References of "Perrin, Dominique"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detailEau et changement climatique. Tendances et perceptions en Afrique de l’Ouest
Ozer, Pierre ULg; Perrin, Dominique ULg

in Ballouche, Aziz; Taïbi, Nuscia Aude (Eds.) Eau, milieux et aménagement. Une recherche au service des territoires (2014)

L’Afrique de l’Ouest, plus spécifiquement sa frange semi-aride que constitue le Sahel, a connu, au cours de ces dernières décennies, deux crises majeures de sécheresse presque contiguës dans les années ... [more ▼]

L’Afrique de l’Ouest, plus spécifiquement sa frange semi-aride que constitue le Sahel, a connu, au cours de ces dernières décennies, deux crises majeures de sécheresse presque contiguës dans les années 1970 et 1980. Cependant, depuis les années 1990, les tendances pluviométriques montrent globalement un retour vers des moyennes antérieures aux années 1970. Toutefois, cette amélioration des totaux pluviométriques annuels semble être partiellement le fait d’une intensité des pluies plus importante et il appert que la longueur de la saison des pluies évolue peu par rapport aux décennies de sécheresse. Par ailleurs, depuis la moitié du XXe siècle, la population sahélienne a plus que quadruplé et les prévisions pour 2050 avancent un facteur de croissance de l’ordre de dix. Les taux de croissance urbaine sont encore plus impressionnants et entraînent chaque jour d’importants bouleversements environnementaux. Une telle pression anthropique sur des ressources fragiles engendre un déboisement incontrôlé pour satisfaire les besoins en énergie des populations, la demande en bois d’œuvre et l’expansion agricole. En outre, le cheptel toujours plus nombreux et devant se satisfaire de parcours continuellement réduits engendre un surpâturage. Le tout provoque donc une dégradation de la couverture végétale du sol ainsi qu’une diminution globale des rendements des cultures. Dans le même temps, les études réalisées auprès de communautés locales et de décideurs en Afrique de l’Ouest montrent que la pauvre santé du cheptel, la réduction des rendements céréaliers, l’augmentation de la fréquence des inondations dans certaines villes et la dégradation des moyens d’existence sont le plus souvent attribués au changement climatique. Cet article fait le point sur les connaissances actuelles des variations pluviométriques passées et à venir ; ainsi que sur les perceptions des impacts du « changement climatique » en Afrique de l’Ouest. Ainsi, les famines récurrentes au Niger en 2005, 2009, 2011 et 2012 sont-elles dues au réchauffement climatique ? Les inondations, le plus souvent en zone urbaine, résultent-elles spécifiquement d’une augmentation des événements pluviométriques extrêmes ? Nous concluons sur une analyse des politiques nationales et internationales menées actuellement en Afrique de l’Ouest en termes d’adaptation aux impacts du changement climatique. [less ▲]

Detailed reference viewed: 302 (24 ULg)
Full Text
See detailCélébrer Noël en investissant dans des choses qui ont du sens
Ozer, Pierre ULg; Perrin, Dominique ULg

Article for general public (2011)

Le contexte de crises financière et environnementale préoccupantes que nous traversons devrait nous convaincre de modifier nos comportements d’achat. Les fêtes de fin d’année peuvent être l’occasion de ... [more ▼]

Le contexte de crises financière et environnementale préoccupantes que nous traversons devrait nous convaincre de modifier nos comportements d’achat. Les fêtes de fin d’année peuvent être l’occasion de consommer différemment, en considérant d’abord la « valeur » des choses avant leur « prix ». [less ▲]

Detailed reference viewed: 241 (38 ULg)
Full Text
See detailUn menu qui pèse dans la balance climatique
Ozer, Pierre ULg; Perrin, Dominique ULg

Article for general public (2009)

Un menu qui pèse dans la balance climatique Prenons un menu un brin festif: potage, plat, dessert. Calculons : ensemble, les denrées parcourent 218 000 kilomètres avant de tomber dans notre assiette. Et ... [more ▼]

