
Postula, Jean-Louis ULg

in Hemecht : Zeitschrift für Luxemburger Geschichte = Revue d'Histoire Luxembourgeoise (2013), 65(3), 344-347

Detailed reference viewed: 54 (6 ULg)
Peer Reviewed
See detailDefining the "city museum". The creation process of a new museum category
Postula, Jean-Louis ULg

Conference (2012, October 25)

As early as the second half of the nineteenth century, some major European cities developed museums to present their history. This movement has grown around the world throughout the twentieth century. The ... [more ▼]

As early as the second half of the nineteenth century, some major European cities developed museums to present their history. This movement has grown around the world throughout the twentieth century. The phenomenon is now more relevant than ever, as evidenced by numerous projects of creation and renovation of such institutions. Nevertheless, it took a long time before this kind of museum began to be considered as part of a specific museum category, with its own characteristics and challenges. It was only in 1993, at the Museum of London, that representatives of museums devoted to the study of cities met for the very first time, in order “to discuss [their] problems, to develop theories and to promote [their] special place in the museum movement worldwide” (Hebditch, Max, Key-note address, in Johnson, Nichola, ed., Reflecting cities. The proceedings of a symposium. London, Museum of London, 1993, p. 1). The expression “city museum” took shape for this occasion, with the creation at the end of the symposium of what can be seen as the ancestor of CAMOC, the International Association of City Museums, which faded in 2005. For almost two decades, the city museum has become the object of study of a large number – almost one per year – of international conferences and collections of articles bringing together academics, but mostly professionals who live and experience the museum every day. Practitioners appear therefore as the main producers of discourse on the city museum. This presentation examines the concept of city museum through its different uses and definitions within the museological literature, between 1993 and 2008. The analysis of these speeches will highlight the fact that there are no unanimously established uses of the expression among the authors. It will also show that, as a museum category, city museum is an object whose identity is still under construction. [less ▲]

Detailed reference viewed: 79 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailCity museum, community and temporality: a historical perspective
Postula, Jean-Louis ULg

in Jones, Ian; Sandweiss, Eric; Mouliou, Marlen (Eds.) et al Our greatest artefact, the city: Essays on cities and museums about them (2012)

Detailed reference viewed: 64 (12 ULg)
Peer Reviewed
See detailLe musée de ville, une catégorie muséale en quête de définition
Postula, Jean-Louis ULg

Conference (2011, June 10)

Detailed reference viewed: 25 (1 ULg)
Peer Reviewed
See detailCity museum, community and temporality: a historical perspective
Postula, Jean-Louis ULg

Conference (2010, November 10)

Detailed reference viewed: 15 (3 ULg)
See detailLes collections d’estampes du Trésor de la cathédrale de Liège
Postula, Jean-Louis ULg

Conference given outside the academic context (2010)

Detailed reference viewed: 13 (4 ULg)
See detailExposer la ville, un défi interdisciplinaire
Postula, Jean-Louis ULg

in Gob, André; Drouguet, Noémie (Eds.) La muséologie : Histoire, Développements, enjeux actuels (2010)

Detailed reference viewed: 28 (1 ULg)
See detailExposer la ville et son histoire. Le musée de ville comme concept muséologique
Postula, Jean-Louis ULg

Conference (2009, October 17)

Detailed reference viewed: 19 (5 ULg)
See detailLe patrimoine wallon en estampes. Parcours à travers les collections de l'ancienne abbaye du Val-Dieu
Postula, Jean-Louis ULg

Book published by Institut du Patrimoine wallon (2007)

Les ruines de l'abbaye de Villers-la-Ville, l'hôtel de ville de Mons, le château fort de Bouillon, la salle académique de l'Université de Liège, l'église Saint-Loup à Namur ou encore le parc du château d ... [more ▼]

Les ruines de l'abbaye de Villers-la-Ville, l'hôtel de ville de Mons, le château fort de Bouillon, la salle académique de l'Université de Liège, l'église Saint-Loup à Namur ou encore le parc du château d'Arenberg à Enghien font partie des monuments et des paysages wallons qui, depuis des siècles, sont une source inépuisable d'inspiration pour les artistes qui les ont abondamment reproduits, en gravures et en lithographies. Cet ouvrage est une invitation à la découverte - ou la redécouverte - de vingt-cinq lieux répartis sur l'ensemble du territoire de la Wallonie, illustrés par une quarantaine d'estampes anciennes, du XVIIe au XIXe siècle. Ces images, aujourd'hui conservées au Trésor de la cathédrale de Liège, ont été sélectionnées parmi les très riches collections artistiques de l'ancienne abbaye cistercienne Notre-Dame du Val-Dieu dans le Pays de Herve. L'évolution historique et architecturale de chaque site au cours du temps est notamment mise en lumière par la confrontation entre les estampes et de très belles photographies actuelles. [less ▲]

Detailed reference viewed: 92 (8 ULg)
See detailLa collection Duriau. Les gravures de l'abbaye du Val-Dieu au XVIIIe siècle
Postula, Jean-Louis ULg

Master's dissertation (2005)

Detailed reference viewed: 67 (5 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailUn moine collectionneur de gravures à l'abbaye du Val-Dieu, Servais Duriau (1701-1775)
Postula, Jean-Louis ULg

in Bulletin de la Société Royale Le Vieux-Liège (2005), XIV(310), 665-696

Cet article présente une importante collection de gravures, actuellement conservée au Trésor de la cathédrale de Liège, constituée au XVIIIe siècle par un moine de l’abbaye cistercienne du Val-Dieu (Aubel ... [more ▼]

Cet article présente une importante collection de gravures, actuellement conservée au Trésor de la cathédrale de Liège, constituée au XVIIIe siècle par un moine de l’abbaye cistercienne du Val-Dieu (Aubel, belgique), Servais Duriau, et demeurée inédite. Cet ensemble, riche de plus de douze mille pièces présentées dans dix-neuf albums reliés, est ainsi décrit et analysé dans une perspective historique. Nous nous intéressons ensuite à la biographie du moine Duriau et à l’évolution de la collection, depuis le siècle des Lumières jusqu’à nos jours. [less ▲]

Detailed reference viewed: 224 (10 ULg)