References of "Piret, Pascal"
     in
Bookmark and Share    
Peer Reviewed
See detailComparison of patient's voice quality for T1A glottis carcinoma after endoscopic laser surgery or radiotherapy
Poncelet, Mélanie; DEMEZ, Pierre ULg; Moreau, Pierre ULg et al

Conference (2014, July 30)

Detailed reference viewed: 21 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLe traitement multidisciplinaire du glioblastome
BARTHELEMY, Nicole ULg; GENNIGENS, Christine ULg; Scholtes, Félix ULg et al

in Revue Médicale de Liège (2014), 69

Detailed reference viewed: 44 (9 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailRadiothérapie dans le cadre d’une maladie de Paget touchant la région génitale
WERENNE, Xavier ULg; HERMESSE, Johanne ULg; PIRET, Pascal ULg et al

in Revue Médicale de Liège (2012), 67(2), 61-63

Une maladie de Paget urogénitale est habituellement traitée par chirurgie. Cependant, dans certains cas, que ce soit dans le contexte d’une récidive ou à l’évocation d’une chirurgie mutilante, la ... [more ▼]

Une maladie de Paget urogénitale est habituellement traitée par chirurgie. Cependant, dans certains cas, que ce soit dans le contexte d’une récidive ou à l’évocation d’une chirurgie mutilante, la radiothérapie peut être une alternative. Nous relatons le cas d’une patiente traitée avec succès par radiothérapie. [less ▲]

Detailed reference viewed: 113 (5 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailChimiothérapie néoadjuvante dans les cancers "tête et cou"
Piret, Pascal ULg; Demez, Pierre ULg; Moreau, Pierre ULg et al

in Revue Médicale de Liège (2010)

Les cancers de la sphère oto-rhino-laryngologique représentent 5 % des cancers et sont assez souvent diagnostiqués à un stade avancé. Leur traitement nécessite une approche multidisciplinaire comprenant ... [more ▼]

Les cancers de la sphère oto-rhino-laryngologique représentent 5 % des cancers et sont assez souvent diagnostiqués à un stade avancé. Leur traitement nécessite une approche multidisciplinaire comprenant la chirurgie, la radiothérapie et/ ou la chimiothérapie. La chimiothérapie permet d'améliorer la survie lorsqu'elle est appliquée en association avec la radiothérapie (6,5% de bénéfice absolu en survie globale) dans les maladies localement avancées. La chimiothérapie d'induction ou néoadjuvante a fait l'objet de nombreuses études, mais n'a jamais clairement montré de bénéfice excepté dans le but d'une préservation laryngée. Les nouveaux schémas de chimiothérapie comprenant un taxane ont fait renaître un intérêt pour le traitement d'induction. Quelques études randomisées ont montré un bénéfice en termes de taux de réponse, survie sans maladie ou survie globale lorsque le docetaxel est associé au cisplatine-5FU. Cependant, le bénéfice de l'ajout d'un traitement d'induction à la radiochimiothérapie concomitante reste controversé. De nouvelles études sont en cours. A l'heure actuelle, la chimiothérapie d'induction n'est recommandée en routine que dans la perspective d'une préservation laryngée. [less ▲]

Detailed reference viewed: 90 (5 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPlace des anticorps monoclonaux dans le traitement des tumeurs de la tete et du cou.
Sautois, Brieuc ULg; Martin, Marie ULg; Demez, Pierre ULg et al

in Revue Médicale de Liège (2009), 64(5-6), 284-6

Monoclonal antibodies are now part of the armamentarium available for the treatment of head and neck cancer. Cetuximab, a monoclonal antibody targeting EGFR, improves overall survival as compared with ... [more ▼]

Monoclonal antibodies are now part of the armamentarium available for the treatment of head and neck cancer. Cetuximab, a monoclonal antibody targeting EGFR, improves overall survival as compared with radiotherapy alone as radical treatment of locally advanced head and neck cancer. It is now reimbursed in Belgium after multidisciplinary discussion if cisplatin is contra-indicated. In the metastatic setting adding cetuximab to platinum based chemotherapy improves overall survival as compared with chemotherapy alone, a first-time event over a 30-year period, unfortunately not yet accessible to the Belgian patients. Other monoclonal antibodies targeting EGFR or VEGF are also currently under investigation while cetuximab is being explored in the induction, the maintenance or the post-operative radiotherapy settings. [less ▲]