Un menu qui pèse dans la balance climatique Prenons un menu un brin festif: potage, plat, dessert. Calculons : ensemble, les denrées parcourent 218 000 kilomètres avant de tomber dans notre assiette. Et émettent 37,5 kg de CO2. À ce prix, l’avion est-il vraiment inéluctable pour transporter la nourriture? [less ▲]

Detailed reference viewed: 98 (9 ULg)
Full Text
See detailCinq tours du monde pour un repas de Noël (avec l’extra CO2)
Ozer, Pierre ULg; Perrin, Dominique ULg

in Cafés Géographiques (2008), (1458), 7

La place du réchauffement climatique dans les médias, dans les préoccupations des citoyens et dans le débat politique est sans cesse croissante, tout comme l’est la concentration en dioxyde de carbone ... [more ▼]

La place du réchauffement climatique dans les médias, dans les préoccupations des citoyens et dans le débat politique est sans cesse croissante, tout comme l’est la concentration en dioxyde de carbone (CO2) dans l’atmosphère. Le Prix Nobel de la Paix attribué en 2007 à l’ancien vice-président américain Al Gore et au Groupe d’experts intergouvernemental sur l’étude du climat (GIEC) est par ailleurs très significatif de l’importance de l’enjeu. Dans les semaines précédant Noël, nous avons décortiqué les publicités de notre hypermarché le plus proche (Carrefour) pour préparer le repas familial tant attendu. Et voici ce que nous avons pu concocter pour huit personnes avec, entre parenthèses, les kilomètres parcourus entre le pays de production et la Belgique, le mode de transport utilisé pour importer ces aliments (A = avion, B = bateau), ainsi que les kilogrammes de CO2 émis uniquement pour le transport intercontinental de ces produits achetés. Rappelons que l’avion émet, en moyenne, 60 fois plus de CO2 que le transport par voie maritime. [...] [less ▲]

Detailed reference viewed: 94 (5 ULg)
Full Text
See detailComment répondre aux défis du changement climatique? Du Protocole de Kyoto à notre assiette
Ozer, Pierre ULg; Perrin, Dominique ULg

Scientific conference (2008, September 26)

This conference presents the problems linked to global warming taking into account: Our planet; Climate change: causes and consequences; GHG emissions: what are the solutions? Examples of our food and of ... [more ▼]

This conference presents the problems linked to global warming taking into account: Our planet; Climate change: causes and consequences; GHG emissions: what are the solutions? Examples of our food and of the perverse effects of unregulated ads; Proposition for an new world. [less ▲]

Detailed reference viewed: 273 (29 ULg)
Full Text
See detailMoins, mieux et autrement : Maintenant !
Ozer, Pierre ULg; Perrin, Dominique ULg

Article for general public (2008)

Veiller à la composition de notre assiette et être attentif à nos modes de déplacements sont deux éléments clefs qui font partie des multiples petits actes citoyens que nous pouvons poser pour participer ... [more ▼]

Veiller à la composition de notre assiette et être attentif à nos modes de déplacements sont deux éléments clefs qui font partie des multiples petits actes citoyens que nous pouvons poser pour participer à l’effort mondial de lutte contre le réchauffement climatique. Refuser de s’adapter ne reflète que notre opiniâtreté à vouloir nous emmitoufler dans un mode de vie qui n’est plus viable et notre incapacité à se détourner d’une société d’auto-consumation. [...] [less ▲]

Detailed reference viewed: 39 (5 ULg)
Full Text
See detailCombien de litres de kérosène dans notre assiette?
Ozer, Pierre ULg; Perrin, Dominique ULg

Article for general public (2008)

L’aviation commerciale émet près de 5% des émissions mondiales de CO2 dues aux activités humaines. Sa part ne fait qu’augmenter et le développement de la mobilité internationale des biens et des personnes ... [more ▼]

L’aviation commerciale émet près de 5% des émissions mondiales de CO2 dues aux activités humaines. Sa part ne fait qu’augmenter et le développement de la mobilité internationale des biens et des personnes laisse présager une prolongation des tendances historiques de croissance du transport aérien. Avec comme conséquence, une assiette de plus en plus lourde en CO2 lorsque nos aliments proviennent de contrées lointaines par voie aérienne (kérosène). [less ▲]

Detailed reference viewed: 55 (8 ULg)
Full Text
See detailLe dîner de Noël à 15 litres de pétrole
Ozer, Pierre ULg; Perrin, Dominique ULg

Article for general public (2007)

En cette semaine de Noël, et alors que le réchauffement climatique et la concentration en dioxyde de carbone (CO2) occupent une place croissante dans le débat politique et la préoccupation des citoyens ... [more ▼]

En cette semaine de Noël, et alors que le réchauffement climatique et la concentration en dioxyde de carbone (CO2) occupent une place croissante dans le débat politique et la préoccupation des citoyens, nous avons décortiqué les publicités de notre hypermarché le plus proche pour préparer le repas familial tant attendu. [...] [less ▲]

Detailed reference viewed: 77 (10 ULg)
Full Text
See detailLes Chinois croient au Père Noël
Ozer, Pierre ULg; Perrin, Dominique ULg

Article for general public (2007)

En cette période de Noël, nous devons être lucides et réfléchir à l’avenir que nos choix de consommation nous préparent. [...]

Detailed reference viewed: 166 (21 ULg)
Full Text
See detailNoël en famille ou 15 litres de pétrole
Ozer, Pierre ULg; Perrin, Dominique ULg

Article for general public (2007)

La semaine précédant Noël, j’ai décortiqué les publicités de mon hypermarché le plus proche pour préparer le repas familial tant attendu. Et voici ce que j’ai pu concocter pour huit personnes avec, entre ... [more ▼]

La semaine précédant Noël, j’ai décortiqué les publicités de mon hypermarché le plus proche pour préparer le repas familial tant attendu. Et voici ce que j’ai pu concocter pour huit personnes avec, entre parenthèses, les kilomètres parcourus entre le pays de production et la Belgique ainsi que les kilogrammes de CO2 émis uniquement pour le transport aérien intercontinental de ces produits achetés. L’analyse se focalise sur le transport par voie aérienne puisque celui-ci émet, en moyenne, 60 fois plus de CO2 que le transport par voie maritime. [less ▲]

Detailed reference viewed: 41 (14 ULg)
Full Text
See detailIntussen aan de kersttafel...
Ozer, Pierre ULg; Perrin, Dominique ULg

Article for general public (2007)

De afgelopen weken heb ik de reclamefolders van mijn dichtstbijzijnde hypermarkt uitgeplozen om een fijn dineetje samen te stellen. Hierna volgt het resultaat voor acht personen, met tussen haakjes het ... [more ▼]

De afgelopen weken heb ik de reclamefolders van mijn dichtstbijzijnde hypermarkt uitgeplozen om een fijn dineetje samen te stellen. Hierna volgt het resultaat voor acht personen, met tussen haakjes het aantal kilometers dat elk ingrediënt heeft afgelegd om naar België te komen en de hoeveelheid CO2 in kilogram die het transport geproduceerd heeft. Ik heb vooral ingrediënten gekozen die met het vliegtuig worden aangevoerd, want luchttransport produceert gemiddeld zestig keer meer CO2 dan vervoer over zee. [less ▲]

Detailed reference viewed: 67 (3 ULg)
Full Text
See detailAvoir le véhicule vert
Bay, Maud ULg; Ozer, Pierre ULg; Perrin, Dominique ULg et al

Article for general public (2007)

L'argument est séduisant d'acquérir un nouveau véhicule, plus propre en émission de CO2, mais il faut aussi se débarrasser de son ancien. Attention au bilan CO2 total de l'opération ! [...] De plus en ... [more ▼]