Detailed reference viewed: 66 (7 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLes tumeurs de la sphere ORL: standards de traitement et nouvelles approches en radiotherapie.
Coucke, Philippe ULg; Piret, Pascal ULg; Werenne, Xavier ULg et al

in Revue Médicale de Liège (2008), 63(3), 141-8

We intend to review the general value of radiotherapy in the management of head and neck cancer. Our aim is to define a treatment protocol which is evidence-based and therefore of use in daily clinical ... [more ▼]

We intend to review the general value of radiotherapy in the management of head and neck cancer. Our aim is to define a treatment protocol which is evidence-based and therefore of use in daily clinical practice. There is general agreement on the efficacy of the concomitant schedules combining radiotherapy and chemotherapy, both in the adjuvant setting as well as in the exclusive non-surgical approach. This however does not preclude further research aiming at optimizing the therapeutic index. As far as neoadjuvant chemotherapy is concerned, applied prior to radical local treatment, there are no conclusive data available which allows us to implement this treatment option in routine clinical practice. This approach deserves further investigations and patients should be entered in well designed prospective randomized trials. [less ▲]

Detailed reference viewed: 144 (16 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailComment je traite ... la mucite bucco-pharyngee lors d'une radiotherapie cervico-faciale
Piret, Pascal ULg; Deneufbourg, Jean-Marie ULg

in Revue Médicale de Liège (2004), 59(3), 120-7

Oral mucositis the major acute effect of head and neck radiotherapy. According to the degree, irradiation may be compromised in dose and overall time with consequences on outcome. Up to now there is no ... [more ▼]

Oral mucositis the major acute effect of head and neck radiotherapy. According to the degree, irradiation may be compromised in dose and overall time with consequences on outcome. Up to now there is no standard accepted protocol. A strict program of local and general hygiene is mandatory. Analgesics are often required. Amifostine acts as a protector of salivary glands GM-CSF and G-CSF stimulate proliferation of mucosal basal cells. Sucralfate plays a barrier role. Camomile plant extract is anti-inflammatory, well tolerated and cheap. Povidone-iodine is better than chlorhexidine as an antiseptic agent. PTA lozenges with polymixin E, tobramycin and amphotericin B showed a marked power of selective microbial decontamination. [less ▲]

Detailed reference viewed: 396 (4 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailL'osteoradionecrose mandibulaire: epee de damocles de la radiotherapie cervico-faciale?
Piret, Pascal ULg; Deneufbourg, Jean-Marie ULg

in Revue Médicale de Liège (2002), 57(6), 393-9

RÉSUMÉ : Dotée d’une réelle efficacité, la radiothérapie des cancers cervico-faciaux peut toutefois être à l’origine de complications sévères. Heureusement peu fréquente, l’ostéoradionécrose mandibulaire ... [more ▼]

RÉSUMÉ : Dotée d’une réelle efficacité, la radiothérapie des cancers cervico-faciaux peut toutefois être à l’origine de complications sévères. Heureusement peu fréquente, l’ostéoradionécrose mandibulaire en constitue une des plus redoutables. Sa pathogénie relève d’altérations radiques au niveau de la muqueuse, de l’os et des glandes salivaires. Les facteurs de risque tiennent au patient, à la tumeur ainsi qu’aux modalités thérapeutiques. Une cascade d’événements prenant son origine dans l’hyposialie conduit à la nécrose osseuse via le développement de caries extensives et le traumatisme lié à l’extraction dentaire. Une prévention efficace existe, fondée sur une mise en ordre buccale préalablement à l’irradiation, sur des mesures hygiéno-diététiques et la pratique stricte de la fluoruration. Certains traitements médicaux peuvent stabiliser le processus. L’oxygénothérapie hyperbare exerce un effet bénéfique incontestable. Dans les cas les plus graves, une chirurgie reconstructrice par lambeau osseux libre microvascularisé constitue l’ultime recours pour restaurer tant la fonction que l’aspect cosmétique. Rapportant un cas clinique, l’importance de la bonne observance par le patient des principes de prévention est souligné. Parallèlement, l’accent est mis sur la nécessité d’une surveillance régulière exercée par le radiothérapeute afin d’éviter les conséquences gravissimes qui peuvent être celles de l’ostéoradionécrose mandibulaire. [less ▲]

Detailed reference viewed: 124 (4 ULg)