L'argument est séduisant d'acquérir un nouveau véhicule, plus propre en émission de CO2, mais il faut aussi se débarrasser de son ancien. Attention au bilan CO2 total de l'opération ! [...] De plus en plus d'entreprises s'emparent des problématiques environnementales pour vanter leurs produits "plus écologiques". Il faut bien avouer que, suite au film d'Al Gore sur le réchauffement climatique et aux interventions très médiatisées de Nicolas Hulot sur l'urgence écologique, le sujet est très à la mode dans notre pays. D'autant plus qu'au cours des trois dernières années de divers constructeurs automobiles devenues très "vertes" nous incitent à remplacer notre ancien véhicule "polluant" par un nouveau, plus économe en carburant et donc plus propre également en émissions de CO2. Certes l'argument est séduisant. Il faut cependant prendre garde de ne pas oublier que la production, le transport, le marketing et le démantèlement d'un nouveau véhicule émettent aussi beaucoup de CO2 et doivent donc être pris en compte dans le "bilan CO2" total de l'opération. [...] [less ▲]

Detailed reference viewed: 91 (18 ULg)
Full Text
See detailLe miracle de l’agneau néo-zélandais
Collignon, Fabrice; De Wit, Pierre; Leloup, David et al

Article for general public (2007)

C’est Pâques. L’agneau néo-zélandais débarque en masse dans toutes les grandes surfaces européennes à des prix défiant toute concurrence locale. Et ce, malgré un transport de quelque 20.000 kilomètres ... [more ▼]

C’est Pâques. L’agneau néo-zélandais débarque en masse dans toutes les grandes surfaces européennes à des prix défiant toute concurrence locale. Et ce, malgré un transport de quelque 20.000 kilomètres, souvent par avion. Le GIEC doit être ravi. Un texte du Collectif « Avion Rouge ». [...] [less ▲]

Detailed reference viewed: 31 (7 ULg)
Full Text
See detailLe miracle de l’agneau néo-zélandais
Collignon, Fabrice; De Wit, Pierre; Leloup, David et al

Article for general public (2007)

Ça y est, les fêtes de Pâques sont à nos portes. Au moment de passer à table, nous dégusterons l'agneau pascal … de Nouvelle-Zélande. Et ce, que nous soyons à Bruxelles, Paris, Rome ou Berlin. En effet ... [more ▼]

Ça y est, les fêtes de Pâques sont à nos portes. Au moment de passer à table, nous dégusterons l'agneau pascal … de Nouvelle-Zélande. Et ce, que nous soyons à Bruxelles, Paris, Rome ou Berlin. En effet, partout en Europe, cet agneau est actuellement proposé à des centaines de millions de consommateurs à un prix ridiculement bas, très largement inférieur à celui de l'agneau local , atteignant un record de 5,30 € le kg dans les hypermarchés français. [...] [less ▲]

Detailed reference viewed: 21 (2 ULg)
Full Text
See detailLe miracle de l’agneau néo-zélandais
Collignon, Fabrice; De Wit, Pierre; Leloup, David et al

Article for general public (2007)

Ca y est, les fêtes de Pâques sont à nos portes, avec leurs congés ou leurs vacances. Mais aussi et surtout avec les oeufs de Pâques que les cloches de Pâques venues directement de Rome larguent dans nos ... [more ▼]

Ca y est, les fêtes de Pâques sont à nos portes, avec leurs congés ou leurs vacances. Mais aussi et surtout avec les oeufs de Pâques que les cloches de Pâques venues directement de Rome larguent dans nos jardins. Puis, au moment de passer à table, nous dégusterons l’agneau pascal… de Nouvelle-Zélande. Et ce, que nous soyons à Bruxelles, Paris, Rome ou Berlin. [...] [less ▲]

Detailed reference viewed: 20 (4 ULg)
Full Text
See detailEen feestmaal van 41 kilogram CO2
Ozer, Pierre ULg; Perrin, Dominique ULg

Article for general public (2007)

Letten op wat op ons bord komt, is een van de vele kleine daden van burgerzin waarmee wij onze milieu-impact kunnen verminderen [...]

Detailed reference viewed: 17 (2 ULg)
Full Text
See detailLe coût environnemental du transport aérien
Ozer, Pierre ULg; Perrin, Dominique ULg

in Politique : Revue de Débats (2007), (48), 9-12

Le transport aérien connaît une croissance rapide. Vacances au soleil, produits exotiques dans notre assiette, utilisation de la main d’œuvre à bon marché des pays pauvres produisent une augmentation ... [more ▼]

Le transport aérien connaît une croissance rapide. Vacances au soleil, produits exotiques dans notre assiette, utilisation de la main d’œuvre à bon marché des pays pauvres produisent une augmentation continue du nombre de vols. Or, l’avion est un des moyens de transport les plus polluants, et sa responsabilité dans l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre n’est pas négligeable. [less ▲]

Detailed reference viewed: 109 (5 ULg)
Full Text
See detailPour un étiquetage clair de l’origine et du mode de transport des marchandises intercontinentales
Collignon, Fabrice; De Wit, Pierre; Leloup, David et al

Learning material (2007)

Le réchauffement climatique dû aux émissions massives de gaz à effet de serre devient une préoccupation centrale en matière d’environnement. Nos choix en matière d’alimentation peuvent avoir une influence ... [more ▼]

Le réchauffement climatique dû aux émissions massives de gaz à effet de serre devient une préoccupation centrale en matière d’environnement. Nos choix en matière d’alimentation peuvent avoir une influence sur les émissions de CO2. Nous faisons nos courses, le plus souvent au supermarché. Nous achetons des produits frais, meilleurs et plus sains. Nous perdons la notion de saison et oublions les productions locales car il est devenu normal de trouver des poires et des pommes des quatre coins du monde en été. Pour Noël, fraises d’Israël, cerises d'Argentine ou myrtilles du Chili nous sont proposées. Et toute l’année, agneau de Nouvelle-Zélande, boeuf d’Argentine, haricots du Kenya ou asperges du Pérou sont disponibles en magasin, le plus souvent venus par avion, un mode de transport très polluant, avec des émissions de CO2 60 plus importantes que le transport par voie maritime. Tous ces transports de produits alimentaires frais ont un coût environnemental important lié notamment aux émissions de gaz à effet de serre. Ainsi, un seul de nos repas peut générer plus d’émissions CO2 qu’une voiture sur 100 km. L’objectif de l’action ne consiste pas à vouloir interdire les importations de ces produits frais, mais de permettre au consommateur de faire son choix en connaissance de cause. La proposition est que les distributeurs appliquent des logos (un avion rouge et un bateau bleu) indiquant systématiquement et clairement le mode de transport utilisé pour l’acheminement intercontinental de ces marchandises, accompagné de la mention claire et lisible du lieu de production. [less ▲]

Detailed reference viewed: 172 (17 ULg)
Full Text
See detailNoël en famille ou 15 litres de pétrole
Ozer, Pierre ULg; Perrin, Dominique ULg

Article for general public (2007)

Au menu : entrée exotique, plats du bout du monde, vins lointains, dessert des Tropiques. Et avec ça, je vous mets encore un petit supplément de CO2 ?

Detailed reference viewed: 475 (57 ULg)
Full Text
See detailUn week-end à New York ? Non merci !
Ozer, Pierre ULg; Perrin, Dominique ULg

Article for general public (2007)

C'est le quotidien économique L'Echo qui a disséminé l'information à la veille de Noël : La faiblesse du dollar face à l'euro incite de plus en plus de Belges et d'Européens à faire leurs emplettes pour ... [more ▼]

C'est le quotidien économique L'Echo qui a disséminé l'information à la veille de Noël : La faiblesse du dollar face à l'euro incite de plus en plus de Belges et d'Européens à faire leurs emplettes pour les fêtes aux Etats-Unis. En effet, sous le titre « Achetez malin… », il nous est expliqué qu'un nombre non négligeable de nos concitoyens vont passer un long week-end à New York pour s'offrir la dernière technologie à la mode ou des produits de luxe. Et de préciser qu'avec des différences de prix de 25 à 50% sur ces achats de fin d'année, le coût du billet d'avion pour ce shopping-trip (400 euros) est rapidement amorti. Mais cet article va plus loin et nous apprend également que New York, à cause des contrôles de plus en plus contraignants des douanes américaines, pourrait être détrônée de sa place de destination favorite par Hong-Kong ou Singapour, le coût du billet d'avion pour Hong-Kong (500 euros) pouvant être aussi rapidement rentabilisé. [...] [less ▲]

Detailed reference viewed: 68 (12 ULg)